FRANCE 🇫🇷 : les députés rejettent la légalisation du cannabis

Sans surprise, l’Assemblée nationale a rejeté, jeudi 13 janvier, la proposition de loi des Insoumis qui voulait légaliser le cannabis en France.

Lire

0000

FRANCE 🇫🇷 (Surv de la Douane – BSI d’Hendaye): les gabelous saisissent 482 kilos de cannabis dans un chargement de tests antigéniques

Les agents de la brigade des douanes d’Hendaye, en contrôle au péage de Biriatou (Pyrénées-Atlantiques), ont intercepté 482,3 kg de résine de cannabis le 5 janvier dernier, a-t-on appris ce vendredi.

La drogue était dissimulée dans une cache aménagée d’un ensemble routier, transportant des tests antigéniques en Île-de-France depuis l’Espagne.

source

000000

NIGER 🇳🇪 (Trafic de drogue) : nouvelle saisie de cannabis dans le nord

Les agents de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) en service à Abalak, dans la région de Tahoua, ont saisi hier mardi 11 janvier 2022, trente-six(36) briques de cannabis dans les quatre portières d’un véhicule de marque « Peugeot 406  qui avait quitté Tahoua en direction d’Agadez. Deux (02) personnes se trouvant à bord du véhicule ont pris la poudre d’escampette lors du contrôle et sont activement recherché.

SOURCE

000000

ESPAGNE 🇪🇸 : la « Guardia Civil », en collaboration avec l’ OFAST (Office français de lutte contre les stupéfiants), a démantelé un réseau constitué de 11 individus actifs dans le trafic de haschich à partir du Maroc par hélicoptères

La ‘Guardia Civil’, en collaboration avec l’ OFAST (Office français de lutte contre les stupéfiants), a démantelé un réseau constitué de 11 individus actifs dans le trafic de haschich à partir du Maroc par hélicoptères.

Selon des médias espagnols, relayés par le site arabophone Hespress, ce démantèlement intervient après une enquête policière menée depuis 2020 qui a abouti à l’arrestation des suspects et à la découverte de « l’entrée à partir des côtes marocaines d’hélicoptères chargés de grandes quantités de hachich ».

°°°°°

Guardia Civil @guardiacivil

Desarticulada una organización que introducía droga en España con helicópteros en colaboración con la OFAST y Europol. En el operativo se han intervenido 4 helicópteros, 4 camiones, 6 turismos, así como 4 armas de fuego.

https://guardiacivil.es/es/prensa/noticias/8086.html

000000

FRANCE 🇫🇷 (Nantes) : plus de 100 kg de cannabis saisis dans une voiture, dans un parking souterrain

Après l’appel d’un habitant étonné du comportement d’un rôdeur dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 janvier, les policiers ont découvert une grande quantité de résine et herbe de cannabis.

Lire

0000

FRANCE 🇫🇷 (Pays basque) : arrêtés avec 480 kilos de pollen de cannabis par les douaniers

Le 5 janvier, au petit matin à 5h30, les douaniers postés au péage de Biriatou ont découvert 480 kilos, dissimulés dans une cache aménagée dans un camion.

Il aura fallu la meuler pour en dégager le contenu.

Lire

0000

CANARIES 🇪🇸 (Ténérife) : arrestation de 27 membres d’un réseau d’introduction de haschich

La « Guardia civil », dans le cadre de l’opération ‘Lamak’, a démantelé un réseau criminel dédié à l’introduction de grandes quantités de haschich sur l’île de Tenerife en provenance du Maroc.

L’organisation criminelle a été complètement démantelée, avec l’arrestation de 27 personnes de nationalité espagnole et marocaine, et la saisie de plus de 9 tonnes de haschich. Deux bateaux pneumatiques ont été saisis.

Source

0000

ESPAGNE 🇪🇸 ( Détroit de Gibraltar) : le SVA a intercepté une embarcation semi-rigide de 12 mètres de long motorisée avec quatre moteurs hors-bord de 300 CV chacun, et transportant 4 tonnes 700 de cannabis

Les agents du SVA (Service de surveillance douanière) ont intercepté, dans l’est du détroit de Gibraltar, un bateau semi-rigide transportant plus de 4.700 kilos de haschich, et ont arrêté les trois membres d’équipage, de nationalité marocaine.

L’opération a débuté au moment où les moyens de contrôle aérien du SVA détectent, à l’est du détroit, une embarcation semi-rigide de 12 mètres de long .

source

000000

EUROPE 🇪🇺 (légalisation du haschich) : liste des pays européens qui pourraient légaliser le cannabis en 2022

L’idée de légaliser le cannabis est relativement récente en Europe, bien que chaque pays européen ait sa propre politique en matière de légalisation.

Le marché du cannabis médical est déjà bien établi dans certains pays européens, même si la mise en œuvre est plus difficile. Souvent, cette décision est politisée entre les partis, selon Forbes.com.

  • 🇲🇹 Malte, le premier pays de l’UE
  • 🇩🇪 L’Allemagne envisage la légalisation
  • 🇱🇺 Luxembourg, en cours de légalisation
  • 🇮🇹 L’Italie organise un référendum
  • 🇵🇹 Le Portugal fait un pas de plus vers la légalisation
  • 🇨🇭 La Suisse étudie d’abord

source et plus

°°°°°°°

En France, tout en amont de la chaine pénale, et en charge de mettre en œuvre la répression, policiers et gendarmes peuvent faire le constat, quotidien et accablant, de l’échec de l’actuelle politique publique en matière de stupéfiants et de ses multiples effets pervers.

Réformer la politique des drogues en France

 

La France est le pays le plus répressif d’Europe en matière d’usage de stupéfiants, mais c’est aussi un de ceux où l’on trouve le plus de consommateurs, notamment chez les plus jeunes.

La guerre à la drogue et à ses usagers menée depuis presque 50 ans n’a pas eu les effets supposés par la prohibition : l’usage de drogues est insensible à l’arsenal législatif, et la prohibition ne profite qu’au marché noir et au crime organisé.

La répression est une entrave à la prévention, l’information, l’accès aux soins et la réduction des risques, qui devraient pourtant être des priorités absolues.

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (A 10 – SURV de la Douane) : les gabelous saisissent 343 kilos de résine de cannabis

Les douaniers ont intercepté un convoi de drogue, vendredi 24 décembre, sur l’A10, au péage du Puiset, Janville-en-Beauce.

Un Drouais et une Parisienne ont été placés en détention provisoire.

SOURCE

000000

NARCO-BUSINESS 🇪🇺 🇺🇸 🇦🇺 🇨🇳 🇲🇽 🇧🇷 🇦🇫: narco-traffickers defied Covid-19 and now look set to reach new heights, as the stars are aligning for a further expansion of their trade.

In mid-December, the authorities in Arizona intercepted more than 1.5 tons of methamphetamine coming from Mexico, the last in a line of record drug hauls around the world in recent months. Responding to the news, UN synthetic drugs expert Martin Raithelhuber tweeted that the size of meth seizures was “simply amazing”.  

The global drugs trade is on fire, having survived the coronavirus pandemic with minimal disruption. Production is increasing in many places, fuelled by instability and economic crises in major drug-producing countries. Traffickers appear to be sending vast shipments, reflected in record-breaking drug seizures.

“There’s a boom in demand, there’s a boom in supply,” said Andrew Cunningham, head of drug markets, crime and supply reduction at the European Monitoring Centre for Drugs and Drug Addiction (EMCDDA), “It does look quite apparent.” 

Nowhere is this boom more pronounced than in the Golden Triangle, where Laos, Thailand and Myanmar intersect. In October, police grabbed 55 million methamphetamine tablets in Laos, Asia’s largest ever drug bust. Regional drug production and trafficking have intensified following the February coup in Myanmar, which plunged the country into chaos.

The October meth haul was only the tip of the iceberg. Many other large shipments have been reported in recent months. Seizures of methamphetamine have been expanding steadily in the past decade to reach a record high in 2020, according to the United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC). 

“There is an expansion of the synthetic drug market,” said Martin Raithelhuber, of UNODC. Meth was becoming “cheaper” while purity remained high, he said. “It really points to a larger amount of the drug being available on the market”. 

This boom has been facilitated by innovative chemistry. Drug producers have managed to create their own precursor chemicals for synthetic drugs, bypassing international controls. Last year Laotian authorities seized more than 70 tons of propionyl chloride, which can be used to make fentanyl and meth precursors. 

Record hauls

Mexican cartels have reportedly used similar experimentation, and drugs are flooding into the US. In November, almost 9 tons of meth and over 175 kg of fentanyl were seized at the border, the largest amount for either drug in two years. Indeed, the DEA seized a record amount of fentanyl in 2021. Overdose deaths reached new highs from 2020 to 2021.

Mexican cartels have also penetrated the European market. Spanish police recently announced the largest ever methamphetamine bust on record, with over 2.5 tons seized in separate, coordinated raids in various cities. A Mexican cartel was allegedly piping meth into Europe through the port of Barcelona.

These seizures point to large-scale drug production, but they are also indicative of intensified law-enforcement activity, according to Andrew Cunningham. The Spanish meth haul was the result of a lengthy international investigation. Encrypted communication platforms used by traffickers have recently been cracked, leading to big seizures.

Mexican cartels have also penetrated the European market. A Mexican cartel was allegedly piping meth into Europe through the port of Barcelona.
Mexican cartels have also penetrated the European market. A Mexican cartel was allegedly piping meth into Europe through the port of Barcelona. (AP)

The narcotics trade has also been helped along by political instability in major drug-producing countries, such as Myanmar and Afghanistan. The production and trafficking of narcotics tend to flourish in chaotic, conflict-ridden states with rule of law deficits. 

“The places where the drug production is booming are places where the state has very little control or they’re facilitating or turning a blind eye to things that are going on in the country,” Cunningham told TRT World.

In war-ravaged Syria manufacture of the amphetamine known as Captagon has skyrocketed with the help of the government. The Assad regime, throttled by sanctions and mired in economic crisis, is relying on drugs to earn hard currency. Associates of the ruling family are allegedly involved in production and trafficking of Captagon, turning Syria into a narcostate.

Captagon seizures have reached eyewatering levels. 2021 saw the largest quantity of tablets seized on record, with 95 million pills intercepted in Malaysia in a single haul in March. In Jordan, almost twice as many Captagon tablets were grabbed in 2021 compared with the previous year. And Saudi Arabia has been severely affected, too.

Captagon has also reached Iraq, where use of synthetic drugs, including methamphetamine, has increased enormously in the past decade. The amount of Captagon and meth seized in 2021 was twenty times larger than in the previous two years combined, according to the Iraqi government. 

“The Captagon trade has experienced a notable increase in both supply and number of transit and destination markets,” said Caroline Rose, Senior Analyst and Head of the Power Vacuums program in the Human Security unit at the Newlines Institute and author of an upcoming report on Captagon. “It’s very likely that this trade will continue to expand”.

Meanwhile, Afghanistan has emerged as a major meth producer. The drug can be made cheaply using a local plant, ephedra. Afghan meth now flows in copious quantities to Iran and also to Africa via Pakistan and the Indian Ocean. International maritime forces seized more drugs in the region in 2021 than in the previous four years combined – a new record.

The narcotics boom is more pronounced than anywhere else in the Golden Triangle, where Laos, Thailand and Myanmar intersect. Regional drug production and trafficking intensified following the February coup in Myanmar, which plunged the country into chaos.
The narcotics boom is more pronounced than anywhere else in the Golden Triangle, where Laos, Thailand and Myanmar intersect. Regional drug production and trafficking intensified following the February coup in Myanmar, which plunged the country into chaos. (AP)

According to recent research, the production of ephedra appears to be increasing in Afghanistan as the country collapses into economic crisis. Satellite imagery reveals “new shops, an extended storage area for dried & milled ephedra, and more inventory than ever before”, writes David Mansfield. The price of both meth and ephedra has fallen. 

Afghanistan is also a major producer of opiates, accounting for 85 percent of the global heroin supply. Opium production increased by 8 percent in 2021, the United Nations recently assessed, and may continue to rise as farmers have reported higher levels of cultivation this planting season.

Elsewhere, the cocaine trade is booming. Production increased in Colombia in 2020, and there have been a number of massive seizures at European ports, including over 16 tons at Hamburg in February, almost 11 tons at Antwerp in April and 4 tons at Rotterdam in October. Turkey also saw the largest cocaine haul in its history this year.

What supply chain crisis?

The use of container ships to smuggle cocaine concealed in perishable goods, such as fruit, predated the pandemic, but appears to have increased. Air travel was severely hit by coronavirus restrictions, limiting the ability to send drugs on commercial flights.

Maritime shipping enables smugglers to transport huge quantities of product with relatively limited risk of detection, given the size of the vessels and the time-sensitive nature of food imports, which must be checked promptly by customs officials.

The massive seizures this year also indicate that the cocaine trade has not been significantly disrupted by the covid-related supply-chain crisis. A boom in demand combined with covid problems in Asia have caused shortages of goods and shipping delays as vessels lie moored outside ports, waiting for a berth. 

While South America has been affected by the crisis, import volumes from the east coast to Europe have not declined during the pandemic, according to Simon Heaney, a senior manager at maritime consultancy, Drewry. “I haven’t seen any evidence that volumes on this trade have been supressed by the supply chain issues,” Heaney told TRT World.

Food, in which cocaine is often hidden, is less vulnerable to disruption than electrical appliances. “The supply chain is much more complex with electrical goods – more intermediate components / parts that need to be shipped from various locations, increasing the risk of delays / raising costs,” Heaney said.

The pandemic forced traffickers to adapt their methods, selling drugs online and adopting novel delivery systems that reduce human contact, such as drones.
The pandemic forced traffickers to adapt their methods, selling drugs online and adopting novel delivery systems that reduce human contact, such as drones. (AP)

While the cost of sending freight has generally become more expensive amid the supply-chain crisis, including from South America, traffickers generally conceal their product in licit shipments, meaning they “do not pay for the cost of the shipping container”, according to Andrew Cunningham. 

The trafficking of heroin along the Balkan Route through Iran and Turkey to Europe is mostly conducted in vehicles and has not been seriously affected by the shipping crisis, and the same goes for the meth trade in Southeast Asia, much of which happens overland between Lower Mekong countries.

The demand for narcotics might also have increased, Cunningham said. The use of drugs normally consumed in recreational settings, such as MDMA and cocaine, appeared to fall during the initial lockdowns in 2020, but has since bounced back, according to the EMCDDA’s 2021 drug report

The pandemic forced traffickers to adapt their methods, selling drugs online and adopting novel delivery systems that reduce human contact, such as drones. While some of these adaptations might be temporary, others could transform the drug trade and further empower traffickers going forward.

The social and economic damage caused by Covid-19 could also drive more people into drugs. “Research findings associate inequality, poverty and lack of opportunities for socioeconomic development with increased drug use disorders and increased engagement in drug production and trafficking,” says the 2021 UN World Drug Report.

Narco-traffickers defied Covid-19 and now look set to reach new heights, as the stars are aligning for a further expansion of their trade.

Rupert Stone

AUTHOR Rupert Stone@RupertStone83

Rupert Stone is an Istanbul-based freelance journalist working on South Asia and the Middle East.

source

000000

MAROC 🇲🇦 (Nador – port de Beni Ansar) : la police arrête un Espagnol avec 560 kg de drogue

La police judiciaire de Nador a annoncé, jeudi, la saisie de 560 kg de cannabis et l’interpellation d’individu de nationalité espagnole qui serait impliqué dans un réseau de trafic international de drogue et de psychotropes.

L’interpellation de l’individu, chauffeur de camion, 48 ans, a eu lieu lors d’un contrôle mené conjointement par les éléments de sûreté nationale au port de Beni Ansar, et leurs homologues du district de sécurité de Nador.

Cette opération a permis la fouille d’un camion, dans lequel près de 560 kg de cannabis ont été découverts, soigneusement dissimulés dans des cavités spécialement aménagées dans la remorque.

SOURCE

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Murcia) : alcool, cocaïne, haschich et… jambon à gagner dans la tombola de Noël des dealers

Deux trafiquants de drogue ont été arrêtés après avoir mis en jeu des paniers garnis de Noël, une tradition en Espagne, contenant de la cocaïne, du haschich, de l’alcool et… un jambon, a annoncé mardi la police espagnol

«Narco-panier»

Lors d’une descente chez ces trafiquants dans la ville de Murcia (est), la police est tombée sur une affiche annonçant cette tombola permettant de rafler des lots d’un genre particulier: un «narco-panier» à gagner le jour de Noël et un autre pour l’Épiphanie le 6 janvier, jour extrêmement important en Espagne, lors duquel les Rois Mages apportent les cadeaux aux enfants sages.

plus

Los Reyes Magos llegan a la plaza Cardenal Belluga.

000000

FRANCE 🇫🇷 (SURV de la Douane) : un Espagnol arrêté à Sarrancolin avec 93,5 kg d’herbe de cannabis dans une remorque

Un étudiant espagnol, contrôlé par les douaniers à Sarrancolin dans les Hautes-Pyrénées le 19 décembre, transportait 93,5 kg d’herbe de cannabis dans sa remorque. En deux ans, c’est le troisième individu intercepté dans les Hautes-Pyrénées pour trafic de drogue international.

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (SURV de la Douane – DR de Toulouse) : les douaniers saisissent 660 kilos de haschich à hauteur du péage sud, vers Labège et 1 kilo 600 de cocaïne à l’aéroport de Toulouse-Blagnac

Dimanche, lors de deux opérations différentes menées à l’aéroport et à hauteur du péage sud, 660 kg de résine et 1,6 kilo de cocaïne ont été récupérés.

Un homme de 19 ans et une femme de 32 ans sont en garde à vue.

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷 (DG de la douane – DNRED) : lettre ouverte au valet de plume Michel Baron

Michel Baron

Mon cher Michel

Mon cher administrateur des douanes

Mon cher responsable des affaires juridiques et contentieuses

Mon cher menteur

Mon cher tartuffe

Relisant tes écrits, j’ai pu constater que tu étais particulièrement performant dans l’art de la rhétorique mensongère.

Le 10 avril 2020, je t’avais écrit une lettre ouverte, mais tes nombreuses occupations ne t’ont pas permis de trouver le temps d’y répondre.

Je te la fais à nouveau parvenir, espérant que cette fois-ci, tu n’auras pas l’attitude d’un de tes prédécesseurs Gérard Schoen qui avait préféré s’enfuir en courant lorsque j’avais cherché à le rencontrer.

J’ai mis quelques photos pour te permettre de reconnaitre tes semblables !

°°°°°°

Ô, mon cher Michel, mon cher administrateur des douanes, mon cher responsable des affaires juridiques et contentieuses, mon cher menteur, mon cher tartuffe, constater une fois encore tes savantes manœuvres pour dégager la responsabilité de l’administration des douanes ne m’ont permis que de faire un constat, accablant pour toi, comme pour tes prédécesseurs Elizabeth Melscoet, Thomas Charvet et le gredin Erwan Guilmin : vous êtes des menteurs institutionnels !

Erwan Guilmin

Mon cher Michel, mon cher administrateur des douanes, mon cher responsable des affaires juridiques et contentieuses, mon cher menteur, mon cher tartuffe, sais tu que je ne peux accepter cette infamie savamment distillée par tes écris mensongers. Il m’est insupportable de constater qu’après avoir été encensé puis encouragé à infiltrer et infiltrer encore, tu ne souhaitais que flétrir tant de lauriers amassés. Mes actions qu’avec respect toute la hiérarchie de la DNRED admirait, mes informations précises qui tant de fois ont permis des saisies importantes, tant de fois valorisaient un service… aux actions que tu ne connais même pas ! Tu m’as trahi comme tu as trahi l’honneur de la douane tout entière en deformant sciemment l’action que j’ai menée suite aux volontés ministérielles de Michel Charasse.

Gérard Schoen

Mon cher Michel, mon cher administrateur des douanes, mon cher responsable des affaires juridiques et contentieuses, mon cher menteur, mon cher tartuffe, toi qui occupe un haut rang d’administrateur, comment peux tu l’occuper sans honneur? Tu as préféré emprunter les affabulations de tes prédécesseurs pour m’écarter de toutes réparations. Seras-tu un sprinter comme ce faquin de Gérard Schoen si tu me rencontrais ou préférerais-tu jouer les timides méprisants et dédaigneux, comme le fit Corinne Cleostrate, et t’éloigner sans me regarder ?

Corine Cleostrate

Mon cher Michel, mon cher administrateur des douanes, mon cher responsable des affaires juridiques et contentieuses, mon cher menteur, mon cher tartuffe, relire encore que toutes les turpitudes subies ne seraient la résultante que d’une erreur d’appréciation de ma part sur l’engagement de la douane sur lequel j’étais persuadé pouvoir compter, me trouble. En homme d’honneur que je suis, habitué à la parole donnée, il m’était difficile d’imaginer que tant de bassesses pouvait t’habiter.

Thomas Charvet

Mon cher Michel, mon cher administrateur des douanes, mon cher responsable des affaires juridiques et contentieuses, mon cher menteur, mon cher tartuffe, je te croyais honnête et factuel, n’hésitant pas à t’informer avant de m’emballer dans des écrits totalement infondés. Non, tu n’as rien demandé, te permettant alors de tordre le cou à la vérité des faits.

Mon cher Michel, mon cher administrateur des douanes, mon cher responsable des affaires juridiques et contentieuses, mon cher menteur, mon cher tartuffe, merci de transmettre mes meilleures civilités à ton entourage…douanier. »

Marc Fievet

——————

François Auvigne

000000

FRANCE 🇫🇷 (cannabis) : pour @RolandLescure la légalisation est la seule manière de réguler

https://twitter.com/franceculture/status/1472195308121698309

000000

FRANCE 🇫🇷 (Trafic de drogue à Gien) : sept nouveaux suspects en détention provisoire

4,5 kg de cannabis ont été saisis lors de cette intervention

Sept nouvelles interpellations et de nouvelles saisies de drogues et de matériel. C’est le résultat d’une nouvelle opération menée par les gendarmes de la brigade de Gien dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue.

Sept hommes de 21 à 41 ans ont été interpellés le 6 décembre, puis placés en détention provisoire ce vendredi. Certains sont déjà connus des autorités, pour des infractions en liens avec les stupéfiants. 

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (SURV de la Douane – Drôme) : les douaniers saisissent près de 12 kilos de drogue cachés dans le réservoir d’une voiture

Trois Croates ont été arrêtés à la barrière de Chatuzange-le-Goubet sur l’A49 dans la Drôme mercredi. Ils transportaient 11,7 kilos de résine de cannabis conditionnés en petits paquets dissimulés dans le réservoir d’une Passat.

Lire

0000

MAROC 🇲🇦 (Casablanca) : saisie de 8,990 tonnes de chira

Le Bureau national de lutte contre les drogues, relevant de la Brigade nationale de la police judiciaire, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) est parvenu, vendredi soir (3 décembre 2021), à mettre en échec une tentative internationale de trafic de drogue et à saisir 8,990 tonnes de chira.

Lire

0000

FRANCE 🇫🇷 (Nice) : la police judiciaire a intercepté un « go fast » avec 90 kg de cannabis

Les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de la PJ de Nice et un magistrat du parquet surveillaient depuis septembre quatre hommes domiciliés dans le quartier de L’Ariane à Nice. La semaine dernière, ils ont compris que les suspects allaient partir s’approvisionner afin d’alimenter le trafic de drogue au nord-est de Nice.

Les policiers des stups et leurs collègues de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) ont décidé d’intercepter deux véhicules au péage d’Antibes ce mercredi. Il y avait une voiture dite « ouvreuse », et un fourgon de livraison dans lequel il a été trouvé 90 kg de cannabis. Dans le même temps, un complice et un quatrième individu qui acceptait de garder de la drogue à son domicile pour ces trafiquants, ont été appréhendés. Lors des perquisitions 200 g de cocaïne ont pu être découvertes.

lire

000000

MAROC 🇲🇦 (aéroport de Casablanca) : considéré comme un importateur important de haschich, Karim Harrat a été arrêté par la DGSN

Ce Français d’origine algérienne de 33 ans qui vivait à Marseille (Bouches-du-Rhône) a été arrêté ce dimanche 14 novembre à l’aéroport de Casablanca par les autorités marocaines sur la base d’un mandat d’arrêt européen et d’Interpol.

Une information qui a été confirmée ce lundi soir par le parquet de Marseille dans un communiqué de presse.

Considéré comme un importateur important de résine de cannabis dans le département des Bouches-du-Rhône, le trafiquant présumé était recherché dans le cadre d’une information judiciaire du chef d’assassinat en bande organisée. Un règlement de comptes mortel survenu le 3 aout 2020 sur l’autoroute A7, au nord de Marseille. Un jeune homme âgé de 19 ans avait été abattu de plusieurs balles au thorax et au visage d’une arme de type kalachnikov alors qu’il circulait à bord d’une Clio noire. Son frère avait été grièvement blessé. L’enquête avait été confiée à l’époque à la direction territoriale de la police judiciaire de Marseille.

source

source 1

000000