AVISEUR INTERNATIONAL

Aviseur International renseigne sur la problématique de la drogue, du narcotrafic et sur les politiques mises en œuvre par les différents Etats. ———- CONTACT par email: ns55dnred@outlook.fr ou WhatsApp: 33 (0) 6 84 30 31 81 Suivez @MarcFievet sur TWITTER

AVISEUR INTERNATIONAL

ITALIE 🇮🇹 (aéroport de Malpensa – Milan) : le fauteuil roulant était lesté de plus de 13 kilos de coke

Sans chien renifleur, l’utilisateur du fauteuil roulant, apparemment un handicapé, aurait berné la « Guardia di finanza » qui a finalement trouvé la cocaïne dans le rembourrage du fauteuil roulant.

Au total, 11 paquets de cocaïne, pesant 13,25 kg (25,2 lb) ont été saisis.

Miracle !

L’occupant du fauteuil, un Espagnol, s’est levé et a marché sans aide.

SOURCE

000000

MEXIQUE 🇲🇽 (Chiapas) : le ‘biturboprop’ transportait 652 kilos de coke

CHIAPAS – Des militaires de la « Secretaría de la Defensa Nacional » (Sedena) ont saisi 652 kilos de cocaïne répartis en 577 colis, un avion bimoteur, 1 500 litres de carburéacteur, et ont réussi à démanteler une piste clandestine qui servait à transporter de la drogue sur la côte.

C’est grâce à un travail de renseignement et dans le cadre d’une opération aérienne et maritime que les saisies ont été réalisées dans les environs de l’ejido El Castaño, dans la municipalité de Mapastepec.

Les militaires ont réussi à pénétrer dans cette zone d’accès difficile où un avion chargé de paquets de cocaïne a été retrouvé, ainsi que du carburant pour l’avion à turbopropulseur avec plaque d’immatriculation XB-RYZ.

source

000000

MEXIQUE 🇲🇽 (Campeche) : le bimoteur transportait 460 kilos de coke

Un bimoteur , type PA 32, a atterri à 79 kilomètres à l’est de Miguel Hidalgo, Campeche, où des véhicules et du personnel militaire l’attendaient.

Se rendant compte de la proximité des forces armées, les pilotes ont abandonné la charge et l’aéronef pour se disperser dans différentes directions. Après inspection de l’appareil, 38 colis pesant environ 460,5 kg de cocaïne ont été trouvés.

Le 13 août, c’est le Système de surveillance aérienne du Secrétariat de la Défense nationale (Sedena) qui avait détecté un avion non identifié en provenance d’Amérique du Sud.

L’alerte a été transmise aux Forces de réaction du commandement territorial de l’armée, ce qui a conduit au déploiement de 2 Embraer EMB – 145 et 3 hélicoptères UH-60 pour suivre l’avion.

source

000000

BRÉSIL 🇧🇷 (Mato Grosso do Sul) : le bimoteur intercepté par la FAB transportait 500 kilos de coke

La FAB (Brésilienne Air Force) a intercepté dimanche 3.juillet.2022 un bimoteur qui est entré dans l’espace aérien brésilien sans autorisation.

Deux chasseurs FAB A-29 Super Tucano ont tiré un coup de sommation. Lorsqu’il a été touché, le bimoteur a effectué un atterrissage d’urgence entre les villes de Jales et Pontalinda, à l’intérieur de São Paulo.

Une fois sur le terrain, l’opération a été transférée sous la responsabilité de la PF (Police Fédérale).

Environ 500 kilos de pâte base de cocaïne ont été saisis;

Les deux personnes qui se trouvaient dans l’avion ont pris la fuite.

SOURCE ET PLUS

000000

ÉQUATEUR 🇪🇨 (Aéroport de Quito) : la police équatorienne trouve une tonne de cocaïne cachée dans des aliments pour bétail et 55 tonnes de précurseurs

Les 55 tonnes de précurseurs (chlorure de calcium) avaient été importées de Chine et étaient destinées à être envoyées en Colombie, comme le rapporte « El Diario ».

La police nationale équatorienne a annoncé samedi la découverte d’une tonne de cocaïne dissimulée dans des aliments pour animaux à l’aéroport de Quito, ainsi que de 55 tonnes de chlorure de calcium, utilisé pour la production de cocaïne, dans un entrepôt de stockage.

Le directeur général des enquêtes de la police équatorienne, Alaín Luna, a expliqué que cette opération est la plus grande saisie de substances chimiques jamais réalisée en Équateur, selon le journal « El Universo ».

000000

COLOMBIE 🇨🇴 : le procureur paraguayen assassiné Marcelo Pecci, déterminé et lucide croisé anti-drogue

Marcelo Pecci enquêtait sur des affaires de corruption.

Au fil des heures, les autorités enquêtant sur le meurtre du procureur anti-corruption paraguayen Marcelo Pecci en Colombie ont commencé à découvrir ce qui pourrait être un stratagème criminel complexe à portée internationale.

« Ils l’ont tué parce qu’il dérangeait les bandits et les malfaisants ! » 

« Comment puis-je, comme procureur, comme directeur d’enquête, motiver les enquêteurs quand on se trouve confronté à ça ? » se demandait Marcelo Pecci à propos de la corruption, dans son interview à Telefuturo.

Asuncion (Paraguay) – Sans bruit, mais sans gants, Marcelo Pecci, le procureur paraguayen assassiné à 45 ans en Colombie, était un magistrat déterminé, méticuleux dans sa lutte contre le crime organisé, le narcotrafic, et n’hésitait pas à asséner des vérités à son pays, sur la corruption ou la menace des cartels.

A qui profite le plus ce crime ?

« Je demande instamment que les responsabilités soient vraiment assumées« , disait Marcelo Pecci dans une de ses dernières interviews télévisées, à la chaîne Telefuturo. « On ne peut pas utiliser comme excuse le fait qu’il y ait de la corruption« , ajoutait le magistrat dont les obsèques ont lieu dimanche dans la capitale paraguayenne. 

« La corruption est partout. Toutes les institutions abritent des acteurs de la corruption, mais il faut être ferme et chacun doit jouer son rôle. Sinon, on va sur le chemin de Juarez, de Sinaloa…« , mettait-il en garde, en référence au Mexique et à l’emprise de grands cartels de la drogue. 

Plus

000000

NARCO-BUSINESS : qui est donc Sergio Roberto de Carvalho ?

Connu aussi sous le nom de Paul Wouter et Carlos Sola, il s’avère qu’officiellement, Paul Wouter est décédé du Covid-19 à 10h50 le 29 août 2020 dans un appartement de la Calle San Juan Bosco à Marbella.

Sa mort à 54 ans, due au Covid, l’a empêché d’être poursuivi en Galice dans le procès alors pour les 2.500 kilos de cocaïne interceptés dans l’Atlantique en 2018 sur le remorqueur Titán III. (ex «Zumaia II»).

Les autorités brésiliennes ont informé les autorités espagnoles que les empreintes digitales et le visage de Wouter coïncidaient parfaitement avec ceux de Sergio Roberto de Carvalho, le trafiquant de cocaïne le plus recherché au Brésil .

Pour la police espagnole, Wouter était un homme d’affaires qui avait plusieurs entreprises d’importation de fruits de mer au Maroc et à Dubaï. Cependant, dans le dossier médical envoyé par les autorités brésiliennes en Espagne, Carvalho a organisé des opérations au Portugal, en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne.

Le major Carvalho, comme on l’appelle au Brésil depuis qu’il a été expulsé en 2008 de la police militaire pour ses relations avec le trafic de drogue, a été interpellé plusieurs fois en Europe et laissé une dernière trace en Russie, bien que l’on suppose aujourd’hui, « post mortem », qu’il aurait établi sa résidence à Dubaï.

000000

EUROPE 🇪🇺 (DROGUES) : un marché en pleine expansion et toujours rien d’efficace pour enrayer cette pandémie

Cocaïne et méthamphétamine, « menaces croissantes » pour l’Europe

C’est le Journal de Saône et Loire qui nous rapporte que : « Le vaste marché de la cocaïne dans l’Union européenne (UE) et celui de la méthamphétamine, plus petit, sont en pleine expansion et constituent une menace croissante pour la sécurité publique et la santé, ont averti vendredi Europol et l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA)« .

Ces deux agences de l’UE, dont le dernier rapport commun remontait à 2019, ont exposé le rôle pivot de l’Europe dans le développement des marchés de la cocaïne et de la méthamphétamine, lors d’une conférence de presse à Bruxelles. 

Un marché des drogues « plus diversifié »

L’UE est confrontée à une « menace croissante découlant d’un marché des drogues plus diversifié et plus dynamique, qui repose sur une collaboration étroite entre les organisations criminelles européennes et internationales », souligne le rapport.

« Cela s’est traduit par des niveaux record de disponibilité des drogues, une augmentation de la violence et de la corruption et une aggravation des problèmes de santé », a commenté Alexis Goosdeel, directeur de l’EMCDDA, organisme établi à Lisbonne. 

000000

🇻🇪 VENEZUELA’S COCAINE REVOLUTION

In 2013, Nicolás Maduro became president of Venezuela following the death of his charismatic predecessor Hugo Chávez. Since then, the country’s cocaine trade has undergone revolutionary changes.

Today, Venezuela is at risk of becoming the world’s fourth cocaine-producing country. And the Maduro regime has positioned itself as the gatekeeper to the country’s drug trade, controlling access to cocaine’s riches not only for drug traffickers but also for corrupt politicians and the military-embedded trafficking network known as the “Cartel of the Suns.”

The product of more than three years of investigations, hundreds of interviews and field work in all of Venezuela’s key drug trafficking territories, this InSight Crime investigation looks at one of the world’s most important cocaine trafficking hubs – and the authoritarian regime that keeps the drugs flowing.

Chapter 1

Venezuela’s Move to Cocaine Production: Crops, Chemists and Criminal Evolution:

CARTEL OF THE SUNS / 2 MAY 2022

In October 2021, the Venezuelan Ministry of the Interior issued an ordinary looking statement about an antinarcotics operation in the state of Zulia that had extraordinary implications: the military had…

READ

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chapter 2

Maduro Seeks to Regulate the Cocaine Trade

CARTEL OF THE SUNS / 2 MAY 2022

In 2013, Nicolás Maduro became president of one of the world’s most important cocaine hubs, inheriting a unique drug trafficking eco-system where the line between the underworld and the state…

READ

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chapter 3

Beyond the Cartel of the Suns

CARTEL OF THE SUNS / 2 MAY 2022

In 2020, the US Department of Justice released a bombshell indictment charging sitting Venezuelan President Nicolás Maduro and other senior members of his government with “narco-terrorism” and accusing them of…

READ

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chapter 4

The Paraguaná Cartel: Drug Trafficking and Political Power in Venezuela

CARTEL OF THE SUNS / 2 MAY 2022

On April 3, 2021, police in the east Venezuelan state of Anzoátegui acted on a tip-off to intercept a silver Toyota Corolla. They interrogated the driver, a middle-aged woman accompanied…

READ

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chapter 5

Gordito González and Venezuela’s Narco-brokers

CARTEL OF THE SUNS / 2 MAY 2022

In 2016, two adopted nephews of Venezuelan President Nicolás Maduro were found guilty of a conspiracy to bring 800 kilograms of cocaine into the United States.

READ

000000

000000

FRANCE 🇫🇷 : le trafic de cocaïne s’intensifie

Le nombre de consommateurs en France qui s’établit à 2,2 millions selon un chiffre du Parisien a quadruplé en 20 ans. Évidemment, aucun de ces usagers de la coke ne se perçoit comme un drogué ou un accro.

Lire

0000

SANTO DOMINGO 🇩🇴 (aeropuerto de Punta Cana) : fueron encontrados 200 paquetes de cocaína en un avión

El piloto y el mecánico de la aeronave, los nombrados Di-Venanzo Robert Lee y Dubey Bal Krishna, fueron quienes se percataron de la presencia de los bultos que contenían 200 paquetes de cocaína decomisada en el aeropuerto de Punta Cana el pasado cinco de abril. 

fuente y mas

000000

HONDURAS 🇭🇳 (Coke en stock – CCCLXVI) : le Honduras à vau-l’eau, et un vieil habitué de retour au Guatemala

Pour cet épisode, on reste au Honduras, avec un énième avion venu se poser et découvert vidé de son contenu non pas par la police mais par des trafiquants,  vraiment fâchés de s’être fait piquer leur cocaïne par une bande rivale. Ça change de l’habitude vous allez me dire ! Certes, mais nos dealers lésés n’en sont pas restés là et l’ont fait savoir dans une vidéo surréaliste dont ils ont le secret, devant une caméra, venus directement invectiver le pouvoir hondurien, en se présentant d’égal à égal avec lui !!! Un sommet de prétention, mais qui en dit long sur la faiblesse actuelle du pays qui aura été bien trop longtemps le jouet des USA et de la CIA qui y ont installé le chaos, au nom de vouloir empêcher la propagation du communisme en Amérique du Sud et Centrale.

On redécouvre ainsi par la même occasion que l’ex-président était noyé jusqu’au coup dans le trafic, se faisant offrir des cadeaux somptueux, dont un jet pour fermer les yeux sur ce trafic, au point d’en laisser son fils en prendre les commandes et finir par tomber (et lui aussi depuis hier !). Le frère végète depuis dans une cellule américaine, condamné à vie ! Et cela, sans oublier le dernier avatar d’un habitué chez nous, dont l’un des derniers avions volants a effectué en fin d’année dernière un (tout dernier) voyage guatémaltèque à 32 millions de dollars… Autant finir en beauté, tant qu’à faire, non ?

lire la suite

000000

COSTA RICA 🇨🇷 (Palmar Sur – Puntarenas) : mueren 2 mexicanos tras avionazo en Costa Rica que transportaban cocaína

La policía judicial de Costa Rica informó que son mexicanos los dos hombres fallecidos en la madrugada del pasado 17 de marzo, en un accidente de una aeronave que transportaba unos 50 kilos de cocaína del sur al norte de América, informaron este martes fuentes oficiales en la capital costarricense.

Centroamérica, en general, y Costa Rica, en particular, se consolidó en el siglo XXI como puente de tránsito y base de almacenamiento temporal de la cocaína producida en Colombia y que es traficada, por tierra, aire y mar, a México como plataforma de reexportación a Estados Unidos, principal mercado mundial de consumo de drogas.

Costa Rica opera como bodega de acopio para esconder la cocaína y luego coordinar su reexportación a México en ruta a EU. Colombia es el principal productor global del alucinógeno.

leer mas

Luego de realizar la autopsia correspondiente, se pudo identificar los cuerpos mediante registros dentales y se confirmó que corresponden a Pedro Vega Portillo, de 31 años, y Jesús Guillermo Flores Jimenez, de 41 años, ambos de nacionalidad mexicana”, dijo el Organismo de Investigación Judicial (OIJ).

mas

000000

GUADELOUPE 🇬🇵 (aéroport Pôle Caraïbes) : les gabelous saisissent 2 kilos 300 de coke

Alors qu’une famille Guadeloupéenne procédait à son embarquement vendredi pour Paris, les douaniers ont découvert. 2,3 kilos de cocaïne dissimulés dans leurs bagages.

Le couple était accompagné de deux enfants de seulement 2 et 5 ans.

C’est l’OFAST Caraïbes qui a pris le relais.

000000

AERO-NARCOTRAFIC (Coke en Stock – CCCLXV) : retour aussi au Guatemala 🇬🇹 et au Honduras 🇭🇳

Deux autres pays se sont fait remarquer ces derniers mois à savoir le Guatemala, depuis ces derniers temps aussi visité que le Belize, et également le Honduras, qui est ainsi revenu sous le feu des projecteurs l’année même où le frère de l’ex-président se voyait condamné à perpétuité aux USA pour trafic de drogue et d’armes. Ce qui en dit long sur la longue descente aux enfers du pays, provoquée aussi par le rôle douteux des Etats-Unis pendant trop longtemps là-bas. Dès le 15 eme épisode de cette série, voici 11 ans maintenant j’avais prédit cet avenir sombre pour cette contrée. On s’y posait en avion déjà partout, dans les parcs protégés ou sur les routes et on y avait même créé un véritable cimetières à carcasses d’avions, dans la jungle de la Mosquita, où l’on déversait par fournées entières les morceaux dépecés des apporteurs de drogue. Les deux pays concernés recevant directement la cocaïne du Venezuela, avec les dissidents des FARCs et les derniers vestiges de l’ELN comme fournisseurs, choyés par un pouvoir en place qui les soutient ouvertement. La drogue vient donc bien de Colombie, à l’origine, avec aux manettes et à l’autre bout de la chaîne le cartel mexicain de Los Huistas qui se déchire avec celui de  Jalisco, dans un combat sanglant qui n’épargne personne !

Un autre beau jet de brousse retrouvé dans le Penten, au Guatemala 

Lire plus

000000

MEXIQUE 🇲🇽 (Coke en stock – CCCLXIV) : retour vers le futur

Le Mexique n’est pas resté sans rien faire durant la même période. De petits avions Cessna à aile haute y ont atterri, la plupart très lourdement chargés, avec de plus en plus à bord de méthamphétamines à la place de la coke, voire les deux plus de l’héroïne et du fentanyl, transformés en quelque sorte en pharmacies volantes. 

Mais le 15 décembre dernier, c’est un bien classique Gulfstream III bon pour la réforme qui s’est posé (intact, au point de pouvoir redécoller) !), nous ramenant immédiatement plusieurs années en arrière vers un escroc notoire, responsable de malversations diverses dont une catastrophe aérienne qui a causé voici dix ans déjà la mort d’une star de la chanson mexicaine, le 9 décembre 2012 à Nuevo Leon.

Dix ans après c’est un peu retour vers le  futur, avec lui… et la preuve aussi que rien n’a changé là-bas, hélas !

lire plus

000000

BRÉSIL 🇧🇷 : l’armée de l’air brésilienne intercepte un avion bimoteur chargé de 465 kilos de cocaïne

C’est EnfoqueMS qui nous signale qu’un avion a été intercepté lors d’un transport de 465 kilos de cocaïne et forcé à l’atterrissage à Campo Grande aux premières heures de ce dimanche 20 mars 2022.

Selon une note de la police fédérale, le pilote de 59 ans a été arrêté.

L’avion qui n’avait pas de plan de vol a été intercepté par l’armée de l’air brésilienne (FAB) C’est un avion de chasse qui a fait a fait l’approche et l’a escorté jusqu’à l’atterrissage à l’aéroport international de Campo Grande.

Au total, 465 kilos de drogue ont été saisis.

000000

BELIZE 🇧🇿 : le retour de la filière néerlandaise ?

Le 3 mars, soit la veille exactement d’être découvert abandonné au Belize près du Monkey River Village, endroit où d’autres que lui ont été trouvés auparavant, il avait en effet effectué le trajet Toluca-Kralendjik (en 4 heures  39 de vol, pour 3 445 km à parcourir). C’est à Flamingo-Bonaire dans les Antilles néerlandaises, un aéroport à piste unique capable néanmoins d’accueillir de gros porteurs comme les Boeing 767 d’Arkefly (TUI Airlines Nederland) ou les 747 Cargo de KLM.

On peut donc raisonnablement penser que c’est sur place qu’il a été approvisionné en cocaïne. Ce qui rend cet aéroport suspect, donc ! Habituellement, ce sont des unes ayant ingurgité des sachets remplis  de coke qui se font prendre là-bas, et le trafic de cannabis y est aussi intense. En 2020, cependant, une rumeur avait courru sur l’envoi de 350 kg de cocaïne direction Zaventem-Bruxelles à bord d’un 787 de TUI Belgium; l’avion ayant décollé du Gregorio Luperón International Airport de Puerto Plata.

LIRE la suite

000000

ESPAGNE 🇪🇸 : la « Guardia Civil », en collaboration avec l’ OFAST (Office français de lutte contre les stupéfiants), a démantelé un réseau constitué de 11 individus actifs dans le trafic de haschich à partir du Maroc par hélicoptères

La ‘Guardia Civil’, en collaboration avec l’ OFAST (Office français de lutte contre les stupéfiants), a démantelé un réseau constitué de 11 individus actifs dans le trafic de haschich à partir du Maroc par hélicoptères.

Selon des médias espagnols, relayés par le site arabophone Hespress, ce démantèlement intervient après une enquête policière menée depuis 2020 qui a abouti à l’arrestation des suspects et à la découverte de « l’entrée à partir des côtes marocaines d’hélicoptères chargés de grandes quantités de hachich ».

°°°°°

Guardia Civil @guardiacivil

Desarticulada una organización que introducía droga en España con helicópteros en colaboración con la OFAST y Europol. En el operativo se han intervenido 4 helicópteros, 4 camiones, 6 turismos, así como 4 armas de fuego.

https://guardiacivil.es/es/prensa/noticias/8086.html

000000

USA 🇺🇸 (Chicago) : incautan 100 kilos de cocaína y un avión privado que venía de México

Los agentes federales descubrieron 80 kilogramos de cocaína en un vehículo en River North, Chicago. Mientras que, otros 20 kilogramos estaban en una habitación de hotel, en Gold Coast.

Agentes federales obtuvieron una orden para incautar el avión privado, un Bombardier Challenger 600, hoy.

Según los cargos, el avión llegó al Aeropuerto Internacional Gary/Chicago en Gary, Indiana, y las drogas fueron llevadas en maletas al centro de Chicago.

El miercoles pasado, las autoridades detuvieron a dos de los acusados en el centro de Chicago; Sebastián Vázquez-Gamez, de 30 años y Rodrigo Alexis Jiménez-Pérez, de 25 años. Mientras que el otro sospechoso, Sergio Ivan Blas, de 39 años, fue arrestado en Indianápolis.

fuente

000000

ARGENTINA 🇦🇷 : Gendarmería decomisa dos aeronaves utilizadas por narcotraficantes

La Gendarmería Nacional Argentina decomisó dos aeronaves utilizadas por narcotraficantes en dos operaciones consecutivas.

En la primera operación, el 29 de septiembre de 2021, los gendarmes incautaron un avión bimotor de matrícula uruguaya de un hangar en la ciudad argentina de Concordia, provincia de Entre Ríos. La incautación fue posible gracias al intercambio de información con la Policía y la Fuerza Aérea de Uruguay.

Segunda aeronave

Tras la incautación en Concordia, la Gendarmería siguió con las investigaciones para desbaratar el grupo criminal. El 1.º de octubre, los efectivos allanaron un aeródromo en San Pedro, provincia de Buenos Aires, donde detectaron otro avión.

“Se trata de una avioneta monomotor con matrícula argentina”, informó la Gendarmería. Los efectivos también decomisaron tarjetas de memoria, equipos de GPS y documentación para continuar con la recolección de datos.

LEER

000000

BELICE 🇧🇿 (Reserva Natural Bladen) : aseguran avioneta que trasladaba una tonelada de cocaína

Una avioneta que presuntamente transportaba un cargamento de 22 fardos de cocaína, con un peso estimado en una tonelada, fue interceptada luego de aterrizar en la Autopista Sur, en territorio beliceño durante la noche del jueves.

De acuerdo con información retomada de medios de comunicación de dicho país, se trata de un jet “Piper Cheyenne 1”, que fue encontrado cerca de la Reserva Natural Bladen.

fuente

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Andalousie) : une école de pilotes dédiés au transport de haschich

La Garde civile espagnole a procédé au démantèlement d’un important réseau de trafic de haschich depuis le Maroc. L’organisation criminelle disposait d’une flotte d’avions pour introduire par air de grandes quantités de cette drogue en Espagne.

Le réseau disposait d’une flotte de 7 appareils (deux hélicoptères et 5 avions légers) et d’une académie pour former les pilotes ainsi que d’un groupe de mécaniciens.

Les gardes civils ont effectué 24 perquisitions à Murcia, Tolède, Cáceres, Huelva et Sevilla, lesquelles ont permis la saisie de 120 kilos de haschisch, des pièces de rechange pour les avions, de trois armes à feu, d’une plantation de marijuana à Los Palacios (Sevilla) et de 78 000 euros en espèces. En tout, 41 personnes ont été arrêtées et seront poursuivies pour les crimes présumés de trafic de drogue, de possession illégale d’armes, de contrebande, d’appartenance à une organisation criminelle et de falsification de documents publics.

LIRE PLUS

000000

TURQUIE 🇹🇷 : des avions en paquets-cadeaux ?

Deux avions vendus à perte par le gouvernement, en tout cas, selon l’analyse qui suit, à partir d’éléments rigoureusement exacts (cf Rzjets par exemple: « force est de constater que la vente, qui s’est faite en toute discrétion, était assez inhabituelle. Les avions étaient exploités par la compagnie aérienne nationale Turkish Airlines sous les numéros d’immatriculation TC-ATA et TC-GAP. (ici le TC-ATA (le Gulfstream IV) en mars 2013 à Helsinki portant bien les couleurs officielles du gouvernement. « Ils ont été transférés à la présidence des industries de défense, le principal sous-traitant du gouvernement en matière de défense, en 2016 avant d’être vendus à Şeyhmus sous les nouveaux numéros d’enregistrement TC-GVA et TC-GVB. Şeyhmus aurait payé 1,4 million de dollars pour chaque jet, qui avait une valeur marchande de 5 millions de dollars à l’époque  » (c’est à peu près exact aujourd’hui ce serait la moitié !). « Conçus comme des avions VIP, le gouvernement avait dépensé 2,5 millions de dollars juste pour les remettre à neuf ».) Ça a été effectivement refait en 2017 alors qu’ils appartenaient encore à l’armée : exemple de l’intérieur – plutôt sobre et spartiate – refait du TC-GVA ici à gauche. En comparaison à droite ci-dessous un intérieur de 1987 resté dans son jus, celui du N456AL (de Jordan Aviation)  : la réfection était bien pour des militaires et non pour le privé, à voir la taille des fauteuils : en dessous c’est la scène de la saisie de coke dans  l’avion, on peut remarquer les fameux fauteuils étroits, bien remarquables ! « Ils sont également arrivés avec de nouveaux moteurs de rechange. En fait, lorsque Şeyhmus a déposé une demande de mise en faillite en 2019, il a déclaré que la valeur des jets était de 12,7 millions de dollars. Autrement dit, le gouvernement avait vendu les avions à une perte de près de 10 millions de dollars ». Ici à droite, on peut s’apercevoir que des valises pleines de coke jonchaient toute la carlingue.

Voilà qui n’est pas commun en effet et qui ressemble plutôt à un énorme cadeau… gouvernemental  (avec deux réacteurs Rolls-Royce Tay 811 neufs, gratuits, comme bonus supplémentaire, en sus de la réfection intérieure !).

Erdogan a en tout cas vite senti le danger du voisinage de son propriétaire trop gâté par lui, dès la découverte de l’appareil au Brésil, en faisant tweeter rapidement que « l’avion turc, dont les valises pleines de cocaïne ont été saisies au Brésil, est l’avion TC ATA appartenant à l’ancien très célèbre Premier ministre. Le nom a ensuite été changé en TC GVA et vendu ».  Et hop-là, plus aucun lien officiel pour cet avion, qui aurait « récemment » changé de mains, puisque « vendu ».. oubliant sa prestation décrite complaisamment en 2018, lors de l’inauguration de l’aéroport ! Et son achat par un proche… dès octobre 2017 et non récemment !!! Et surtout en gommant d’un trait ses liens avec son sulfureux propriétaire !

La coke en plus haut lieu à Ankara et un cadeau dynastique

Le code de conduite du maître d’Ankara, au contraire du progressisme d’un Ataturk, ce sont bien les « valeurs islamiques » les  plus austères tant prônées par son parti de l’AKP.

Erdogan répète que son parti banni en effet l’alcool et la drogue. Sauf qu’en avril dernier, la (trop) belle image se fend et se déchire avec une seule vidéo balancée sur les réseaux sociaux où l’on distingue un jeune loup du parti, Kürsat Ayvatoglu, une étoile montante présentée comme un futur ministrable, déjà, sniffer tranquillement sa ligne de coke, dans une grosse berline. (cf ici à gauche)

Le problème, c’est que ce semble pas être le seul à faire ça, constate le public, mais le seul à s’être fait prendre sur le fait : « à travers le cas de ce personnage aux dents longues, la presse et l’opposition interrogent sur la corruption de la classe dirigeante, les avantages, pots-de-vin et magouilles diverses qui permettent de parader, à 27 ans, au volant de berlines de plus de 100 000 €. Et de souligner, aussi, l’opportunisme et l’hypocrisie d’une partie des serviteurs du pouvoir islamo-nationaliste qui, plus que par la politique, semblent mus par l’intérêt financier..«  »Comme le confesse le principal intéressé lui-même dans une lettre d’excuse publique : C’est pour gagner de la force et de l’influence que je tentais de me présenter au côté du pouvoir​ écrit ici Ouest-France. Symbole de ce goût assumé pour les  fastes du régime ?

Un étonnant cadeau reçu par le président Erdogan en personne accentue cette idée… car le mauvais exemple vient du plus haut. Celui-là, tout le monde l’a oublié, malgré le fait qu’il soit ultra-visible :

Le gigantesque palais volant d’Erdogan qui ne lui a pas coûté un seul radis ! Un rare Boeing 747-8ZV BBJ (un 747 allongé pour VIPs, attignant 76,30 mètres de long avec 18 personnes d’équipage et 7 chambres à coucher !), le  TC-TRK, ex VQ-BSK (ici à droite), offert tout simplement par l’émir du Qatar (le Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani) au président turc !!! (La visite guidée est ici, c’est un étalage sidérant de mauvais goût comme le salon principal ici à gauche). « Après notre reportage sur le vol mystérieux de l’avion vers la Turquie, Ankara a été bombardée de questions sur l’état de l’avion. Le turc a officiellement déclaré à contrecœur qu’il s’agissait d’un cadeau du Qatar. C’est tout à fait l’affirmation étant donné que l’avion coûte près de 400 millions de dollars neufs, et c’est juste pour l’avion lui-même. Son intérieur orné et ses caractéristiques uniques, comme un lit chirurgical gyro-stabilisé, coûtant plusieurs millions de plus » écrit mi-amusé War Zone qui lui consacre un chapitre complet.. Les « doutes » sur le cadeau énoncés par Erdogan semblant un sommet d’hypocrisie, à l’évidence ! Lui qui se veut irréprochable !!! Au passage on comprend pourquoi l’A-340 a été remisé ! Erdogan, en vieux roublard, l’avait sorti la première fois pour impressionner Trump en se rendant avec à Washington en novembre 2019. L’engin est en effet plus grand et plus moderne qu’Air Force One !!

Question moralité, il y aurait à dire en effet, dans le pays, qui se voudrait exemplaire dans le genre. L’hypocrisie y est de règle. La Turquie possède aussi un vieux yacht imposant de 1931, le Savarona, hérité du temps d’Ataturk, qui a encore belle allure et fait toujours ses 132 mètres de long (ici à gauche, et son super look vieillot. Il a vu défiler un nombre important de politiques dont certains l’ont loué à la semaine. Parce qu’il l’avait entièrement retapé en 1989, on a accordé au milliardaire turc Kahraman Sadıkoğlu le droit de l’utiliser en son nom jusque… 2038. Or en 2010 il est pris d’assaut par un raid de la police qui découvre dedans un vrai lupanar, car il hébergeait à son bord un vaste réseau de prostitution dotée de très jeunes filles, venues pour la plupart de Russie  (15 ans à peine  chez certaines !), amenées par deux mafieux turcs, Musa Çelik et Gunduz Akdeniz  !!! . L’enquête avait commencé avec la surveillance du Rixos Premium Hotel à Belek, en Turquie, à 50 kilomètres d’Antalya, un hôtel cinq étoiles de la chaîne des hôtels Rixos, dirigé par la famille Arif,  Tevfik Arif. et ses fils, Efendi et Refi. Tevfik (ici à droite à côté d’Ivanka Trump et son père) était aussi à la tête un temps du groupe Bayrock, engagé comme on le sait dans l’hôtel du Trump SoHo… Au moment du raid, celui qui l’avait loué était le citoyen belgo-kazak Alexander Mashkevitch, le directeur de l’Eurasian National Resources Corporation (ENRC) et un ami personnel de Nursultan Nazarbayev, président du Kazakstan. J’ai déjà évoqué ici ce personnage douteux, notamment pour le « Kazakhgate » de Sarkozy. »

« Kahraman Sadıkoğlu, (ici à gauche) que l’on a accusé d’avoir tiré de gros profits du navire sans être trop regardant sur l’usage qui en était fait, a reproché aux médias d’avoir grossi l’affaire, en ayant recours à la publication de photos falsifiées des prostituées arrêtées. Il a également laissé entendre que l’incident aurait été provoqué puisque les personnes incriminées étaient sous la surveillance de la police depuis longtemps et qu’on les aurait laissé entrer librement sur le territoire turc, quelques jours avant l’arraisonnement du yacht. En fait, Kahraman Sadıkoğlu a surtout cherché à se dédouaner, de façon peu convaincante, en expliquant qu’il ne pouvait assurer une surveillance permanente pour éviter de tels débordements et, pour finir, en renvoyant la responsabilité de ce «naufrage» à l’Etat et aux grandes fondations qui n’ont jamais voulu dépenser une livre pour assurer l’entretien ou la reconversion du navire, alors que lui aurait investi lourdement dans sa restauration. »

Erdogan, à sa décharge,  n’a utilisé en fait le yacht qu’une seule fois, en 2015, cinq ans après, pour recevoir le président de Bosnie  Gurbanguly Berdimuhamedow .

Les alertes avaient déjà sonné pourtant… 

La Turquie noyée dans sa mafia et impliquée dans le trafic de cocaïne (elle, la « spécialiste » du circuit depuis des lustres de l’héroïne remontant d’Afghanistan, dans un flux inverse) ?  

Eh bien notre longue enquête (cf nos épisodes précédents) sur les ramifications de la mafia turque à Belize, coin stratégique des arrivages par avion de grosses quantités de cocaïne par avion, nous le laissaient entendre en effet, Elle afflue depuis un bout de temps déjà, malgré un pouvoir qui fait comme s’il ne la voyait pas. Il a bien été forcé en juin dernier, pourtant, de le reconnaître « s’ajoutant à une série de rapports sur les saisies de drogue en Turquie, les responsables du ministère du Commerce ont déclaré le 23 juin avoir saisi 463 kilogrammes de cocaïne cachés dans des conteneurs de bananes arrivés au port de Mersin après un voyage en provenance d’Équateur. Le ministre turc du Commerce, Mehmet Mus, un homme considéré comme faisant partie du camp « Pélican » de Berat Albayrak – le gendre du président Recep Tayyip Erdogan qui a démissionné en novembre dernier de son poste de ministre des Finances – a annoncé la saisie le 27 juin. lors d’un point de presse. Le trafic de narcos à destination de la Turquie est de plus en plus sous les projecteurs. Le pays a longtemps fait partie d’un itinéraire majeur de l’héroïne – le démantèlement de la tristement célèbre « French Connection » qui a fonctionné des années 30 aux années 70 n’a certainement pas mis un terme à tout le trafic – et certains prétendent que son importance augmente maintenant. non seulement en termes de consommation de drogues, mais en tant que voie de cocaïne ». le 4 mars 2019, c’est 185 kilos qui avaient été découverts dans un autre chargement de bananes, en provenance du même pays ! Le circuit s’était inversé ! La Turquie n’envoyait plus, mais recevait  (pas la même marchandise) !! En réalité, c’est pire, car elle fait aujourd’hui les deux !!

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (DGDDI) : la DNRED recherche un (e) Chef(fe) de la division Ciblage et Contrôle de la Contrebande

Descriptif du poste

Rattaché(e) au directeur de la DRD (administrateur supérieur des douanes), son chef, il ou elle :
– pilote et anime le service et en évalue la performance ;
– coordonne son action avec celle des autres services de la DNRED ;
– participe au suivi de certains dossiers transversaux nécessitant l’expertise de la division ;
– propose des mesures visant à adapter les productions de la division en matière d’orientation des contrôles :
– représente la DNRED auprès de différentes instances (publiques ou privées) y compris à l’étranger et en anglais pour les questions relevant de la compétence de la division.

plus

000000

ARGENTINA 🇦🇷 : secuestran segunda avioneta que trasladaba droga a Uruguay

Este viernes, Gendarmería Nacional de Argentina informó a través de sus redes sociales que secuestraron una segunda avioneta que estuvo relacionada al traslado de pasta base a Uruguay.

La aeronave partió de Paraguay, descargó en Uruguay y tenía Argentina como destino final.

Leer

0000

SANTO DOMINGO 🇩🇴 : Aeronave con 175 paquetes de cocaína se estrella en Pedernales y tripulación se escapa

Las autoridades dominicanas informaron este jueves que una aeronave con 175 paquetes de cocaína se estrelló en la zona comprendida entre Oviedo y Pedernales, al sur de República Dominicana.

Actualmente las autoridades siguen rastreando la zona en busca de los ocupantes.

El avión tipo Cessna llegó procedente de Sudamérica, según los primeros informes.

LEER

000000

NARCOTRAFIC (Coke en Stock) : les derniers articles au 15 septembre 2021

Coke en stock (CCCLIII) : un étrange hold-up à Curaçao qui mène en Turquie

L’avion dont je vous parlais l’épisode précédent, celui posé à Curaçao en octobre 2016 chargé de cocaïne, saisi sur place et mis aux enchères deux ans plus tard, va nous amener à deux brokers bien spéciaux. Deux escrocs dans le monde de l’aviation, propriétaires d’un autre appareil, un énorme cargo …

Lire la suite
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Coke en stock (CCCLII) : quand les Pays-Bas, le Liban… et le Hezbollah mènent à Curaçao et à la Turquie

L’implication turque dans le trafic des Antilles et du Golfe du Mexique, pour tout vous avouer, j’étais passé à côté. J’étais bien tombé, en janvier 2018, sur l’exemple d’un beau jet mis en vente à Willemstad, la capitale de l’île indépendante de Curaçao, après avoir été saisi pour trafic de …
Lire la suite
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Coke en stock (CCCLI): l’intriguant avion d’Aruba

Nous étudierons aujourd’hui plus en détail un étrange et vieil avion saisi à Aruba, qui n’a pas du tout transporté l’or de Maduro, ce dont on l’avait accusé à tort, comme on va le voir.  Il n’a pas non plus transporté de mercenaires comme on aurait été fort tenté de le …

Lire la suite
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Coke en stock (CCCL) : les étranges vols Caracas-Moscou

Au cœur du sujet de l’or de Maduro, il y a en fait toute une série de voyages effectués par des appareils divers ayant transporté cet or, dont on estime aujourd’hui le poids à plus de 80 tonnes. L’un d’entre eux a intrigué plus que d’autres et ces tribulations diversement …
Lire la suite

000000

ÉQUATEUR 🇪🇨 (Quito) : dites le avec des fleurs !

Les fleurs partaient

pour

les Bataves d’Amsterdam

Un citoyen détenu et plus de 20 kilos de cocaïne saisis sont le résultat d’une opération de contrôle des drogues menée par la Police nationale dans la zone de fret de l’aéroport international Mariscal Sucre, situé au nord-est de Quito.

La drogue aurait été camouflée dans les cartons qui séparent les bouquets de fleurs d’un envoi apparemment destiné à la ville européenne d’Amsterdam, aux Pays-Bas.

source

000000

BRASIL 🇧🇷 (Mato Grosso) : copiloto de avião com quase 300 kg de cocaína que saiu da Bolívia caiu em MT é preso

De acordo com a Polícia Federal, foram encontrados 296 kg de cocaína e 1 kg de maconha dentro da aeronave. Além das drogas, o avião foi apreendido.

Segundo a polícia, o veículo não tinha plano de voo e entrou no espaço aéreo do Brasil pela fronteira com a Bolívia, mas foi interceptado pela Força Aérea Brasileira (FAB).

Mais

0000

%d blogueurs aiment cette page :