LA RÉUNION 🇷🇪 : les gendarmes bien rencardés saisissent 148 kilos de zamal destinés à Maurice 🇲🇺

C’est Z Infos 974 qui nous rapporte que les gendarmes de Saint-Benoît ont procédé à une saisie de 147,9 kg de zamal dont 1 kg de résine de cannabis vendredi dernier dans l’Est de l’île.

Au total, ce ne sont pas moins de 8 interpellations qui ont été effectuées conjointement entre la Brigade de Recherche de Saint-Benoit et la Section de Recherche de la gendarmerie de La Réunion.

000000

ISRAËL 🇮🇱 : Tsahal et la police ont démantelé un réseau et arrêté 3 membres d’une famille de Jadeidi-Makr arrêtés près du Moshav Shtula, à la frontière libanaise

Trois résidents de la ville arabe de Jadeidi-Makr – des membres d’une même famille âgés de 20, 34 et 42 ans – ont été arrêtés près du Moshav Shtula, qui jouxte la frontière avec le Liban, a déclaré la police dans un communiqué.

La police a ajouté que 35 kilogrammes de haschisch ont été saisis par les autorités.

SOURCE

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Andalousie) : l’OFAST savait qu’ils avaient une maison dans la commune malaguène d’Arriate où ils stockaient du haschich pour un transport ultérieur en France

Des agents de la police nationale, avec la collaboration de l’OFAST français et de la police locale d’Antequera, ont démantelé une organisation criminelle franco-marocaine à Ronda.

Dans les perquisitions effectuées, les agents ont saisi 440 kilos de haschich, 186 kilos de marijuana, un fusil d’assaut AK-74 et un pistolet semi-automatique (les deux armes avec chargeur de munitions), deux véhicules et un dispositif de géolocalisation. L’enquête a été ouverte grâce à l’échange d’informations et à la collaboration internationale menée entre la Police Nationale et les autorités policières françaises.

L’OFAST (Office de lutte contre les stupéfiants) de France a informé les policiers espagnols de l’existence d’une maison située dans la commune malaguène d’Arriate, où des membres d’une organisation criminelle franco-marocaine stockeraient de la drogue avant transport vers le territoire français.

SOURCE ET PLUS

000000

FRANCE 🇫🇷 (Melun) : un restaurateur approvisionnait en stupéfiants les quartiers nord de la ville-préfecture de Seine-et-Marne.

L’enquête a démarré sur la base d’informations indiquant que le gérant d’un fast-food, avenue du Général-Patton, revendrait de la drogue par kilos. Les surveillances ont permis d’établir que le commerçant fournissait ses clients devant son établissement.

Le jeudi 9 juin, tôt dans la matinée, le suspect a été interpellé à son domicile de la rue du Clos-des-Sources, à Melun. Chez lui, les policiers ont mis la main sur 18,5 kilos de résine de cannabis, 4,5 kilos d’herbe et 15 000 € en argent liquide.

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (Mulhouse) : un go fast intercepté avec 110 kilos de résine de cannabis

C’est l’aboutissement d’une enquête minutieuse et de terrain, menée par la Police Judiciaire de Mulhouse, le GIR d’Alsace mais aussi les BRI de Strasbourg Dijon et Metz, ainsi que le RAID. 

Lire

0000

FRANCE 🇫🇷 (Douane française) : le spectre de la DNRED

Marc Fiévet, aka «NS55», est le 55e aviseur recruté par l’échelon nantais de la DNRED. Le skipper a 44 ans lorsqu’il est «tamponné» en 1988 par les douanes à Gibraltar, la minuscule enclave britannique située à la pointe sud de l’Espagne.

Le cargo MELOR financé par Bercy

C’est la grande époque de la Costa del Sol, devenue en quelques années le nouvel épicentre du trafic de drogue en Europe. Proposant aux malfrats de convoyer leur came à bord de son voilier, NS55 répercute toutes les informations en temps réel à ses officiers traitants, ébahis devant l’audace de cet aviseur hors pair.

Ses résultats sont tellement extraordinaires que Charasse le reçoit en personne à Bercy, et vient lui rendre visite à Marbella.

Encouragé, Fiévet a ouvert un bar-restaurant, en association avec la Douane Française, dans la station balnéaire d’ESTEPONA, le Saint-Georges, où se bousculent la pègre locale et les truands de passage. Mais au fil des saisies, la pression n’en finit pas de se resserrer sur NS55.

Le 23 septembre 1994, il est interpellé dans le sud de l’Espagne. Deux mandats d’arrêt internationaux ont été émis contre lui par le Canada et le Royaume-Uni, convaincus de son rôle dans l’importation de plusieurs tonnes de drogue sur leur territoire.

Lâché par ses ex-amis douaniers, Marc Fiévet fera plus de dix ans de prison entre l’Espagne, l’Angleterre, le Canada et la France.

Depuis, son spectre flotte toujours sur l’histoire du service.

source

°°°°

Le « SECRET DÉFENSE » est toujours appliqué au dossier de Marc Fievet

°°°°

Il semblerait que l’honneur ne soit pas une vertu connue par les DG Comolli, Viala, Duhamel, Cadiou, Auvigne, Mongin, Fournel, Crocquevieille, Gintz et Braun-Lemaire

La honte « ad vitam aeternam » sur les DG de la Douane Française

avec la médaille d’or pour l’énarque IGF François Auvigne

0000000

FRANCE 🇫🇷 (BSI de Dijon – SURV de la Douane) : le mardi 24 mai, les douaniers décident de procéder au contrôle d’un ensemble routier immatriculé en Roumanie…

Ce ne sont pas moins de 103 kilos de résine de cannabis et près de 445 kilos de pollen de cannabis qui ont été saisis par les douaniers dijonnais sur l’A6.

La drogue était dissimulée dans un chargement de plaques de plâtre en provenance d’Espagne et transporté par un camion immatriculé en Roumanie.

Les douaniers dijonnais soulèvent alors des plaques de plâtres et découvrent une cachette formée par des plaques découpées, remplie de ballots. L’ouverture de ces derniers révèle la présence de résine de cannabis.

Le déchargement et la fouille complète de la remorque permettent alors de découvrir, répartis sur trois palettes, 16 ballots camouflés dans un système de cercueil entre les plaques de plâtre, pour un total de 103,12 kg de résine de cannabis sous forme d’ovules et 444,64 kg de pollen de cannabis sous forme de savonnettes.

SOURCE

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Andalousie) : multiplication des opérations anti-haschich

Face à la pression de plus en plus forte de la police, les trafiquants de drogue recherchent de nouvelles voies pour introduire le haschich du Maroc en Andalousie.

Les opérations anti-drogue se multiplient sur la côte andalouse, ce qui pousse les trafiquants de haschich marocain à chercher une nouvelle porte d’entrée en Europe. « La pression en Andalousie les pousse à chercher de nouvelles routes », expliquent des sources de l’Organe de coordination contre le trafic de drogue en Andalousie (OCON-SUR) à La Voz Digital.

Plusieurs bateaux transportant de la drogue ont été interceptés ces derniers mois par la « Guardia civil » le long de la côte de Levante, de Murcie à Tarragone, soit à plus de 1 000 kilomètres de La Línea de la Concepción à Cadix, où sont installés les principaux réseaux de trafic de haschich marocain.

Depuis mars, une opération anti-drogue est menée par mois sur la Costa Dorada, selon les autorités.

En Andalousie où les autorités mènent une lutte sans merci contre le trafic de drogues, ces opérations sont hebdomadaires.

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (Justice) : la fille d’Élisabeth Moreno, une ex-ministre déléguée, aurait bénéficié du narcotrafic de son mari

Elle est accusée d’avoir « bénéficié du trafic » de son mari. Anaïs S, la fille d’Élisabeth Moreno, ancienne ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, est jugée dans une affaire de trafic de cocaïne, rapporte « Le Parisien ». Cette mère de famille de 31 ans est jugée dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate pour « non-justification de ressources ou de l’origine d’un bien » en lien avec le trafic de drogue.

Procès renvoyé à juillet

La justice lui reproche d’avoir « omis de justifier des ressources correspondant à son train de vie », alors qu’elle est mariée à un trafiquant de drogue. Son mari est poursuivi pour des importations de cocaïne et de cannabis depuis la Martinique vers l’Essonne, où le couple réside.

LIRE

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST – BRI de Versailles) : deux hommes ont été interpellés avec 1,9 tonne de résine de cannabis dans la nuit de ce jeudi à ce vendredi au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines).

Ces deux hommes sont des spécialistes du transport de la drogue vers la région parisienne.

Ils ont été mis en examen ce lundi par un juge de la juridiction interrégionale de Paris avant d’être écroués, pour trafic de stupéfiants.

source et plus

source 2

000000

FRANCE 🇫🇷 (Surv de la Douane) : près de 300 kilos de cannabis saisis par les douaniers à Chalon Sud

En direction de l’Allemagne, le chargement de 300 kilos de cannabis a été saisi par les douaniers Bourguignons, au niveau de Chalon Sud dans la nuit de jeudi à vendredi.

Source et plus

0000

CARAIBES (OFAST Martinique 🇲🇶 ) : sept Vénézuéliens ont été interpellés en haute mer par la Marine nationale avec à bord de leur embarcation 561 kilos d’herbe de cannabis

Le 24 mai dernier, la frégate de surveillance de la Marine nationale, le Germinal, a repéré en haute mer une yole circulant tous feux éteints et sans pavillon à l’Ouest de la Martinique. Le bateau a été intercepté et les sept vénézuéliens qui se trouvaient à bord ont jeté à la mer des ballots qui se sont révélés contenir 561 kg d’herbe de cannabis.

Les intéressés ont été placés en garde à vue par les enquêteurs de l’office anti-stupéfiants (OFAST) auxquels l’enquête a été confiée par le parquet de la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Fort de France.

source et plus

000000

FRANCE 🇫🇷 (SURV de la Douane – BSI du Perthus) : interpellé avec 276 kilos de haschich , le chauffeur roumain attend son procès… libre

Le poids lourd se présente au péage du Boulou ce 15 mai. Il transporte des palettes de pièces métalliques, chargées près de Barcelone et qui doivent être livrées à Berlin.

Le chauffeur roumain a été interpellé au Boulou quand les douaniers ont découvert le cannabis caché au milieu des palettes disposées dans la remorque de l’ensemble routier.

Fait très rare lors de saisies de telles quantités, le routier n’a pas été incarcéré dans l’attente de son procès mais a été placé sous contrôle judiciaire.

Explications

000000

FRANCE 🇫🇷 (SURV de la Douane) : saisie de 172 kilos d’herbe de cannabis dissimulés dans un chargement de câbles électriques qui devait être livré aux Pays-Bas

Le 11 mai 2022, en fin d’après-midi, les douaniers du Perthus ont procédé au contrôle d’un camion espagnol, à la barrière du péage du Boulou, sur l’autoroute A9.

Le chauffeur a déclaré aux douaniers venir de Barcelone et se rendre en Hollande afin d’y livrer des câbles électriques. Le camion a alors été dirigé vers le scanner mobile de la douane qui permet de réaliser des radioscopies du chargement.

source et plus

000000

FRANCE 🇫🇷 (police judiciaire d’Angers) : les policiers saisissent 320 kilos de cannabis

Vaste coup de filet à Cholet et Nantes

La drogue était dissimulée dans un camion qui revenait d’Espagne.

Douze personnes ont été interpellées samedi 14 mai, à la suite de l’enquête menée par la PJ d’Angers.

LIRE

000000

TANZANIE 🇹🇿 (Dar es Salaam) : suite à des renseignements, les policiers tanzaniens saisissent 180 kilos de cannabis et arrêtent 34 personnes

La police tanzanienne a affirmé samedi avoir saisi dix sacs de cannabis pesant 180 kilogrammes et arrêté 34 suspects suite à une opération qui s’est déroulée à Dar es Salaam.

Muliro Jumanne, commandant de la police de la zone spéciale de Dar es Salaam, a expliqué que le cannabis a été saisi dans la banlieue de Kinondoni de la capitale économique après que la police a été informée par des membres du public.

source et plus

000000

FRANCE 🇫🇷 (Seine-et-Marne) : plus de 350 kilos de cannabis saisis

Lors de l’opération, la sûreté départementale était appuyée par différents effectifs : DCPJ, BRI, SOP 77 et échelon central du RAID.

Dans la nuit du mercredi 27 au jeudi 28 avril dernier, interception de deux véhicules qui remontaient d’Espagne avec un chargement.

L’ensemble des objectifs visés ont été interpellés et tous placés en détention provisoire à l’issue de leur déferrement. Plus de 350 kg de résine de cannabis ont été saisis ainsi que d’importantes sommes en espèces.

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷 (SURV de la Douane – BSI de La Rochelle) : 80 kg de cannabis saisis sur l’autoroute A10, près de Niort

Les douaniers de La Rochelle ont mis la main sur 80 kilos de cannabis dans la nuit du 2 au 3 mai, à Vouillé (Deux-Sèvres ). L’opération s’est déroulée sur l’aire d’autoroute de Poitou-Charentes. 

Source

0000

000000

FRANCE 🇫🇷 (Nîmes) : les gabelous interpellent un ressortissant allemand avec 30 kg de pollen de cannabis

C’est 20 minutes qui nous signale qu’un homme de nationalité allemande âgé d’une trentaine d’années sera jugé ce lundi en comparution directe par le tribunal correctionnel de Nîmes. Il a été interpellé jeudi soir sur l’autoroute A9, à hauteur de Vergèze, une commune du Gard située à mi-chemin entre Montpellier et Nîmes.

Les douaniers ont découvert, cachés dans l’habitacle, 30 kg de pollen de cannabis.

000000

FRANCE 🇫🇷 (Gard) : les gabelous saisissent 55 kilos de haschich sur l’A9

Le 21 avril , les douaniers ont découvert 55 kilos d’herbe de cannabis dans un camion sur l’aire de Remoulins, dans le Gard, sur l’autoroute A9.

source

000000

AFRIQUE du SUD 🇿🇦 : feu vert pour la première pharmacie légale de cannabis

Le dispensaire basé dans la province de Gauteng est accompagné de son propre médecin spécialisé en marijuana médicale. Ce lancement inédit, fait suite à la dépénalisation du cannabis en Afrique du Sud en 2018.

lire plus

000000

MAROC 🇲🇦 (Tanger) : la DGST intercepte plus de deux tonnes de haschich

C’est YABILADI qui nous informe qu’une opération sécuritaire a été menée sur le terrain en collaboration avec les services de la Gendarmerie royale, dans un entrepôt situé à Melloussa, près de la ville de Tanger.

Dans cet entrepôt, 61 colis totalisant 2 tonnes et 98 kg de cannabis ont été saisis, ainsi qu’une arme blanche de grande taille et une embarcation pneumatique qui aurait été utilisée dans le trafic international de drogue.

plus

000000

ISRAËL 🇮🇱 : saisie d’une cargaison de 120 kilos de haschich

Selon les Forces de défense israéliennes, des soldats surveillant les caméras de surveillance ont repéré la tentative de contrebande de drogue et ont envoyé des troupes sur les lieux.

Les suspects du côté égyptien ont jeté la drogue par-dessus la clôture, pour que des complices du côté israélien la récupèrent plus tard.

Les troupes ont saisi plus de 120 kilogrammes d’une drogue non spécifiée.

Aucune arrestation n’a été effectuée.

source

000000

CONFEDERATION HELVÉTIQUE 🇨🇭 (Tessin) : plus de 100 kilos de cannabis saisis après une course poursuite

La police tessinoise a saisi plus de 100 kilos de haschich lors d’une opération jeudi dernier. Un Marocain de 23 ans, un Algérien de 33 ans et un Français de 24 ans ont été arrêtés, a indiqué dimanche la police et le ministère public tessinois.

Une course-poursuite a mobilisé les agents des douanes, soutenus par plusieurs patrouilles de la police cantonale, la police de la ville de Mendrisio et la police de Chiasso.

FRANCE 🇫🇷 (SURV de la Douane – BSI de Chalon sur Saône) : saisie de 772 kilos de haschich

Le véhicule intercepté, en provenance d’Espagne, transportait la drogue dans un chargement de coussins.

C’est le JSL qui nous rapporte que 722 kilos de résine de cannabis ont été saisis par les dounaiers de la brigade de surveillance de Chalon sur Saône, sur l’aire de Boyer, sur l’autoroute A6, ce mardi 22 mars, dans le sens Lyon-Paris.

« Le chauffeur, de nationalité espagnole, déclare venir de Barcelone et se rendre en région parisienne. Il présente un document de transport couvrant un chargement de coussins. Les agents constatent à l’examen des palettes entreposées dans la remorque un très mauvais conditionnement des marchandises et procèdent à une fouille approfondie. Dissimulés à l’intérieur des cartons de coussins, ils découvrent plusieurs dizaines de ballots de cannabis, et en extraient au total 722 kg de résine », précisent les services de douane ce mardi.

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST Lyon) : la PJ de Lyon fait tomber une équipe spécialisée dans les go-fast et saisit une tonne de haschich

Grâce à de précieux renseignements de la cellule luttant contre les stupéfiants dans le Rhône, une enquête avait été ouverte à Lyon pour tenter de stopper une équipe qui réalisait des go-fast.

L’antenne lyonnaise de l’office anti-stupéfiants pistait donc ces trafiquants qui roulaient depuis l’Espagne pour livrer des stupéfiants dans toute la France, et notamment la région ‘rhônalpine’.

Particulièrement méfiants, les membres de l’organisation changeaient très régulièrement leur mode opératoire afin de déjouer les dispositifs policiers. Mais avec un « minutieux travail de surveillance » mené ces dernières semaines avec l’aide de la BRI de Nice, les prémices d’un nouveau voyage en direction de l’Espagne auraient été captés par les policiers lyonnais.

Lire

0000

DNRED 🇫🇷 (Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières) : un peu de précisions sur ce service de renseignement

C’est un service à compétence nationale rattaché à la Direction générale des douanes et droits indirects qui est chargée de mettre en œuvre, sur l’ensemble du territoire, la politique du renseignement, des contrôles et de la lutte contre la délinquance douanière organisée.

Service de constatation douanière de premier plan visant le haut spectre, la DNRED est également un service de renseignement du premier cercle.

Elle constitue à cet égard une direction originale, forte de sa double culture, dotée de pouvoirs et de moyens d’actions puissants et variés, intervenant dans plusieurs cadres légaux, en constante évolution. Elle doit faire preuve, à ce titre, d’une capacité d’adaptation permanente pour relever les nombreux défis juridiques soulevés à la fois par ses activités opérationnelles classiques de service douanier et son rôle de service du renseignement.

Le droit douanier a connu de fortes évolutions au cours des dernières années marquées par l’élargissement des pouvoirs d’enquête dévolus aux agents des douanes, notamment aux agents de la DNRED et le renforcement de l’encadrement de la mise en œuvre de ces pouvoirs, conditionnée par l’information préalable ou l’autorisation de l’autorité judiciaire.

Le code des douanes permet désormais aux agents de la DNRED, sous le contrôle de l’autorité judiciaire et sous couvert d’habilitations spéciales, de déployer des techniques spéciales d’enquêtes particulièrement utiles en matière de lutte contre la criminalité organisée : livraisons surveillées, infiltrations, surveillances transfrontalières, enquête sous pseudonyme sur le web et le darkweb, coup d’achat, géolocalisation des véhicules et des téléphones, « ouverture-frontière », substitution à l’opérateur de fret postal pour la livraison des colis contenant des marchandises de fraude. Tout au long de l’enquête douanière, les agents doivent anticiper la possible judiciarisation de leurs dossiers, en approchant au plus près d’une procédure purgée de tout risque de nullité et en déployant une stratégie compatible avec les poursuites décidées par l’autorité judiciaire.

Douanier avant tout, l’agent de la DNRED doit donc parfaitement maîtriser les outils juridiques à sa disposition et leur cadre d’utilisation, au code des douanes. Mais l’agent de la DNRED est également un agent appartenant à la communauté du renseignement du premier cercle, ce qui lui confère des obligations, des droits et des pouvoirs.

Issu de la loi du 24 juillet 2015, le droit du renseignement est l’aboutissement d’un long processus de légalisation de ces activités qui a eu la vertu de donner aux services, dont les actions étaient non pas illégales mais plutôt a-légales, une assise juridique et des garanties nécessaires. Ce droit leur permet de mettre en œuvre des techniques de renseignement particulièrement intrusives, sur autorisation du Premier ministre après avis de la commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR).

Depuis 2015, de nombreux textes sont venus compléter ou modifier ce nouveau cadre, dont la loi relative à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement du 30 juillet 2021. Prenant en compte les évolutions technologiques et les jurisprudences européennes et nationales (arrêt CJUE du 6 octobre 2020 dans l’affaire « Quadrature du Net », dans la continuité de l’arrêt CJUE du 21 décembre 2016 dit « Télé2 Sverige » ; Conseil d’État, Assemblée, 21 avril 2021), cette loi crée ou pérennise des techniques de renseignement (interception des communications satellitaires ; utilisation d’algorithme), renforce le contrôle de la CNCTR en donnant à son avis un caractère contraignant, encadre les échanges entre services de renseignement.

Au-delà de ces cadres juridiques propres au métier de la DNRED, les activités de la direction sont soumises à des réglementations de droit commun, telle que la protection des données personnelles ou la commande publique, dans le cadre desquelles les spécificités d’un service d’enquête et de renseignement doivent être prises en compte.


Jusqu’en fin d’année 2021, le conseil et l’expertise juridiques étaient assurés par une magistrate, de l’ordre judiciaire, et par l’agence de poursuites, chargée d’assurer le traitement contentieux et judiciaire des affaires réalisées par les directions d’investigations de la DNRED.

Afin de faire face aux enjeux actuels, mais également d’anticiper et de mesurer l’impact des évolutions normatives sur l’organisation et le fonctionnement de la DNRED, il a été décidé de renforcer la fonction juridique de la direction par le recrutement de deux nouvelles conseillères juridiques, l’une spécialisée sur toutes les questions relatives au renseignement et au droit public général, l’autre en charge de veiller à la sécurisation des investigations.

Conjugué à une protection maximale des agents dans l’exercice de leurs missions, le renforcement de la fonction juridique au sein de la DNRED permet ainsi d’articuler de la meilleure manière possible l’ensemble des capacités d’action des services de la direction, du recueil et de l’exploitation du renseignement jusqu’à la phase opérationnelle, de garantir l’efficacité de l’action de la DNRED dans la lutte contre la criminalité organisée et d’optimiser la réponse pénale de l’autorité judiciaire.

Depuis avril 2021, c’est Florian Colas qui est le directeur

source

000000

Le 23 mars 2022, France Culture, dans l’émission « LES PIEDS SUR TERRE » a laissé la parole à Marc Fievet, AKA « NS 55 DNRED » , qualifié de spectre du service de la DNRED, par Emmanuel Fansten dans un article de Libération

Marc Fievet en 1987 à Gibraltar à bord du M/Y Astéride

00000000

FRANCE 🇫🇷 (Gendarmeries d’Eure-et-Loir et du Loiret) : les valises contenaient 558 kg de drogue

Ce sont 558 kg de résine de cannabis, onze véhciules, 120 000 € et une machine à frabriquer des plaques d’immatriculation qui ont été saisis par les militaires sur l’A10. (©Facebook / Gendarmeries d’Eure-et-Loir et du Loiret )

c’est actu Chartres qui nous rapporte que quatre individus ont été mis en examen et placés en détention provisoire par un magistrat instructeur du tribunal judiciaire de Chartres (Eure-et-Loir) dans le cadre d’un trafic de stupéfiants.

000000

COLOMBIE 🇨🇴 (Magdalena) : saisie de 1.837 kilos de marijuana et 115 kilos de cocaïne

El HERALDO nous signale que l’armée, en collaboration avec la Marine et le parquet, a simultanément saisi 1 952 kilogrammes de marijuana et de cocaïne dans deux secteurs de la municipalité de Sitionuevo, Magdalena, appartenant à l’organisation criminelle « El Clan del Golfo ».

La première opération a eu lieu dans la zone rurale du village de Villa Clari, où, grâce à la capacité de chiens formés pour détecter et localiser les stupéfiants, 1 339 kilogrammes de marijuana de type effrayant et 13 kilogrammes de cocaïne ont été retrouvés cachés sous terre.

Dans le même temps, une deuxième saisie a été effectuée dans le district de Palerme, où les militaires ont localisé 498 kilos de marijuana de type « creepy » et 102 kilos de cocaïne dans une maison.

000000

FRANCE 🇫🇷 (SURV de la DOUANE – BSI de Mulhouse) : les douaniers contrôlent une Audi A5 et trouvent 27 kilos de haschich

C’est le journal DNA qui nous informe que suite à un contrôle organisé par les douaniers de la BSI de Mulhouse, un Serbe de 35 ans s’est fait interpeller au volant d’une Audi A5 au rond-point de Soppe-le-Bas.

Dans d’ingénieuses caches aménagées dans la voiture, les douaniers ont découvert un peu plus de 27 kilos d’herbe de cannabis.

000000