Archives de la catégorie ‘NARCOTRAFIC’

Accusé d’avoir importé plus d’une tonne de cocaïne en France en 2013, le Britannique a été condamné en appel par la cour d’assises spéciale de Paris.

Ses avocats, qui contestent sa participation aux faits tout en dénonçant une provocation policière, vont se pourvoir en cassation.

Lire

0000

—————————————————————————————

La douane a déjà saisi 28.865 kilos de cocaïne au port d’Anvers durant le premier semestre de 2020, a communiqué mardi le SPF Finances.

C’est 24 % de plus que les six premiers mois de 2019 (23.235 kilos). « Il est clair que la mafia de la drogue n’est pas restée les bras croisés et a voulu profiter d’une crise mondiale », estime le SPF Finances.

source

 

000000

La police frontalière chinoise a résolu 829 affaires de drogue et saisi 4.792 kg de stupéfiants de janvier à mai 2020, a annoncé vendredi l’Administration nationale de l’immigration (ANI).

La police relevant de l’ANI a également traité 2.349 affaires impliquant l’abus de drogue, envoyé 897 individus dans des centres de
désintoxication et supervisé 470 personnes recevant un traitement de désintoxication dans les quartiers résidentiels sur les cinq premiers mois de l’année, selon l’ANI.

Elle a par ailleurs saisi 240 tonnes de précurseurs chimiques et détruit 186.900 plantes dont sont extraits des stupéfiants, a-t-on appris de la même source.

Lire

0000

Par Sabrina Fekih

Plusieurs polices européennes ont collaboré pour mettre la main sur des milliers de données criminelles récupérées sur EncroChat, un réseau de communication chiffré. L’investigation, révélée en fin de semaine, a permis près d’un millier d’arrestations.

Amorcée en 2017, l’enquête débute lorsque des smartphones Android utilisant le moyen de communication sécurisé « EncroChat » sont détectés. Rapidement les autorités françaises et néerlandaises appuyées par les agences de police Europol et Eurojust ont débuté des investigations techniques afin de comprendre le fonctionnement et l’étendue de l’utilisation de cette solution de communication.

Utilisé par plus de 60 000 utilisateurs, Encrochat fonctionne via des serveurs installés en France pour des utilisateurs éparpillés dans le monde entier. L’utilisation du service nécessitait un téléphone entièrement modifié pour être ensuite agrémenté d’une messagerie instantanée chiffrée.

LIRE

0000

A SCOT was arrested as part of a police raid into an alleged street valium factory.

Jamie Stevenson, 54, was held after police discovered 28million pills — worth £14m — during a search of a premises in Rochester, Kent last month.

Five other people were nicked with Stevenson, of Burnside, near Glasgow, as part of the raid.
Police believe the valium tablets were being manufactured in England before transported to Scotland to be sold.

An spokesman for the NCA – the UK’s top FBI-style unit – said: « A joint investigation involving the NCA, Police Scotland and the Metropolitan Police identified the alleged manufacture of illegal drugs, on an industrial scale, from premises operating in the Rochester area of Kent. »

Drugs worth more than £16m seized in a week after cops hacked high-tech EncroChat messages


« The factory was raided by NCA/MPS officers on 12 June and 28m Etizolam tablets, also known as ‘street valium’, worth approximately £14m were recovered. » A total of six people were arrested, significantly disrupting a major cross-border criminal network involved in the manufacture and distribution of Etizolam tablets in Scotland.

« These tablets cause significant public health issues in Scotland and are linked to substantial numbers of deaths every year. »

Read more

0000

Contrario a lo que se cree, la pandemia del Covid-19 no ha detenido el narcotráfico en América y menos en Guatemala.

Una investigación de The Washington Post revela que el movimiento de la droga ha sido mixto y que la dificultad para trasladar el « producto » por fronteras bloqueadas ha reducido el precio de la hoja de coca en América del Sur.

A pesar de la pandemia, los narcotraficantes siguen transportando su droga por las Américas, se lee en el reportaje y mucho de ese tráfico ha sido detectado en Guatemala.

El 21 de junio, las autoridades encontraron un turbopropulsor gemelo en un área despejada de la selva en Petén.

Las fuerzas de seguridad encontraron 50 narco avionetas abandonadas en el país el año pasado (Foto ilustrativa: Ejército)

fuente

000000

Reunión entre funcionarios salteños y jefes militares en un vivac de las tropas del Ejército desplegadas en la frontera

Reunión entre funcionarios salteños y jefes militares en un vivac de las tropas del Ejército desplegadas en la frontera

Los grupos de élite de la policía local y los refuerzos de la Gendarmería Nacional ya se encuentran desplegados en los puntos más conflictivos de la frontera norte, donde esta provincia se conecta con Bolivia a través de dos puentes internacionales y decenas de pasos clandestinos en el monte. En esta zona, según información oficial a la que accedió LA NACION, los principales problemas provienen de las actividades de grupos de narcotraficantes que, con una estructura « empresarial », despliegan del lado boliviano a sus productores nómades de cocaína en rudimentarias cocinas y luego « bombardean » el noroeste argentino con cargas de droga que lanzan desde avionetas.

El fiscal Ricardo Toranzos enfatizó: « Los narcos pretenden que las distintas células que producen, reciben y trasladan la droga no se conecten. Los bombardeos se realizan en montes indescifrables, en sitios donde no hay señal de celular, y la coordinación se lleva adelante con teléfonos satelitales. Nosotros buscamos estos sitios, estos nudos, y los esperamos allí. Pusimos puestos de investigaciones que pudiesen dar alerta de manera inmediata« . »Muchos pilotos jóvenes de Bolivia se dedican a ‘bombardear’. Sacan los asientos, el copiloto va en cuclillas, y lanza la droga en los lugares marcados. Ellos no pueden volar mucho sobre territorio argentino porque no pueden reabastecerse de combustible. Cuando tienen que volar hacia Tucumán o hacia el norte de Santiago del Estero lanzan la droga en un sitio y aterrizan en otro punto para cargar combustible con calma, ya sin la droga en su poder« , agregó.

fuente

000000

Le jet ‘Hawker 700’ chargé de drogue, qui a pénétré en territoire mexicain ce dimanche, s’est heurté au SIVA  (Système complet de surveillance aérienne), un réseau technologique de pointe complexe composé de radars et d’intercepteurs.

L’avion, selon des sources militaires consultées par MILENIO, a été suivi de près puisqu’il a décollé à 05h00 d’une piste au sud de Maracaibo, au Venezuela, puis a survolé les Caraïbes à destination du Mexique.

Sur sa route, de plus de 4 heures, l’avion a toujours été suivi par le radar SIVA, car il avait le profil d’un vol clandestin.

Immédiatement, selon les sources consultées, deux avions « Embraer 145 » ont été déployés depuis la base aérienne d’Ixtepec à Oaxaca. Ces deux avions ont des radars supplémentaires, avec lesquels la route exacte de l’avion a été tracée.

Une fois sa position définie, un intercepteur T6C a décollé de la base aérienne de Cozumel, Quintana Roo,  a réussi à localiser le Hawker déjà sur le territoire de Quintana Roo; là, il a reçu par radio l’ordre de suivre l’avion jusqu’à la base aérienne numéro 4, à Cozumel.

Après plusieurs tentatives de communication avec l’équipage du Hawker par radio, des signaux visuels ont été utilisés depuis la cabine du Texan. Ils ont également été ignorés par l’équipage de l’avion clandestin, qui est descendu sur une route où une camionnette l’attendait déjà. Le point d’atterrissage a été signalé à la Force de réaction aéroportée, qui avait déjà été déployée depuis Cozumel dans un hélicoptère Bell 412, avec des éléments des forces spéciales à bord.

source

000000

 

A l’époque, ces 1 332 kilos dissimulés dans une trentaine de valises à bord d’un vol Air France Caracas-Paris étaient considérés comme la plus belle saisie dse coke sur le territoire francais .

Le 23 septembre 2013, le ministre de l’Intérieur d’alors, Manuel Valls, est venu en personne à l’OCRTIS, au siège de la ­Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), à Nanterre, pour féliciter les enquêteurs et saluer le fruit de plusieurs semaines de collaboration avec les polices espagnole, britannique et néerlandaise.

«Cette ­affaire illustre l’intérêt d’un renforcement de la coopération internationale dans la lutte contre les trafiquants», conclut Manuel Valls sur un ton martial.

A côté de lui sur la photo, le commissaire François Thierry savoure sa victoire.

Et comme dans ces grosses affaires de stups, rien n’est simple, Libération révèle aujourd’hui de nouveaux éléments sur cette saisie record de Roissy.

En particulier le témoignage d’un douanier présent ce jour-là, jamais joint à l’enquête, et oui, ça simplifie les procédures, qui montre l’opacité qui a entouré cette opération et la dissimulation d’éléments majeurs à l’autorité judiciaire.

Des révélations qui lèvent un peu plus le voile sur certaines pratiques des services régaliens en charge de lutter contre les stups et qui pourraient, surtout, remettre en cause toute la procédure devant la « Cour d’appel spéciale de Paris ».

Je n’imagine pas Robert Dawes plaider coupable pour éviter un fiasco judiciaire!

Et pourtant, tout avait si bien commencé en 2013, dans la nuit du 10 au 11 septembre.

Vers minuit et demie, un renseignement parvient à l’OCRTIS en provenance de l’Office national antidrogue (ONA) du Venezuela : le vol Air France numéro AF435, qui vient de décoller de Caracas pour Paris, contiendrait une grosse quantité de cocaïne destinée à un réseau britannique.

Des passagers fantômes

Branle-bas de combat à la DCPJ. Dès le lendemain matin, à 7 heures, un dispositif de surveillance est mis en place à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle…

la suite : A lire sur Libé

Pour mémoire

Lors d’une audition dans un autre dossier, Sofiane Hambli avait pourtant lui même reconnu sa participation à la saisie record de Roissy. «Il y a eu une importation de cocaïne en 2013 et j’ai fait croire que c’est moi qui allais permettre de faire sortir de la cocaïne de l’aéroport,a-t-il expliqué. J’ai fait croire que je connaissais des gens qui travaillaient à l’aéroport et qui allaient permettre de faire sortir la drogue

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Déjà, à la DNRED, on ne rêvait que de faire mieux!

000000

Les autorités britanniques le considèrent comme «l’un des criminels les plus influents et redoutés en Europe». *

Surnommé «le Général» ou «Drug Lord», Robert Dawes, 48 ans, est jugé à partir de ce lundi devant la cour d’assises spéciale d’appel de Paris pour l’importation de plus de 1,3 tonne de cocaïne à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle en septembre 2013.

Avant d’écoper, en décembre 2018, de vingt-deux ans de réclusion criminelle en première instance à la suite de cette saisie controversée, l’homme n’avait encore jamais été condamné pour trafic de drogue.

LIRE

°°°°

—————–

* Connaissant bien toutes ces autorités britanniques, italiennes, espagnoles ou françaises , il est certain qu’elles ne sont jamais avares, parfois de suppositions hasardeuses, pour conforter un dossier…

A l’OCRTIS de Francois Thierry, comme à la DNRED de Jean Paul Garcia, une telle saisie ne pouvait laisser indifférent et ne pouvait que conforter des rancoeurs déjà bien établies !

Marc Fievet

0000

Video: Ejército Mexicano derriba NarcoJet en Quintana Roo

Cancun, Quintana Roo – Un jet a atterri en urgence et a pris feu au kilomètre 61, sur le tronçon autoroutier Chunhuhub-José María Morelos, dans la zone maya de Quintana Roo.

Selon des versions de témoins présumés, l’avion a été attaqué en vol par un hélicoptère des Forces fédérales, et a été contraint de descendre avec le feu sur une partie du fuselage.

Le secrétaire à la Sécurité publique, Alberto Capella Ibarra, a rapporté le fait et publié quelques vidéos du site; dans l’un d’eux, il a déclaré que la plaque d’immatriculation était « apparemment » XB-RCM « et pouvait être liée à des activités illégales ».

Des éléments et des véhicules de l’armée mexicaine, ainsi que de la marine mexicaine, sont intervenus et ont pris le contrôle de la zone.

source et video

000000

Pour parler clairement, en espionnant les échanges sur le réseau EncroChat, “les autorités ont pu découvrir l’ampleur de la corruption au sein des services de l’État, notamment des forces de police”, relève Le Monde.

“Ce réseau non déclaré avait installé ses serveurs en France et disposait d’une clientèle mondiale”, a indiqué Carole Etienne, la procureure de Lille, citée par Le Monde.

Chaque appareil était vendu 1000 euros sur Internet, et était accompagné d’un abonnement (3000 euros par an) donnant droit à une assistance technique 24h/24 et 7 jours/7.

LIRE   Tom SWARTZ / NewZilla.NET 5 juillet 2020

000000

 

 

TEHRAN, Jul. 05 (MNA) – Commander of Sistan and Baluchestan Border Guards Colonel Mohammad Mollashahi said on Sunday that following comprehensive intelligence operations, the anti-narcotics police force engaged in a fight against the smuggles who were trying to smuggle the opium consignment through the Mirjaveh borders.

The offenders, incapable of countering the guards, left their vehicles loaded with 488kg of opium and escaped through the borderlines.

READ MORE

000000

 

De jeunes bénévoles, belges et français, investissent les réseaux sociaux et les forums à la rencontre des usagers de substances illicites. Pour les informer, sans les juger.

On les appelle les « e-volontaires ».

Leur mission : investir les réseaux sociaux et les forums de discussion en ligne pour dialoguer avec les usagers de drogues ou les simples curieux. Et leur apporter des informations précises, en français, en néerlandais et en anglais.

Pour l’instant, ils ne sont qu’une poignée, dans les Hauts-de-France et en Belgique. Les Flamands ont démarré les premiers, suivis des Français et, bientôt, des Wallons.

Lorsque le programme sera rôdé, ils devraient être 35.

Par Anne Vidalie

lire

000000

 

Wyoming’s largest drug bust leads to two decades in prison

CASPER, Wyo. – Chief Federal District Court Judge Scott W. Skavdahl sentenced Arnold Devonne Butler, 54, today in Casper. Butler was convicted on January 17, 2020 after a 4-day jury trial and found guilty on all counts, including possession with intent to distribute and conspiracy to distribute methamphetamine, heroin, cocaine, and fentanyl.

—————————————————————————————————————-

Fourteen members of methamphetamine trafficking ring charged with drug conspiracy and related charges

CHARLOTTE, N.C. – Fourteen members of a methamphetamine trafficking ring have been charged with federal drug conspiracy and related drug and firearms offenses, announced Robert J. Murphy, the Special Agent in Charge of the DEA Atlanta Field Division and Andrew Murray, U.S. Attorney for the Western District of North Carolina. The federal indictment was unsealed in court today.

—————————————————————————————————————————————

Indiana doctor surrenders DEA registration « for cause »

CHICAGO – Special Agent in Charge Robert J. Bell, DEA Chicago Division, announced today that on June 23, 2020, pediatrician Jonathon W.

—————————————————————————————————————————————

Madison, Wisconsin man sentenced to five years in prison for possessing cocaine with intent to distribute

Madison, Wis. – Scott C. Blader, United States Attorney for the Western District of Wisconsin, announced that Charles Dickerson, 46, Madison, Wisconsin, pleaded guilty last Friday to possession with intent to distribute cocaine in front of U.S. District Judge William M. Conley.  Immediately following the guilty plea, Judge Conley sentenced Dickerson to 60 months in prison.

—————————————————————————————————————————————

West Hartford Pharmacy to pay $150K to settle Controlled Substance Act allegations

HARTFORD, Conn. – DEA New England Division Special Agent in Charge Brian D. Boyle and John H. Durham, United States Attorney for the District of Connecticut, today announced that Suburban Pharmacy LTC. Inc.

—————————————————————————————————————————————

Buffalo man going to prison for selling heroin and fentanyl

BUFFALO, N.Y. – U.S. Drug Enforcement Administration New York Division Special Agent in Charge Ray Donovan and U.S. Attorney James P. Kennedy, Jr. announced today that Julian Rivera, 30, of Buffalo, New York, who was convicted of possessing with intent to distribute heroin, butyryl fentanyl, and U-47700, was sentenced to serve 38 months in prison by U.S. District Judge Lawrence J. Vilardo.

—————————————————————————————————————————————

Five Tampa residents charged in $21 million money laundering conspiracy of drug trafficking proceeds

TAMPA, Fla. – A 37-count indictment was unsealed today charging five individuals with money laundering and conspiracy to commit money laundering.  If convicted, each defendant faces a maximum penalty of 20 years in federal prison per count. The indictment also notifies the defendants that the United States is seeking a money judgment of $21,567,939 and forfeiture of approximately $167,008 seized from a bank account, which represents the proceeds of the offenses. .

—————————————————————————————————————————————

Après le vaste coup de filet mené par les gendarmes dans l’agglo de Grenoble le 30 juin, le procureur de la République Eric Vaillant a.annoncé ce 1er juillet l’arrestation de 6 personnes à Saint-Martin d’Hères le même jour, dans une autre affaire de trafic de stupéfiants.

Lire

0000

En las últimas horas la Policía Antinarcóticos logró incautar 1,2 toneladas de clorhidrato de cocaína que iban rumbo a Alemania desde el puerto de Cartagena.

A través de un escáner, la Policía detectó paquetes irregulares en la.mercancía que estaba en uno de los contenedores del puerto y, tras adelantar una inspección física, se hallaron 1.224 paquetes rectangulares de color café y amarillo.

Leer

0000

SANTO DOMINGO.- Agentes de la Dirección Nacional de Control de Drogas (DNCD), incautaron 253 paquetes de un material presumiblemente cocaína, durante un operativo de supervisión realizado en el área de los contenedores de unidad refrigerada en el Puerto Multimodal Caucedo.

La DNCD informó que los contenedores, que estaban en tránsito, llegaron de Hamburg, Alemania y serían embarcados, el cual zarparía hacia el puerto de San Juan, Puerto Rico. Dijo que durante el operativo, se encontró en el interior de un contenedor, diez caja de cartón color marrón, forradas con plástico transparente, las cuales contenían la.cantidad de 253 paquetes de un material desconocido, presumiblemente cocaína o heroína, el material estaba envuelto en plástico transparente negro, blanco, azul, amarillo y rojo, marcado.

Leer

0000

C’est la police judiciaire fédérale du Limbourg belge qui est intervenue et a saisi 1 200 kilos de cocaïne.

La cocaïne était dans un conteneur près d’un entrepôt à Hasselt.

La cocaïne était cachée dans de grands sacs rayés remplis d’une sorte d’écorce de bois.

Sept hommes ont été arrêtés.

Source

0000

L’info est relatée par l’Est k72. Les douaniers ont saisi sur l’A36, sur une aire de repos à hauteur de Marchaux, entre Besançon et Montbéliard dans le Doubs, 71 kilos d’herbe de cannabis. Le produit avait été caché dans quatre cercueils, eux-mêmes transportés à bord d’un faux corbillard.

Le chauffeur, un roumain d’une trentaine d’années, qui n’est pas un « croque mort » a été interpellé et placé en garde à vue.

Il sera jugé ce vendredi en comparution immédiate.

Source

0000

Veleiro interceptado pela PJ no Funchal transportava 326 quilos de cocaína

A Funchal, le voilier «Goldmund», a été fouillé jeudi matin, dans le cadre d’une opération de lutte contre le narcotrafic menée par la police et les autorités judiciaires.

Ce voilier transportait 326 kilos de cocaïne.

La coke était emballée dans 15 sacs camouflés à bord du navire.

0000

Le 17 juin, vers 22 heures, les agents de la BSE de la douane de Port-Vendres, ont intercepté et contrôlé un ensemble routier au péage du Boulou.

Selon le CMR présenté, le chauffeur de nationalité espagnole, effectuait un trajet de Valencia 🇪🇸 vers Roma 🇮🇹 pour livrer 22 tonnes d’ oignons. Le contrôle a permis la découverte de 771 kilos de cannabis.

Est-ce le flair des gabelous (ou un signalement ?) qui a permis cette saisie?

Le chauffeur ne le saura sans doute jamais, et il en a pris pour 5 ans.

 

 

0000

LAREDO, Texas 

Des colis contenant près de 1 553 livres de marijuana saisis par des agents du CBP au World Trade Bridge.

Le dimanche 21 juin, des agents du CBP ont contrôlé un tracteur routier tirant une remorque réfrigérée vide en provenance du Mexique. Suite à une inspection canine, les agents ont trouvé 226 colis contenant 1552,92 livres de marijuana présumée dissimulées dans la remorque.

La deuxième saisie a eu lieu lorsque des agents ont rencontré un autre frigorifique vide en provenance du Mexique.

Le tracteur et la remorque réfrigérée GMC de 1995 ont été renvoyés également pour une inspection canine, ce qui a permis de découvrir 123 colis contenant 1161,39 livres de marijuana présumée dissimulées dans la remorque.

000000