Archives de la catégorie ‘Cannabis – Hachis – Haschich’

La Guardia Civil, en el marco de las labores de vigilancia y control que realiza en el Estrecho, ha detenido a cuatro personas y ha confiscado 963 kilos de hachís así como una embarcación semirrígida que transportaba los fardos.

La actuación tuvo lugar cuando un avión del servicio de guardacostas de Islandia, que presta servicio dentro de la Operación Indalo de Frontex, detectó a una embarcación navegando en el mar de Alborán y en la que se apreciaba claramente que llevaba fardos a bordo.

fuente

000000

Agentes del Servicio de Vigilancia Aduanera de la Agencia Estatal de Administración Tributaria (AEAT) han asestado un nuevo golpe al narcotráfico, esta vez en la ciudad autónoma de Ceuta, al hallar en el interior de una de las embarcaciones de recreo que se encuentran atracada en el Puerto Deportivo de la ciudad autónoma, desde el pasado sábado, un total de 16 bolsas deportivas cargadas con tabletas de hachís, que arrojaron un peso de algo más de 600 kilos.

Leer

0000

Au royaume des tartuffes, c’est Bercy qui est la capitale!

L’INSEE intègre le calcul du trafic de drogue dans le chiffre officiel du PIB, soit 2,7 milliards d’euros : 0,1% du PIB.

Qu’importent les ravages sur le cerveau et l’intelligence, que la drogue fait à son possesseur.

1°)- L’INSEE minimise la consommation de drogue en France :

Par ailleurs, 2,7 milliards est  une somme largement sous estimée par l’INSEE, J’avais une collègue, chargée de la santé, qui m’avait expliquée : « plus de 17 millions de français prend du cannabis. 4 millions de la cocaïne ». On trouvera ces chiffres sur Google.

Donc, malheureusement, la France est très touchée par la drogue : la somme de 2,7 milliards retenue par ‘INSEE sous-estime grandement l’ampleur de ce  trafic.

1-1°)- La cocaïne se répand en France :

Jacques Lanzmann, auteur de la célèbre chanson chantée par Jacques Dutronc (« Paris s’éveille »), connaissant bien le Tout-Paris, expliquait à son fils David, les ravages de la drogue :  » la drogue, c’est comme les termites de notre maison de campagne. Cela bouffe tout. Tu vois, tel présentateur, il n’a plus de nez, plus de cerveau, plus rien … » (sic)

Gérard Fauré, le vendeur de cocaïne du Tout Paris n’hésite pas, -dans un de ses livres de souvenirs : »Le prince de la cocke », édition nouveau monde, 2020-, à jouer les « père la Morale », et à se moquer durement de ses anciens clients.

1-2°)- Le cannabis, ce n’est pas la verveine :

De son côté, croire que le cannabis est inoffensif est une légende : le cannabis est responsable de nombreux accidents de la route.

La Sécurité routière s’arrache les cheveux, pour que les jeunes conduisent sans cannabis : ils ne meurent pas eux, c’est certain ; sauf qu’ils tuent les autres…!

 

Par

 

LIRE

000000

Le chef de la police du Sistan et le deuxième brigadier général du Baloutchistan, Mohammad Ghanbari, ont annoncé la nouvelle jeudi, affirmant que grâce à des opérations de grande ampleur menées par les forces de police, le convoi avait été retrouvé et tapé dans la région frontalière de Khash.

L’Iran a dépensé plus de 700 millions de dollars pour verrouiller ses frontières et empêcher le transit de stupéfiants à destination des pays européens, arabes et d’Asie centrale.

La guerre contre le trafic de drogue en provenance de certains pays de la région a coûté la vie à près de 4 000 policiers iraniens au cours des quatre dernières décennies.

source

000000

Un garde-côte de la marine royale du Maroc en mission de patrouille maritime a procédé à l’arraisonnement samedi, au large de Tanger d’une embarcation avec trois trafiquants et 35 ballots de résine de cannabis d’un poids dépassant les 1,2 tonne, selon une source militaire, citée par l’agence de presse marocaine MAP.

SOURCE

Les éléments de la Marine royale, en coordination avec la Gendarmerie royale, ont fait avorter, ce samedi 8 août 2020, une tentative de trafic de plus d’une tonne de cannabis. La «marchandise», qui se trouvait à bord d’un bateau de pêche artisanale, était destinée à l’étranger.

C’est dans les grottes d’Hercule près de la plage Achakar que la cargaison a été saisie. Il s’agit exactement de 1.080 kilogrammes de cannabis qui étaient empaquetés dans des cartons numérotés.

Les détails.

000000

D’un pays de transit, l’Algérie est devenue ces dernières années un pays consommateur de drogue, en particulier le cannabis et les psychotropes, de l’aveu même des officiels.

Les services de la Sûreté nationale ont saisi, durant les cinq premiers mois de l’année 2020, plus de 2 tonnes de cannabis, 985 014 comprimés de psychotropes et 1 kg de cocaïne, a fait savoir, fin juin, le chef de la lutte contre le trafic illicite des stupéfiants à la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), le commissaire divisionnaire Djamel Guessoum.

Ce dernier avait fait état, à l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, de 19 340 affaires et plus de 23 000 individus arrêtés durant la même période. Guessoum avait souligné que la «majorité des affaires liées aux drogues ont été traitées par les services de la sûreté, grâce aux signalements des citoyens».

lire plus

000000

Les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire ont saisi, jeudi 6 août sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une quantité de 5,222 tonnes de chira et interpellé trois individus, dont un Français d’origine marocaine, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel s’activant dans le trafic international de drogues et de psychotropes, informe un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La Direction indique que cette opération sécuritaire, menée en coordination avec les éléments de la Gendarmerie royale, a eu lieu dans une ferme agricole au niveau du douar « Oulad Maimoun », dans la région de Had Soualem, à la périphérie de Casablanca, faisant savoir que trois suspects ont été interpelés et une voiture légère saisie, ainsi qu’une importante somme d’argent en devise nationale soupçonnée provenir d’actes criminels, outre 150 plaquettes de chira soigneusement enfouies dans une fosse, soit une quantité totale d’environ 5,222 tonnes de chira.

حجز خمسة أطنان و222 كيلوغراما من مخدر الشيرا مخبأة بعناية داخل « مطمورة » بضيعة فلاحية نواحي مدينة الدار البيضاء، في عملية مشتركة بين الفرقة الوطنية للشرطة القضائية ومصالح المديرية العامة لمراقبة
التراب الوطني.

TEHRAN, Aug. 05 (MNA) – Over 18 tons of narcotics have been seized by Iranian anti-narcotics police forces in the country in the last week, according to an official in Iran Drug Control Headquarters.

International Deputy of Iran Drug Control Headquarters Nasser Aslani  said on Tuesday that 18,071 kilograms of illicit drugs consisting of 14,967 kilograms of opium and 1,270 kilograms of heroin, 723 kilograms of grass, 566 kilograms of crystal, 342 kilograms of hashish, 20 kilograms of morphine, and 184 kilograms of other kinds of drugs have been seized by police forces across the country in the last week.

He added that the figure indicates a 6 percent decrease compared to the corresponding period last year (19,292 kilograms).

Aslani said that 69 percent of drug confiscation has been carried out in 6 Iranian provinces, including Sistan and Baluchestan , South Khorasan, Kerman, Yazd,, Hormozgan and Fars.

3,433 smugglers have been detained and 390 vehicles and some ammunition seized in the same period by police forces, according to the official.

source

000000

Nguyen Duc Manh et Andrew Eachan Alexander au Tribunal populaire de Hanoï. Photo : VNA

Hanoï (VNA) – Le Tribunal populaire de Hanoï a condamné le 3 août le Vietnamien Nguyen Duc Manh (né en 1985, domicilié dans le quartier de Phuc Tan, arrondissement de Hoan Kiem, Hanoï) à 18 ans de prison et l’Ecossais Andrew Eachan Alexander à deux ans de prison pour trafic illégal de drogue selon l’article 251 du Code pénal de 2015.

Nguyen Duc Manh a été accusé de trafic de 232 grammes de drogue de synthèse et de près de 2 grammes de kétamine, tandis qu’Andrew Eachan Alexander était impliqué dans le commerce de 1,424 gramme d’ecstasy et de méthamphétamine et de 5 grammes de marijuana.-VNA

LIRE

000000

L’office Centrale de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCTRIS) a présenté ce mercredi 29 juillet aux médias, dans ses locaux, un groupe de sept personnes soupçonnées d’appartenir à un réseau de trafic transfrontalier de drogue.

Ces individus ont été arrêtés en possession de 245 kilogrammes de cannabis, de deux véhicules dont un camion gros porteur, d’une moto et de la somme de 2 254 550 FCFA en liquide.

lire

000000

Après une série d’étapes du CSMD dans la région du Rif au nord, le message est simple : tout le monde veut légaliser le Cannabis.

Leader mondial indiscutable de la production de Haschich le Maroc dispose du terroir du savoir faire et de la superficie nécessaires pour conserver ce titre envié pour encore longtemps.

En exploitant des variétés clés comme la Beldia, mais aussi toutes sortes d’hybrides venus d’Europe, les paysans Marocains font désormais évoluer leur offre vers la qualité à défaut de pouvoir en produire plus.

source

Il serait temps qu’M6 prenne conscience de la réalité terrain et de l’évolution des états consommateurs. Il serait aberrant que le Maroc soit, à l’avenir, écarté de la richesse potentiel que représente la production du cannabis.

000000

La consommation de stupéfiants en France et en particulier de cannabis a évolué  car, aujourd’hui, les consommateurs cultivent eux-mêmes ou se font livrer sur internet via Twitter, Snapchatt ou autre Whatsapp, voire Signal et le problème du trafic en banlieue n’est pas pour autant solutionné.

Que pensez de cette mesure annoncée samedi par Jean Castex ?

C’est affligeant. C’est affligeant de vouloir régler les problèmes du trafic en taxant  les usagers par cette amende forfaitaire pour usage de stupéfiants dans les lieux publics, qui ne s’accompagne même pas d’une incitation aux soins.

Le permis de fumer moyennant une amende à payer de 200 euros.

En termes de prévention des addictions et des conduites addictives, ça n’a aucun sens. Ensuite, le deuxième argument, c’est que soi-disant, c’est pour plus d’efficacité et de simplicité du travail policier… La police et les gendarmes n’ont ils rien de mieux à faire pour assurer la sécurité des citoyens?

Pour Yann Bisiou, professeur de Droit à l’université Paul Valéry à Montpellier, qui dénonce une mesure contre-productive en termes de santé publique et inadaptée à lutter contre le trafic.

« C’est de l’hypocrisie, c’est de l’effet d’annonce. C’est en réalité une très vieille proposition qui traîne dans les cartons depuis une quinzaine d’années et qui était portée par certains syndicats policiers. Donc c’est donner des gages à certains syndicats policiers, mais ce n’est absolument pas une politique de santé publique. Bien sur que la légalisation par l’État ne règlerait pas tout. Mais elle réduirait considérablement certains effets. Et surtout n’entraînerait pas d’augmentation des consommations chez les jeunes. La légalisation permet de parler du produit, de ses risques, parce que le cannabis ce n’est pas anodin. C’est comme tous les produits, comme le tabac, comme tous les produits toxiques, ça a des conséquences qui peuvent être dangereuses. Donc, légaliser, ça permet d’informer. Ça permet d’échanger et ça permet de discuter. La deuxième chose, c’est que ça permet aussi de contrôler la nature du produit. C’est à dire que l’État définit les qualités de produit qui sont commercialisés et vous pouvez avoir un suivi, un traçage des produits consommés, ce qui n’est absolument pas le cas actuellement où les gens peuvent consommer un peu n’importe quoi. 

Xerfi Canal avait reçu Yann Bisiou, maître de conférences à l’université de Montpellier III, pour parler de la dépénalisation des drogues douces.

000000

L’auteur de cette tentative de trafic de drogue s’est débarrassé de sa cargaison constituée de 14 ballots et de 22 bidons en plastique chargé de chira.

La cargaison, de plus d’une tonne récupérée à 15 kilomètres de la côte, a été remise à la Gendarmerie Royale pour les procédures d’usage.

source

000000

La Brigade de la Police judiciaire relevant du district provincial de Guelmim a interpellé, ce vendredi, trois individus, âgés entre 34 et 36 ans, pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans le trafic international de drogue et de psychotropes.

La quantité de drogue saisie atteint 2,94 tonnes de chira, réparties en 104 ballots

L’interpellation du troisième suspect s’est effectué dans une ferme agricole située à « Tagant », à environ 35 Km de Guelmim en direction d’Agadir, a précisé la DGSN.

lire

000000

Le ministère de l’Intérieur a envoyé 60 CRS en renfort à la demande de Christian Estrosi.

La ville de Nice est une poudrière et ce ne sont malheureusement pas 60 CRS qui pourront rétablir l’ordre si des bandes de dealers et autres trafiquants en tous genres se décidaient à foutre le bordel.

C’est devenu un jeu!

Tant que les armes s’achèteront sans difficultés et que des jeunes adolescents pourront s’en procurer via Twitter and co aussi facilement que des faux papiers ou de la fausse monnaie…

Il serait temps que des décisions soient enfin prises pour que décrets soient pris pour forcer la modération par les fournisseurs de contenus illicites.

000000