SYRIE 🇸🇾 : en pole position pour le captagon

La Syrie est le principal producteur de captagon et l’Arabie saoudite en est le principal consommateur.

Vendu sous la forme d’un petit comprimé blanc estampé d’un logo caractéristique représentant deux demi-lunes, le captagon est à l’origine un médicament qui a été commercialisé à partir du début des années 1960 en Allemagne et dont le principe actif est la fénétylline, une drogue de synthèse de la famille des amphétamines. Interdit depuis, le captagon est aujourd’hui le nom de marque d’une drogue quasi exclusivement produite et consommée au Moyen-Orient. Elle contient souvent peu ou pas de fénétylline et est proche du «speed».

La valeur marchande du captagon produit en Syrie dépasse désormais de loin les exportations légales du pays et lui a valu d’être qualifié de «narco-Etat». Le rapport de New Lines documente comment des membres de la famille du président Bachar al-Assad et de son régime sont impliqués dans la fabrication et la contrebande de captagon. La formule variable du captagon complique la lutte contre ce trafic, relève New Lines. Asphyxié par les sanctions internationales imposées au régime depuis le déclenchement en 2011 de la guerre en Syrie, le gouvernement «utilise le trafic comme un moyen de survie politique et économique», selon le rapport.

lire plus

000000