Archives de la catégorie ‘AMERIQUE CENTRALE – CARAÏBE’

A Bruxelles, à la suite de la saisie de près 650 kilos de cocaïne, les poursuites sont irrecevables à cause d’un vice de procédure…

L’enquête avait démarré en date du 22 janvier dernier suite à une « analyse de risque de cargaisons » effectuée sur deux containers en provenance du Costa Rica qui étaient arrivés au port d’Anvers.

SOURCE

000000

Les policiers ont mis un terme à un trafic de produits stupéfiants, en Martinique le 7 septembre dernier.

Ils ont saisi plus de 15 kg de résine de cannabis, plus de 4,5 kg de cocaïne. Les protagonistes principaux sont deux frères dont l’un était déjà connu pour trafic de stupéfiants.

LIRE

0000

Lors du premier contrôle, les autorités américaines sont montées à bord d’un bateau de pêche de type costaricain, nommé ‘Modesta III‘ avec 4 membres d’équipage à bord, qui ont été immédiatement arrêtés.

Il s’agit de 4 hommes avec les noms de famille Fajardo Sánchez, un costaricien de 39 ans, Blanco Jiménez, costaricain de 35 ans, Alvarado Porras, un Costaricien de 48 ans et Rivera, un Nicaraguayen de 33 ans.

Les agents ont trouvé 700 colis contenant de la cocaïne apparente, chacun pesant environ un kilogramme.

Lors d’un autre contrôle le 11 septembre, les agents ont intercepté l’Adriana, un autre bateau de pêche costaricain avec 3 membres d’équipage. Les 3 costaricains sont Chaves Rodríguez, 39 ans; Sánchez Ríos,53 ans; et Fernández Espinoza,  52 ans.

Les agents ont trouvé 600 colis contenant de la cocaïne pesant environ un kilogramme chacun et 8,6 grammes de cocaïne.

source

000000

————————————————–
————————————————–
————————————————–
————————————————–
————————————————–

SUPERDARMANIN protège les FO, il l’a dit! Jamais, il n’a dit qu’il mettrait en place la bonne politique pour protéger la population!

Deux jeunes de 17 et 25 ans ont été retrouvé morts après une fusillade dans la nuit de lundi à mardi à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis. Leurs prénoms : Sofiane et Tidiane.

Dans la ville, les habitants vivent de plus en plus mal cette montée des violences, et les parents s’inquiètent de plus en plus.

LIRE PLUS

Avis à la population!

 

Le garde champêtre Darmanin ne fait que des roulements de tambour!

Depuis que les réseaux sociaux proposent des armes, les jeunes, voire très jeunes gens y ont accès. Et quand on sait que la violence des jeux sur la toile a totalement modifié le comportement de ces addicts des jeux violents, ne soyons pas surpris de l’explosion de ces réglements de compte à coups de kalachnikov ou autre scorpion…

C’est désormais l’utilisation des armes pour régler les différents commerciaux!

Dans le même temps, les cyberservices n’acceptent via la plateforme dédiée au recueil de ces infos que 10 signalements par jour…alors que des centaines de comptes twitter proposent armes, stups et offres pédo-criminelles par des milliers de tweets.

0000

————————————————–

000000

000000

 

———————————————–
———————————————–
———————————————–
———————————————–
———————————————–

000000

————————————————–

000000

De grandes entreprises américaines cotées en Bourse abreuvent le Mexique d’un ingrédient précieux de l’héroïne.

Non, il ne s’agit pas de bourbon ou de rhum, mais d’anhydride acétique, un produit chimique à la forte odeur de vinaigre servant notamment à la fabrication d’aspirine, de paracétamol, de vanilline ou de filtres à cigarettes.

La substance est aussi très prisée pour un usage nettement moins avouable: la préparation de drogues, et tout particulièrement de l’héroïne. De 2 à 2,5 litres sont nécessaires pour obtenir un kilo de «China white», la forme la plus pure d’héroïne, et il suffit d’un litre pour de la «blanche» de moins bonne qualité.

lire plus

000000

L’Histoire est toujours là pour faire comprendre des choses qui nous ont échappées et Belize n’échappe pas à la règle.

Nous avons vu dans des épisodes précédents que le trafic de cocaïne par avion s’est installé en trois étapes en Amérique Centrale ; ça a d’abord été de la contrebande, notamment des États vers le Mexique (1), puis du trafic de marijuana dans l’autre sens à l’arrivée de la vague hippie des année 70-80, pour se transformer en trafic de « colombienne », de la cocaïne à qui on a donné comme surnom celui du pays producteur principal à l’époque, qui a culminé avec la période Escobar des années 90 et ses Caravelle (2).

L’attitude des USA, durant toute cette période n’a cessé d’intriguer : le pays a déclaré officiellement faire la guerre aux trafiquants, mais officieusement il a nourri le trafic pour lui permettre en retour d’approvisionner la lutte anticommuniste devenue obsession sous des présidents tels que Nixon ou Reagan qui vont partager le même conseiller ; Edward Meese, chantre de cette guerre d’une rare hypocrisie.

 

Le célèbre Edwin Meese, le conseiller de Reagan, organisateur et planificateur du trafic de cocaïne nécessaire à la CIA, celui qui a reçu des mains du président-baudruche actuel la plus haute distinction civile existante aux USA (ici à droite) !!! Sidérant !!! Que n’a-t-on pas fait pour fournir en armes les Contras !!!

Dans ce marécage politique, la Jamaïque, point de relais obligatoire par avion de la « dope » sud-américaine se retrouve alors à utiliser un autre petit pays comme allié ; c’est bien entendu le Belize, en droite ligne le plus proche de l’île à « ganja » passée de porte-avions à coke…

Les tripatouillages américains à Belize remontent à bien des années…

lire la suite dans Coke en stock (CCCV) : la pierre de Rosette du trafic découverte à Santa Elena

000000

Mardi, les autorités mexicaines ont intercepté un bateau transportant près de trois tonnes de cocaïne.

Trois trafiquants ont été arrêtés.

LIRE et vidéo

0000