Archives de la catégorie ‘Irán’

TEHRAN, Jul. 05 (MNA) – Commander of Sistan and Baluchestan Border Guards Colonel Mohammad Mollashahi said on Sunday that following comprehensive intelligence operations, the anti-narcotics police force engaged in a fight against the smuggles who were trying to smuggle the opium consignment through the Mirjaveh borders.

The offenders, incapable of countering the guards, left their vehicles loaded with 488kg of opium and escaped through the borderlines.

READ MORE

000000

Sans bénéficier de l’aide de la communauté internationale, l’Iran confisque la plus grande quantité de stupéfiants au monde depuis de nombreuses années bien qu’il soit soumis aux sanctions des États-Unis.

Kazem Gharibabadi, ambassadeur et représentant permanent de l’Iran auprès des organisations internationales basées à Vienne, a déclaré que 30 Iraniens avaient perdu la vie ou avaient été blessés lors de 2 319 opérations et affrontements armés avec des passeurs en 2019.

Les opérations ont conduit à la destruction de 1 886 réseaux internationaux et nationaux actifs et à la saisie de plus de 950 tonnes de drogues diverses, dont 47 tonnes d’héroïne et de morphine et 17 tonnes de méthamphétamine, a-t-il ajouté.

Il a en outre précisé que l’opium et les substances psychotropes sont produits et cultivés à un rythme élevé, et que la consommation et le trafic illicites de drogues continuent d’avoir un impact négatif profond sur le développement et la stabilité du monde.

source

PLUS

000000

Le commandant des gardes-frontières de la police iranienne a annoncé samedi que ses forces avaient saisi deux véhicules dans lesquels se trouvaient 2.200 kg d’opium et 75 kg de haschisch, dans une province du sud-est de l’Iran, le Sistan-Baloutchistan, a rapporté l’agence de presse officielle IRNA.

000000

 

International Deputy of Iran Drug Control Headquarters Nasser Aslani said on Saturday that 20542 kilograms of illegal drugs have been seized across the country during the last week.

The figure indicates a 45 percent increase compared to the corresponding period last year (14,121kg), he added.

The consignment consisted of 16,676 kg of opium, 2,293 kg of hashish, 650 kg of heroin, 624 kg of crystal, 107 kg of grass, 83 morphine, and 56 17 of other types of drugs, he said.

1655 smugglers have been arrested and 492 vehicles and some ammunition seized in the same period by police forces, Aslani said.

Read more

0000

Téhéran, 24 mai (MNA) – Les forces anti-stupéfiants du Sistan et de la province du Baluchestan, dans le sud-est de l’Iran, ont capturé 1 tonne 127de drogues illicites (924 kg d’opium, 39 kg d’héroïne et 209 kg de haschich) en une seule opération à Zahedan.

Le chef de la police de la province du Sistan et du Baluchestan, le deuxième général de brigade Mohammad Ghanbari, a déclaré que, grâce aux services de renseignement, les forces anti-stupéfiants avaient retracé un grand nombre d’activités de narco-transport entrant dans le pays depuis les frontières du sud-est.

Les deux individus arrêtés ont été remis au pouvoir judiciaire.

 

source

000000

Nasser Aslani (à droite)

TÉHÉRAN, 21 mai (MNA) – Nasser Aslani, vice-président international du siège iranien du contrôle des drogues, a déclaré mercredi: « quelques 26 290 kilogrammes de drogues illicites, dont 18 951 kilos d’opium et 2 356 kilos de haschisch, 556 kilos d’héroïne, 181 kilos de cristal, 37 kilos d’herbe, 152 kilos de morphine et 4 057 kilos d’autres types de drogues ont été confisqués par la police a travers le pays la semaine dernière »

Le chiffre indique une augmentation de 58% par rapport à la période correspondante de l’année dernière, a-t-il ajouté.

Aslani a noté que 7 508 personnes ont été arrêtées et 399 véhicules et certaines munitions saisis au cours de la même période par les forces de police.

L’Iran, qui a une frontière commune de 900 kilomètres avec l’Afghanistan, a été utilisé comme principal canal de contrebande des stupéfiants afghans vers des opérateurs de distribution des stupéfiants en Europe.

SOURCE

000000

Le chef de la police de la province de Qazvin, le deuxième brigadier général Mehdi Hajian, a annoncé samedi que les forces de sécurité avaient intercepté une cargaison de 198 kg d’opium passant par la province centrale de Yazd en direction de la province septentrionale de Qazvin.

En coordonnant les informations avec les forces anti-stupéfiants de Yazd, la cargaison d’opium a été arrêtée samedi dans la ville de Mehriz et le délinquant a été arrêté, a-t-il ajouté.

L’Iran, qui a une frontière commune de 900 kilomètres avec l’Afghanistan, est toujours utilisé comme principal canal de contrebande de stupéfiants afghans pour sa distribution en Europe.

source

000000

After a heavy armed clash with members of a major drug trafficking circle in Khash county region, police forces managed to seize 2.419 tons of various illicit drugs, said Second Brigadier General Mohammad Ghanbari on Thursday.

The seizure includes 2.03 tons of opium, 406kg of hashish, and 10kg of morphine, he said.

Two leaders of this drug band have been arrested in addition to confiscation of some weapons, live ammunition, and cars, added the commander.

Read more

0000

In the operation carried out in Saravan, police forces have busted 812 kilograms of opium in addition to confiscation a number of weapons and ammunition, he added.

According to the police chief, the smugglers fled to the highlands of the area using the darkness of the night.

In another operation in Iranshahr, the police seized two vehicles attempting to smuggle 587 kilograms of opium into the province, Ghanbari said.

Read more

0000

Police Chief of Sistan and Baluchestan province Second Brigadier General Mohammad Ghanbari broke the news, saying that that the consignments were busted during two arm clashes in borer regions of Khash and Mirjaveh this week.

In one operation, the police captured two offenders and 684.4 kg of opium, along with an AK47 and ammunition.

The second operation, which involved heavy exchange of fire between the police and smugglers in the borders, led to the discovery of 2.69 tons of different drugs, including 2.2 tons of opium, and 476 kg ofhashish.

Read more

0000

The Police Chief of Damavand Colonel Hossein Fazeli made the announcement on Saturday, saying that following comprehensive intelligence operations, anti-narcotics police forces identified a heavy consignment of illegal drugs.

The smugglers were trying to transfer the cargo to Tehran,” he said. “257 kg of opium have been busted in the operation,” he added.

Damavand is a city and capital of Damavand County, Tehran Province, Iran.

Read more

0000

L’OFAST, officiellement opérationnel depuis le premier janvier 2020, a remplacé l’OCRTIS qui présentait quelques sources d’ennuis judiciaires à venir pour la haute hiérarchie policière.

Les têtes pensantes de Beauvau ont pensé qu’en changeant de nom pour sortir des comportements parfois douteux pour le citoyen lambda de l’OCRTIS, ils feraient oublier la guéguerre entre policiers et douaniers, alors que l’ensemble du personnel a été intégralement absorbé par l’OFAST…

L’esprit et la façon de fonctionner ont-ils changé?

Les affaires de la DNRED avec Erwan Guilmin et de l’OCRTIS avec François Thierry, malgré la lenteur de la justice à trancher, n’arrangent pas le relationnel et l’esprit et la façon de fonctionner de l’ensemble du personnel qui a été intégralement absorbé par l’OFAST…n’ont pas changé!

Pour lancer ce vieux nouveau service, les ‘mamamouchis’ de Beauvau ont donc définis 6 grands objectifs avec 55 mesures pour répondre à l’attente d’efficacité et de changement…oubliant de préciser que d’être opérationnel H 24, 7 jours sur 7* et réactif étaient les conditions premières à respecter.

Mais sans embauche comment réussir?

L’OFAST a pour  »originalité » de faire travailler au sein d’une même structure policiers, gendarmes, douaniers et magistrats, pour favoriser l’échange d’informations et agir à tous les niveaux de la lutte contre les trafics. « De l’arrivée des drogues en France, jusqu’au point de deal au coin de la rue. De la cage d’escalier, à l’international », avait indiqué Christophe Castaner, en fixant le cap de cette nouvelle structure : « partager l’information, décloisonner les enquêtes et collaborer entre services »

Les sources

Oh surprise! Alors que la quasi totalité des saisies sont réalisées à la suite de renseignements fournis par des « sources », rien de concret sur ces informateurs sans lesquels, l’OFAST (policiers et Gendarmes) comme la DNRED de la Douane, ne seraient que des aveugles.

Mais, peut-être, qu’enfin, les liaisons dangereuses ** entre indics et régaliens ne seront plus source première d’informations et que les actions d’infiltration, toutes aussi dangereuses d’ailleurs, seront alors privilégiées…mais, là aussi rien de concret. On croit rêver!

Certes, en ces périodes de confinement d’une grande partie des consommateurs, le deal a déjà revu sa copie et passe par les snapchat, wathsapp, instagram et twitter pour permettre à tous les addicts de satisfaire le manque possible.

Là on se dit, bravo, quand l’Objectif n°1, qui est l’amélioration de la connaissance des trafics ainsi que du pilotage stratégique au niveau national et à l’échelon territorial dans sa mesure N° 8, nous annonce que les équipes en charge de l’analyse des cybertrafics seront renforcées…Mais Cyber-gendarmes et cyber-douaniers n’ont, jusqu’à ce jour, pas réussi à faire diminuer l’offre proposée de tous types de stupéfiants. Rien que sur TWITTER, plus de 1.300 lignes de propositions de livraisons à domicile sont toujours actives et se renouvellent sans cesse. L’offre se concentre autour de 20 utilisateurs qui représentent environ la moitié des lignes.

En Mesure 12, la détection et le ciblage des conteneurs permettant d’obtenir des saisies de gros volumes, qui réduisent l’offre dans des proportions structurelles; des objectifs quantitatifs et qualitatifs seront établis par l’Ofast sur une base annuelle, donc on espère que l’arrivage de quantité importante de cocaïne de l’Amérique du sud vers l’Europe et les ports du Havre, de Fos sur mer et de Dunkerque va sérieusement être diminué sauf…sauf que le nombre d’agents affectés à la CELTICS n’est pas à la hauteur des flux de conteneurs.

Mardi 11 février 2020, Christophe Castaner a inauguré le siège de cette structure à Nanterre

L’OFAST est basé à Nanterre, pas à Lourdes, le miracle de la réunification sans arrières pensées n’a donc pas eu lieu!

Depuis maintenant trois mois, l’OFAST a donc en charge la lutte contre le narcotrafic à l’international destiné à l’hexagone et à ses DOM/TOM.

En liaison avec l’ensemble des administrations concernées, l’Office anti-stupéfiants est chargé de l’évaluation de la menace liée aux trafics de stupéfiants.
Pour accomplir cette mission, l’office, dans le cadre de la législation applicable, centralise, analyse, exploite et communique aux services de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des douanes et droits indirects, ainsi qu’aux autres administrations et services publics de L’État toutes documentations et données statistiques, en lien avec le service statistique ministériel de la sécurité intérieure, relatives à son domaine de compétence.
Dans le cadre de la législation applicable, les services de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des douanes et droits indirects, ainsi que les autres administrations et services publics de L’État susceptibles d’apporter leur concours à l’office lui adressent, dans les meilleurs délais, les informations relatives à son domaine de compétence dont ils ont connaissance.
Pour les infractions qui relèvent de sa compétence, l’office, dans le cadre de la législation applicable, adresse, aux services de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des douanes et droits indirects, et aux autorités judiciaires, toutes indications utiles à l’identification ou à la recherche des délinquants ainsi que, sur leur demande, tous renseignements nécessaires aux enquêtes dont ils sont saisis.

Pour cela, l’Office anti-stupéfiants est chargé de :
-1° Procéder sur l’ensemble du territoire national à des enquêtes judiciaires relatives à des trafics de produits stupéfiants d’importance nationale et internationale ou présentant une sensibilité particulière ;
-2° Sous le contrôle de l’autorité judiciaire, coordonner les enquêtes de grande envergure diligentées par des services de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des douanes et droits indirects, en particulier les enquêtes qui présentent une dimension internationale marquée et visent des filières d’importation complexes ;
-3° Coordonner l’action des services territoriaux de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des douanes et droits indirects, le cas échéant dans le cadre de saisines conjointes décidées par l’autorité judiciaire ;
-4° Centraliser les informations concernant les demandes adressées aux fonctionnaires ou agents publics visant à permettre la mise en œuvre des opérations de surveillance prévues par l’article 706-80-1 du code de procédure pénale, par le I de l’article 67 bis et par l’article 67 bis-3 du code des douanes ;
-5° Coordonner avec l’ensemble des partenaires concernés la mise en œuvre des mesures de prévention, de recherche et de constatation des infractions constitutives de trafic de stupéfiants dont les modalités sont fixées par la loi n° 94-589 du 15 juillet 1994 relative à l’exercice par l’Etat de ses pouvoirs de police en mer pour la lutte contre certaines infractions relevant de conventions internationales.

Pour lutter efficacement contre le narcotrafic, l’une des solutions consiste aussi à faire baisser la demande. Mais rien n’est vraiment prévu pour enrayer l’arrivée de nouveaux consommateurs.

-Que font ces hauts fonctionnaires chargés de définir les politiques à mettre en œuvre pour tenter de diminuer cette « épidémie de zombies » ?

-Que font les chargés de l’analyse criminelle et/ou de l’intelligence économique et diplomatique qui, normalement doivent englober la prospective?

-Qui fait de la prospective ‘stups’ à Beauvau et à Montreuil ? Et si des services s’y consacrent, sont-ils encore en osmose avec le terrain ?

Non, ils sont comme ceux qui n’ont pas su prévoir le coronavirus ?

Notre haute administration et ses cohortes d’énarques, inspecteurs des finances, administrateurs civils et autres cooptés ne seraient ils pas le véritable MAL FRANÇAIS?

000000

« De tous les régimes qu’a connus notre peuple, pas un n’a su éviter la catastrophe. Des héros qu’on nous apprenait à admirer, pas un qui n’eût fini dans la tragédie, ou du moins dans l’échec… Quand la chance s’acharne à être mauvaise, elle est plus qu’un effet de hasard. » Alain Peyrefitte

000000

 

* Pour remplir les postes affectés aux tâches régaliennes, un poste à couvrir dans un secteur donné de lutte anti stups nécessite au minimun 5 hommes à temps complet. Par exemple, avec + ou – 8.000 douaniers affectés à la SURV, pour les BSI, BSE, navigants marins, navigants aériens et pour les opérations de contrôles suite aux signalements de la DNRED, en considérant les 35 heures comme base de calcul, il reste moins de 2.000 hommes mobilisables et opérationnels sur l’hexagone et l’ensemble des DOM/TOM. Quand on sait d’autre part qu’avec les fermetures successives des Brigades, l’éloignement des hommes des lieux de contrôles nécessite parfois plus de deux heures AR pour être effectivement opérationnel, un constat s’impose: de ces 2000 hommes, après avoir retirer les plantons de Bercy, de Montreuil et des DI et DR, qui représente environ 300 hommes plus… la kyrielle de sous-directeurs végétato-improductifs évaluée à une cinquantaine de tête, il ne reste donc que 1.650 opérationnels! Lors de ce décompte, les malades, les enceintes et les congés parentaux n’ont pas été chiffrés…

** Liaisons dangereuses pour les policiers et douaniers de fréquenter des malfaiteurs qui peuvent alors les utiliser, les manipuler…Les exemples des dernières années sont là! Quand aux actions d’infiltration, elles comportent toujours le risque majeur d’être découvert et/ou de ne pas pouvoir brandir à un moment critique le Dalloz pour dire stop, j’arrête! Quand on est en situation d’infiltration, on ne peut l’interrompre et c’est alors que la lâcheté des donneurs d’ordre, qu’ils soient politiques ou autres énarques en charge de grands services régaliens, peut s’exprimer en se reniant devenant alors non seulement des couards mais aussi des renégats démontrant alors la bassesse des motivations qui les ont amenés à ces postes de responsabilité.

000000

Le colonel Mohammad Mollashahi, commandant des gardes-frontières du Sistan et du Baluchestan, a déclaré dimanche qu’à la suite d’une opération de renseignement approfondie, les gardes-frontières avaient identifié un gang de passeurs près de la frontière de Mirjaveh et confisqué 714 kilogrammes d’opium aux passeurs.

Mollashahi a déclaré que l’un des passeurs avait été arrêté et que les autres avaient fui la zone, utilisant l’obscurité de la nuit.

D’après les rapports des Nations Unies, l’Afghanistan est le premier producteur mondial d’opium et d’héroïne.

L’Iran, qui partage la frontière avec l’Afghanistan, est la principale voie de contrebande de stupéfiants vers les pays européens.

source

————————————-

000000

Téhéran, 28 mars (MNA) – L’adjoint du chef de la police de Téhéran, le second brigadier-général Hamid Hadavand, a fait cette annonce vendredi, affirmant qu’à la suite des opérations de grande envergure menées par les forces de police, 1 027 kilogrammes de différentes drogues illicites ont été arrêtés du 20 au 26 mars.

868 kg d’opium, 145 kg de haschisch et 14 kg d’autres types de drogues ont été saisis, ainsi que la confiscation de 52 véhicules et 18 motos, a-t-il ajouté.

14 contrebandiers ont également été arrêtés pendant les opérations au cours de la même période.

source

000000

TÉHÉRAN, 1 mars (MNA) – Les services iraniens de lutte contre la drogue ont confisqué 2 956 kilogrammes de différentes drogues illicites dans le comté de Khash, dans le Sistan et le Baloutchistan.

Le brigadier-général Mohammad Ghanbari, a déclaré que ces lots de drogues avaient été saisis après une série d’opérations de renseignement et lors d’un affrontement entre les forces de police et un gang qui tentait de faire passer les drogues dans le comté de Khash via les régions frontalières de Saravan.

Trois véhicules ainsi qu’un certain nombre d’armes différentes, un AK-47 ont été saisis en plus de la confiscation de 2 956 kilogrammes de drogues illicites.

1 tonne 492 tonne de morphine, 1 tonne 442  d’opium et 22 kilos de cristal ont été saisis au cours de l’opération, a déclaré Ghanbari.

SOURCE

000000

The sources said police forces of Khorasan Razavi province dismantled the drug-trafficking gang that was involved in distributing heroin and crystal in the metropolis of Mashhad.

12 kg of heroin and crystal were seized during the operation, the sources said.

They added that two foreigners and an Iranian national were arrested and handed over to the court.

Also on Saturday, the anti-drug police in the central province of Kerman seized more than 500 kilograms of narcotics.

Second Brigadier General Abodlreza Nazeri, the police chief of the province, said that the big consignment was seized after a series of intelligence operations in the Orzueeyeh region. According to the police chief, 544 kg of opium were confiscated and a vehicle seized during the operation.

Read more

0000

Police have seized over 2 billion PLN worth of cocaine following amonths-long investigation into a Colombian cartel trafficking ring.

The raid at the port of Gdynia which saw officers from three agencies seize the two tonnes of cocaine disguised as chalk is the largest drugs bust in three decades.
Officially marked as chalk, sniffer dogs uncovered the 1,850kg of cocaine hidden inside 74 bags.

Prime Minister Mateusz Morawiecki was quick to praise the police and tax authorities who used the ‘latest technology’ to track down and pre-empt the traffickers. He said: “On a European scale, it was a very fruitful operation, as it thwarted the spreading of drugs throughout the whole continent.”

Police say the seven traffickers which included four Colombians, one Iranian and two Poles had been under surveillance for months.

Officially marked as chalk, sniffer dogs uncovered the 1,850kg of cocaine hidden inside 74 bags.

The four Colombians and the Iranian arrived in Poland on 30thNovember from Germany.

Around 600 litres of cocaine in the production phase, several hundred litres of various types of chemicals, laboratory equipment and even a specialized hydraulic press with a mould containing the Colombian cartel logo were also discovered.

They rented a property in Wielkopolska and quickly organized a large-scale laboratory in which cocaine was processed and produced along with the two Polish suspects.

Read more

0000

Police Chief of Alborz Province General Ali Asgari said that following comprehensive intelligence activities, the police forces traced the haul of opium consignment in Golestan province, which was destined for Alborz province, Iran.

Two smugglers have been arrested during the operation in addition to confiscating 100kg opium, he added.

Read

0000

Mohammad Ghanbari, chef de la police du Sistan et du Balouchestan, a déclaré mardi que 1.139 tonne de drogues illicites avaient été saisies au cours d’une opération à Iranshahr.

Un passeur a été arrêté au cours de l’opération, et 1069 kg d’opium, 55 kg d’héroïne, 10 kg de haschisch et 5,4 kg de morphine ont été saisis.

Source

0000

Deux hommes ont été placés en détention et inculpés pour trafic de drogue: un Iranien qui était au volant du camion et un Turc, soupçonné d’être le destinataire de la livraison, a annoncé le procureur de Haskovo dans un communiqué.

Les deux hommes risquent de 15 à 20 ans de prison.

La marchandise – divisée en 144 paquets – était dissimulée dans la cargaison du camion, passé aux rayons X, au passage au poste-frontière de Kapitan Andrevoo, entre la Turquie et la Bulgarie dimanche.

LIRE PLUS

0000

COLOMBO (News 1st) – The Iranian vessel and the nine Iranians arrested for transporting heroin this morning have been brought to the Colombo harbour.

The operation was carried out based on a tip-off received by the STF last night(March 23). The raid was conducted jointly by the STF, Navy and the Police Narcotics Bureau. A total of 108kg of heroin was discovered in the vessel.

Read more

https://www.newsfirst.lk/2019/03/24/iranian-drug-vessel-brought-to-colombo-harbour/

0000

On Monday night, the intelligence forces launched three operations in Kerman and captured the ringleaders, the official noted, adding that 1,300 kilograms of opium, assault rifles and three vehicles were seized in only one of the raids.

More than 300 kilograms of drugs was confiscated in the eastern parts of Kerman in another operation on Monday, he added.

read more

https://www.tasnimnews.com/en/news/2018/11/20/1880153/1-3-tons-of-opium-seized-in-se-iran

000000

TEHRAN, July 12 (Xinhua) — Iranian police have seized about 2,008 kilograms of narcotics in the southeastern province of Sistan and Baluchestan, the official IRNA news agency reported Thursday.

Among the drugs seized included 902 kg of opium, 74 kg of hashish, and 32 kg of heroin, Ahmad Taheri, deputy police chief in the province, was quoted as saying.

In the police operations, five smugglers were arrested, and three Kalashnikov machine guns and three Toyota vehicles were confiscated, Taheri said.

Iran, which has a 900-km common border with Afghanistan, has been used as the main conduit for smuggling Afghan drugs to Europe.

Read more

http://www.xinhuanet.com/english/2018-07/12/c_137320409.htm

0000000000000