Archives de la catégorie ‘SERVICES ANTI-DROGUES’

Le sénateur Ivan Marulanda dans sa maison de Rionegro, le 15 septembre 2020 en Colombie (AFP – JOAQUIN SARMIENTO)

A 74 ans, le sénateur Marulanda a déjà payé un lourd tribut dans le combat contre la drogue appuyé par les Etats-Unis, plus grand consommateur mondial. Dans les années 1980, il a survécu à deux attaques des cartels qui corrompaient ou tuaient ceux qui les dénonçaient. Plusieurs de ses collègues ont été abattus.

« Le plus grand échec de ma vie a été de voir mes camarades tués dans cette guerre contre le trafic de drogue (…) Je continue à me battre (…) mais par d’autres moyens« , dit-il.

Alors que la Colombie produit 70% de la cocaïne mondiale, un sénateur de ce pays a déposé une proposition de loi inédite et audacieuse qui vise à asphyxier les réseaux de narcotrafic en légalisant la poudre blanche, dont l’achat de matière première et la production passeraient sous le contrôle de l’Etat.

Le sénateur du parti Alliance verte (centre) — qui compte neuf membres sur les 108 de la Chambre haute et 10 députés sur 171 — juge toutefois qu’il est temps de briser un tabou: le 25 août, il a déposé une proposition de loi qui prévoit que l’Etat supervise la production et la distribution de cocaïne.

Le parlementaire suggère ainsi de « laisser aux communautés indigènes la production (de la feuille de coca) pour leur alimentation, les médicaments, les boissons, les cosmétiques » et, parallèlement, de « produire de la cocaïne pour les consommateurs colombiens, qui pourraient la consommer » dans le respect de la loi. Pour l’heure, la consommation est dépénalisée pour la dose maximum d’un gramme.

Il s’agirait alors « d’une cocaïne certifiée de bonne qualité », dont la production n’entraînerait pas de violence, « sans trace d’illégalité et sous contrôle médical pour les consommateurs qui ont besoin d’aide », dit le sénateur. « Enfin, ce qui reste de cette feuille de coca sera détruit, soit pour produire de l’engrais, soit simplement brûlé ».

Mais pour Ivan Marulanda, la prohibition a été jusque-là totalement contre-productive.

Pour preuve, aux Etats-Unis, les consommateurs sont passés de 2,2% de la population en 2010 à 2,6% en 2018, et la cocaïne n’a jamais été aussi disponible en Europe, selon l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies.

Sur place, le constat d’échec est tout aussi criant: alors que la Colombie a dépensé 1,2 milliard de dollars par an entre 2000 et 2015 dans la lutte contre le trafic de drogue, la culture de coca est passée de 86.000 hectares en 2005 à 154.000 en 2019.

« Aujourd’hui, l’éradication de la coca nous coûte quatre milliards de pesos (1 milliard de dollars) par an. Plus toute la violence que génère cette lutte contre le trafic de drogue », rappelle-t-il.

« Si nous achetons au prix du marché toute la récolte de feuille de coca, cela ne nous coûterait que 2,6 milliards de pesos (674 millions de dollars), c’est une économie budgétaire. C’est surtout moins de sang, de violence, de corruption », estime le sénateur.

Ivan Marulanda reconnaît toutefois que les « organisations criminelles qui font du trafic international de drogue sont très puissantes, militairement et économiquement ». « Elles vont essayer de faire échouer cette loi », prévoit-il.

« L’Etat devra affronter très durement certaines de ces organisations criminelles, un affrontement que nous vivons déjà de toute façon (…), mais alors avec l’avantage qu’elles n’auraient plus accès cette ressource » que représente le trafic de cocaïne.

Mais la Colombie peut-elle se lancer seule dans cette croisade pour la légalisation ?

« Je le pense, la question du cannabis a déjà été ouverte » dans plusieurs pays comme l’Uruguay, le Canada, certains Etats américains. « Il y a un espace pour réfléchir de manière autonome aux intérêts de notre pays ».

SOURCE

000000

ll est aussi facile d’acheter des drogues à Göteborg que de la nourriture au supermarché.

La police craint désormais des conflits armés entre les réseaux de narcotrafiquants en plein centre de Göteborg. C’est ce qui ressort d’un rapport de police.

C’est dans un rapport de renseignement que la police met en garde contre des affrontements entre des «réseaux de drogue à base ethnique» composés de jeunes immigrants de pays comme l’Afghanistan, la Syrie et la Somalie.

Et maintenant, la police craint que les choses empirent et que les gangs commencent à se battre avec des armes dans le centre-ville de Göteborg, explique le chef de la police de la ville, Teodor Smedius.

Le contexte est donc le vaste trafic de drogue dans la ville. Selon ce rapport, il est aussi facile d’acheter des drogues à Göteborg que de la nourriture au supermarché.

Et derrière la drogue, il y a plusieurs réseaux, que la police qualifie dans son rapport d’«ethniques», composés principalement de migrants originaires d’Afghanistan, de Syrie et de Somalie.

source

000000

Le voilier, nommé Eagle Ray, naviguait sous pavillon britannique

Deux Russes ont été interpellées cet après-midi dans le port d’El Saladillo à bord d’un voilier dans lequel ils transportaient cinq tonnes de haschisch.

L’opération a été menée par des agents du SVA (service de surveillance douanière) et de la Policia Nacional.

source

000000

 

Sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), les recherches effectuées sur la zone littorale de la commune de Chtouka, province d’El Jadida, ont abouti à la saisie d’une embarcation pneumatique, de deux moteurs, de 16 jerrycans d’essence, et de 25 paquets de drogue d’un poids total de 940 kilos de chira , destinés au trafic international par voies maritimes.

lire

000000

 

Une manœuvre de récupération de drogue par embarcation rapide à l’ouest de l’arc antillais dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 septembre 2020 a été repérée par des avions de l’US Customs and Border Protection, puis par celui  de type C26 de l’organisation régionale de sécurité « Regional Security System » basée à la Barbade.

Dans la phase finale c’est l’hélicoptère Panther de la 36F qui est intervenu et a constaté que les trafiquants se sont débarrassés de leur cargaison en jetant les ballots à la mer qui, probablement lestés, ont coulé !

On pense à l’EM que ce sont 60 kilos de coke!!!

source

0000

 

Après la découverte, par les douaniers de l’aéroport Paris-Orly, de près de 2 kg de cocaïne, dans une glacière envoyée par colis depuis la Martinique.

La police judiciaire est remontée jusqu’à deux frères, âgés de 29 et 43 ans, et un ami, âgé de 34 ans, qui ont comparu devant le tribunal de Caen pour trafic de stupéfiants, ce vendredi 25 septembre 2020 au matin.

source

000000

PHARR, Texas — États-Unis

Le Bureau des opérations sur le terrain (OFO) des douanes et de la protection des frontières de l’installation de fret de Pharr International Bridge a découvert 56,5 kilos de cocaïne  dissimulés dans une expédition commerciale de produits en provenance du Mexique.

«Notre priorité absolue est de garantir la sécurité de notre pays et de ses habitants», a déclaré le directeur du port Carlos Rodriguez, du port de Hidalgo / Pharr / Anzalduas. «Notre combinaison de compétences d’inspection et de technologie continue d’aider les agents du CBP à détecter la contrebande illicite dissimulée.»
Le 24 septembre 2020, des agents du CBP affectés au pont international Pharr-Reynosa ont repéré un citoyen mexicain de 36 ans conduisant un tracteur / remorque avec des produits arrivant du Mexique. Les agents lors d’une inspection plus approfondie, utilisant du matériel d’imagerie non intrusive (NII) lors d’une inspection secondaire, ont découvert 50 paquets de cocaïne cachés dans la remorque et pesant 124,5 livres (56,5 kg).

 

000000

C’est une opération de lutte contre le trafic de stupéfiants de grande ampleur qui s’est tenue mercredi, du côté de l’immeuble Cyprès.

En tout, près d’une quarantaine de fonctionnaires de police ont été mobilisés au cours de cette journée. Vers 17 heures, après plusieurs heures de planque, ils ont pu procéder à l’interpellation en flagrant délit de neuf personnes, aussi bien majeures que mineures.

Lire

0000

El buque de guerra holandés HNLMS Groningen está operando desde principios de julio contra el narcotráfico en el Caribe

El martes por la madrugada el Groningen y la Guardia Costera del Caribe -la patrulla permanente del país en el este de la región- detectaron en el radar un rápido avance sospechoso.

Al monitorear sus movimientos, vieron que una lancha se detuvo junto a un velero.

Ante esta situación, dos barcos interceptores de alta velocidad del buque de guerra holandés se acercaron al velero.

Con la colaboración de la Guardia Costera, un bote patrullero remolcó el barco a Curazao.

LEER

En el puerto de Willemstad, las autoridades hallaron tres fardos con 80 kilos de droga. Una sola persona iba a bordo, de nacionalidad británica. Tanto el cargamento como el tripulante fueron entregados a la policía local.

000000

Huit personnes, dont six agents de la brigade anticriminalité du 18e arrondissement de Paris, seront jugées à partir du 3 novembre dans le cadre d’une affaire hors norme qui secoue la police de la capitale.

Par Nicolas Chapuis et Simon Piel

Tout dans ce dossier hors norme convoque les codes du banditisme : les surnoms des protagonistes, les établissements gérés en sous-main, l’argent liquide qui circule, la valse des téléphones portables, le langage codé, et surtout, l’impressionnante liste des charges retenues par la justice : corruption, transport et trafic de cocaïne, de crack, d’herbe, vol, blanchiment d’argent, violence volontaire…

Sur les huit personnes qui sont renvoyées devant le tribunal correctionnel à partir du 3 novembre, six sont des « personnes dépositaires de l’autorité publique », à savoir des fonctionnaires de la brigade anticriminalité (BAC) du commissariat du 18e arrondissement de Paris.

Plus

0000

Les policiers de Vannes ont interpellé deux personnes impliquées dans le trafic de stupéfiants ce mercredi, l’une à Kercado, l’autre à Ménimur.

Les deux personnes interpellées ont eu le droit à la même réponse judiciaire : un rappel à la loi pour chacun et l’interdiction de fréquenter la ville de Vannes dans les six mois qui viennent.

000000

La police britannique a saisi mardi une tonne de cocaïne dans le port de Douvres, dans le sud de l’Angleterre. La coke est arrivée sur un bateau transportant des fruits en provenance d’Amérique du sud.

Les colis contenant de la cocaïne se trouvaient à l’intérieur d’une palette en bois – une structure utilisée pour faciliter le transfert des marchandises.

000000

La cocaïne devait arriver en Amérique centrale, pour être envoyée par les cartels mexicains aux États-Unis et dans certains ports d’Europe.

Les opérations combinées ont permis l’interception de trois « navires de type rapide », a indiqué la marine.

Les bateaux à moteur ont été interceptés à Quintana Roo (Mexique), Punta Mona et Corcovado (Costa Rica).

Les opérations d’interdiction – qui sont menées sur la base des accords de coopération dans la lutte contre le trafic de drogue – ont été coordonnées sur la base des informations de renseignement de la marine colombienne, qu’elle a partagées avec ses homologues du Mexique, du Costa Rica et du Panama.

SOURCE

000000

Les policiers avaient réussi à interpeller les deux suspects habitués à faire remonter en Haute-Savoie de la résine de cannabis d’Espagne sur une aire d’autoroute dans l’Ain, rapporte Le Dauphiné Libéré. Les deux trafiquants de drogue circulaient à bord d’une l’Opel Zafira. Leur véhicule a été transporté à la frontière de Bardonnex.

Lors de son démontage du véhicule réalisé avec le soutien technique du Corps des gardes-frontières suisse, les policiers ont découvert 6,5 kilogrammes de résine de cannabis soigneusement emballés, estampillés Batman ou encore sous le logo de la marque Milka, dissimulés dans le réservoir de carburant.

source et plus

000000

Au moins une dizaine de passeurs de cocaïne arriverait chaque jour à Paris en provenance de Cayenne

Le marché de la poudre blanche s’étend désormais à tout l’hexagone et à toutes les catégories sociales.

LIRE

0000

Les drogues sur le Darknet, c’est fini ?

À en croire Europol, « l’âge d’or » de ce trafic sur ces recoins du Web, invisibles au grand public car non-indexés par les moteurs de recherche, a pris fin après la vaste opération, rendue publique mardi 22 septembre. Elle a abouti à l’arrestation de 179 vendeurs de drogue en ligne.

C’est « l’une des plus importantes opérations » contre le trafic de stupéfiants sur le Darknet, confirme le site spécialisé Wired.

Les polices de neuf États ont collaboré pendant plusieurs mois pour aboutir à ces arrestations, dont la plupart ont eu lieu aux États-Unis, mais aussi dans cinq autres pays (Allemagne, Pays-Bas, Suède, Autriche et Royaume-Uni).

Lire

0000

Pendant ce temps-là, il y a 140 véhicules saisis dans différentes affaires qui dorment sur un parking

 

« Ils sont en tout dix policiers à travailler sur les stups et l’économie souterraine », précise un responsable du commissariat de Nîmes.

Le maire a révélé mardi qu’il voyait les effets du trafic de drogue avec des guetteurs un peu partout en ville et notamment à la Placette.

Dans de nombreux quartiers comme à Richelieu, le quartier Gambetta, des rues proches du boulevard Courbet, les dealers pullulent au centre-ville mais aussi dans les secteurs du Chemin-Bas d’Avignon, du Mas de Mingue, Pissevin (avec la galerie Wagner, haut lieu du trafic de drogue) ou encore Valdegour. Dans certains quartiers, les habitants sont « même filtrés à l’entrée de leur propre logement », note un syndicaliste.

source et plus

Puisque incapable de récupérer des voitures saisies aux dealers, le commissaire n’a plus qu’à équiper ces dix policiers de vélos

000000

 

 

°°°°°°°°°°°°°°

LOIRE (Montbrison): les gendarmes ont trouvé quinze plants de cannabis en pleine nature.

Les plus hauts dépassaient les deux mètres.

LIRE


AUDE (Labastide-d’Anjou): saisie de 6 pieds de cannabis à Labastide par les gendarmes

LIRE


CORSE (Rapale): les gendarmes découvrent une plantation de cannabis

Dix-neuf kilos de Cannabis ont été saisis. Deux hommes ont été interpellés, et présentés devant le parquet de Bastia. Ils seront jugés au mois d’octobre prochain.

LIRE


DORDOGNE (Lalinde): trois hommes ont été interpellés à Varennes dans le Bergeracois

Dimanche 20 septembre, trois hommes âgés « de 20 à 30 ans »ont été interpellés par les gendarmes alors qu’ils s’en allaient récolter quelque 110 plants de cannabis sur une surface de 160 m², au beau milieu d’un champ de maïs, à Varennes, près de Lalinde.

LIRE


DORDOGNE (Saint-Antoine-de-Breuilh): les gendarmes repèrent plus de 500 pieds de cannabis grâce à un hélicoptère et un drone…Ils ont saisi mercredi matin 515 plants de cannabis autour de la commune de Saint-Antoine-de-Breuilh.

LIRE


MORBIHAN: les gendarmes ont trouvé, chez un particulier habitant dans l’Est du Morbihan, 17 plants de cannabis

LIRE

000000

 

 

Plus d’un demi-million de comprimés de stupéfiants ont été saisis par les policiers, mercredi, en Estrie, dans le cadre d’une vaste opération antidrogue visant un réseau de production de drogues chimiques à la solde des motards criminels.

Plus de 80 policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont participé à la frappe et une série de perquisitions ont été effectuées au cours de la journée.

lire

000000

L’opération qui a duré près de quatre heures a mobilisé la Brigade de Recherches (BR) d’Annecy, quatre maîtres-chiens ainsi que plusieurs enquêteurs de la Brigade Départementale de Rapprochement et d’Investigations Judiciaires.

Des renforts en provenance du Peloton de Surveillance et d’Intervention (PSIG) d’Annecy, de l’escadron de gendarmes mobiles d’Annecy et des brigades d’Annecy-Seynod, d’Annecy-le-Vieux, Annecy-Meythet, Rumilly et Saint-Jorioz ont également été engagés.

Source

0000

Ce mardi 22 septembre, vers 17 heures, un douanier de la brigade de Romans-sur-Isère a été percuté par une voiture lors d’un contrôle mené au péage de l’autoroute A7 de Tain-l’Hermitage.

Blessé, l’agent a été pris en charge par les sapeurs-pompiers

Le douanier percuté par la voiture a été évacué en urgence absolue par un équipage du Smur de Romans-sur-Isère, vers le centre hospitalier de Valence.

Le véhicule a été intercepté quelques instants plus tard par les gendarmes de la brigade de Tain-l’Hermitage. Les deux occupants de la voiture ont été interpellés par les militaires. Ils sont en garde à vue.

000000