FRANCE 🇫🇷 (DNRED) : suite à la saisie de 4 tonnes de haschich aux large des côtes brésiliennes, le ministre Olivier Dussopt félicite le travail remarquable des agents de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières dont l’engagement, la persévérance et le professionnalisme

Le 16 juin vers 20 heures (heure locale), un patrouilleur de la marine brésilienne a intercepté un voilier au large des côtes du Brésil. La fouille du voilier par des agents de la police fédérale brésilienne embarqués sur le patrouilleur a permis de saisir plus de 4 tonnes de résine de cannabis.

Cette opération a été rendue possible grâce à l’excellente coopération entre la DNRED et les autorités brésiliennes.

Cette saisie considérable est le fruit d’une enquête douanière menée durant plus d’un an et demi par la DNRED. Ce travail d’investigation a permis de mettre en évidence que le voilier était parti du Portugal et s’était certainement approvisionné au large des côtes africaines. Il a été intercepté après quatre semaines en mer. Les deux membres d’équipage ont été arrêtés pour trafic international de stupéfiants.

Une enquête de police a été ouverte au Brésil. Cette saisie de résine de cannabis est un record dans l’histoire de la police fédérale brésilienne mais également à l’échelle du continent sud-américain. Elle traduit l’intensité du trafic de résine de cannabis entre les organisations criminelles européennes et sud-américaines et témoigne surtout de l’excellente coopération entre les autorités brésiliennes et la douane française.

Olivier Dussopt a précisé : « Je félicite le travail remarquable des agents de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières dont l’engagement, la persévérance et le professionnalisme ont permis de réaliser cette saisie record. Je me réjouis de l’excellente coopération des services au niveau international qui a été déterminante pour intercepter ces stupéfiants et contrer les agissements des organisations criminelles ».

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (Surv de la Douane – BSI de Dax) : les gabelous saisissent 777,72 kg de résine de cannabis sur l’A63

Toujours suspicieux et souvent bien renseignés, les douaniers de la brigade des douanes de Dax ont procédé le 18 juin dernier, sur l’axe A63, dans le sens Sud/Nord, au contrôle d’un ensemble routier immatriculé en Espagne avec une seule personne à bord. Les documents présentés par le chauffeur faisaient état d’un transport entre l’Espagne et la France de bobines et de palettes.

La fouille approfondie de la remorque a permis la découverte de résine de cannabis conditionnée dans des valises marocaines, des films plastiques rouges en forme de tomates et des sacs thermosoudés. Les contenants étaient disposés dans des parties évidées de deux palettes de plaques de plâtre type BA13.
Au total, 777,72 kg de résine de cannabis ont été saisis.
La personne mise en cause a été remise à la fin de la procédure douanière à la police judiciaire de Bayonne. Le dossier a été transféré à la Juridiction Inter-Régionale Spécialisée de Bordeaux, à l’issue de l’enquête préliminaire.

Source

000000

CANADA 🇨🇦 ( GRC-RCMP – Projet Brisa – Toronto) : des compartiments secrets dans des camions semi-remorques

La police de Toronto dit avoir saisi environ 444 kilos de cocaïne, 157 kilos de méthamphétamine, 427 kilos de cannabis, et des comprimés d’oxycodone.Des semi-remorques avec des compartiments cachés ont été utilisés pour faire passer en contrebande au Canada des centaines de kilos de drogues illégales du Mexique, via les États-Unis, a déclaré mardi la Police de Toronto, qui annonçait le démantèlement d’une vaste opération internationale.

Vingt personnes, pour la plupart originaires du Grand Toronto, font face à un total de 182 accusations, a indiqué la police. Les policiers ont saisi en tout plus d’un millier de kilos de drogues illicites, 21 véhicules, près d’un million de dollars et une arme à feu.

Le chef de la police de Toronto, James Ramer

Les quantités de drogues illicites saisies lors de l’opération sont franchement stupéfiantes « , a déclaré le chef de la police de Toronto, James Ramer, en détaillant les grandes quantités de cocaïne, de méthamphétamines (« crystal meth ») et d’autres substances saisies.

LIRE PLUS

°°°°

La saisie aura-t-elle un effet sur le marché illicite?

Selon James Ramer, la saisie aura un grand impact sur le marché de la drogue illicite dans la région de Toronto.

Mais, le professeur au Département de criminologie de l’Université d’Ottawa, Eugene Oscapella, croit que l’intervention policière pourrait entraîner également des effets pervers. Selon lui, la saisie d’une aussi grande quantité de drogue pourrait créer une pénurie à Toronto, ce qui entraînerait une augmentation des prix de la drogue en circulation. Ça va augmenter les bénéfices des criminels qui n’ont pas été arrêtés. Et ça va forcer les gens qui ont une dépendance à commettre plus de crimes pour acheter les mêmes drogues à des prix plus élevés, explique-t-il.

Le spécialiste du marché de la drogue affirme que la saisie dissuadera certains criminels mineurs, mais que les grandes organisations criminelles trouveront toujours des moyens de continuer leurs activités. Il faut trouver d’autres moyens. Principalement, traiter les drogues comme une question de santé, un problème social, au lieu de le traiter comme un problème criminel, juge-t-il.

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷 (Yvelines) : 73 kg de cannabis, 1,5 kg de cocaïne et 30 000 € saisis

La distribution s’effectuait via Snapchat

Les policiers de la sûreté urbaine du commissariat de Plaisir (Yvelines) ont démantelé un trafic de stupéfiants cette semaine. 73 kilos de cannabis ont été saisis, ainsi que 1,5 kilo de cocaïne et plusieurs armes. Sept suspects ont été mis en examen dans ce dossier.lire

000000

ITALIE 🇮🇹 (canal sicilien) : les marins douaniers de la GDF tapent un voilier qui naviguait dans le canal sicilien avec 6 tonnes de haschich

La « Guardia di Finanza’ a saisi six tonnes de haschich, sur un voilier qui naviguait dans le canal sicilien. Le sloop qui battait pavillon des États-Unis, a été saisi et les trois Bulgares qui étaient à bord ont été arrêtés.

000000

SÉNÉGAL 🇸🇳 (Océan Atlantique) : le navire togolais « ASSO-6 » a été intercepté avec plus de 8 tonnes de haschich

Dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 juin 2021, la Marine sénégalaise a intercepté à 140 km au large de Dakar avec l’aide de l’Armée de l’Air, le navire battant pavillon togolais ASSO6 qui transportait du haschisch.

« A l’issue des opérations de comptage et de pesage, il a été dénombré 279 sacs contenant chacun 30 kg de haschich en moyenne, soit un poids total de 8370 kg. 

Source

0000

FRANCE 🇫🇷 (Toulouse) : on trouvait cannabis et cocaïne au café des sports

Deux frères soupçonnés d’être à la tête d’un important trafic de stupéfiants, installé au nord de Toulouse, ont été interpellés et mis en examen. Avec ces deux commerçants, trois complices, suspectés eux aussi d’être impliqué dans ce réseau. La police a récupéré près de 300 000 euros d’avoirs criminels lors de l’opération ainsi que des armes et 60kg de cannabis.

lire

000000

FRANCE 🇫🇷 (Puy-de-Dôme et Cantal) : des centaines de plants étiquetés «cannabis» vendus en grandes surfaces

Les gendarmes ont saisi quelque 400 pots de chanvre bien installés dans les rayons de plusieurs magasins Auchan, Leclerc et de deux jardineries du Puy-de-Dôme et du Cantal. Une illustration de l’inefficacité de la prohibition actuelle.

Au pays des volcans et du Saint-Nectaire, le temps d’une matinée, les clients des supermarchés et jardineries alentours ont vu apparaître, au milieu des pieds de tomates et herbes aromatiques, une fameuse plante. Un pied de 20 centimètres, vendu à 15 euros pièce, pourvu d’une étiquette avec la mention «cannabis». Il n’a pas fallu attendre bien longtemps, seulement quelques heures, pour que les gendarmes soient avertis par de dociles citoyens.

A l’Auchan d’Aubière et dans deux magasins Leclerc situés à La Pardieu (Clermont-Ferrand) et Enval, on vendrait donc des plants de cannabis en toute impunité ?

L’affaire est un peu plus compliquée que ça. L’histoire date du 28 mai et a été révélée ce vendredi par le journal la Montagne.

000000

MAROC 🇲🇦 (lutte anti-drogue) : les derniers chiffres de la DGSN

Concernant la lutte contre la drogue et les psychotropes, le directeur de la Police judiciaire, le préfet Mohamed Dkhissi, a fait savoir que les services de la sûreté ont procédé du 1er janvier 2015 au 30 avril 2021, au traitement de 517.166 affaires liées aux crimes de drogue (possession, consommation et trafic), ayant abouti à l’interpellation de 650.150 inculpés, dont 1.770 étrangers, et à la saisie de quantité record de drogue (plus de 787 tonnes du cannabis, près de 7 tonnes de cocaïne, 6.376.454 unités de psychotropes et près de 53 kg d’héroïne).

source

000000

LA RÉUNION 🇷🇪 (Saint-Louis) : plusieurs réseaux démantelés par les gendarmes

Identifié, le fournisseur a été interpellé le 8 juin 2021. La perquisition effectuée a permis de découvrir un véritable laboratoire servant à alimenter plusieurs vendeurs en stupéfiants multiples.

Au cours de cette nouvelle saisie les autorités ont découvert 1,9g de cocaïne, 1,4g de kétamine, 1g de MDMA, 2 cachets d’ecstasy, 10 buvards de LSD, 1 flacon de LSD liquide (pour 100 gouttes), 5 sucres avec LSD, 30 doses d’etizolam (drogue de synthèse), 40,4 g d’herbe de cannabis, 4 chambres de culture avec équipement complet, 47 pieds d’herbe de cannabis, 1 pot de graines de cannabis, 2 balances de précision, 560 euros, 6 feuilles de comptes, du matériel de conditionnement.

Les 2 mis en cause comparaîtront fin août au tribunal judiciaire de St Pierre pour répondre des infractions de trafic de stupéfiants.

lire plus

000000

FRANCE 🇫🇷 (Surv de la Douane – BSI de Clermont-Ferrand) : saisie de 92 kilos de résine de cannabis et 52 kilos d’herbe

Sur l’A75 à Saint-Yvoine, jeudi dernier, les douaniers de la BSI, toujours aux aguets, ont contrôlé une camionnette immatriculée en Roumanie qui arrivait d’Espagne.

Résultat : 92 kilos de résine de cannabis et 52 kilos d’herbe.
source

000000

FRANCE 🇫🇷 (DNRED – OCRTIS) : retour sur l’opération Myrmidon

000000

ESPAÑA 🇪🇸 (Oceano Atlantico – Fuerteventura) : el Odyssey 227, incautado por Vigilancia Aduanera, llevaba 22 toneladas de hachís

El buque pesquero con bandera de Mongolia ‘Odyssey 227’ ha marcado un récord, transportaba un alijo de 22,1 toneladas de hachís. Este es el segundo alijo de esta droga incautado por Vigilancia Aduanera en España en toda su historia.

El pesquero Odyssey 227 fue interceptado en un abordaje de madrugada cuando navegaba a 16 millas al este de Fuerteventura, una ruta sospechosa que hizo saltar las alarmas para una embarcación que ya estaba siendo investigada por posible tráfico de estupefacientes hace meses.

En la operación ‘Agua Mojada’ fueron detenidos los cuatro tripulantes del barco: el patrón del pesquero, de nacionalidad italiana, el jefe de máquinas y marineros, todos ellos de Senegal.

leer mas

000000

FRANCE 🇫🇷 (Cour d’appel de Rennes) : pour Roberto Blanchedent, le trafic de drogue à Kercado, c’est un grain de riz à côté de ce qui se fait ailleurs

par Le Télégramme/Claire Staes

EXTRAITS

Condamné à 14 ans de prison en première instance à Vannes, Roberto Blanchedent a reconnu son implication et détaillé sa vie devant la cour d’appel de Rennes, hier.
Son avocat, Amar Bouaou, lui a posé des questions que le Télégramme retranscrit.

 

Amar Bouaou, avocat : « Reconnaissez-vous votre implication dans le trafic ? »Roberto Blanchedent : « Oui, je suis un trafiquant de Kercado. Je reconnais mon implication. Je veux vous dire aujourd’hui ce que j’ai fait réellement. Depuis le début, ce sont les autres qui parlent parfois sans savoir. Oui, je suis un des patrons du quartier de Kercado. Mais je ne suis pas ‘LE’ patron. Nous sommes trois. Il y a trois réseaux dans le quartier. On me met beaucoup de choses sur le dos mais en réalité, je ne parle qu’à deux personnes. J’ai ma propre logistique. Les petits, je ne leur parle pas. Je donne la marchandise à mes amis, ils gèrent. Après les gens racontent des choses alors qu’ils ne savent rien. Dans l’enquête par exemple, il est évoqué que je tiens le terrain de Kerarden et que je vends de l’héroïne ! C’est n’importe quoi. Je n’ai rien à voir avec Kerarden. Et je vends uniquement du cannabis et de la cocaïne. Je ne vends absolument pas d’héroïne, je ne vends pas de mort, moi.

Quelles quantités avez-vous vendues entre juillet 2017 et janvier 2019 ?

Chaque mois, j’achète 60, 80 ou 100 kg de cannabis et trois à cinq kilos de cocaïne. Les quantités varient selon les mois. Entre 2015 et 2017, j’ai moins vendu. Le kilo de cannabis me rapporte 6 à 700 euros de bénéfice. Le kilo de cocaïne 3 000 à 4 000 euros.

« Et quand j’entends dire qu’au Maroc, j’avais des gardes du corps ! C’est n’importe quoi. Moi, je vends des barrettes, des kilos mais pas des tonnes ».

Aviez-vous la conceptualisation de ce que vous risquiez ?

Non, la fin justifie les moyens. Quand on grandit à Kercado, le trafic est quelque chose de banal. Vendre des stupéfiants est normal. Aujourd’hui, j’attends de la justice rennaise qu’elle juge Ricardo, mon frère, pour ce qu’il a fait. C’est-à-dire pas grand-chose. Ricardo n’a jamais eu les mains dedans. C’est un maillon faible du trafic. Il ne se mouille pas là-dedans. Moi, j’attends de la justice qu’elle me juge aussi pour ce que j’ai fait. Pas parce qu’à Vannes, on estime que je suis un baron de la drogue. Certes, les quantités sont importantes. Mais je suis un trafiquant local. Il existe 4 000 points de vente comme le mien en France.

LIRE PLUS

000000

 

 

FRANCE 🇫🇷 (Drôme) : un routier polonais interpellé par les douaniers sur l’A7 avec 41 kg d’herbe de cannabis

41,5 kilos exactement ! C’est la quantité d’herbe de cannabis que transportait un chauffeur polonais dans un poids lourd, samedi 5 juin sur l’A7.

Les douaniers l’ont contrôlé en fin de matinée sur l’aire de repos située sur la commune de Saint-Barthélemy-de-Vals, dans la Drôme.

Lire

0000

GUINÉE 🇬🇳 (Conakry) : plusieurs hauts gradés de la police et de la gendarmerie guinéenne ont été impliqués dans le narcotrafic

Hausse du trafic de drogues en Guinée

La hausse des saisies de cocaïne et de haschich fait redouter que le pays ne redevienne une zone de transit.

La hausse des saisies concerne toute l’Afrique de l’Ouest mais, ces derniers temps, plusieurs hauts gradés de la police et de la gendarmerie guinéenne ont été impliqués. La dernière saisie importante est intervenue le 16 mars dernier dans un port artisanal de Conakry. En l’espace de quelques semaines, des opérations de saisies de drogue ont été faites par les services de sécurité en plusieurs endroits de Conakry, la capitale. Des forces de l’ordre chargées de saisir de la drogue en ont dissimulé, indiquent certains personnes mises en cause.

Le président Alpha Condé fait de la lutte contre la drogue, son cheval de bataille

Le président Alpha Condé fait de la lutte contre la drogue, son cheval de bataille

Plusieurs gendarmes et policiers ont été mis en cause et, selon le commissaire divisionnaire de police, le Colonel Mohamed Mazo Mansaré, porte-parole des Services Spéciaux à l’Office Central Anti-Drogue (OCAD), des hauts gradés sont actuellement en prison à la maison centrale de Conakry.

Selon lui, « à l’heure qu’il est, il y a au moins sept officiers de la police et de la gendarmerie qui ont été déférés. Toutes les dispositions sont prises pour que tous ceux qui seront impliqués dans cette commission d’infraction soient interpellés et déférés devant les autorités judiciaires compétentes. C’est ce qu’on a fait, les premiers éléments qui ont été déférés sont de la police et de la gendarmerie. »

L’implication des forces de sécurité dans le trafic de drogue inquiète les acteurs de la société civile. C’est le cas de la plate-forme guinéenne pour la lutte contre la drogue.

lire plus

000000

BURKINA FASO 🇧🇫 (Diébougou) : 960 kilos de chanvre indien saisis par les douaniers

La brigade mobile des Douanes de Diébougou a mené une opération qui a abouti à la saisie de près d’une tonne de chanvre indien et des 4 motocyclettes qui transportaient la cargaison.

Les 4 pilotes-trafiquants des motos ont réussi à prendre la fuite.

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷 (Détournement de cannabis à l’usine d’incinération de Dijon) : six personnes mises en examen

Les six individus, dont quatre sont des employés de l’usine de traitement des déchets de la métropole de Dijon, ont été placés en détention provisoire pour quatre d’entre eux et sous contrôle judiciaire pour les deux restants, précise le procureur de la République de Dijon, Eric Mathais.  

Lire

0000

FRANCE 🇫🇷 (Bruges) : 952 kilos de haschich ont été saisis par les policiers de la sûreté départementale de Bordeaux

C’est dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, sur le parking d’une zone de fret, à Bruges, que 701 kilos de résine de cannabis et 250 kg d’herbe ont été saisis.

Les enquêteurs, appuyés par le RAID, ont intercepté la drogue pendant un échange entre trafiquants locaux et leur « logisticien ». Cinq hommes et trois femmes ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat central de Bordeaux.

Source

0000

ESPAGNE 🇪🇸 (opération ‘Agua Mojada’ – Fuerteventura) : le bateau de pêche « Odyssey 227 » battant pavillon mongol 🇲🇳 transportait 15 tonnes de haschisch

Des membres du SVA – Hacienda, de la Guardia civil et de la Policia sont montés à bord d’un bateau de pêche, battant pavillon mongol et transportant 15 tonnes de haschisch alors qu’il se trouvait à 30 miles à l’est de Fuerteventura, dans les eaux internationales.

L’action a été développée dans le cadre de l’opération « Agua Mojada », comme le rapporte le SVA – Hacienda dans un communiqué de presse.

Les quatre membres d’équipage du bateau ont été arrêtés.

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷 (Surv de la Douane – BSI de Tours) : le camion espagnol transportait 500 kilos de haschich

Les douaniers ont découvert dans un camion espagnol près de 500 kg de cannabis le jeudi 27 mai vers 4 h du matin au péage de Monnaie, au nord de Tours, sur l’autoroute A10.

000000

FRANCE 🇫🇷🇫🇷 (DNRED – Surv de la Douane – BSI de Lyon) : le « go fast » était attendu par un comité d’accueil douanier

C’est à Chanas, au péage sur l’A7 que la réception du fourgon suivi à la trace par les gabelous avait été organisée. Résultat 339 kilos de haschich.

0000