Archives de la catégorie ‘Narcotrafic maritime’

« 88 tonnes de cannabis, 11,5 tonnes de cocaïne et 1 tonne d’héroïne », ce sont les premiers chiffres des saisies de drogue réalisées en 2020, livrés ce matin par Gérald Darmanin, qui restent très élevés pour le ministre de l’Intérieur et proches de ceux des années précédentes, malgré le contexte de la crise sanitaire.En clair tout baigne, alors qu’au bas mot, plus de 1.000 tonnes de haschich ont été consommé en France durant la même période, plus de 150 tonnes de coke et pas moins de 10 tonnes d’héroïne.

Les dernières données disponibles en termes de niveaux de consommation des drogues illicites en France proviennent de l’enquête Baromètre santé 2017qui précisait que le cannabis restait de très loin la substance illicite la plus consommée, aussi bien chez les adolescents qu’en population adulte, avec au total 18 millions de personnes à l’avoir déjà essayé et 45 % des individus âgés de 18 à 64 ans.

Alors, est-ce normal de mobiliser nos FDO dans un combat sans fin, en brisant la vie de toutes celles et ceux qui auront été et seront verbalisés, alors que ce sont pour la quasi totalité des citoyens respectables ? Assurément NON!

Pourquoi ne pas faire subir un test à tous les régaliens et à tous nos élus, aux artistes qui finissent toujours par nous dire qu’ils ont consommé, à nos animateurs des médias comme à tous nos dirigeants performants ? Allez Gérald, encore une petit effort, il suffira d’un décret, et hop, tous les citoyens sans test de contrôles anti-drogue seront verbalisés.

Il y a quelques semaines Aviseur publiait ces articles:

FRANCE 🇫🇷 (narco guerre): nos régaliens sont les meilleurs, c’est bien connu!

FRANCE 🇫🇷 (Cartel des tartuffes): les duettistes Schiappa et Darmanin s’en vont en guerre contre les trafiquants de drogue

000000

Pour mémoire:

DNRED (Douane française): opérations d’infiltration menées par NS 55 et quantités de drogues saisies

000000

 

 

 

 

 

A l’initiative du Collectif pour une nouvelle politique des drogues (CNPD) réunissant des associations telles que la Fédération addiction, le Syndicat de la magistrature ou encore Médecins du monde, un sondage a été réalisé par l’institut CSA pour savoir ce que pensent les Français de ces politiques.

Pour 66% des Français, la pénalisation pour usage n’est pas efficace pour lutter contre la consommation de drogues.

Le dernier exploit de Gérald Darmanin dans l’arsenal répressif en instaurant une amende forfaitaire délictuelle, mise en place le 1er septembre 2020, n’est soutenu que par une hiérarchie policière préférant s’assurer de bonnes statistiques plutôt que de lutter efficacement contre la consommation de drogues qui explose, surtout auprès des adolescents.

La responsabilité morale de tous les tartuffes qui cautionnent encore cette politique rétrograde est engagée.

lire l’article de Libération pour ce cinquantième anniversaire

000000

 

BENGALURU

Dans un exposé, le Bureau de contrôle des stupéfiants a découvert un « syndicat international de stupéfiants » qui serait dirigé conjointement par les talibans, le renseignement inter-services pakistanais et les Tigres de libération de l’Ilam tamoul qui a également des connections en Iran, en Afghanistan, au Pakistan, en Inde, en Australie et aux Maldives.

En raison du déploiement massif de troupes le long des frontières internationales, des stupéfiants passent par voie maritime.

L’héroïne en provenance d’Afghanistan est introduite en contrebande au Pakistan par les talibans et l’ISI, puis expédiée du port de Karachi par des navires de pêche au Sri Lanka, aux Maldives et en Australie. L’autre route mène les drogues de contrebande au Mozambique.

« Les bateaux iraniens sont souvent utilisés par ce réseau. Les précurseurs chimiques necessaires pour la production d’héroïne, en particulier l’anhydrite acétique, sont acheminés vers l’Afghanistan depuis l’Iran « , a déclaré le directeur adjoint des opérations, NCB, K P S Malhotra.

«De nombreux transferts en pleine mer ont lieu dans les eaux territoriales de l’Inde ou très près de ses eaux territoriales. Ce commerce illicite de drogues à travers le continent a des ressortissants pakistanais, sri-lankais et indiens qui sont arrêtés et incarcérés pour trafic de drogue au Sri Lanka et incarcérés dans les prisons de ce pays. Ils sont impliqués dans la coordination du mouvement de la drogue, principalement de l’héroïne, en provenance d’Afghanistan », a-t-il déclaré.

Source

000000

Après le gros coup de filet de lundi, dans une vaste affaire de trafics présumé d’armes et de stupéfiants, les gardes à vue se poursuivent et d’autres interpellations ont eu lieu. L’enquête se concentre principalement autour de l’Ice Palace, un club privé et cabaret de Jarry, à Baie-Mahault.

Dans cette affaire, il est notamment question de trafic international de stupéfiants.

Il serait désormais question de 240 kilos de cocaïne, qui auraient été transportés de Pointe-à-Pitre, vers Paris, par conteneur, sur un vol Air Caraïbes. Un transport rendu possible, grâce à l’implication présumée de plusieurs personnels travaillant sur la plate-forme aéroportuaire.

Un employé d’Assistair Cargo, une société de fret aérien, basée à l’aéroport Guadeloupe – Pôle Caraïbes, est actuellement en garde à vue.

L’Ice Palace plaque tournante d’un réseau de trafiquants ?

C’est autour de l’Ice palace, boite de nuit de la zone industrielle et commerciale de Jarry, à Baie-Mahault, que l’essentiel de l’enquête tournerait.
Les policiers soupçonnent le patron de cet établissement, Damien Jacob, d’être à la tête d’un vaste trafic d’armes, de cocaïnes, ainsi que d’herbe et de résine de Cannabis. Cet homme fait partie des personnes actuellement en garde à vue.
Plusieurs autres personnes de son entourage professionnel et familial seraient également impliquées… et dans le collimateur de la justice : des enfants de bonne familles et des membres de la communauté syro-libanaise de Pointe-à-Pitre, avec des ramification en Martinique, en Guyane, à Saint-Martin et à Sainte-Lucie.

lire plus

000000

Les autorités espagnoles ont saisi plus de deux tonnes de cocaïne et arrêté 12 personnes impliquées dans un réseau de trafic de drogue à grande échelle avec des liens avec le Paraguay et le Brésil.

L’enquête a abouti aux arrestations et à la saisie de 2 065 kilos cachés dans une cargaison de 40 tonnes de charbon de bois au port d’Algésiras.

source

000000

Selon le parquet, le chauffeur du camion transportant le conteneur et sa partenaire ont été interpellées. Ils ont été placés sous mandat d’arrêt dimanche et comparaîtront vendredi devant la chambre du conseil.

LIRE

000000

En 2020, les autorités ont saisi 56,7 tonnes de coca, soit une augmentation de 56% par rapport à 2019 et trois fois plus qu’en 2017, ce qui montre la croissance constante du trafic de drogue au nord à travers l’Amérique centrale et les Caraïbes.

14,4 tonnes de marijuana ont été également saisies, 45% de plus qu’en 2019 et près du double du montant assuré en 2017.

source

000000

La saisie a été obtenue grâce à un appel du capitaine du navire, qui a alerté les autorités sur la présence de passagers clandestins sur le bateau.

Immédiatement, les unités des Gardes-côtes de Cartagena ont escorté le bateau jusqu’à un quai sécurisé, où, en compagnie des agents de la police portuaire, ils ont inspecté le bateau, trouvant 1. 539 colis stockés dans différents conteneurs.

En raison de la présence de ces passagers clandestins, il est supposé que ces derniers étaient responsables du chargement de cocaïne chargée sur ce navire qui couvrait la route États-Unis – Carthagène avec pour destination finale, le Maroc.

source

000000

Le président du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, a pris la décision de confier le contrôle et l’administration des ports du pays au SEMAR (Secrétariat de la Marine). Auparavant le contrôle était à la charge du SCT (ministère civil des Communications et Transport).

Dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux, le président mexicain a affirmé, ce qui est de notoriété mondiale, que les ports du pays sont devenus des enclaves extrêmement importantes pour le crime organisé, à travers lesquelles transitent de grandes quantités de drogues

Certains critiques de cette décision exécutive ont affirmé qu’il s’agissait d’une étape de plus dans un processus profond de militarisation de l’État mexicain.

000000

Le conteneur arrivait du port équatorien de Guayaquil

Les agents ont trouvé 118 sacs de poudre blanche étiquetés «sel industriel» dans un cargo dans le port de Banjul, a précisé la DLEAG.

Les autorités recherchent le propriétaire français de la cargaison, Banta Keita.

SOURCE

000000

 

°°°

Cette photo publiée par le bureau du procureur général d’Ukraine le mardi 5 janvier 2021 via AP, montre environ 1 tonne métrique (1,1 tonne) d’héroïne , saisie dans la ville de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine.

(Bureau du procureur général d’Ukraine via AP)

Des responsables ukrainiens affirment avoir saisi environ 1 tonne (1,1 tonne) d’héroïne que les passeurs avaient l’intention de transporter dans les pays de l’Union européenne et précisent que quatre citoyens turcs ont été arrêtés dans cette affaire. Un communiqué publié mardi soir par le bureau du procureur général national a indiqué que l’héroïne avait été saisie dans la ville de Lviv, à environ 50 kilomètres de la frontière polonaise. Il a déclaré que l’héroïne était originaire du Pakistan et était entrée dans le pays via le port d’Odessa sur la mer Noire.

L’héroïne, dont la valeur est estimée à 2,3 milliards de hryvna (81 millions de dollars), devait être introduite dans l’UE sous le couvert d’une cargaison diplomatique, indique le communiqué, mais ne donne pas plus de détails.

source

000000

En ce moment, les suspects sont  à Puerto Caldera à Puntarenas, a informé une source concernée par cette affaire à CRHoy.com. 

Ce sont 3 Costaricains, 2 Equatoriens et un Guatémaltèque, tous venus d’Amérique du Sud et arrêtés alors qu’ils se trouvaient à 150 miles nautiques de Quepos à Puntarenas.

source

000000

Lors d’un contrôle dans le port de Rotterdam, les douaniers bataves ont intercepté hier soir un lot de 740 kilos de cocaïne.

Le conteneur arrivait  du Brésil

Derrière les portes du conteneur, les douaniers ont trouvé 25 sacs contenant la cocaïne.

Les paquets de coke avaient été cachés dans un conteneur chargé de big bags contenant un concentré de soja (X-Soy 600).

Le conteneur était destiné à une personne d’Oosterhout sans doute étrangère à cette affaire.

source

000000

Na primeira apreensão de drogas no Porto de Santos, no litoral paulista, em 2021, equipes da Alfândega da Receita Federal interceptaram 670 quilos de cocaína escondidos em uma carga de goiabada. A droga, que seria embarcada para a Antuérpia, na Bélgica, foi entregue à Polícia Federal para a continuidade das investigações.

Segundo informações da Receita Federal, a apreensão foi feita na tarde de segunda-feira (4). 

Mais

0000

En las últimas horas, en uno de los primeros operativos del año contra el tráfico de drogas se decomisaron cerca de tres toneladas de cocaína que tenían destinos internacionales.

La Policía Nacional de Colombia a través de la Dirección de Antinarcóticos y en cooperación con la Agencia Antidrogas D.E.A, Guardacostas de los Estados Unidos y la Armada de República Dominicana, logró realizar en aguas internacionales mediante tres operativos, la captura de ocho personas y la incautación 2.750 kilos de cocaína. Al mismo tiempo, se incauta un material de guerra en la Alta Guajira”, indicó la Policía.

El operativo que se dio en Colombia y aguas internacionales dejó a ocho personas capturadas, según las autoridades.

000000

Plus d’une tonne de cocaïne a été trouvée dans des sacs de ciment sur un quai au bord de la Meuse, annonce le RTBF. La découverte a été faite par hasard par des travailleurs sur le site, dans les environs de Liège le 14 décembre 2020.

Une enquête a été ouverte pour retracer la chaîne d’approvisionnement des sacs de drogue.

Selon la RTBF, la cargaison, en provenance du Brésil, aurait transité par Anvers. Le logo imprimé sur les paquets de cocaïne est connu des services antidrogue internationaux.

lire

000000

A l’origine, c’est l’action des deux cotés de l’Atlantique de policiers et d’agents infiltrés, cornaqués par la DEA, l’agence anti-drogue américaine, qui ont surveillé le manège de ces trafiquants internationaux et permit le procès sous haute sécurité qui s’est ouvert ce matin devant le tribunal correctionnel de Bordeaux.

En novembre 2017, c’est une tonne 300 de cocaïne qui a été découverte dans une villa de Lacanau par les hommes du défunt OCRTIS, depuis rebaptisé OFAST.

Le renseignement, bien que remis en question par les fans des nouvelles technologies, reste indispensable aux régaliennes pour tenter de remplir la mission dont elles ont la charge.

000000

 

 

 

Les douaniers de Dubaï ont saisi 76,31 kg de stupéfiants au port de Hamriya.

Les 30,15 kg de crystal meth et 46,16 kg de haschich ont été retrouvés cachés dans un conteneur, a déclaré Ibrahim Kamali, le directeur exécutif par intérim de la Division de l’inspection des douanes à la douane de Dubaï.

source

000000