ECUADOR 🇪🇨 (operativo Victoria 17) : la Policía se incautó un vehículo de carga pesada que transportaba un contenedor con casi tres toneladas de cocaina

Policía frustra envío de tres toneladas de droga desde el Puerto de Guayaquil

Durante un operativo de la Policía se incautó un vehículo de carga pesada que transportaba un contenedor con casi tres toneladas de droga.

La droga se dirigía concretamente a Contecon, y tenía como destino el Puerto de Amberes en Bélgica.

fuente

000000

BELGIQUE 🇧🇪 (Drogues) : une échevine anversoise prône la légalisation

Selon l’échevine anversoise Jinnih Beels (Vooruit) et l’expert en drogues Tom Decorte (université de Gand), il est grand temps d’adapter la loi belge: dans une double interview accordée au magazine Knack, ils plaident tous deux pour la légalisation de la consommation de drogues, y compris les drogues dures telles que la cocaïne.

L’échevine socialiste d’Anvers, en charge de l’Enseignement et de la Jeunesse, est criminologue de formation et a été commissaire de la police fédérale dans une vie antérieure.

Avec Tom Decorte, criminologue et expert en drogues de l’UGent, elle défend la légalisation de la consommation de drogue. Par cette prise de position, Jinnih Beels semble s’opposer au bourgmestre anversois Bart De Wever (N-VA), qui, depuis 2012, mène une guerre contre la drogue dans sa ville. Dans sa lutte contre le trafic, De Wever s’est récemment envolé pour la Colombie, d’où provient la majeure partie de la cocaïne de notre pays. “Ce n’est pas une mauvaise initiative, mais il est urgent que nous passions à la vitesse supérieure”, déclare Beels dans le Knack.

lire

000000

BELGIQUE 🇧🇪 (Port d’Anvers) : 657 kilos de cocaïne interceptés par les douaniers

Les douaniers ont saisi mercredi dernier 657 kilos de cocaïne.

La coke, dissimulée dans une vingtaine de sacs de sport, se trouvait dans un conteneur transportant des pièces métalliques en provenance du Brésil.

Lire

0000

BELGIQUE 🇧🇪 (Anvers) : Année faste pour les narcos, plus de 1.000 tonnes de cocaïne sont passées entre les mailles du filet

Le ministre des Finances Vincent Van Peteghem a attribué la forte hausse des saisies à «une augmentation du trafic de stupéfiants au niveau international».

L’an passé, la douane belge a mis la main sur un nombre record de 90 tonnes de cocaïne dans le port d’Anvers.

Les autorités belges ont aussi saisi 11,7 tonnes de haschisch et 1,3 tonne d’héroïne l’année dernière.

Les responsables ont souligné que la surveillance du port était renforcée pour détecter les drogues dans les conteneurs.

Une équipe de détection spécialisée a été mise en place, le nombre de chiens renifleurs a augmenté et cinq scanners géants à rayons X ont été installés pour contrôler les cargaisons

Source et lire

0000

SANTO DOMINGO 🇩🇴 (Punta Caucedo) : ocupan 1.2 toneladas de cocaína en un contenedor cargado de banano

Según el manifiesto de la carga se ha determinado que el contenedor cargado de banano, tenía como destino final Bélgica 🇧🇪

Los agentes de la DNCD, acompañados de unidades caninas y militares, perfilaron decenas de contenedores que estaban de tránsito por el país, procedentes de Guatemala 🇬🇹 , y tras iniciar una inspección más rigurosa,  se encontró en uno de ellos 48 sacos (fardos) conteniendo en su interior 25 bloques cada uno, para un total de 1, 200 paquetes.

FUENTE

000000

BELGIQUE 🇧🇪 (Anvers) : quatre tonnes de cocaïne découvertes, six personnes arrêtées

Le juge d’instruction d’Anvers a placé six suspects sous mandat d’arrêt mardi dans le cadre d’une importante saisie de cocaïne, selon une information de De Gazet Van Antwerpen, confirmée par le parquet anversois.

source

000000

BELGIQUE 🇧🇪 (port d’Anvers) : l’épicentre de tous les trafics

Pas une semaine ne passe sans une saisie de cocaïne d’envergure, en général en provenance du Brésil, de Colombie ou d’Équateur. « Il y a quelques années, on s’étonnait de découvrir des chargements de plusieurs centaines de kilos, maintenant c’est devenu la routine ».

Ainsi, plus de 90 tonnes ont été saisies en 2021, pour une valeur marchande estimée entre 4 et 5 milliards d’euros, soit 35 % de plus que l’année précédente et quatorze fois plus qu’en 2011. Mais les dirigeants des douanes ont conscience des limites de leur action. D’après eux, à peine 10 % de la cocaïne importée est découverte. « Le niveau des pertes financières induites par une grosse saisie entraîne un cercle vicieux, poursuit le douanier. Les trafiquants doivent alors en récupérer le plus rapidement possible. »

Le bonneteau des conteneurs

Sur les rives de l’Escaut, aucun terminal n’échappe à ce jeu de cache-cache. Certains sont des zones particulièrement sensibles, comme le « MPET MSI », secteur d’accueil des grandes lignes venues d’Amérique du Sud. Ou encore le « Fruit Terminal » – le plus grand hub portuaire d’Europe spécialisé dans les fruits. La dissimulation de ballots de cocaïne dans des régimes de bananes est un classique. C’est d’ailleurs dans une cargaison de ce type, arrivée d’Équateur, que 2 tonnes de poudre ont été saisies le 28 juillet. Les pamplemousses, recouverts de paraffine, ont aussi leurs adeptes. A condition que les trafiquants anversois récupèrent la marchandise assez tôt… Récemment, des sachets de poudre blanche ont poursuivi leur route jusqu’à se retrouver au rayon fruits et légumes d’un supermarché polonais.

lire

000000

BELGIQUE 🇧🇪 (narcotrafic) : qu’a changé le décryptage des communications Sky ECC dans les enquêtes liées à la criminalité organisée liée au trafic de cocaïne

Le décryptage des communications dans le dossier Sky ECC a permis une meilleure compréhension des processus criminels. En plus de soutenir les dossiers de drogue en cours avec les preuves de Sky ECC, des mesures structurelles peuvent également être prises pour perturber les activités criminelles.

Par exemple, si une faiblesse est constatée dans le système de sécurité d’un terminal portuaire, le responsable est consulté pour lui signaler cette faiblesse, afin qu’il puisse prendre les initiatives nécessaires pour l’éviter.

A travers le renforcement de ces barrières, nous espérons obtenir un effet dissuasif. Depuis le début de l’opération Sky ECC, dans l’ensemble du pays, plus de trois cents dossiers ont déjà pu être enrichis. Il s’agit parfois de nouveaux dossiers qui ont été lancés, mais dans la plupart des cas il s’agit de dossiers existants auprès de la police judiciaire fédérale, dans lesquels le décryptage a créé une charge de preuve supplémentaire. Par conséquent, trente-quatre « opérations d’impact » ont déjà été menées. Il s’agit d’opérations policières de grande envergure, visant les activités criminelles des « high-value targets » et de leurs réseaux criminels, afin de les démanteler.

Des actions pareilles ont déjà été menées partout dans le pays : à Anvers, Bruxelles, Liège, Charleroi, en Limbourg, en Flandre-Occidentale…

Lire

000000

FRANCE 🇫🇷 (Narcotrafic) : le mauvais diagnostic posé par la place Beauvau sur le Tsunami de coke qui déferle sur l’Europe 🇪🇺… par Xavier Raufer


14 décembre 2021

Par Xavier Raufer
Trafic de drogue – Ce mauvais diagnostic posé par la France sur le « tsunami » de cocaïne qui déferle sur l’Europe

La France et l’Union européenne doivent faire face à un vaste trafic transcontinental de
cocaïne livrée par tonnes et qui rapporte des milliards aux trafiquants et aux réseaux.

Expertise collective, complexe appareil de renseignement : un grand État peut-il se tromper de guerre ? Ô combien. Exemple énorme, la « guerre à la drogue » lancée en juin 1971 par Richard Nixon, qui crée en 1973 la DEA (Drug Enforcement Administration), outil fédéral spécifique.

Or cette « guerre » ne cible que le plus visible : le cannabis (des hippies ) et l’héroïne (drogue des Noirs et des vétérans-toxicomanes rentrés du Vietnam). La cocaïne ? La Maison blanche et de DEA la négligent, quoique Pablo Escobar & co. lancent alors sur l’Amérique du Nord un tsunami de « chlorhydrate de cocaïne » (nom savant de la drogue) puis de crack (protococaïne à fumer).

Washington corrige la colossale bévue en 1984 : à Miami, un jury fédéral inculpe Pablo Escobar et les chefs d’un cartel de Medellin actif mais impuni depuis dix ans.


Trop tard

Les États-Unis absorbent alors 400 tonnes de « coke » par an, les guerres de gangs (pour contrôler le gâteau) font 15 morts par jour (surtout, Noirs) et les cartels ont créé dans toute l’Amérique du Nord un maillage de distribution des drogues, toujours actif en 2021.


50 ans plus tard, l’Union européenne et la France font-t-elles la même bourde ?

C’est hélas possible car le gouvernement français cible par électoralisme ces petits dealers de cités dont le négoce reste le cannabis.

L’ « omniprésent » (ajouté par Marc Fievet) Gérald Darmanin et ses troupes multiplient ces futiles opérations coup de poing où l’on saisit quelques kilos d’un haschisch fumé, en France, à raison d’une tonne par jour ; et capturent des sous-fifres libérés à l’instant par la justice d’Eric Dupond-Moretti. Ce, quand sévit un colosse criminel, toujours plus riche et puissant.

Démonstration.


D’abord, les données du problème cocaïne pour la France et l’Europe.

Les chiffres ci-après étant tout sauf hyperboliques, plutôt au bas de la fourchette :
• Comparée aux autres stupéfiants, la cocaïne est une machine à fric inégalée. Livrée en gros en France, pure à ± 80%, les grossistes la payent en moyenne ± 32 000 €/kilo (32 millions d’€ la tonne). Puis la cocaïne est coupée (la tonne pure devient 1,5 t.) ; le prix, niveau demi-grossiste, passe à ± 45 000 €/kilo. Enfin, la vente de rue se fait vers 70€ le gramme, 40€ le 1/2 g.
Bien sûr, cette « accumulation primitive du capital  » enrichit surtout le haut de la pyramide criminelle, caïds et cadres des gangs.

Exemple : ce caïd achète, pour sa clientèle régionale, 500kg de cocaïne en gros puis la revend à des patrons de « fours » (points de deal ) au prix du kilo coupé. Pour cette seule transaction, il gagne ± 6,5 millions d’euros. Moins ses frais : entretien du gang, logistique, avocats, corruptions diverses, train de vie… Bénéfice net de la seule opération (sans encombres policiers ou douaniers) : 6 millions d’€.


Combien de cocaïne ainsi livrée en France, à bon port ?

Les experts d’Anvers et Rotterdam, ports d’où la « coke » inonde l’Europe, disent en saisir 10%. La douane française étant performante, accordons-leur le (généreux) taux de saisie de 25%, 1/4 saisi, 3/4 livrés aux narcos. (C’est vraiment très généreux, bien que ce % pourrait être atteint si la CELTICS de la DNRED voyait ses effectifs renforcés et qu’un équipement performant était enfin installéMarc Fievet).
Donc : 13 tonnes saisies par nos douanes en 2020, ± 40 t. livrées aux semi-grossistes. Là, le profit annuel du haut de la pyramide (de gros à demi-gros) est à ce seul niveau de ± 520 millions d’€. Voyons maintenant les profits cascadant du haut en bas du circuit de vente, du kilo en gros (± 32 000 euros) au 1/2 gramme en boîte de nuit (40 €) : ce profit total du négoce de la cocaïne en France (métropole) approche le milliard et demi d’€. Profit total annuel , soulignons-le, renouvelé chaque douze mois.
• Niveau Union européenne (et ses ± 4 millions de cocaïnomanes) le problème est pire.
D’abord, malgré tout l’activisme de Washington et les serments de régimes locaux corrompus ou/et impuissants, le cône nord de l’Amérique latine produit toujours plus de cocaïne ; le marché N°1 mondial des cartels, de la Colombie au Mexique, étant désormais l’Europe.
• Exemple, le port d’Anvers (Belgique) : 120 km 2 (Paris intra-muros : 105 km 2 ), 64
000 salariés directs (alentours, 80 000 autres vivent du port), 7,5 millions de conteneurs traités en 2020. 66 t. de cocaïne saisies en 2020 (sans doute 100 t. à Anvers, fin 2021). Rappel : en 2010, ± 50 t. de cocaïne étaient saisies pour toute l’Union européenne .

CORRUPTION

Combien de dockers, grutiers, douaniers, employés et fonctionnaires de la fourmilière d’Anvers, prêts à gagner 10 000€ à détourner les yeux ou prêter un badge d’accès ? 100 000€ pour une grosse « extraction » de drogue ? Pire à Rotterdam, inquiétant pour des ports français, Le Havre en tête. Ce, quand une chaîne logistique mondiale toujours plus automatisée et accélérée complique le travail des douanes ; la police étant toujours plus confrontée aux guerres de gangs visant au contrôle d’une telle mine d’or : fusillades, attentats à la bombe, jets de grenades, règlements de comptes, enlèvements, tortures, etc.
Là est le pire danger, pour l’Europe et la France : des caïds riches à milliards (les principaux
opèrent depuis le Maghreb, le Golfe, l’Andalousie, etc.), pouvant corrompre des élus et des fonctionnaires ; stipendier des pirates informatiques pour manipuler les structures portuaires ; infiltrer l’économie légale, l’immobilier etc., pour y recycler et blanchir leurs profits – et acquérir plus de puissance encore.


Tel est le défi lancé à la France et l’Union européenne, par le macro -trafic transcontinental d’une cocaïne livrée par tonnes et rapportant des milliards.

Un second article exposera le problème des micro -trafics en France même :  » crack  » au nord-est de Paris, guerres de la « coke » dans des ports français.

source

000000

PANAMA 🇵🇦 : incautan más de 3 toneladas de cocaína en contenedores con destino a Bélgica y África

El Servicio Nacional Aeronaval (Senan) decomisó 3.267 paquetes de droga ocultos en dos contenedores en un puerto de la provincia de Colón, en el litoral Caribe panameño y una de las entradas del Canal de Panamá.

« Se allanan dos contenedores con 3.267 paquetes que iban con destino a Bélgica y África », dijo a Efe el fiscal de drogas de Colón y Guna Yala, Eduardo Rodríguez.

leer mas

000000

COLOMBIE 🇨🇴 : le ‘Clan del Golfo’ est lié à cinq mafias dans le monde

Le Clan del Golfo, sous l’autorité d’Otoniel, avait la capacité de trafiquer chaque mois près de 20 tonnes de cocaïne

Le réseau du narcotrafiquant «Otoniel», arrêté le 23 octobre, entretient des connexions avec les cartels de Sinaloa et Jalisco, les mafias calabraise et sicilienne, ainsi que celles des Balkans.

«Nous avons des preuves que cette organisation criminelle a cinq alliances principales pour mener à bien ses exportations de cocaïne sous différentes latitudes», a expliqué le général Jorge Luis Vargas, au cours d’une conférence de presse au siège de la police à Bogota.

Au Mexique, le Clan del Golfo est lié aux cartels de Sinaloa et de Jalisco nouvelle génération. En Europe, il commerce «avec les mafias calabraise et sicilienne, de même qu’avec les réseaux de narcotrafiquants des Balkans, ces derniers se chargeant de fournir les pays d’Asie et plus particulièrement du Moyen Orient», selon le général Vargas.

Dairo Antonio Usuga, alias «Otoniel», a été arrêté le 23 octobre dans le nord-ouest de la Colombie, lors d’une vaste opération militaire.

plus

000000

BELGIQUE 🇧🇪 : démantèlement d’un réseau international de narcos soupçonné d’avoir importé en Belgique plus de 15 tonnes de cocaïne via les ports d’Anvers et de Rotterdam

Armes à feu, voitures, téléphones portables cryptés, montres de luxe, chevaux… Un large éventail de biens a été saisi, ainsi que « plus de 1,6 tonne de drogues en vrac ».

Le réseau était soupçonné d’avoir des ramifications en Espagne et en Colombie.

En Belgique, un laboratoire de transformation de la cocaïne a été « démantelé », un autre lieu de stockage perquisitionné, et « des dépôts de déchets chimiques » ont été découverts. Près de 600 kg de cocaïne ont été saisis.

SOURCE

000000

BELGIQUE 🇧🇪 (Anvers) : les douaniers ont saisi plus de 2 tonnes 500 de coke dans un conteneur de bananes

Les Douaniers d’Anvers ont saisi, le 14 octobre dernier, 2.508,83 kg de cocaïne dans un conteneur frigorifié.

La cargaison de cocaïne, acheminée par bateau depuis Guayaquil en Équateur avec une escale au Panama, était dissimulée dans un conteneur frigorifié transportant des bananes.

source

000000

ÉQUATEUR 🇪🇨 (Guayaquil) : saisie de 4 tonnes 500 de coke destinées à Anvers

Quelque 4,5 tonnes de cocaïne ont été saisies ce week-end au port de Guayaquil en Équateur par les unités locales du Programme de contrôle des conteneurs, géré par l’ONU. La cargaison devait arriver à Anvers.

source

000000

PANAMA 🇵🇦 (province de Colon) : le SENAN saisit plus d’une tonne de coke en partance pour l’Europe

Deux conteneurs en provenance du Chili, le premier destiné a être débarqué au Havre en France et le deuxième à Anvers en Belgique, ont été interceptés par le SENAN dans un port des caraïbes panaméen. Au total, ce sont 1.057 colis de cocaine qui ont été saisis.

source

000000

COCAÏNE (narco-transport) : EUROPOL jamais avare de constat, mais quant à se décider à sécuriser les ports, c’est autre chose!

La Belgique et les Pays-Bas sont devenus les principaux centres de transit de la cocaïne en Europe, dépassant l’Espagne comme principale route d’approvisionnement, a révélé ce mardi 7 septembre 2021 Europol, l’agence de police de l’Union européenne.

Profitant de l’augmentation de l’offre de cocaïne, principalement en provenance de Colombie, des bandes criminelles utilisent les villes portuaires de Rotterdam, Hambourg et surtout Anvers pour expédier la drogue aux Pays-Bas, d’où elle est distribuée dans toute l’Europe.

« L’épicentre du marché de la cocaïne en Europe s’est déplacé vers le nord », a déclaré Europol, qui a produit un rapport de 27 pages avec l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) basé à Vienne.

« L’augmentation des expéditions de conteneurs dans les ports à haut volume d’Anvers, Rotterdam et Hambourg a consolidé le rôle des Pays-Bas en tant que point d’étape. »

000000

BELGIQUE 🇧🇪 (Wavre) : les 9 tonnes de poudre de cannabis étaient au milieu d’un chargement de semoule pour couscous

La police judiciaire fédérale de Bruxelles a mené plusieurs perquisitions jeudi dernier, le 12 août, dans le cadre d’un dossier du parquet fédéral sur un trafic de stupéfiants. Selon les informations récoltées par la RTBF et confirmées par la porte-parole du parquet Wenke Roggen, les policiers ont mis la main sur un container renfermant près de 9 tonnes de cannabis, dans un entrepôt situé à Wavre.

Le container avait auparavant transité par le port d’Anvers.

La drogue était transportée à l’état de poudre. Etonnant alors que le cannabis saisi se présente généralement sous forme de résine compressée en plaquettes dures (surtout pour le cannabis importé) ou sous forme d’herbe. La poudre de cannabis d’une couleur brunâtre retrouvée à Wavre était dissimulée dans plus de 2000 sacs de semoule de blé dur pour couscous, disposés sur une cinquantaine de palettes en bois.

SOURCE ET PLUS

000000

FRANCE 🇫🇷 (Douane française) : a-t-on déjà entendu Jérôme Fournel aborder le cas d’Erwan Guilmin, l’ex DOD de la DNRED ?

Et à la DG de la Douane française, contactée par Marc Fievet, on ne sait que bredouiller…

Alzheimer a frappé grave!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

FRANCE 🇫🇷 (Bercy > Douane > DNRED): de l’incompétence professionnelle à la malhonnêteté

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

FRANCE 🇫🇷 (DNRED de la Douane Française): grandeur et décadence d’une hiérarchie perdue

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Où l’on reparle du « SECRET DEFENSE » et des exploits d’Erwan Guilmin et de Jérôme Fournel.

DNRED 🇫🇷(DOD Paris – Douane française): Erwan Guilmin, énarque et administrateur civil, est un menteur

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Un peu plus sur Jérôme Fournel

FRANCE (Cour des comptes): les DG de la douane française font voler les millions, pas les avions! 

000000

PERU 🇵🇪 : Policía decomisa en el Callao 2.2 toneladas de cocaína del Vraem destinada a Bélgica

El cargamento estaba repartido en 71 paquetes, con un peso total de 2.2 toneladas. La droga había sido camuflada en un contenedor de carga repleto de café cuyo destino era Bélgica.

Leer

0000

BELGIQUE 🇧🇪 (Port d’Anvers) : près de deux tonnes de cocaïne découvertes par les douaniers dans un conteneur…de bananes

La découverte remonte au 28 juillet. La cocaïne se trouvait à bord d’un navire amarré au quai 913.

Ce sont précisément 1.899 kilos qui ont été trouvés, cachés entre des bananes dans un conteneur venant d’Equateur.

Lire

0000

ÉQUATEUR 🇪🇨 (port maritime de Guayaquil) : saisie de plus de deux tonnes de cocaïne…dans des conteneurs

Quelques heures après la saisie de près de deux tonnes de drogue sur la côte de Manabí, la police anti-drogue a saisi une autre cargaison d’alcaloïdes dans le port maritime de Guayaquil, ce lundi 2.

Plus de deux tonnes de cocaïne ont été saisies ce lundi dans ledit terminal portuaire.

Selon Yuri Narváez, chef anti-drogue de la zone 8, la cocaïne a été saisie après deux interventions.

Le premier chargement de drogue a été trouvé à l’intérieur d’un conteneur qui transportait du bois. Au total, 2 123 kilos de cocaïne ont été camouflés dans 2 141 paquets à l’intérieur de sacs de jute noir.

La destination de la cargaison était la Belgique.

Narváez a expliqué que cette saisie a été effectuée après un travail d’enquête par diverses unités anti-narcotiques. De même, dans les panneaux frigorifiques d’un autre conteneur, 24 colis rectangulaires contenant 27 kilos de coke, destinés à la Russie, ont été détectés.

Au cours des deux opérations, un total de 2 150 kilos de cocaïne ont été saisis.

source

000000

MOCRO MAFIA : Qui est Ridouan Taghi qui avait mis Peter R. de Vries sur liste noire ?

Qui est donc ce Ridouan Taghi, dont le nom revient inlassablement depuis la tentative d’assassinat du journaliste néerlandais Peter R. de Vries ?

Et pour cause : celui-ci faisait partie de la liste noire du mafieux, pour avoir été le conseiller et le confident du principal témoin à charge contre lui, l’ex-criminel le plus recherché du pays, arrêté à Dubaï en 2019. L’hypothèse selon laquelle l’organisation a mis ses menaces à exécution est aujourd’hui la plus pesante.

Lire

0000

BELGIQUE 🇧🇪 (Anvers – district de Hoboken) : découverte par le personnel d’Umicore de 275 kilos de coke dans un conteneur

Un envoi de 275 kilos de cocaïne a été découvert dans un conteneur arrivé sur le site de l’usine de recyclage Umicore, dans le district de Hoboken, a indiqué mardi le parquet d’Anvers.

Les 275 kilos de drogue étaient cachés à l’intérieur de plusieurs sacs de sport. C’est la société qui a averti la police.

source et plus

000000

BRÉSIL 🇧🇷 (Douane brésilienne) : saisie de 220 kilos de cocaine dans un chargement de farine destiné à la Belgique

Les douaniers de « RECEITA FEDERAL » ont saisi 219,5 kg de cocaïne ce samedi 19 dans l’après-midi, au port de Paranaguá, sur la côte du Paraná. La drogue était cachée dans un chargement de farine.

La cargaison était destinée à la Belgique. Aucune arrestation.

000000

 

BELGIQUE 🇧🇪 (Justice) : pour l’importation en Belgique de 4,2 tonnes de cocaïne via le port d’Anvers, 12 bataves condamnés à des peines de 4 à 8 ans de prison

Le tribunal correctionnel d’Anvers a reconnu coupable jeudi 13 personnes de nationalité néerlandaise pour leur participation dans l’importation en Belgique de 4,2 tonnes de cocaïne via le port d’Anvers. La drogue était cachée dans un conteneur d’encornets congelés. Les prévenus ont été condamnés à des peines de quatre à huit ans d’emprisonnement et à des amendes pouvant aller jusqu’à 32.000 euros.

Le 22 avril 2020, la police judiciaire fédérale d’Anvers avait suivi un semi-remorque jusqu’à un entrepôt de la Bremenstraat à Anvers dans le cadre d’une enquête sur une organisation criminelle qui faisait passer de la cocaïne depuis l’Amérique du Sud vers l’Europe. Le semi-remorque transportait un conteneur réfrigéré contenant des encornets qui aurait dû être soumis au scanner des douanes.

plus

000000

FRANCE 🇫🇷 : ce que vous n’apprendrez pas en allant au musée de la Douane française à Bordeaux

BRASIL 🇧🇷 (Rio Grande port) : Receita faz a maior apreensão de cocaína do ano

Mais de uma tonelada de cocaína iria embarcar para Bélgica caso as imagens captadas pelo scanner e os cães farejadores não descobrissem o que havia no contêiner.

mais

000000

BELGIQUE 🇧🇪 (Anvers) : la plaque tournante de la narco-distribution sur l’Europe

La Belgique, principalement via le port d’Anvers, est toujours l’indiscutable plaque tournante de la cocaïne et de l’héroïne en Europe

En 2019, 65 tonnes de cocaïne et 1,9 tonne d’héroïne ont été interceptées en Belgique, soit respectivement 30 et 24% des prises dans l’UE. Le Royaume peut aussi se prévaloir d’avoir mis la main sur 11,5% de la marijuana (17 tonnes), 10% de la MDMA (400.000 tablettes) ou encore 6% des amphétamines (1 tonne).

54,5 tonnes de cocaïne déjà interceptées durant les cinq premiers mois de l’année

En visite au port d’Anvers mercredi en compagnie d’émissaires de l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime (UNODC), le ministre des Finances Vincent Van Peteghem a ajouté que 54,5 tonnes de cocaïne avaient déjà été interceptées sur le site durant les cinq premiers mois de l’année. Le record de 2020 – 65 tonnes sur l’ensemble de l’année – va donc inévitablement être battu.

lire plus

000000

BELGIQUE 🇧🇪 (Port d’Anvers) : la douane intercepte cinq tonnes de cocaïne cachées dans…un conteneur de bananes

Selon le SPF Finances, la drogue était cachée dans un container qui transportait des bananes venues d’Équateur.

Lire

0000