DUBAÏ 🇦🇪 : « Mouf » sera présenté ce mercredi à la justice en vue de son extradition.

Semaine faste pour l’OFAST

Après Hakim Berrebouh, c’est Moufide Bouchibi qui est arrêté !

Dernière heure

C’est bien dimanche soir à Dubaï que la police a arrêté Moufide Bouchibi. Pisté depuis de long mois par les policiers de l’OFAST qui poussaient pour obtenir son interpellation. Ce mardi soir, le parquet de Dubaï a confirmé l’identité de « Mouf » aux autorités françaises.

La personne interpellée a été formellement identifiée comme étant Moufide Bouchibi grâce aux informations contenues dans la notice rouge d’Interpol de ‘Mouf’.

Dans un long article, le Parisien retrace le parcours de Moufide Bouchibi.

000000

DUBAÏ 🇦🇪 : Moufid Bouchibi aka ‘Mouf’ se serait fait serré… A confirmer!

Moufide Bouchibi aurait été interpellé dans l’émirat alors qu’il voyageait sous une fausse identité. Considéré comme u des gros importateur de cannabis en France, il est en fuite depuis plusieurs années.

Depuis ce week-end, l’arrestation d’un homme par les autorités de Dubaï met les services de police français en ébullition.

Plusieurs sources concordantes avaient affirmé à « l’Obs » qu’il s’agissait de Moufide Bouchibi, le plus important trafiquant de drogue français, cible numéro un de l’office central des stups, l’un des hommes les plus recherchés de France. Des sources émanant de la police nationale nous confirment qu’il s’agit bien de celui qui est surnommé « Mouf », recherché depuis de longues années. Au sein de l’institution, certains se montrent toutefois encore prudents. « Des vérifications sont en cours », commentait-on, ce matin, du côté du ministère de l’Intérieur.

SOURCE

000000

DUBAÏ 🇦🇪 : recherché par l’OFAST Marseille, Hakim Berrebouh a été arrêté

Hakim Berrebouh, l’un des parrains du trafic de drogue à Marseille, en fuite depuis qu’il avait été la cible d’une tentative d’assassinat, et que son frère avait été tué dans un règlement de comptes, a été arrêté à Dubaï à la sortie d’une résidence qu’il occupait depuis la fin de l’année 2020.

source

000000

DUBAÏ 🇦🇪 (appartements luxueux, grosses cylindrées et prostituées) : la vie des barons de la drogue

À Dubaï, presque personne ne remet en question l’origine des dollars, surtout s’ils se comptent par millions.

—-

L’époque où les dealers se planquaient à Marbella est révolue.

Dubaï est désormais the place to be. Les barons de la drogue se prélassent au bord des piscines de leurs luxueux appartements ou hôtels, bien souvent accompagnés de prostituées venues des quatre coins du monde.

“Il y en a deux à Dubaï qui pèsent des milliards”, déclarait le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, au lendemain de l’opération Sky. De Wever n’a pas cité de noms, mais il faisait allusion à Nordin El H.,32 ans, surnommé “‘Dikke Nordin van den Dam”, et à Othman El B., 33 ans. Deux barons, qui se cachent à Dubaï depuis des années, où ils blanchissent l’argent de la coke en investissant dans l’immobilier, entre autres excès.

 

Pêche aux gros poissons

En revanche, pas question à Dubaï de sniffer la coke gardée pour soi. Les Emirats adoptent une posture claire en matière de drogues: la tolérance zéro. En 2012, un père de famille anglais en transit a été condamné à quatre ans de prison pour seulement 0,003 gramme de cannabis. Un morceau microscopique de cannabis qui était collé sur une de ses chaussures.

Les autorités dubaïotes s’attaquent aussi de temps à autres aux gros poissons, qu’elles parviennent parfois à pêcher.

Ridouan Taghi, célèbre mafieux néerlandais d’origine marocaine, a ainsi été arrêté à Dubaï en 2019 et croupit désormais dans une cellule aux Pays-Bas.

L’année passée, “Dikke Nordin” a lui aussi été arrêté, avant d’être finalement libéré après le paiement de sa caution. Pour l’instant, la justice semble le laisser tranquille, mais la Belgique fait maintenant pression pour lui mettre des bâtons dans les roues.

source

000000