FRANCE 🇫🇷 (DOUANE – DOD – DNRED) : à l’ouverture du procès, certains avocats de la défense ont demandé le secret des débats en invoquant la protection du secret de la défense nationale, d’autres au nom de la sécurité des prévenus, douaniers ou informateurs. Huis clos demandé, huis clos rejeté !

Le procès de six anciens hauts responsables des douanes dont Vincent Sauvalère et Erwan Guilmin dit « le caviardeur » soupçonnés de largesses envers un de leurs informateurs pour gonfler les chiffres des saisies, s’est ouvert lundi 9 mai à Paris par une demande de huis clos de plusieurs avocats, rejetée par le tribunal.

Un huis clos n’est «pas juridiquement fondé», a rétorqué la procureure, en rappelant notamment que «tous les documents qui étaient classifiés dans ce dossier ont été déclassifiés». Après en avoir délibéré, les juges ont refusé le huis clos. «Ce procès aura lieu en audience publique, comme c’est la règle et chacun aura à cœur d’être responsable de ses déclarations», a expliqué la présidente.

source

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Alors que la demande de huis clos avait été acceptée par le tribunal de Bobigny pour adapter la peine canadienne à perpétuité que Marc Fievet, l’agent infiltré NS 55, avait dû encaisser au Nouveau Brunswick. Il est vrai que le dossier de Fievet était classé ‘secret défense’

Malgré les demandes de la juge Sophie Clément, le dossier de Marc Fievet, classé secret défense, n’a pas été déclassifié…

Une morale pour les aigles, une autre pour les pigeons

J’ai toujours en mémoire la répartie de Sonya Djemni-Wagner lorsque ma condamnation canadienne a été adaptée au droit français en aggravant cette dernière.

La jeune substitut du procureur de Bobigny qu’elle était m’a envoyé à la tête cette phrase de véritable Ponce Pilate: « Je réclame 20 ans, vous n’aurez qu’à demander la ‘grâce présidentielle‘! »

000000

ESPAÑA 🇪🇸 (Burgos) : la Policía incauta 4-CMC, una droga jamás vista en España

20 kg de esta droga se han incautado en Burgos y 240 kg en Amsterdam, en una operación que ha contado con la participación de la DEA.

Agentes de la Policía Nacional han intervenido en la ciudad de Burgos más de 20 kilogramos de una sustancia estupefaciente desconocida en España hasta ahora. Se ha identificado como 4-CMC, y por la que han sido detenidas tres personas. La operación ha contado también a la vez con la incautación de más de 240 kilogramos de 3MMC en Ámsterdam en una operación internacional.

La incautación de este alijo se ha llevado a cabo durante una operación policial que ha contado con la colaboración de la Administración de Control de Drogas de Estados Unidos (DEA) y la Policía Nacional de Países Bajos, informan desde la Dirección General de la Policía.

fuente y mas

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

La 4-MEC (4-methylethcathinone) est une drogue de synthèse de la famille des cathinones. C’est un stimulant dont les effets sont proches de ceux de la MDMA/ecstasy.

La 4-MEC est principalement vendue sur internet.

Elle se présente sous forme d’une poudre blanche cristalline. Elle peut être vendue seule, ou en association à d’autres cathinones dans des mélanges appelés NRG-1 et NRG-2.

Appellations : 4-MEC, ecstasy légale, 4-methylethcathinone, 4-methyl-N-ethylcathinone, p-methyl-N-ethcathinone, 2-(ethylamino)-1-(p-tolyl)propan-1-one, Energy-1, Energy-2, Energy-3, NRG-1, NRG-2, NRG-3, Nutrition Rapid Growth…

source

000000

ESPAGNE 🇪🇸 : démantèlement d’un réseau de trafic de cocaïne depuis le Maroc

La police nationale espagnole a démantelé un réseau de trafic de cocaïne transitant via le Maroc. En tout, dix personnes ont été arrêtées et une demi-tonne de cocaïne ainsi que 800 kilos de tabac saisis entre Séville et Cadix.

L’opération a été ordonnée par le tribunal de Séville après que la police a été informée de l’introduction d’une importante quantité de cocaïne dans des conteneurs dans la ville en provenance d’Amérique du Sud. À Algésiras, deux conteneurs ont été détectés en mars au port en provenance d’Asunción (Paraguay), en passant par l’Argentine et le Maroc.

source

000000

ESPAÑA 🇪🇸 (operación, denominada ‘Capirote- Piteas-Acerico) : lnterceptado un pesquero con casi 3.000 kilos de cocaína al sur de Canarias

Operación conjunta de la Agencia Tributaria, la Guardia Civil y la Policía Nacional

La operación, denominada ‘Capirote- Piteas-Acerico lllevó al abordaje del barco, un pesquero de 20 metros de eslora, de nombre ‘AKT 1’, un pesquero cargado con más de con 2.900 kilos de cocaína que se ocultaba en uno de sus tanques de combustible, en la tarde del 13 de abril, a unas 300 millas náuticas al sur de Canarias.

Con la presente operación se vuelven a demostrar los resultados del esfuerzo de la Agencia Tributaria y las Fuerzas y Cuerpos de Seguridad del Estado en la lucha contra el tráfico de drogas en la denominada ‘Ruta Africana’ de la cocaína, conocida por ser utilizada por pesqueros que reciben las sustancias estupefacientes en mitad del Atlántico para su posterior introducción en el continente europeo.

Fuente

Se trata de la primera aprehensión desarrollada por el patrullero Cóndor cuando apenas ha transcurrido un mes desde su puesta en servicio en Canarias, recalca la Policía.

Este moderno patrullero, de 43 metros de eslora y con una dotación de 14 tripulantes, fue asignado al Área Operativa de Vigilancia Aduanera de Canarias el pasado 15 de marzo para reforzar la vigilancia de un punto tan estratégico para la lucha contra el tráfico de estupefacientes en el Atlántico, como es el archipiélago canario.

Mas

0000

ESPAGNE 🇪🇸 (océan Atlantique) : près de 3 tonnes de cocaïne saisies au large des Canaries

Le chalutier baptisé AKT 1, a été intercepté à environ 555 km au sud des Îles Canaries, à l’ouest des côtes africaines, avec à son bord « plus de 2900 kilos de cocaïne dissimulés dans l’un de ses réservoirs de combustible ».

Les cinq membres de l’équipage, quatre Turcs et un Géorgien, ont été arrêtés.

Source et plus

0000

ESPAÑA 🇪🇸 (Operación Origen) : 30 detenidos por narcotráfico en la isla de Mallorca

La Guardia Civil ha llevado a cabo la explotación de la operación Origen contra una organización criminal de la isla de Mallorca, en España, e implicada en el tráfico de drogas y blanqueo de capitales saldada con 30 personas detenidas y 1,4 toneladas de hachís incautadas.

Tras meses de investigaciones, los agentes han realizado un total de 53 entradas y registros (48 de ellos en la isla de Mallorca y 5 en la provincia de Tarragona), en los que se ha incautado droga, sustancias de corte, gran cantidad de dinero en efectivo y vehículos de alta gama. Entre los detenidos se hallaría La Paca *, histórica líder narco de la región, si bien no sería la responsable del entramado.

leer mas

  • Francisca Cortés, mejor conocida como « La Paca », una de las narcotraficantes más importantes de España. Lidera el Clan de la Paca y entre los habitantes de Baleares se le conoce como la « Emperatriz de la barriada palmesa de Son Banya ». Sus hilos llegan hoy a todas partes y siguen sus pasos.

000000

ESPAGNE 🇪🇸 : la Policía Nacional, le SVA (service de surveillance douanière de l’administration fiscale) et la police judiciaire portugaise ont démantelé une organisation criminelle de trafic de cocaïne dirigée par le dominicain « le redoutable Calín »

C’est NOTIMERICA qui nous informe que les agents ont arrêté 15 personnes ayant des rôles différents dans l’organisation qui se consacrait à l’introduction et à la distribution de cocaïne en Espagne.

De nombreuses perquisitions ont été effectuées à Madrid, Alcorcón, Getafe et Grenade.

000000

DNRED 🇫🇷 (Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières) : un peu de précisions sur ce service de renseignement

C’est un service à compétence nationale rattaché à la Direction générale des douanes et droits indirects qui est chargée de mettre en œuvre, sur l’ensemble du territoire, la politique du renseignement, des contrôles et de la lutte contre la délinquance douanière organisée.

Service de constatation douanière de premier plan visant le haut spectre, la DNRED est également un service de renseignement du premier cercle.

Elle constitue à cet égard une direction originale, forte de sa double culture, dotée de pouvoirs et de moyens d’actions puissants et variés, intervenant dans plusieurs cadres légaux, en constante évolution. Elle doit faire preuve, à ce titre, d’une capacité d’adaptation permanente pour relever les nombreux défis juridiques soulevés à la fois par ses activités opérationnelles classiques de service douanier et son rôle de service du renseignement.

Le droit douanier a connu de fortes évolutions au cours des dernières années marquées par l’élargissement des pouvoirs d’enquête dévolus aux agents des douanes, notamment aux agents de la DNRED et le renforcement de l’encadrement de la mise en œuvre de ces pouvoirs, conditionnée par l’information préalable ou l’autorisation de l’autorité judiciaire.

Le code des douanes permet désormais aux agents de la DNRED, sous le contrôle de l’autorité judiciaire et sous couvert d’habilitations spéciales, de déployer des techniques spéciales d’enquêtes particulièrement utiles en matière de lutte contre la criminalité organisée : livraisons surveillées, infiltrations, surveillances transfrontalières, enquête sous pseudonyme sur le web et le darkweb, coup d’achat, géolocalisation des véhicules et des téléphones, « ouverture-frontière », substitution à l’opérateur de fret postal pour la livraison des colis contenant des marchandises de fraude. Tout au long de l’enquête douanière, les agents doivent anticiper la possible judiciarisation de leurs dossiers, en approchant au plus près d’une procédure purgée de tout risque de nullité et en déployant une stratégie compatible avec les poursuites décidées par l’autorité judiciaire.

Douanier avant tout, l’agent de la DNRED doit donc parfaitement maîtriser les outils juridiques à sa disposition et leur cadre d’utilisation, au code des douanes. Mais l’agent de la DNRED est également un agent appartenant à la communauté du renseignement du premier cercle, ce qui lui confère des obligations, des droits et des pouvoirs.

Issu de la loi du 24 juillet 2015, le droit du renseignement est l’aboutissement d’un long processus de légalisation de ces activités qui a eu la vertu de donner aux services, dont les actions étaient non pas illégales mais plutôt a-légales, une assise juridique et des garanties nécessaires. Ce droit leur permet de mettre en œuvre des techniques de renseignement particulièrement intrusives, sur autorisation du Premier ministre après avis de la commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR).

Depuis 2015, de nombreux textes sont venus compléter ou modifier ce nouveau cadre, dont la loi relative à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement du 30 juillet 2021. Prenant en compte les évolutions technologiques et les jurisprudences européennes et nationales (arrêt CJUE du 6 octobre 2020 dans l’affaire « Quadrature du Net », dans la continuité de l’arrêt CJUE du 21 décembre 2016 dit « Télé2 Sverige » ; Conseil d’État, Assemblée, 21 avril 2021), cette loi crée ou pérennise des techniques de renseignement (interception des communications satellitaires ; utilisation d’algorithme), renforce le contrôle de la CNCTR en donnant à son avis un caractère contraignant, encadre les échanges entre services de renseignement.

Au-delà de ces cadres juridiques propres au métier de la DNRED, les activités de la direction sont soumises à des réglementations de droit commun, telle que la protection des données personnelles ou la commande publique, dans le cadre desquelles les spécificités d’un service d’enquête et de renseignement doivent être prises en compte.


Jusqu’en fin d’année 2021, le conseil et l’expertise juridiques étaient assurés par une magistrate, de l’ordre judiciaire, et par l’agence de poursuites, chargée d’assurer le traitement contentieux et judiciaire des affaires réalisées par les directions d’investigations de la DNRED.

Afin de faire face aux enjeux actuels, mais également d’anticiper et de mesurer l’impact des évolutions normatives sur l’organisation et le fonctionnement de la DNRED, il a été décidé de renforcer la fonction juridique de la direction par le recrutement de deux nouvelles conseillères juridiques, l’une spécialisée sur toutes les questions relatives au renseignement et au droit public général, l’autre en charge de veiller à la sécurisation des investigations.

Conjugué à une protection maximale des agents dans l’exercice de leurs missions, le renforcement de la fonction juridique au sein de la DNRED permet ainsi d’articuler de la meilleure manière possible l’ensemble des capacités d’action des services de la direction, du recueil et de l’exploitation du renseignement jusqu’à la phase opérationnelle, de garantir l’efficacité de l’action de la DNRED dans la lutte contre la criminalité organisée et d’optimiser la réponse pénale de l’autorité judiciaire.

Depuis avril 2021, c’est Florian Colas qui est le directeur

source

000000

Le 23 mars 2022, France Culture, dans l’émission « LES PIEDS SUR TERRE » a laissé la parole à Marc Fievet, AKA « NS 55 DNRED » , qualifié de spectre du service de la DNRED, par Emmanuel Fansten dans un article de Libération

Marc Fievet en 1987 à Gibraltar à bord du M/Y Astéride

00000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Murcia): meurtre d’un Marocain lié au trafic de drogue

Comme le rapporte Bladi.net, la ‘Guardia civil’ a arrêté à Murcia le Marocain, meurtrier présumé d’un autre Marocain qu’il a poignardé avec un couteau en présence d’un troisième Marocain

Une affaire de drogue et de dette serait à l’origine de cette rixe violente entre ces trois ressortissants Marocains.

« Les personnes impliquées sont des repris de justice, liés à des crimes de violence sexiste, de trafic d’êtres humains et de drogue. D’un côté, Mounir, 44 ans, et Abdelkader, 38 ans, tous deux Marocains, aux antécédents judiciaires pour infractions présumées à la sécurité routière, menaces, bagarres et trafic de drogue. De l’autre, Abdelaziz, 41 ans, […] dont le casier judiciaire comporte des délits présumés de menaces, de trafic et de bagarres », indiquent des sources proches de l’enquête à El Español.

000000

ESPAÑA 🇪🇸: detienen en Marbella a ‘Don Carlos’, un narco histórico vinculado a los carteles de Cali y Medellín

Lo arrestaron cuando negociaba el traslado a Málaga de 60 kilos de cocaína que había logrado introducir en España en cajas de flores.

Leer mas

0000

ESPAÑA 🇪🇸 :10 detenidos al desarticular una red internacional de tráfico de droga en Barcelona y Las Palmas de GC

Diez personas de nacionalidad española, rumana, polaca, filipina y panameña han sido detenidas en Barcelona y Las Palmas como presuntos integrantes de una red internacional que traficaba con drogas sintéticas desde pisos turísticos alquilados en la capital catalana, que empleaban como laboratorio.

La Guardia Civil y los Mossos, que han desarrollado conjuntamente esta operación con la Agencia Tributaria, informan este sábado en un comunicado de que dan por desarticulada esta red y de que los detenidos están acusados de tráfico de drogas, pertenencia a organización criminal y blanqueo de capitales. Siete de ellos han ingresado en prisión tras pasar a disposición judicial.

fuente

000000

ESPAÑA 🇪🇸 (Andalucia) : un búnker de droga en Algeciras con puertas acorazadas de hierro y reforzadas con vigas de obra

Agentes de Policía Nacional han detenido en Algeciras (Cádiz) a ocho personas como presuntos autores de un delito de tráfico de drogas y pertenencia a organización criminal. Los detenidos son supuestamente miembros de una organización dedicada a la venta al por menor de cocaína y heroína en el barrio de La Bajadilla.

Según ha explicado la Policía Nacional en una nota, la operación contra el menudeo de drogas ha finalizado con el desmantelamiento de cuatro puntos de venta en un despliegue policial en el que participaron más de 50 agentes para realizar de forma simultanea las entradas y registros.

leer mas

000000

ESPAGNE 🇪🇸 : un entrepreneur de Valencia a été arrêté pour son implication dans l’arrivée de 750 kilos de cocaïne

La Policía Nacional a arrêté cinq personnes à Valence, Bétera et Alhaurín de la Torre (Málaga) pour leur lien présumé avec une cargaison de 750 kilos de cocaïne entrée en novembre dernier par le port de Valence.

SOURCE

000000

ESPAÑA 🇪🇸 (La Línea de la Concepción) : 4.000 kilos de hachis incautados en un nuevo operativo contra el ‘narco’

La lucha contra el narcotráfico en La Línea no para y la llegada de un nuevo Comisario a la ciudad no ha frenado ni un ápice las diferentes operaciones que se viene desarrollando para acabar con esta lacra. De hecho, la pasada noche la Policía, junto con la Guardia Civil, ha desarrollado un operativo conjunto que ha permitido intervenir 4.000 kilos de hachís.

fuente

000000

OCEANO ATLANTICO (Servicio de Vigilancia Aduanera 🇪🇸) : interceptan un pesquero con 560 kilos de cocaína al norte de Canarias

Sus siete tripulantes, seis brasileños y un ciudadano francés, han sido detenidos

En el marco de la colaboración internacional a través del intercambio de información entre el MAOC-N (Centro de Análisis y operaciones del Atlántico) y el CITCO (Centro de Inteligencia Contra el Terrorismo y el Crimen Organizado), los investigadores de la Guardia Civil, Policía Nacional y Servicio de Vigilancia Aduanera de la Agencia Tributaria, habían llegado a determinar la posible implicación de una embarcación sospechosa de tráfico ilícito de estupefacientes procedente de Sudamérica, dando así paso a la fase de explotación de la operación.

A partir de ese momento, Vigilancia Aduanera de la Agencia Tributaria estableció el oportuno dispositivo aeronaval que dio como resultado la localización del pesquero por parte del patrullero ‘Fulmar’ de la Agencia Tributaria en la madrugada del día 19.

Leer

0000

UK 🇬🇧 (NCA) : Twelve fugitives revealed in new Most Wanted campaign

A new appeal has been launched to trace and bring to justice 12 of the UK’s most wanted fugitives believed to be hiding in Spain.

The offenders, all men, are wanted for crimes including murder, large scale drugs trafficking and supplying firearms and ammunition.

The NCA’s Most Wanted campaign is run in conjunction with independent charity CrimeStoppers, Spanish law enforcement, UK policing and comes on the back of the extremely successful Operation Captura fugitives campaign, which resulted in the arrests of 86 offenders.

Spain is one of the most popular countries for British ex-pats and the two nations have a very strong law enforcement partnership.

UK Most Wanted fugitives mugshots

Today, Steve Rodhouse the NCA’s Director General of Operations was joined by the Security Minister Rafael Pérez Ruiz of Spain’s Interior Ministry, British Ambassador to Spain Hugh Elliot and Mark Hallas, CEO of CrimeStoppers, at the campaign launch in Madrid.

Steve said: “Spain is not a safe haven.

“We have a brilliant relationship with the country’s various law enforcement agencies and work together daily to protect the public.

“With 86 offenders arrested in our last fugitives campaign, criminals know we will never give up and we’re never far behind them.

“Our Spanish partners were crucial to many of those arrests, and in 2021 arrested and returned more than 25 wanted UK fugitives.

“The NCA’s International Crime Bureau and International Liaison Officers work on behalf of UK policing to exchange information and intelligence with partners abroad leading to the tracing and arrests of criminals globally.

“Fugitives usually continue offending while on the run and these men will be known in criminal circles wherever they are.

“The last thing the fugitives’ associates will want is the combined determination and capabilities of the UK and Spanish law enforcement focusing on them.

“Many of these fugitives will be trying to blend in to the large British communities who have made their homes in Spain, and if you are resident, you may know one of them from your town or village.

“Loyalties change over time and we urge anyone with information about these men to help us find them.”

All the men featured on the campaign are believed to have links to mainland Spain and the Canary Islands.

Among the Most Wanted is Nana Oppong, 41.

Oppong is wanted by Essex Police for the drive-by murder of grandfather Robert Powell, 50, who was shot eight times with a 9mm pistol on 13 June 2020. It is alleged that the victim and Oppong were from rival criminal factions.

Also wanted is heavily tattooed Jack Mayle, 30, on suspicion of supplying Class A drug MDMA and other drugs.

Mayle is suspected of running a drug line in south London and allegedly worked with a dark web drugs supplier.

When he fled, Mayle, who is from Croydon in south London had a tattooed neck, a diamond tattoo under his left eye and ‘Croydon’ inked on the outside of his left forearm.

He may have tried to alter his appearance and is known to carry weapons.

The Most Wanted appeal also features Callum Halpin, 27, who is wanted by Greater Manchester Police for the murder of drug dealer Luke Graham, 31, and the attempted murder of Anton Verigotta.

Graham, a dad-of-two, was ambushed and shot dead in a drugs turf war in broad daylight on a street in Ashton-under-Lyne as children played nearby in June 2018. In July 2019, five men were jailed over the execution.

Two men from Cardiff are wanted by South Wales Police for Class A drugs offences allegedly organised by using the encrypted comms platform EncroChat.

Muscularly built Asim Naveed, 29, and 6ft 2in tall, is accused of playing a leading role in a highly organised crime group (OCG) that trafficked 46 kilos of cocaine into Wales between February and June 2020, worth up to nearly £8m.

Calvin Parris, 32, who has gold upper teeth, is accused of being a customer of Naveed’s OCG and selling cocaine on in Cardiff. Also, Scotsman James ‘Jamie’ Stevenson, 56, is wanted by the National Crime Agency and Police Scotland over the seizure of approximately one tonne of cocaine and 28 million Etizolam ‘street Valium’ tablets.

The cocaine was found in a shipment at the Port of Dover in September 2020 and the tablets were seized following a raid on a suspected pill factory in Kent in June 2020.

Stevenson, who is stocky and has a scar on the left side of his face, is also wanted in connection with two suspected arson attacks on properties in the Lanarkshire and Forth Valley areas in May 2020.

Lord Ashcroft, founder of the charity CrimeStoppers UK said: “We know it can be difficult for people to speak up about crime, which is why our charity is here to give you an option.

“We guarantee you’ll stay completely anonymous, just like the millions of people who have trusted our charity with their crime information since we were formed back in the 1980s.

“Please do the right thing by passing on what you know about these fugitives’ whereabouts and help us ensure these criminals are no longer a danger.”

Hugh Elliott, UK Ambassador to Spain, said: “The Most Wanted campaign is just one example of the successful cooperation that takes place between British and Spanish law enforcement. We stand united as partners against common threats and challenges, sharing not only expertise but goals and values too. In doing so, we can make both countries safer for citizens. I would like to thank our Spanish colleagues in the National Police and the Guardia Civil for their role in this campaign and for their ongoing collaboration in the face of common challenges more broadly. I would also like to thank the Spanish and British public for their help, as without them the Most Wanted campaign would not be possible.

Rafael Pérez Ruiz, Minister for Security of the Spanish Ministry of Interior, said: “The campaign allows us to reinforce and strengthen police collaboration between Spain and the United Kingdom with the aim of creating a hostile environment which impedes criminal organisations from setting up in Spain and criminals from settling in our cities. Now more than ever it is necessary for everyone to join forces to give a coordinated and effective response to new security challenges.

Anyone with information about one of the Most Wanted is urged to call CrimeStoppers anonymously on 0800 555 111, and callers in Spain should call the freephone Spanish number 900 926 111, which will be answered by CrimeStoppers in the UK (using translation if required).

Alternatively, members of the public can fill out an anonymous online form at the UK charity’s website crimestoppers-uk.org/fugitives.

We encourage anyone living or visiting Spain to visit the NCA and CrimeStoppers websites and look at the Most Wanted subjects.

source

000000

EUROPE 🇪🇺 : la Commission propose une Agence européenne des drogues

La Commission européenne a proposé mercredi de renforcer le mandat de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies, en le transformant en une Agence des drogues de l’Union européenne.

Cette agence serait capable d’émettre des alertes lorsque des substances dangereuses sont sciemment vendues à des fins illicites, de surveiller la polyconsommation (notamment la consommation de substances addictives légales en même temps que de drogues illicites), ou encore d’élaborer des campagnes de prévention au niveau européen.

Elle est appelée à travailler étroitement avec l’Agence européenne des médicaments (EMA) ainsi qu’avec l’agence européenne de police criminelle Europol.

Actuellement, l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT), basé à Lisbonne (Portugal), fournit des données et des analyses scientifiques indépendantes pour soutenir l’élaboration de politiques de lutte anti-drogue au niveau de l’UE.

lire

000000

ESPAGNE 🇪🇸 : la « Guardia Civil », en collaboration avec l’ OFAST (Office français de lutte contre les stupéfiants), a démantelé un réseau constitué de 11 individus actifs dans le trafic de haschich à partir du Maroc par hélicoptères

La ‘Guardia Civil’, en collaboration avec l’ OFAST (Office français de lutte contre les stupéfiants), a démantelé un réseau constitué de 11 individus actifs dans le trafic de haschich à partir du Maroc par hélicoptères.

Selon des médias espagnols, relayés par le site arabophone Hespress, ce démantèlement intervient après une enquête policière menée depuis 2020 qui a abouti à l’arrestation des suspects et à la découverte de « l’entrée à partir des côtes marocaines d’hélicoptères chargés de grandes quantités de hachich ».

°°°°°

Guardia Civil @guardiacivil

Desarticulada una organización que introducía droga en España con helicópteros en colaboración con la OFAST y Europol. En el operativo se han intervenido 4 helicópteros, 4 camiones, 6 turismos, así como 4 armas de fuego.

https://guardiacivil.es/es/prensa/noticias/8086.html

000000

CANARIES 🇪🇸 (Ténérife) : arrestation de 27 membres d’un réseau d’introduction de haschich

La « Guardia civil », dans le cadre de l’opération ‘Lamak’, a démantelé un réseau criminel dédié à l’introduction de grandes quantités de haschich sur l’île de Tenerife en provenance du Maroc.

L’organisation criminelle a été complètement démantelée, avec l’arrestation de 27 personnes de nationalité espagnole et marocaine, et la saisie de plus de 9 tonnes de haschich. Deux bateaux pneumatiques ont été saisis.

Source

0000

ESPAÑA 🇪🇸 (Puerto de València) : hallan 626 kilos de cocaína ocultos en un contenedor con arroz llegado de Sudamérica

SVA (Agencia Tributaria) y la Guardia Civil, en el marco de una operación conjunta, se han incautado en el Puerto de València de 626 kilos de cocaína que se encontraba oculta en un contenedor con arroz procedente de Sudamérica, según han informado en un comunicado conjunto.

Leer

0000

ESPAGNE 🇪🇸 ( Détroit de Gibraltar) : le SVA a intercepté une embarcation semi-rigide de 12 mètres de long motorisée avec quatre moteurs hors-bord de 300 CV chacun, et transportant 4 tonnes 700 de cannabis

Les agents du SVA (Service de surveillance douanière) ont intercepté, dans l’est du détroit de Gibraltar, un bateau semi-rigide transportant plus de 4.700 kilos de haschich, et ont arrêté les trois membres d’équipage, de nationalité marocaine.

L’opération a débuté au moment où les moyens de contrôle aérien du SVA détectent, à l’est du détroit, une embarcation semi-rigide de 12 mètres de long .

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (Autoroute A36 – Burnhaupt-le-Bas) : les douaniers trouvent 11 kilos dans une cache aménagée

Un ressortissant Allemand de 52 ans a accepté, contre une rémunération de 2 700 €, d’aller récupérer une cargaison de cannabis dans un véhicule fourni par un dealer, de charger la marchandise à la Jonquera en Espagne dans une cache aménagée dans le coffre de la voiture et de convoyer le tout jusqu’à Hambourg.

source

000000

BRÉSIL 🇧🇷 (Port de Santos) : les douaniers brésiliens ont saisi au cours des deux derniers jours environ 1 800 kilos de cocaïne qui étaient cachées dans trois conteneurs différents

Les conteneurs lestés de coke étaient en partance pour l’Espagne, la France et le Ghana.

Les cargaisons de cocaïne ont été localisées lors d’inspections aléatoires à l’aide d’un chien dressé à la lutte contre la drogue, qui a localisé 561 kilos supplémentaires lundi dans un chargement de café en partance pour Le Havre et mardi 1 240 kilos supplémentaires de cocaïne.

Lors d’une des inspections de mardi, plusieurs lots de cocaïne, pesant 736 kilos, ont été retrouvés cachés dans un chargement de jus d’orange qui devait partir vers le port de Valence (Espagne). Dans le second, 504 kilos de coke ont été saisis, cachés dans une cargaison de sucre raffiné qui devait être envoyée au port africain de Tema (Ghana).

source

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Murcia) : alcool, cocaïne, haschich et… jambon à gagner dans la tombola de Noël des dealers

Deux trafiquants de drogue ont été arrêtés après avoir mis en jeu des paniers garnis de Noël, une tradition en Espagne, contenant de la cocaïne, du haschich, de l’alcool et… un jambon, a annoncé mardi la police espagnol

«Narco-panier»

Lors d’une descente chez ces trafiquants dans la ville de Murcia (est), la police est tombée sur une affiche annonçant cette tombola permettant de rafler des lots d’un genre particulier: un «narco-panier» à gagner le jour de Noël et un autre pour l’Épiphanie le 6 janvier, jour extrêmement important en Espagne, lors duquel les Rois Mages apportent les cadeaux aux enfants sages.

plus

Los Reyes Magos llegan a la plaza Cardenal Belluga.

000000

ESPAÑA 🇪🇸 (operación ‘Arantes’) : desarticulan una banda que introducía cocaína por vía marítima en la zona del Barbanza

Detienen a cuatro individuos en la comarca, pertenecientes al clan de los ‘Fanchos’

La Guardia Civil da por desarticulado un grupo criminal dedicado a introducir droga por vía marítima en la zona de Barbanza, tras la detención de cuatro personas residentes en las localidades de Boiro y A Pobra do Caramiñal, miembros del conocido como clan de los ‘Fanchos’. Estas personas fueron detenidas en el marco de la operación ‘Arantes’ por la comisión de los supuestos delitos de tráfico de drogas e integración en grupo criminal.

Un clan conocido

«Uno de los grupos más conocido en la zona do Barbanza por su relación con el tráfico de drogas era el conocido como clan de ‘los Fanchos’», explica, recordando que se hizo conocido cuando, a finales de mayo, uno de sus miembros, «con antecedentes por tráfico de drogas, se adentró con su embarcación en el mar, a pesar de que la predicción meteorológica anunciaba muy malas condiciones y permaneció navegando durante 30 horas».

leer mas

000000

ESPAÑA 🇪🇦 (Galicia) : cae el clan de los Fanchos, un grupo criminal que introducía cocaína en Barbanza

En el marco de la denominada Operación Arantes, desarrollada por el EDOA (Equipo de Delincuencia Organizada y Antidroga) de la Comandancia de la Guardia Civil de A Coruña, se procedió a la detención de cuatro personas, conocidas como el clan de los Fanchos, afincadas Boiro y A Pobra por la comisión de los supuestos delitos de tráfico de drogas e integración en grupo criminal.

leer mas

000000

ESPAÑA 🇪🇦 : desarticuladas dos organizaciones criminales especializadas en la venta de droga en Alicante y Valencia

Efectos intervenidos en la operación

VALÈNCIA, 23 Dic. (EUROPA PRESS) – Efectivos de la Policía Nacional y de la Guardia Civil han detenido a 32 personas y han desarticulado dos organizaciones criminales especializadas en la venta de droga en Alicante y Valencia, según ha informado el Instituto Armado en un comunicado.

Las investigaciones se iniciaron a principios del mes de mayo de 2021, tras unas primeras sospechas sobre varios ciudadanos residentes en las localidades de Alcoi, Cocentaina y Muro de Alcoy, de los cuales se dedujo que podían estar integrados en una organización criminal dedicada al tráfico de drogas y al blanqueo de capitales. Se comprobó que, efectivamente, se trataba de una organización criminal ubicada en la provincia de Alicante, directamente vinculada a otro grupo asentado en la localidad valenciana de Atzaneta de Albaida.

Leer más

000000


ESPAGNE 🇪🇸 (Garde civile d’Algésiras) : trois gardes civils accusés de trafic de drogues ont été arrêtés

Le tribunal d’instruction d’Algésiras a ordonné la mise en détention provisoire de trois gardes civils accusés de crimes contre la santé publique, de corruption et d’appartenance à une organisation criminelle. Ils seraient liés à des trafiquants de drogue au Maroc.

Les trois gardes civils (un à la retraite, un autre en service dans la province de Cadix et un troisième affecté à Ceuta) ainsi qu’un quatrième accusé, font l’objet d’une enquête pour des crimes présumés contre la santé publique, de corruption passive et d’appartenance à une organisation criminelle, indiquent des sources judiciaires à El Faro de Ceuta. Ils ont été arrêtés lors de l’opération anti-drogue menée dans le détroit de Gibraltar par le commandement de la Garde civile d’Algésiras.

LIRE

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Estepona – Ceuta) : saisie de 10 kilos de haschisch dissimulés dans des cartons d’aubergine

L’UDYCO d’Estepona et de Ceuta ont procédé au démantèlement d’un réseau de trafic de haschich marocain destiné à la France. En tout, 10 kilos de cette drogue, dissimulés dans des cartons d’aubergine, ont été saisis et 3 individus arrêtés.

Le réseau a été démantelé à Malaga et est spécialisé dans le trafic de haschich en provenance du Maroc et destiné à la France. L’opération baptisée « Husky » a permis l’arrestation de trois personnes et la saisie de 10 kilos de haschisch dissimulés dans des cartons d’aubergine.

LIRE

000000

BARCELONA 🇪🇸 : la caída de Fikri, el gran capo del hachís que surtía de toneladas de droga a ‘los Castañas’

Los hermanos ‘Castaña’ y Fikri, detenido por la Guardia Civil esta misma semana.

Empezó hace dos décadas moviendo fardos de hachís en coche y ahora figuraba en lo más alto de las estructuras del narcotráfico internacional. Fikri Amellah estaba sentado en el salón de su guarida en Barcelona, pertrechado con cinco teléfonos y una libreta, repleta de anotaciones manuscritas.

En ella figuran múltiples datos de operaciones en marcha cuando la Unidad Central Operativa (UCO) de la Guardia Civil irrumpió en la vivienda con la intención de apresarle. Llevaban tiempo tras los pasos de un tipo al que se percibe ya, presuntamente, como uno de los grandes capos encargados de surtir de hachís y cocaína a los clanes que dominan el panorama criminal en España. 

leer

000000