BRASIL 🇧🇷 : sete traficantes são presos com mais de 400kg de droga no DF

Sete traficantes foram presos em flagrante, na noite deste sábado (7/5), com mais de 400kg de maconha.

O grupo criminoso vinha em três carros e, segundo as investigações, iriam fornecer a droga para todo o Distrito Federal. As prisões fazem parte de uma megaoperação desencadeada pela Polícia Civil (PCDF) com apoio do Ministério Público (MPDFT) e Polícia Rodoviária Federal (PRF).

mais

000000

MALI 🇲🇱 (Cocaïne et Héroïne) : ce pays enclavé, désormais consommateur, est depuis la décennie 1990 utilisé comme plate-forme logistique vers les marchés européens pour la cocaïne et l’héroïne

C’est le Journal du Mali qui nous rapporte que l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans un rapport d’évaluation de la réduction de la demande de drogues publié en 2017 précisait que :« Le phénomène a connu une expansion rapide au milieu des années 2000, comme conséquence directe des mesures répressives drastiques prises par les États-Unis. Désormais, les cartels des drogues latino-américains vont élire l’Europe comme marché de remplacement du marché américain et l’Afrique de l’Ouest comme plateforme d’acheminement vers ce marché » .

La nouveauté est que le pays de transition est devenu un consommateur considérable des stupéfiants.

Deux facteurs coexistants sont en cause, note l’ONUDC : l’immigration des Maliens en Europe et l’essor du tourisme européen au Mali. Un premier groupe de dealers d’héroïne est découvert dans les années 80 dans le quartier huppé de l’époque, l’Hippodrome. « Ces deux groupes ont importé les produits au pays et ont initié des personnes proches aux modalités de leur consommation. Quelques années auraient suffi pour faire émerger une génération d’usagers autochtones qui n’a jamais immigré en Europe ni été contact avec des touristes européens », indique-t-il.

Itinéraires divers

La drogue au Mali transite principalement, selon l’OSC, par l’axe Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) – Yorosso (Mali). Du cercle de Yorosso, une quantité est propagée à Ségou, qui ravitaille des villes du centre et du nord. Le reste s’achemine vers Koutiala, qui approvisionne Sikasso et Bamako par la route en contournant les points de contrôle des forces de sécurité. Souvent camouflés et dispersés dans des sacs de céréales ou de légumes, les stupéfiants traversent des localités de la région avant d’être stockés dans des fermes agricoles près de Bamako puis versés discrètement dans les marchés.

Au nord, « les psychotropes quittent le Niger, passent par Labbezanga et Ansongo et se retrouvent à Gao. Quant à la cocaïne, elle transite par la frontière algérienne », assure un notable de la localité. Selon ce dernier, de la ville, les drogues sont souvent acheminées par bateaux dans les localités, sur l’axe fluvial  Gao – Tombouctou – Mopti.

« Quant au réseau de la cocaïne, il opère par voie aérienne et sur l’axe Guinée – Kourémalé – Bamako. La route transahélienne, communément appelée autoroute A-10, qui passe par le nord du Mali, est à présent peu pratiquée en raison de la forte présence militaire et de la montée en puissance des FAMa », explique M. Keïta. Mais en 2009 un avion cargo, renommé par la suite « Air Cocaïne » s’est posé en plein désert à Tarkint, à une centaine de kilomètres de Gao. L’avion, qui venait du Venezuela, a été déchargé de son contenu puis incendié. D’autres réseaux du cannabis – haschich pratiquent « l’axe Ghana – Burkina Faso – Mali, celui Maroc – Mauritanie – Mali et l’axe Côte d’Ivoire – Mali ».

Nombreux acteurs

Autant les routes sont diverses, autant le sont les acteurs et les ramifications vont souvent loin. L’affaire Air Cocaïne et les récentes saisies et arrestations de personnes transportant de la drogue à l’aéroport international Modibo Keita de Sénou le prouvent. Certaines de ces personnes « sont issues des importantes diasporas ouest-africaines d’Europe et d’Amérique du nord et latine. Elles servent à la fois à établir des liens avec les cartels, les producteurs, les revendeurs et les intermédiaires sur le terrain, qui peuvent les aider et les soutenir en cas de problème, mais aussi à rapatrier les bénéfices vers l’Afrique sous diverses formes », explique la Commission ouest-africaine sur les Drogues (WACD). Selon elle, un baron de la drogue ouest-africain peut aussi bien être avocat, cadre supérieur ou homme politique que jeune déscolarisé ou passeur de diamants.

Dans le Septentrion malien, traditionnellement, ce sont les tribus Arabes lamhar du Tilemsi (région de Gao) et Bérabiche (principalement à Tombouctou et à Taoudénit) qui détiennent le quasi-monopole le trafic de drogue, indique une enquête d’International Crisis Group de 2018. Depuis, la sociologie des acteurs s’est complexifiée, à cause « des revenus générés par la drogue ». Selon notre source à Gao, « les groupes terroristes, sous couvert du djihad, et certains groupes d’ex-rebelles » s’adonnent également à la pratique. Ce qui est attesté par plusieurs rapports, dont celui très détaillé d’International Crisis Group. Ces groupes profitent de la déstabilisation de l’État et de plusieurs « No go zone » pour leurs trafics. De fait, le petit vendeur de la Tour de l’Afrique n’est que la partie immergée de l’iceberg.

Narcotrafic : le Mali en a plein le nez

par Aly Asmane Ascofaré

Source et plus

0000

BRÉSIL 🇧🇷 : l’armée de l’air brésilienne intercepte un avion bimoteur chargé de 465 kilos de cocaïne

C’est EnfoqueMS qui nous signale qu’un avion a été intercepté lors d’un transport de 465 kilos de cocaïne et forcé à l’atterrissage à Campo Grande aux premières heures de ce dimanche 20 mars 2022.

Selon une note de la police fédérale, le pilote de 59 ans a été arrêté.

L’avion qui n’avait pas de plan de vol a été intercepté par l’armée de l’air brésilienne (FAB) C’est un avion de chasse qui a fait a fait l’approche et l’a escorté jusqu’à l’atterrissage à l’aéroport international de Campo Grande.

Au total, 465 kilos de drogue ont été saisis.

000000

BRÉSIL 🇧🇷 (Mato Grosso) : saisie de 500 kilos de cocaïne dans une remorque chargée de caisses de bière

Le DRACCO (Département de la répression de la corruption et du crime organisé) de la police civile du Mato Grosso do Sul a saisi ce mardi 8 mars dans l’ après-midi près d’une demi-tonne de cocaïne sur le MS-040, entre les villes de Campo Grande et Santa Rita. le Brun.

La cargaison de cocaïne se trouvait dans une remorque chargée de caisses de bière.

Le chauffeur a été interpellé. La déléguée de DRACCO Ana Cláudia Medina, a informé que la drogue devait être acheminée, en principe, jusqu’à la frontière du Mato Grosso do Sul avec l’État de São Paulo et de là, jusqu’au port de Santos.

La destination finale de la cocaïne était l’Europe.

source

000000

BOLIVIE 🇧🇴 (Parque Noel Kempff) : méga opération anti-drogue et destruction d’un laboratoire de raffinage de la cocaïne

La FELCN (Force spéciale contre le trafic de drogue) de la police bolivienne avec le soutien de la police fédérale, Gefron et Ciopaer, a détruit un laboratoire de raffinage de la cocaïne à l’intérieur du Parque Noel Kempff , dans une zone située à environ 1,8 km de la frontière brésilienne.

Quatre personnes ont été prises en flagrant délit : un Colombien, deux Boliviens et un Brésilien.

C’est l’une des plus grandes structures utilisées pour le raffinage de la cocaïne qui a été démantelée dans la région, grâce à la coopération entre les forces de police du Brésil et de la Bolivie.

On estime que le laboratoire avait la capacité de raffiner plus de 2 tonnes par semaine, totalisant près de 10 tonnes par mois.

source

000000

BRASIL 🇧🇷 (Receita Federal) : Operação intercepta 316 kg de cocaína no Porto de Santos

Uma operação do Núcleo Especial de Polícia Marítima (Nepom), com apoio de agentes da Receita Federal, resultou na intercepção de 316 kg de cocaína no Porto de Santos, no litoral de São Paulo, nesta segunda-feira (21).

A droga foi localizada em um caminhão, que estava dentro de uma embarcação com destino à Europa.

mais

000000

BRASIL 🇧🇷 (Portal do Governo de Mato Grosso do Sul) : DOF apreende mais 500 kg de pasta base de cocaína em pista de aviões na fronteira com o Paraguai

O DOF (Departamento de Operações de Fronteira) apreendeu na tarde desta quarta-feira (09), mais de meia tonelada de pasta base de cocaína, próximo a pista de pouso onde foram apreendidos 494 quilos de cocaína na terça-feira (08). As duas grandes apreensões aconteceram em uma propriedade rural localizada na Linha Internacional, entre as cidades de Coronel Sapucaia e Paranhos.

Mais

000000

ITALIE 🇮🇹 (zone portuaire de Genova Prà) : 445 kilos de cocaïne ont été saisis par la Guardia di Finanza

La cocaïne, divisée en 400 blocs, était dissimulée dans 14 sacs placés à l’intérieur d’un conteneur débarqué dimanche par le M/n MSC « Adelaide », arrivant de Rio de Janeiro (Brésil 🇧🇷 ) et contenant du café.

Les conteneurs « suspects » ont été placés dans une zone de vidéosurveillance du terminal portuaire, avec interdiction de manutention, pour être ensuite inspectés.

Les agents de la ‘Guardia du Finanza’, méfiants à l’égard de certains mouvements ayant eu lieu dans la zone terminale où étaient positionnés les conteneurs à contrôler, et du mouvement nocturne soudain de l’un d’entre eux par un opérateur portuaire, ont décidé d’intervenir, arrêtant un quinquagénaire. ancien employé du CULMV – Compagnia Unica Lavoratori Merci Varie Paride Batini -, surpris en déchargeant les sacs contenant de la cocaïne du conteneur.

L’opération a été coordonnée par le procureur Federico Manotti de la Dda de Gênes

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (DNRED – CELTICS) : quand la DEA donnait l’info sur le ‘TRUDY’ qui n’en finit pas de dévoiler ses secrets

Ce cargo battant pavillon du Liberia avait été intercepté par les douanes françaises entre Calais et Dunkerque le 1er octobre dernier avec plus d’une tonne de cocaïne à bord. Autorisé à repartir avec un nouvel équipage, il avait été arraisonné le 26 octobre à Rotterdam par les douanes néerlandaises, qui avaient trouvé à son bord, bien cachés, 529 kilos supplémentaires de cocaïne.

Selon Le Parisien, les marins du « Trudy » sont auditionnés ce mois-ci pour définir les responsabilités de chacun. L’ADN de deux marins philippins a ainsi permis de prouver qu’ils avaient participé à la manipulation des ballots de cocaïne. Dans la cabine de l’un d’eux, a été retrouvé un téléphone, dont l’exploitation a permis la mise en évidence d’une conversation avec un certain « boss », probablement basé au Brésil et impliqué dans ce trafic de grande ampleur.

Selon le Parisien, dans une synthèse rédigée le 30 décembre dernier, les policiers s’étonnent d’un choix de navigation du vraquier : contrairement à son habitude, le « Trudy » a traversé les îles du Cap-Vert au lieu de les contourner. Il croisait alors à proximité de « La Rosa ». Ce yacht a été arraisonné mi-octobre par la marine sénégalaise… avec deux tonnes de coke à bord. Les pains de drogue saisis dans « La Rosa » « portaient des logos identiques à certains de ceux découverts sur le Trudy ». Il faut donc s’attendre à d’autres rebondissements dans cette affaire aux ramifications toujours plus nombreuses.

M/Y « La ROSA »

LIRE

———————————————

Espérons seulement que les investigations aillent jusqu’au bout !

Pour MÉMOIRE, dans une opération importante, les contacts communiqués à l’époque par Marc Fievet à Jean Paul Garcia, l’attaché douanier en poste à Madrid, n’avaient pas été exploités.

DOUANE FRANCAISE (DNRED – Renseignements, Enquêtes et actions d’infiltration): retour sur l’infiltration dans l’organisation Locatelli

Ce transfèrement a été signalé aux douanes françaises qui ont en outre été en mesure de suivre la marchandise grâce au télex ouvert au nom de Rio Plata ldt (la compagnie off shore de Gibraltar parfaitement connue des douanes) qui se trouvait à bord du Melor et qui a été transféré sur le ‘supplyer’ avec l’homme de confiance de Marroni (Alias de Locatelli).

Ainsi, par son intermédiaire, les douanes ont pu récupérer touts les éléments de contact ayant transités par ce télex (les factures avec la liste des numéros entrants et sortants ont été communiquées de la main à la main par Marc Fievet (NS 55 DNRED) à Jean Paul Garcia, attaché des douanes françaises en Espagne.

Les numéros contactés parleront: des échanges avec un télex dans le Var en France mais sur liste rouge…Et de nombreux échanges avec une grande banque de New York!


Sur ces 32 tonnes, 27 tonnes ont été saisies par les autorités canadiennes (Opération Cutknife II) et 5 tonnes par les autorités anglaises (Opération Schema).

000000

BRASIL 🇧🇷 : el puerto de Santos, la clave para que la cocaína sudamericana llegue a Europa

Santos es el puerto más grande de Brasil y de Sudamérica y, si bien su actividad legal le da relevancia mundial, lo que sucede fuera de la ley parece darle todavía más importancia. Es que según expertos, la terminal del estado de Sao Paulo se consolidó como la clave para la llegada de la cocaína sudamericana hacia Europa y África.

source

000000

BRÉSIL 🇧🇷 (Paranaguá) : 481 kilos de cocaïne étaient en partance pour l’Algérie 🇩🇿

La coke était répartie en plusieurs lots et stockée dans des sacs qui, selon les enquêteurs, allaient être expédiés vers l’Algérie.

Elle « avait été déposée clandestinement par des malfaiteurs dans une usine d’asphalte », à l’insu des propriétaires des lieux, selon la police.

source

000000

BRÉSIL 🇧🇷 (Port de Santos) : les douaniers brésiliens ont saisi au cours des deux derniers jours environ 1 800 kilos de cocaïne qui étaient cachées dans trois conteneurs différents

Les conteneurs lestés de coke étaient en partance pour l’Espagne, la France et le Ghana.

Les cargaisons de cocaïne ont été localisées lors d’inspections aléatoires à l’aide d’un chien dressé à la lutte contre la drogue, qui a localisé 561 kilos supplémentaires lundi dans un chargement de café en partance pour Le Havre et mardi 1 240 kilos supplémentaires de cocaïne.

Lors d’une des inspections de mardi, plusieurs lots de cocaïne, pesant 736 kilos, ont été retrouvés cachés dans un chargement de jus d’orange qui devait partir vers le port de Valence (Espagne). Dans le second, 504 kilos de coke ont été saisis, cachés dans une cargaison de sucre raffiné qui devait être envoyée au port africain de Tema (Ghana).

source

000000

BRASIL 🇧🇷 (Jataí, região sudoeste de Goiás) : cerca de 311 quilos de pasta base de cocaína foram apreendidos pela Polícia Rodoviária Federal (PRF) na BR-364

Cerca de 311 quilos de pasta base seriam entregues em Goiânia. Pai e filho, que faziam o transporte, foram presos em flagrante.

MAIS

000000

BRASIL 🇧🇷 (São Paulo) : PF apreende helicóptero com cerca de 200 kg de cocaína em Assis (SP)

PF apreende helicóptero com cerca de 200 kg de cocaína em Assis, no interior de SP

MAIS

000000

BRÉSIL 🇧🇷 : la police fédérale brésilienne a démantelé mardi un réseau de trafic de drogue qui envoyait de la cocaïne en Europe et en Afrique du Sud simulant des activités de pêche

Le gang a été démantelé grâce à une opération menée dans 10 villes, dans les États de Santa Catarina, Paraná et Espíritu Santo au cours de laquelle une centaine d’agents de la Police fédérale ont exécuté 20 mandats de perquisition et 6 mandats d’arrêt, ainsi que la saisie de véhicules, propriétés et deux bateaux de pêche industrielle appartenant au groupe criminel.

source

000000

BRASIL 🇧🇷 (Porto de Natal) : Aduana (Receita Federal) apreende 265 kg de cocaína como destino o Porto de Roterdã, na Holanda 🇳🇱

Polícia Federal/ Porto de Natal, 265 kg de cocaína

Em operação conjunta com a Receita Federal, a Polícia Federal (PF) apreendeu 265 quilos de cocaína, no Porto de Natal, no Rio Grande do Norte, na tarde desse sábado (20).

De acordo com a PF, a droga estava escondida em um carregamento de mangas e tinha como destino o Porto de Roterdã, na Holanda.

mais

000000

BRASIL 🇧🇷 : Aduana Federal de Brasil Y cerca de 160 agentes de la Policía Federal desarticularon este jueves una organización de narcotraficantes que contaba con navío interoceánico propio para enviar cargas de cocaína a Europa

Las autoridades brasileñas desarticularon este jueves una organización de narcotraficantes que contaba con navío interoceánico propio para enviar cargas de cocaína a Europa y a la que se le incautaron 2,7 toneladas del alcaloide que intentó introducir a España en 2020, informaron fuentes oficiales.

La banda fue desmontada gracias a una operación conjunta que movilizó a cerca de 160 agentes de la Policía Federal y de la Aduana Federal de Brasil, así como a agentes de la Europol, que cumplieron 36 órdenes de registro e incautación de posibles pruebas, así como siete mandatos de intervención de actividades económicas, entre ellas una red de gasolineras en el estado de Bahía.

FUENTE

000000

BRASIL 🇧🇷 (municipio de Marialva – Estado de Paraná) : cae casi una tonelada de cocaína que partió de la frontera con Paraguay


La Policía Rodoviaria Federal (PRF) y la Policía Federal del Brasil decomisaron casi una tonelada de cocaína en un procedimiento efectuado en el municipio de Marialva, Estado de Paraná. Se trata de la mayor incautación de cocaína de la historia de la PRF en el Estado. La droga salió de la frontera Foz de Yguazú – Ciudad del Este, informaron.

Según los datos, los policías ingresaron ayer a una estación de servicios para un control de rutina, momento en que el conductor de un camión salió corriendo y al ser inspeccionado su vehículo hallaron un compartimiento oculto en el techo de la carrocería.

Los intervinientes accionaron el servicio de los bomberos de la zona para realizar la apertura de la chapería mediante equipos hidráulicos. Al abrir el compartimiento oculto hallaron cientos de paquetes de cocaína que totalizaron 966 kilogramos.

Otra incautación importante

La Policía Civil realizó otro procedimiento en una vivienda ubicada en Foz de Yguazú donde hallaron 50 kilos de cocaína en la valijera de un vehículo. Fueron detenidos dos hombres y una mujer.

fuente y mas

000000

BRASIL 🇧🇷 (PRF) : Polícia apreende carregamento de 33 armas e 350 quilos de drogas na BR-116

RIO — Em uma ação nesta terça-feira a Polícia Rodoviária Federal (PRF) apreendeu 33 armas e um grande carregamento de drogas na BR-116, na altura de Seropédica. Ao todo os agentes apreenderam 27 pistolas, seis fuzis e 350 quilos de maconha.

Mais

0000

BRASIL 🇧🇷 (Porto de Paranaguá – Paraná) : cerca de 800 kg de cocaína são apreendidos em contêineres de acordo com a Receita Federal

A droga foi encontrada em duas apreensões.

A cocaína estava em contêineres que tinham como destino os portos de Antuérpia, na Bélgica, e de Algeciras, na Espanha. 

Mais

0000

PORTUGAL 🇵🇹 (Port de Leixoes) : 648 kilos de cocaïne ont été trouvés dans un conteneur en route pour Rotterdam

La cocaïne , à destination de Rotterdam , avait quitté le port de Guyrati au Paraguay sur le porte-conteneurs Doña Verónica, pour arriver au Portugal sur le porte conteneurs CSAV Trancura , un navire battant pavillon libérien caché dans un double fond chargé de maïs.

Ce conteneur, chargé de maïs, contenant la cargaison de cocaïne est entré le 28 août au terminal Exolgan à Dock Sud, à Buenos Aires en Argentine jusqu’au 10 septembre, puis est reparti sur le porte conteneurs CSAV Trancura.

Jusqu’à atteindre sa destination, il a transité par les ports de Montevideo, Santos au Brésil, Rio de Janeiro et Tanger au Maroc pour des escales de moins de deux jours.

source

000000

BRÉSIL 🇧🇷 (Pará) : saisie de 509 kilos de coke planquée dans un faux plafond

La police militaire a saisi 509 kilos de cocaïne lors d’une perquisition effectuée samedi 30 octobre à Capanema, dans le nord-est du Pará.

La drogue a été retrouvée cachée dans le plafond d’une résidence. Deux hommes qui se trouvaient sur les lieux ont été arrêtés pour trafic de drogue

source

000000

BRASIL 🇧🇷 : helicóptero com cocaína cai em Ponta Porã, na fronteira com o Paraguai

Um helicóptero que estaria carregado com cocaína caiu numa propriedade rural em Ponta Porã, fronteira do Mato Grosso do Sul com o Paraguai. Os dois ocupantes morreram carbonizados.

Mais

0000

BRÉSIL 🇧🇷 (Rio de Janeiro) : les douaniers saisissent 5 tonnes de cocaïne destinées au Mozambique 🇲🇿

Les douaniers, aidés par des agents de la police fédérale ont d’abord trouvé 4,3 tonnes de cocaïne dans des conteneurs, à destination du Mozambique, en Afrique.

La drogue était cachée dans des boîtes de savon en poudre.

Au moment du déchargement du premier conteneur, une autre équipe de douaniers et de la police fédérale a localisé un autre conteneur contenant environ 700 kg de cocaïne emballés dans des boîtes de savon en poudre.

VIDEO

source

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Port de València) : saisie de 450 kilos de cocaïne

Les agents de la Guardia Civil ont contrôlé un conteneur en provenance du Brésil. Après ouverture, ils ont découvert 450 kilos de coke.

SOURCE

000000

BRASIL 🇧🇷 (Mato Grosso) : copiloto de avião com quase 300 kg de cocaína que saiu da Bolívia caiu em MT é preso

De acordo com a Polícia Federal, foram encontrados 296 kg de cocaína e 1 kg de maconha dentro da aeronave. Além das drogas, o avião foi apreendido.

Segundo a polícia, o veículo não tinha plano de voo e entrou no espaço aéreo do Brasil pela fronteira com a Bolívia, mas foi interceptado pela Força Aérea Brasileira (FAB).

Mais

0000

BRASIL 🇧🇷 (Guaíra) : motorista é preso com mais de 320 kg de cocaína em fundo falso de tanque de combustível

Um homem, de 49 anos, foi preso suspeito de tráfico internacional de drogas, na Ponte Ayrton Senna, em Guaíra, no oeste do Paraná, na quarta-feira (18), conforme a Polícia Federal (PF).

Segundo a polícia, o suspeito transportava cerca de 325 quilos de cloridrato de cocaína no fundo falso da carreta que dirigia. A droga estava no tanque de combustível do veículo.

Mais

0000

BRÉSIL 🇧🇷 (Biguaçu – Grand Florianópolis) : la Police fédérale et la Police fédérale des routes ont saisi 24 tonnes 500 de marijuana

La plus grosse saisie de marijuana de l’histoire de Santa Catarina a été réalisée par la police fédérale (PF) et la police fédérale des routes (PRF) ce vendredi (3) à Biguaçu, dans le Grand Florianópolis. L’ interception a été effectuée sur l’autoroute BR-101 contre un camion bi-train qui transportait du maïs.

Droga estava escondida dentro de carga de milho — Foto: Polícia Federal/Reprodução

Les 24,5 tonnes de drogue étaient cachées dans la cargaison. Le conducteur a été arrêté sur le fait.

Le narcotique était conditionné en balles et réparti entre les grains de maïs. Le véhicule avait des plaques d’immatriculation pour Imaruí, au sud de Santa Catarina.

Cinq heures ont été nécessaires pour séparer les fardeaux de marijuana et terminer la pesée.

source

000000

BRÉSIL 🇧🇷 (terminal à conteneurs de Paranaguá) : la police fédérale a saisi 333 kg de cocaïne

La police fédérale a saisi, aux premières heures de ce samedi 28/08, un chargement de 333 kg de cocaïne.

La cargaison de cocaïne était conditionnée en comprimés et une partie du produit a été retrouvée à l’extérieur d’un conteneur par les responsables de TCP (Terminal à conteneurs de Paranaguá). L’autre partie a été trouvée par les employés du Port et par la Police à l’intérieur du conteneur.

La drogue était destinée au port de Rotterdam, aux Pays-Bas.

SOURCE

000000

AERO-NARCOTRAFIC (Coke en Stock – CCCXLVII) : au Brésil, la coke vient de Bolivie ou du Pérou

Au Brésil, l’activité n’a pas cessé cet été, le fait d’appareils connus, des Cessna 210 et des Beechcraft B58 notamment : on les a rencontrés alternativement, comme l’année précédente, les deux modèles agissant en duo pour venir récupérer un chargement conséquent resté coincé dans un appareil qui s’était écrasé. S’y ajoute l’inévitable hélicoptère Robinson R44, très présent là-bas comme on le sait, avec à la clé un beau cas de figure de policier trafiquant. 

Un récidiviste notoire (et pas le seul)

Autre histoire avec un autre avion monomoteur Cessna, modèle 182P immatriculé PT-IMY (ici à gauche), capturé le 3 juillet dernier à Ituverava à l’intérieur de l’Etat de São Paulo avec un chargement conséquent de chlorhydrate de cocaïne de 243 kilos d’une valeur de 15 millions de Reais, selon le registre disponible en consultation sur le site de l’ANAC (Agence nationale de l’aviation civile), il appartient à un pilote de Corumba nommé Luiz Augusto de Barros Lima, originaire du Mato Grosso do Sul, aujourd’hui âgé de 77 ans, qui a comme particularité d’avoir eu son nom impliqué au moins déjà deux fois dans une histoire de trafic de cocaïne. Ce 3 juillet, l’avion avait été chargé au Paraguay, dont il provenait, attendu sur l’aérodrome par une camionnette. Or le fameux Luiz Augusto de Barros Lima avait déjà  été arrêté il y a 14 ans, dans une situation très similaire à celui enregistré cette après-midi-là. En 2007, en effet, le propriétaire du Cessna Aircraft 210L, immatriculé PT-JIC avait été surpris, également à l’intérieur de São Paulo, en train de piloter cet un autre monomoteur le 18 octobre, à Guararapes (SP). Dans l’avion transporté par Luiz Augusto, alors âgé de 63 ans, des policiers du Denarc (Département des enquêtes sur les stupéfiants) de l’État voisin avaient trouvé 200 kilogrammes de cocaïne. Le hic, c’est qu’à cette date, Augusto était déjà un récidiviste : en 2002, il avait été condamné à cinq ans et quatre mois de prison parce qu’il avait été arrêté une première fois avec 104 kilos de cocaïne dans la région du Pantanal !!!

Le PT-JIC avait alors été évalué à 130 000 dollars.

L’État qui l’avait incorporé un temps dans la police, lui aussi (ici à droite), l’avait revendu après… et cet avion on le connaît bien ici : il a fini ses jours le 13 février 2019 planté net dans une maison de Benguí, à Belém.

Son copilote Lucas Ernesto Santos e Santos, 24 ans est décédé à l’hôpital, son pilote casse-cou n’a que 22 ans et il s’appelle Bruno Alencar Wachekowski (ici à droite), qui « traînait derrière lui un lourd CV de (jeune) délinquant » ai-je écrit ici même : en 2016 il avait déjà été impliqué dans un autre crash, son avion étant tombé dans une ferme en Bolivie. À l’époque, il avait 19 ans !!!.  « L’avion avait été retrouvé broyé, posé sur le dos arborant une fausse immatriculation de papier en PT-JKX… «  Il avait remis ça en 2017, avec un autre Cessna encore : en novembre 2017, Bruno et quatre autres hommes qui prévoyaient de reprendre un avion saisi avec près de 500 kilogrammes de droguev ont été arrêtés dans la municipalité de Tangará da Serra, à 242 km de Cuiabá » avait-on appris…

source et plus

000000