PUERTO RICO 🇵🇷 (Aduanas y Protección Fronteriza) : detención de una embarcación que transportaba 250 kilos de cocaína en las costas de Cabo Rojo

San Juan, Puerto Rico

La agencia de Aduanas y Protección Fronteriza informó este viernes de la detención de una embarcación que transportaba 250 kilos de cocaína en las costas de Cabo Rojo, al suroeste de Puerto Rico.

La embarcación, con tres personas a bordo (una de nacionalidad venezolana y dos de República Dominicana) fue detectada por una aeronave de la CBP en la noche del miércoles navegando hacia el norte, rumbo a Cabo Rojo.

fuente y mas

000000

EUROPE 🇪🇺 (Drogues) : croissance et ruissellement

C’est ‘Le Monde’ qui nous rapporte que l’analyse des eaux usées de vingt-cinq pays révèle une augmentation de la présence de cannabis, cocaïne, amphétamines et méthamphétamines, dévoile un rapport , publié mardi 14 juin, de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies. Seule l’ecstasy et son principe actif, la MDMA, ont diminué.

L’analyse des eaux usées de 75 villes de 25 pays – 23 de l’Union européenne (UE), Turquie et Norvège – a ainsi révélé « une augmentation globale des détections » de cannabis, cocaïne, d’amphétamines et de méthamphétamines. L’ecstasy (et son principe actif, la MDMA) est la seule drogue « pour laquelle les résidus ont diminué dans la majorité des villes étudiées », peut-être car les boîtes de nuit de nombreux pays étaient toujours fermées au printemps 2021 lorsque cette vaste étude a été réalisée.

Le cannabis reste, de loin, la substance la plus consommée, « plus de 22 millions d’adultes européens ayant déclaré » en avoir pris en 2021, selon le rapport. Suivent la cocaïne, avec 3,5 millions de consommateurs déclarés ; la MDMA-ecstasy, avec 2,6 millions, et les amphétamines et ses 2 millions de consommateurs.

D’une manière générale, « les drogues classiques n’ont jamais été aussi accessibles et de nouvelles substances fortement dosées continuent d’apparaître », s’alarme le rapport. « Presque tout ce qui a un potentiel psychoactif risque aujourd’hui d’apparaître sur le marché », développe l’Observatoire. En 2021, cinquante-deux nouvelles drogues ont « été signalées pour la première fois », dont « 15 nouveaux cannabinoïdes de synthèse ».

000000

PÉROU 🇵🇪 (port de Callao) : saisie de plus de 2 tonnes de cocaïne dans des boîtes d’asperges en route pour Rotterdam

«Nous avons saisi 2,2 tonnes de cocaïne qui devait être acheminée par voie maritime vers Rotterdam, aux Pays-Bas» depuis le port de Callao, près de Lima, a indiqué à l’AFP le colonel César Echevarría, chef de la direction antidrogue.

Il a précisé que l’opération était dirigée par deux ressortissants albanais. «Il s’agit d’une réseau ayant des liens en Colombie, en Équateur et en Albanie», a-t-il dit à la presse.

Sept Péruviens ont été interpellés et des mandats d’arrêt ont été délivrés contre deux ressortissants albanais, selon la même source.

source

000000

COLOMBIA 🇨🇴 (golfo de Urabá) : escondidas entre frutas encontraron 1,4 toneladas de cocaína

La droga pertenecía al Clan del Golfo

Cuando unidades de guardacostas de la Armada de Colombia estaban haciendo una inspección de rutina a una embarcación artesanal, en el golfo de Urabá, encontraron paquetes rectangulares dentro de cajas de frutas y se dieron cuenta de que se trataba de estupefacientes camuflados.

El procedimiento terminó con la incautación de 1,4 toneladas de droga, distribuidas en 1.400 paquetes, en 88 cajas de frutas.

fuente

000000

FRANCE 🇫🇷 (Douane française) : le spectre de la DNRED

Marc Fiévet, aka «NS55», est le 55e aviseur recruté par l’échelon nantais de la DNRED. Le skipper a 44 ans lorsqu’il est «tamponné» en 1988 par les douanes à Gibraltar, la minuscule enclave britannique située à la pointe sud de l’Espagne.

Le cargo MELOR financé par Bercy

C’est la grande époque de la Costa del Sol, devenue en quelques années le nouvel épicentre du trafic de drogue en Europe. Proposant aux malfrats de convoyer leur came à bord de son voilier, NS55 répercute toutes les informations en temps réel à ses officiers traitants, ébahis devant l’audace de cet aviseur hors pair.

Ses résultats sont tellement extraordinaires que Charasse le reçoit en personne à Bercy, et vient lui rendre visite à Marbella.

Encouragé, Fiévet a ouvert un bar-restaurant, en association avec la Douane Française, dans la station balnéaire d’ESTEPONA, le Saint-Georges, où se bousculent la pègre locale et les truands de passage. Mais au fil des saisies, la pression n’en finit pas de se resserrer sur NS55.

Le 23 septembre 1994, il est interpellé dans le sud de l’Espagne. Deux mandats d’arrêt internationaux ont été émis contre lui par le Canada et le Royaume-Uni, convaincus de son rôle dans l’importation de plusieurs tonnes de drogue sur leur territoire.

Lâché par ses ex-amis douaniers, Marc Fiévet fera plus de dix ans de prison entre l’Espagne, l’Angleterre, le Canada et la France.

Depuis, son spectre flotte toujours sur l’histoire du service.

source

°°°°

Le « SECRET DÉFENSE » est toujours appliqué au dossier de Marc Fievet

°°°°

Il semblerait que l’honneur ne soit pas une vertu connue par les DG Comolli, Viala, Duhamel, Cadiou, Auvigne, Mongin, Fournel, Crocquevieille, Gintz et Braun-Lemaire

La honte « ad vitam aeternam » sur les DG de la Douane Française

avec la médaille d’or pour l’énarque IGF François Auvigne

0000000

ATLANTICO (Vigilancia Aduanera 🇪🇸 – operación « Blanco Brasil » ) : el buque Petrel 2 ha interceptado en el Atlántico a un pesquero sin bandera ni identificación cargado con 560 kilos de cocaína

Han detenido a sus ocho tripulantes, todos brasileños, en una operación conjunta de la Guardia Civil, la Policía y la Agencia Tributaria.

La operación, denominada « Blanco Brasil », culminó el viernes pasado con el abordaje del barco, un pesquero de 19 metros de eslora transformado para el transporte ilícito de estupefacientes, a unos 500 kilómetros al sur de Canarias para su posterior traslado al puerto de Las Palmas de Gran Canaria, adonde ha llegado este martes, según ha informado el Ministerio del Interior.

La investigación que ha conducido hasta este alijo de media tonelada de cocaína, dirigida por la Fiscalía Antidroga de la Audiencia Nacional, arrancó con el intercambio de informaciones entre Centro de Análisis y Operaciones del Atlántico (MAOC-N) y el Centro de Inteligencia Contra el Terrorismo y el Crimen Organizado (CITCO), que determinaron la existencia de una barco sospechoso que podía transportar drogas desde Sudamérica hacia Europa.

FUENTE

AFRICA (Trafic de cocaïne) : la Grande Loge de Côte d’Ivoire 🇨🇮 en ébullition après une série d’arrestations

L’arrestation fin mai et la mise en examen d’une poignée de figures influentes de la Grande Loge de Côte d’Ivoire (GLCI) placent le grand maître Sylvère Koyo dans une situation délicate. Un coup de filet qui s’inscrit dans le cadre de l’enquête sur la saisie de deux tonnes de cocaïne fin avril à Abidjan.

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷 (DNRED – CELTICS) : quand on dit que le port du Havre est une passoire, le ministre Olivier Dussopt ne nous croit pas ! Que fera son successeur ?

*********

Le nouveau ministre Gabriel Attal prendra-t-il enfin les décisions pour sécuriser les ports français ?

Aviseur International

Cellule d’étude et de lutte contre le trafic illicite par conteneur.

La CELTICS, par manque d’effectifs, n’avait pas ciblé ce conteneur de crevettes arrivant d’Équateur. Sa sortie du port du Havre se fit donc sans autres formes de contrôle officielle !

Des hommes attendaient le camion porte-conteneur de 44 t 00 et n’ont pas hésité à forcer l’arrêt de cet ensemble articulé pour en prendre les commandes.

A l’intérieur du conteneur réfrigéré, stoppé non loin du péage d’Epretot en Seine-Maritime, les gendarmes qui avaient été prévenus par des témoins du kidnapping, ont découvert parmi les cartons de crevettes 11 sacs de sport contenant au total 687 kg de cocaïne.

Madame Isabelle Braun-Lemaire, la directrice de la Douane française pourrait-elle enfin s’intéresser au fait que l’approvisionnement des circuits de distribution de la cocaïne n’éprouvent aucune difficulté pour satisfaire la demande des consommateurs chaque année plus nombreux. Certes, la douane se…

Voir l’article original 45 mots de plus

FRANCE 🇫🇷 (La Rochelle) : 124,28 kg de cocaïne ont été saisis après intervention des plongeurs de la Douane

Les plongeurs des douanes découvrent 124 kg de cocaïne sous la coque d’un cargo libérien

La saisie a été opérée le jeudi 26 mai sous le ventre d’un cargo vraquier battant pavillon du Liberia en provenance du Brésil, dans la zone d’attente du port de La Rochelle. La coke était dissimulée dans une cavité immergée de la coque située à 12 mètres de fond.

L’équipage de la vedette des douanes DF32 SEUDRE se trouvait en mission de surveillance générale à la mer depuis le 24 mai, lorsque l’officier de permanence du SGCD de Nantes a demandé à l’unité de procéder au contrôle du cargo vraquier Great Sea (196 mètres), qui devait décharger de la pâte à papier au port de La Rochelle. Dès son arrivée en zone d’attente du port de commerce, les douaniers sont montés à bord afin de procéder au contrôle du navire. 

Une équipe de trois plongeurs des douanes a ainsi engagé une évaluation de la coque. Après une inspection générale, ils ont détecté la présence inhabituelle d’une sangle sortant de la grille d’un « sea chest » (cavité intégrée à la coque d’un navire pour favoriser l’aspiration de l’eau de refroidissement du moteur, le ballast et la lutte anti-incendie).

source

000000

UK 🇬🇧 (Manche) : Andrew Cole, citoyen britannique, arrêté à bord d’un yacht avec deux tonnes de cocaïne a été condamné à 18 ans de prison

Andrew Cole est le citoyen britannique ayant tenté de traverser l’océan Atlantique avec une cargaison de cocaïne. L’aventure aurait commencé l’année dernière à Barbados.

Deux tonnes de cocaïne stoppées en haute mer

Cette traversée rocambolesque s’est faite à bord du yacht «Kahu». Ce navire de 37 mètres de long avait été acheté pour cet objectif précis. Le bateau a quitté Barbados en juillet pour retrouver un autre navire au large du Suriname. La drogue a alors été dissimulée à son bord et le Kahu s’est lancé dans la traversée de l’Atlantique. À son arrivée, au large de l’île de Wight, l’objectif était de laisser les 200 paquets flotter dans des filets soutenus par plus de 100 gilets de sauvetage.

Le signal était «Le Willy est libre»

Une deuxième équipe devait alors partir de Southampton à bord d’un autre bateau pour récupérer Cole et la coke.

Le yacht a été contrôlé en dans les eaux internationales par des bateaux des douanes qui ont stoppé le navire le 9 septembre 2021. Le Kahu a alors été escorté jusqu’à Turnchapel Marina à Plymouth et la drogue a été déchargée par la police.

Source et plus

FRANCE 🇫🇷 (Berck – Pas-de-Calais) : nouvel arrivage de cocaïne sur la plage

Jeudi, découverte de 21 kilos de coke et vendredi matin, ce sont 19 kilos de cocaïne qui ont été retrouvés par un couple de promeneurs sur la plage de Berck. Pour le parquet, vu les emballages identiques, ces pains de cocaïne pourraient provenir du même chargement.

000000

ÉTATS UNIS 🇺🇸 (État de Washington) : 650 kg de méthamphétamine saisis sur un bateau à la frontière canado-américaine

Les douanes et la protection des frontières des États-Unis ont indiqué que des agents avaient arrêté mercredi un bateau à moteur Bayliner de 5,5 mètres dans les îles San Juan alors qu’il se dirigeait vers le Canada.

Ils ont rapporté avoir trouvé 650 kg de méthamphétamine à bord, emballée dans 28 sacs à main sécurisés avec des cadenas à bagages.

L’occupant du bateau, identifié comme étant Ted Karl Faupel, un résident de l’Alberta, a été arrêté pour distribution de drogue.

source et plus

000000

ESPAÑA 🇪🇸 (puerto de Barcelona) : la Agencia Tributaria (SVA) y la Policía Nacional han intervenido unos 1.500 kilos de cocaína ocultos en un contenedor

La cooperación con la agencia antidroga norteamericana (DEA) y la Policía Nacional de Panamá ha permitido que la droga no alcance el mercado.

La investigación comenzó con la detección de una organización criminal radicada en Panamá y Colombia. Esta banda intentaba hacer llegar cuatro contenedores hasta el puerto de Barcelona. Uno de ellos estaría destinado al transporte de la droga, pese a declarar llevar cartón prensado como mercancía legal.

fuente y mas

000000

COLOMBIA 🇨🇴 (Cartagena) : 1,8 toneladas de cocaina incautadas

Golpe al Clan del Golfo

El vicealmirante Ricardo Rozo, comandante de la Fuerza Naval del Caribe, explicó que “en la primera operación se desplegaron unidades de guardacostas con el fin de efectuar la persecución y posterior interdicción de una embarcación a bordo de la cual se transportaban 567 kilogramos del alcaloide.

De manera simultánea hombres de la Armada de Colombia, con el apoyo de la Fuerza aérea y la Policía Nacional, logran la incautación de 1.317 kilogramos del alcaloide dentro de un contenedor que se encontraba embarcado en una motonave de tráfico internacional que acababa de zarpar de Cartagena, tenía como destino final el puerto de Rotterdam en Holanda”.

fuente

000000

COLOMBIE 🇨🇴 : le procureur paraguayen assassiné Marcelo Pecci, déterminé et lucide croisé anti-drogue

Marcelo Pecci enquêtait sur des affaires de corruption.

Au fil des heures, les autorités enquêtant sur le meurtre du procureur anti-corruption paraguayen Marcelo Pecci en Colombie ont commencé à découvrir ce qui pourrait être un stratagème criminel complexe à portée internationale.

« Ils l’ont tué parce qu’il dérangeait les bandits et les malfaisants ! » 

« Comment puis-je, comme procureur, comme directeur d’enquête, motiver les enquêteurs quand on se trouve confronté à ça ? » se demandait Marcelo Pecci à propos de la corruption, dans son interview à Telefuturo.

Asuncion (Paraguay) – Sans bruit, mais sans gants, Marcelo Pecci, le procureur paraguayen assassiné à 45 ans en Colombie, était un magistrat déterminé, méticuleux dans sa lutte contre le crime organisé, le narcotrafic, et n’hésitait pas à asséner des vérités à son pays, sur la corruption ou la menace des cartels.

A qui profite le plus ce crime ?

« Je demande instamment que les responsabilités soient vraiment assumées« , disait Marcelo Pecci dans une de ses dernières interviews télévisées, à la chaîne Telefuturo. « On ne peut pas utiliser comme excuse le fait qu’il y ait de la corruption« , ajoutait le magistrat dont les obsèques ont lieu dimanche dans la capitale paraguayenne. 

« La corruption est partout. Toutes les institutions abritent des acteurs de la corruption, mais il faut être ferme et chacun doit jouer son rôle. Sinon, on va sur le chemin de Juarez, de Sinaloa…« , mettait-il en garde, en référence au Mexique et à l’emprise de grands cartels de la drogue. 

Plus

000000

SALVADOR 🇸🇻 : dos ecuatorianos y un colombiano fueron capturados el 13 de mayo de 2022 por la Fuerza Naval

Dos ecuatorianos y un colombiano fueron capturados el 13 de mayo de 2022 por la Fuerza Naval de El Salvador, cuando se desplazaban en una lancha de bajo perfil a 488 millas náuticas de la costa de ese país. Según el presidente salvadoreño Nayib Bukele, los tres sospechosos llevaban 810 kilos de cocaína.

FUENTE y mas

000000

NARCO-BUSINESS : qui est donc Sergio Roberto de Carvalho ?

Connu aussi sous le nom de Paul Wouter et Carlos Sola, il s’avère qu’officiellement, Paul Wouter est décédé du Covid-19 à 10h50 le 29 août 2020 dans un appartement de la Calle San Juan Bosco à Marbella.

Sa mort à 54 ans, due au Covid, l’a empêché d’être poursuivi en Galice dans le procès alors pour les 2.500 kilos de cocaïne interceptés dans l’Atlantique en 2018 sur le remorqueur Titán III. (ex «Zumaia II»).

Les autorités brésiliennes ont informé les autorités espagnoles que les empreintes digitales et le visage de Wouter coïncidaient parfaitement avec ceux de Sergio Roberto de Carvalho, le trafiquant de cocaïne le plus recherché au Brésil .

Pour la police espagnole, Wouter était un homme d’affaires qui avait plusieurs entreprises d’importation de fruits de mer au Maroc et à Dubaï. Cependant, dans le dossier médical envoyé par les autorités brésiliennes en Espagne, Carvalho a organisé des opérations au Portugal, en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne.

Le major Carvalho, comme on l’appelle au Brésil depuis qu’il a été expulsé en 2008 de la police militaire pour ses relations avec le trafic de drogue, a été interpellé plusieurs fois en Europe et laissé une dernière trace en Russie, bien que l’on suppose aujourd’hui, « post mortem », qu’il aurait établi sa résidence à Dubaï.

000000

SANTO DOMINGO 🇩🇴 (DNCD) : 659 paquetes presumiblemente de cocaína fueron decomisados en las costas de la provincia Peravia

Un total de 659 paquetes presumiblemente de cocaína fueron decomisados en medio de un operativo de la Dirección Nacional de Control de Drogas (DNCD), la Armada de República Dominicana, la Fuerza Aérea y agencias de inteligencia del Estado, coordinados por miembros del Ministerio Público. 

Fueron apresados tres hombres: dos dominicanos y un colombiano.  

« Los equipos operacionales, desplegaron un amplio operativo aéreo, marítimo y terrestre, tras recibir informes de que los ocupantes de una lancha rápida (tipo eduardoño), procedente de Sudamérica, pretendían introducir un cargamento de presuntas sustancias narcóticas a territorio dominicano », informó la DNCD en un comunicado de prensa.

FUENTE

000000

ESPAÑA 🇪🇸 (SVA) : el personal del Servicio de Vigilancia Aduanera procedió ayer a inspeccionar la carga de carbón en un buque atracado en El Musel, procedente de Colombia, en el que se habían localizado 200 kilos de cocaína en el puerto de salida

En una escala previa realizada en Lisboa fueron localizadas otras dos mochilas que contenían droga, si bien en el control realizado en el puerto gijonés no fueron halladas sustancias estupefacientes, según señalaron a EL COMERCIO fuentes de la Agencia Tributaria.

El buque tiene bandera de Grecia y procedía de Puerto Bolívar, en Colombia. Transportaba 55.000 toneladas de carbón y atracó el lunes en el Muelle Norte. Realizó una escala anterior en Lisboa para cargar combustible y su destino desde Gijón es Rotterdam, según los datos de la Autoridad Portuaria.

000000

EUROPE 🇪🇺 (DROGUES) : un marché en pleine expansion et toujours rien d’efficace pour enrayer cette pandémie

Cocaïne et méthamphétamine, « menaces croissantes » pour l’Europe

C’est le Journal de Saône et Loire qui nous rapporte que : « Le vaste marché de la cocaïne dans l’Union européenne (UE) et celui de la méthamphétamine, plus petit, sont en pleine expansion et constituent une menace croissante pour la sécurité publique et la santé, ont averti vendredi Europol et l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA)« .

Ces deux agences de l’UE, dont le dernier rapport commun remontait à 2019, ont exposé le rôle pivot de l’Europe dans le développement des marchés de la cocaïne et de la méthamphétamine, lors d’une conférence de presse à Bruxelles. 

Un marché des drogues « plus diversifié »

L’UE est confrontée à une « menace croissante découlant d’un marché des drogues plus diversifié et plus dynamique, qui repose sur une collaboration étroite entre les organisations criminelles européennes et internationales », souligne le rapport.

« Cela s’est traduit par des niveaux record de disponibilité des drogues, une augmentation de la violence et de la corruption et une aggravation des problèmes de santé », a commenté Alexis Goosdeel, directeur de l’EMCDDA, organisme établi à Lisbonne. 

000000

🇻🇪 VENEZUELA’S COCAINE REVOLUTION

In 2013, Nicolás Maduro became president of Venezuela following the death of his charismatic predecessor Hugo Chávez. Since then, the country’s cocaine trade has undergone revolutionary changes.

Today, Venezuela is at risk of becoming the world’s fourth cocaine-producing country. And the Maduro regime has positioned itself as the gatekeeper to the country’s drug trade, controlling access to cocaine’s riches not only for drug traffickers but also for corrupt politicians and the military-embedded trafficking network known as the “Cartel of the Suns.”

The product of more than three years of investigations, hundreds of interviews and field work in all of Venezuela’s key drug trafficking territories, this InSight Crime investigation looks at one of the world’s most important cocaine trafficking hubs – and the authoritarian regime that keeps the drugs flowing.

Chapter 1

Venezuela’s Move to Cocaine Production: Crops, Chemists and Criminal Evolution:

CARTEL OF THE SUNS / 2 MAY 2022

In October 2021, the Venezuelan Ministry of the Interior issued an ordinary looking statement about an antinarcotics operation in the state of Zulia that had extraordinary implications: the military had…

READ

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chapter 2

Maduro Seeks to Regulate the Cocaine Trade

CARTEL OF THE SUNS / 2 MAY 2022

In 2013, Nicolás Maduro became president of one of the world’s most important cocaine hubs, inheriting a unique drug trafficking eco-system where the line between the underworld and the state…

READ

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chapter 3

Beyond the Cartel of the Suns

CARTEL OF THE SUNS / 2 MAY 2022

In 2020, the US Department of Justice released a bombshell indictment charging sitting Venezuelan President Nicolás Maduro and other senior members of his government with “narco-terrorism” and accusing them of…

READ

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chapter 4

The Paraguaná Cartel: Drug Trafficking and Political Power in Venezuela

CARTEL OF THE SUNS / 2 MAY 2022

On April 3, 2021, police in the east Venezuelan state of Anzoátegui acted on a tip-off to intercept a silver Toyota Corolla. They interrogated the driver, a middle-aged woman accompanied…

READ

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Chapter 5

Gordito González and Venezuela’s Narco-brokers

CARTEL OF THE SUNS / 2 MAY 2022

In 2016, two adopted nephews of Venezuelan President Nicolás Maduro were found guilty of a conspiracy to bring 800 kilograms of cocaine into the United States.

READ

000000

000000

FRANCE 🇫🇷 : le trafic de cocaïne s’intensifie

Le nombre de consommateurs en France qui s’établit à 2,2 millions selon un chiffre du Parisien a quadruplé en 20 ans. Évidemment, aucun de ces usagers de la coke ne se perçoit comme un drogué ou un accro.

Lire

0000

SANTO DOMINGO 🇩🇴 (DNCD): incautan 700 paquetes de presunta cocaína en SPM

Agentes de la DNCD y efectivos militares, recibieron informes… Activaron las unidades navales y aéreas, que iniciaron un  operativo de persecución por aire, mar y tierra, que duró varias horas.

Logrando interceptar una embarcación de unos 27 pies de eslora, donde arrestaron a dos hombres e incautaron 24 sacos conteniendo la cantidad de 700 bloques.

En la operación conjunta, se ocuparon dos motores fuera de borda de 75 caballos de fuerza cada uno, 14 garrafones de combustibles, equipos de radio navegación y otras evidencias.

fuente

000000

ESPAGNE 🇪🇸 : démantèlement d’un réseau de trafic de cocaïne depuis le Maroc

La police nationale espagnole a démantelé un réseau de trafic de cocaïne transitant via le Maroc. En tout, dix personnes ont été arrêtées et une demi-tonne de cocaïne ainsi que 800 kilos de tabac saisis entre Séville et Cadix.

L’opération a été ordonnée par le tribunal de Séville après que la police a été informée de l’introduction d’une importante quantité de cocaïne dans des conteneurs dans la ville en provenance d’Amérique du Sud. À Algésiras, deux conteneurs ont été détectés en mars au port en provenance d’Asunción (Paraguay), en passant par l’Argentine et le Maroc.

source

000000

ESPAÑA 🇪🇸 (operación, denominada ‘Capirote- Piteas-Acerico) : lnterceptado un pesquero con casi 3.000 kilos de cocaína al sur de Canarias

Operación conjunta de la Agencia Tributaria, la Guardia Civil y la Policía Nacional

La operación, denominada ‘Capirote- Piteas-Acerico lllevó al abordaje del barco, un pesquero de 20 metros de eslora, de nombre ‘AKT 1’, un pesquero cargado con más de con 2.900 kilos de cocaína que se ocultaba en uno de sus tanques de combustible, en la tarde del 13 de abril, a unas 300 millas náuticas al sur de Canarias.

Con la presente operación se vuelven a demostrar los resultados del esfuerzo de la Agencia Tributaria y las Fuerzas y Cuerpos de Seguridad del Estado en la lucha contra el tráfico de drogas en la denominada ‘Ruta Africana’ de la cocaína, conocida por ser utilizada por pesqueros que reciben las sustancias estupefacientes en mitad del Atlántico para su posterior introducción en el continente europeo.

Fuente

Se trata de la primera aprehensión desarrollada por el patrullero Cóndor cuando apenas ha transcurrido un mes desde su puesta en servicio en Canarias, recalca la Policía.

Este moderno patrullero, de 43 metros de eslora y con una dotación de 14 tripulantes, fue asignado al Área Operativa de Vigilancia Aduanera de Canarias el pasado 15 de marzo para reforzar la vigilancia de un punto tan estratégico para la lucha contra el tráfico de estupefacientes en el Atlántico, como es el archipiélago canario.

Mas

0000

ESPAGNE 🇪🇸 (océan Atlantique) : près de 3 tonnes de cocaïne saisies au large des Canaries

Le chalutier baptisé AKT 1, a été intercepté à environ 555 km au sud des Îles Canaries, à l’ouest des côtes africaines, avec à son bord « plus de 2900 kilos de cocaïne dissimulés dans l’un de ses réservoirs de combustible ».

Les cinq membres de l’équipage, quatre Turcs et un Géorgien, ont été arrêtés.

Source et plus

0000

ECUADOR 🇪🇨 : Armada incautó 600 kilos de cocaina en altamar

Guadacostas interceptaron una embarcación con droga a 240 millas naúticas al suroeste de Manta. Foto: Cortesía Armada

Los bultos con cocaína se trasladaron hasta el Comando de Guardacostas, sur de Guayaquil. La Armada del Ecuador informó de la detención en altamar de una embarcación artesanal con alrededor de 600 kilos de cocaina.

Guardacostas interceptaron la embarcación a 240 millas náuticas al suroeste de Manta, en la provincia de Manabí, en una operación coordinada con la Policía Nacional. Y se presume que la droga tenía como destino Centroamérica.

Fuente y mas

in english: The navy recovered 600 kg of drugs at sea

000000

CAP-VERT 🇨🇻 : plus de 5 tonnes de cocaïne saisies sur un bateau de pêche

C’est AfricaNews qui nous apprend que la police capverdienne a saisi avec le concours d’agents américains du DEA plus de cinq tonnes de cocaïne en mer à bord d’un bateau de pêche en provenance du Brésil, ainsi que l’interpellation de cinq Brésiliens et deux Monténégrins.

L’opération a impliqué les services américains de lutte contre la drogue, la Marine américaine, la police fédérale brésilienne ainsi que la National Crime Agency du Royaume-Uni.

0000

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE 🇩🇴 (province de La Romana) : saisie d’une cargaison de coke

C’est ElCaribe qui nous informe que la Direction nationale de lutte contre la drogue, avec le soutien de la Marine dominicaine, des agences de renseignement et sous la coordination du ministère public, a saisi 290 colis, vraisemblablement de la cocaïne, dans la province de La Romana.

Les agents anti-stupéfiants et les membres de la Marine ont reçu une alerte et après le début de l’opération maritime, un bateau de plaisance près des côtes de ladite province a été repéré.

000000

DNRED 🇫🇷 (Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières) : un peu de précisions sur ce service de renseignement

C’est un service à compétence nationale rattaché à la Direction générale des douanes et droits indirects qui est chargée de mettre en œuvre, sur l’ensemble du territoire, la politique du renseignement, des contrôles et de la lutte contre la délinquance douanière organisée.

Service de constatation douanière de premier plan visant le haut spectre, la DNRED est également un service de renseignement du premier cercle.

Elle constitue à cet égard une direction originale, forte de sa double culture, dotée de pouvoirs et de moyens d’actions puissants et variés, intervenant dans plusieurs cadres légaux, en constante évolution. Elle doit faire preuve, à ce titre, d’une capacité d’adaptation permanente pour relever les nombreux défis juridiques soulevés à la fois par ses activités opérationnelles classiques de service douanier et son rôle de service du renseignement.

Le droit douanier a connu de fortes évolutions au cours des dernières années marquées par l’élargissement des pouvoirs d’enquête dévolus aux agents des douanes, notamment aux agents de la DNRED et le renforcement de l’encadrement de la mise en œuvre de ces pouvoirs, conditionnée par l’information préalable ou l’autorisation de l’autorité judiciaire.

Le code des douanes permet désormais aux agents de la DNRED, sous le contrôle de l’autorité judiciaire et sous couvert d’habilitations spéciales, de déployer des techniques spéciales d’enquêtes particulièrement utiles en matière de lutte contre la criminalité organisée : livraisons surveillées, infiltrations, surveillances transfrontalières, enquête sous pseudonyme sur le web et le darkweb, coup d’achat, géolocalisation des véhicules et des téléphones, « ouverture-frontière », substitution à l’opérateur de fret postal pour la livraison des colis contenant des marchandises de fraude. Tout au long de l’enquête douanière, les agents doivent anticiper la possible judiciarisation de leurs dossiers, en approchant au plus près d’une procédure purgée de tout risque de nullité et en déployant une stratégie compatible avec les poursuites décidées par l’autorité judiciaire.

Douanier avant tout, l’agent de la DNRED doit donc parfaitement maîtriser les outils juridiques à sa disposition et leur cadre d’utilisation, au code des douanes. Mais l’agent de la DNRED est également un agent appartenant à la communauté du renseignement du premier cercle, ce qui lui confère des obligations, des droits et des pouvoirs.

Issu de la loi du 24 juillet 2015, le droit du renseignement est l’aboutissement d’un long processus de légalisation de ces activités qui a eu la vertu de donner aux services, dont les actions étaient non pas illégales mais plutôt a-légales, une assise juridique et des garanties nécessaires. Ce droit leur permet de mettre en œuvre des techniques de renseignement particulièrement intrusives, sur autorisation du Premier ministre après avis de la commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR).

Depuis 2015, de nombreux textes sont venus compléter ou modifier ce nouveau cadre, dont la loi relative à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement du 30 juillet 2021. Prenant en compte les évolutions technologiques et les jurisprudences européennes et nationales (arrêt CJUE du 6 octobre 2020 dans l’affaire « Quadrature du Net », dans la continuité de l’arrêt CJUE du 21 décembre 2016 dit « Télé2 Sverige » ; Conseil d’État, Assemblée, 21 avril 2021), cette loi crée ou pérennise des techniques de renseignement (interception des communications satellitaires ; utilisation d’algorithme), renforce le contrôle de la CNCTR en donnant à son avis un caractère contraignant, encadre les échanges entre services de renseignement.

Au-delà de ces cadres juridiques propres au métier de la DNRED, les activités de la direction sont soumises à des réglementations de droit commun, telle que la protection des données personnelles ou la commande publique, dans le cadre desquelles les spécificités d’un service d’enquête et de renseignement doivent être prises en compte.


Jusqu’en fin d’année 2021, le conseil et l’expertise juridiques étaient assurés par une magistrate, de l’ordre judiciaire, et par l’agence de poursuites, chargée d’assurer le traitement contentieux et judiciaire des affaires réalisées par les directions d’investigations de la DNRED.

Afin de faire face aux enjeux actuels, mais également d’anticiper et de mesurer l’impact des évolutions normatives sur l’organisation et le fonctionnement de la DNRED, il a été décidé de renforcer la fonction juridique de la direction par le recrutement de deux nouvelles conseillères juridiques, l’une spécialisée sur toutes les questions relatives au renseignement et au droit public général, l’autre en charge de veiller à la sécurisation des investigations.

Conjugué à une protection maximale des agents dans l’exercice de leurs missions, le renforcement de la fonction juridique au sein de la DNRED permet ainsi d’articuler de la meilleure manière possible l’ensemble des capacités d’action des services de la direction, du recueil et de l’exploitation du renseignement jusqu’à la phase opérationnelle, de garantir l’efficacité de l’action de la DNRED dans la lutte contre la criminalité organisée et d’optimiser la réponse pénale de l’autorité judiciaire.

Depuis avril 2021, c’est Florian Colas qui est le directeur

source

000000

Le 23 mars 2022, France Culture, dans l’émission « LES PIEDS SUR TERRE » a laissé la parole à Marc Fievet, AKA « NS 55 DNRED » , qualifié de spectre du service de la DNRED, par Emmanuel Fansten dans un article de Libération

Marc Fievet en 1987 à Gibraltar à bord du M/Y Astéride

00000000