GALICIA 🇪🇸 (Lugo): una operación policial permite recuperar tres toneladas de droga y rescatar a los nueve marineros del narcobuque

Los narcos hunden un barco con cinco toneladas de cocaína frente a las costas de Lugo

En el operativo participaron agentes antidroga de la Policía Nacional y de la Guardia Civil, junto a funcionarios de Vigilancia Aduanera de la Agencia Tributaria.

Iba a ser un transporte clásico por vía marítima y un gran pelotazo económico para los narcos gallegos que planeaban desembarcar unas cinco toneladas de cocaína de elevada pureza, pero los 150 millones en droga acabaron en manos de la Policía y en el fondo del mar en una operación insólita.

El abordaje del narcobuque, el primero de 2021, se ejecutó en la madrugada del lunes, cuando este se encontraba frente a las costas de Ribadeo (Lugo). El operativo contó con la intervención de una patrullera del Servicio Marítimo de la Comandancia de Gijón de la Guardia Civil, un helicóptero y tres patrulleras de Vigilancia Aduanera de la Agencia Tributaria de las Bases de Coruña, Ribadeo y Santander.

El contingente dio cobertura a la patrullera Serviola de la Armada con varios agentes del Grupo Especial de Operaciones (GEO) de la Policía Nacional. Nada más producirse el asalto por sorpresa del barco Nehir, la tripulación, acorralada, decidió hundir la nave, accionando un dispositivo que provocó la rápida inundación de todos los compartimentos, incluido el que escondía el alijo.

Se estima que el alijo alcanzaría las cinco toneladas, según fuentes policiales, por lo que sería uno de los mayores de la última década.

Los tripulantes detenidos son de nacionalidad georgiana y turca, serán puestos a disposición de la Audiencia Nacional.

leer

000000

ESPAGNE 🇪🇸: saisie de 3 tonnes de cocaïne par le SVA, la Guardia et la Policia

La Agencia Tributaria (SVA), la Guardia Civil et la Policia Nacional, avec le soutien de la marine, ont intercepté un cargo au cours des dernières heures et saisi trois tonnes de cocaïne (zéro zéro zéro) arrivant d’Amérique du Sud.

Les narcos-marins avaient l’intention de livrer cette cargaison à un groupe de transporteurs de drogue des Rías Baixas pour son introduction en Europe.

Ces 3 000 kilos ne sont que la moitié de la cargaison que transportait le Nehir d’environ 50 mètres, qui s’est retrouvé au fond de l’océan par la seule volonté des criminels.

Plus

el barco Nehir

000000

IRAN 🇮🇷: au cours de la conférence de presse avec les anti-stups espagnols, l’Iran annonce avoir saisi 1.150 tonnes de stups en 2020

Samedi, le webinaire conjoint de la police anti-stupéfiants de la République islamique d’Iran avec la police espagnole des drogues et des crimes organisés s’est tenu en présence du chef de la police anti-stupéfiants de la NAJA (forces de police de la République islamique) et de son homologue espagnol.

L’Iran a obtenu des résultats favorables dans le domaine de l’arrestation des passeurs, de la lutte contre les principaux réseaux de transit de drogue aux niveaux régional et international, de la confiscation de stupéfiants, ainsi que de la prévention de la toxicomanie dans la société, a déclaré Karimi lors de la réunion.

Faisant référence à la volonté sérieuse de la République islamique d’Iran dans la lutte contre le trafic de drogue, il a déclaré: «Avec les efforts de mes collègues dans tout l’Iran, heureusement, en 2020, un total de 1150 tonnes de stupéfiants ont été découverts par l’anti – narcotique. »

Tout en invitant officiellement son homologue iranien à regarder les réalisations de la police espagnole dans le domaine de la lutte contre les stupéfiants, le chef de la police espagnole des drogues et des crimes organisés a déclaré: « La police espagnole de lutte contre les stupéfiants est pleinement prête à développer des relations avec l’Iran dans les domaines de la formation des chiens de détection, d’un développement de programmes de formation  et de nouvelles méthodes de traitement, de réadaptation et d’entretien des narco-dépendants. »

SOURCE

000000

ESPAGNE 🇪🇸: la « Policia Nacional » a démantelé dimanche un réseau de trafic de drogue dans le nord du pays. L’opération a permis d’interpeller 13 personnes de nationalité marocaine, espagnole, bulgare et néerlandaise

La brigade centrale des stupéfiants et le tribunal de la Haute Cour nationale ont mené cette opération qui a abouti au démantèlement de ce réseau de trafic international de drogue basé à Madrid et dirigé, selon les enquêtes, par un Marocain. En tout, deux cargaisons de 120 et 300 kilos de cocaïne et 230 000 euros en espèces ont été saisis par la police.

lire plus

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Huelva): la ‘Policia Nacional’ saisit 1 tonne 600 de cocaïne dans un garage

La Policia Nacional a saisi 1 tonne 600 de cocaie dans un garage à Huelva.

L’organisation criminelle a profité de l’infrastructure conçue pour l’introduction du haschich pour maintenant distribuer de la coke génératrice de meilleurs profits.

Cette action s’inscrit dans le cadre de l’effort que la Policia Nacional, à travers le «plan méridional» et le plan spécial de sécurité pour le Campo de Gibraltar, pour apporter une réponse efficace au phénomène du trafic de drogue dans le sud de l’Espagne.

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Huelva): la ‘Policia Nacional’ découvre une tonne 500 de cocaïne

La « Policia nacional » a localisé dans un local de la rue Nicolás Orta de Huelva, dans le quartier d’Isla Chica, environ 1500 kilos de cocaïne.

L’intervention a eu lieu ce vendredi 29 janvier dans l’après-midi, lorsque l’irruption de policiers armés et cagoulés qui avaient coupé la rue a attiré l’attention des voisins.

Les agents, qui suivaient la piste de la drogue depuis longtemps, ont bouclé la zone et sont entrés dans le garage, où ils ont été surpris par l’énorme quantité de cocaïne qui était stockée dans cette ‘crèche’, comme les trafiquants de drogue appellent ce type de locaux pour stocker les psychotropes.

source

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (SVA Hacienda – Policia Nacional – Guardia Civil): saisie de plus de 2 tonnes de cocaïne dans un chargement de charbon de bois en provenance du Paraguay 🇵🇾

Les autorités espagnoles ont saisi plus de deux tonnes de cocaïne et arrêté 12 personnes impliquées dans un réseau de trafic de drogue à grande échelle avec des liens avec le Paraguay et le Brésil.

L’enquête a abouti aux arrestations et à la saisie de 2 065 kilos cachés dans une cargaison de 40 tonnes de charbon de bois au port d’Algésiras.

source

000000

ANDALOUSIE 🇪🇦 (Benahavis): Hakim Maoui, originaire du quartier de Bourtzwiller, a été abattu d’une rafale de kalach, avant d’être achevé à l’arme de poing

Au volant d’une Bentley immatriculée au Maroc, Hakim Maoui n’imaginait sans doute pas finir criblé de balles à la porte de sa villa de Benahavis, une zone résidentielle au nord de San Pedro d’Alcantara. Il n’a pas eu le temps de sortir de sa Bentley qu’une rafale de fusil d’assaut AK47 l’atteignait. Les tueurs se sont alors approchés et l’ont achevé par des tirs de près, au moyen d’une arme de poing. Pas moins d’une quinzaine de douilles ont été retrouvées sur place. 

Les tueurs, des professionnels du crime sans aucun doute, suivaient Hakin Maoui avec une camionnette qu’ils ont abandonnée en flamme une fois l’assaut terminé. La Kalach était à l’intérieur.

La Policia Nacional est en charge de l’enquête.

000000

 

 

ESPAÑA 🇪🇸 (Barcelona): intervenidas más de 820.000 pastillas de éxtasis

La Policía y la Guardia Civil han dado el mayor golpe a las drogas sintéticas en España, con la intervención de 827.000 pastillas de MDMA (éxtasis), 76 kilos de sulfato de anfetamina, 39,5 de cristal, 217 litros de anfetamina líquida, 310 kilogramos de hachís, 89 kilogramos de marihuana, 2.000 dosis de LSD y 1,65 kilogramos de cocaína rosa.

Los agentes han detenido a 11 personas acusadas de pertenecer a la “organización criminal con mayor potencial en la elaboración y tráfico de drogas sintéticas en la historia del narcotráfico en España”, según una nota de prensa hecha pública hoy. Y aseguran que se trata de la segunda mayor aprehensión de éxtasis en Europa en los últimos 20 años. Los investigadores sospechan que buena parte de esa droga no se había podido vender a causa de la pandemia y por eso estaba almacenada.

Los arrestados disponían de dos laboratorios de producción de anfetamina, MDMA, metanfetamina y la conocida como “cocaína rosa” y un centro de almacenaje de droga en Barcelona, el epicentro de la organización criminal. En la ciudad se almacenaba la droga que llegaba desde Holanda, y también era el punto de inicio de su distribución por España. Los 11 acusados son de nacionalidades holandesa, española, rumana, colombiana e italiana, y se les acusa de los delitos de tráfico de drogas, pertenencia a organización criminal y tenencia ilícita de armas. Ocho de ellos han ingresado en prisión.

LEER MAS

000000

 

ESPAGNE 🇪🇸 (port d’Avilès – Asturies): la coke était planquée à coté des hélices d’un cargo

1 albanais et 3 péruviens arrêtés dans le port d’Avilès (Asturies) alors qu’ils tentaient de décharger 72 kilos de cocaïne cachés à coté des hélices d’un navire marchand provenant de Callao.
«  » »
«  » »

Le Thomas C

L’Unité des drogues et du crime organisé (UDYCO) de la Direction générale de la Policia nacional  a confirmé que deux plongeurs de la marine péruvienne et un ancien de la marine marchande avaient été arrêtés après avoir déchargé de la cocaïne qui était dans une cache aménagée prés du système propulseur du ‘Thomas C’, qui venait de Callao

L’opération de police a eu lieu dans le port d’Avilés, dans les Asturies, après que les autorités ont été averties de la présence d’étrangers autour du cargo Thomas C, battant pavillon des îles Marshall.

Les «narcobuzos» arrêtés ont été identifiés comme étant des Péruviens Víctor Meneses López, Edgar Sotomayor Urcuhuaranga et Luis Vasconsuelo Rodrigo. L’ Albanais Agron Dule les attendait dans un véhicule pour enlever les 72 kilos de stupéfiants.

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Andalousie – Costa del Sol): des trafiquants de drogue marocains interpellés à Malaga

Des agents de la Guardia Civil en coordination avec la police nationale et le SVA de l’administration fiscale ont démantelé un réseau de trafic de drogue. Sept personnes, principalement d’origine marocaine, ont été arrêtées et une quantité importante de haschisch a été saisie.

Après plusieurs tentatives infructueuses, un dispositif commun de la police nationale, de la surveillance douanière et des gardes-côtes a été mis sur pied dans le but de détecter et de contrôler un bateau suspect surveillé depuis des mois.

Cette opération a permis de découvrir que le navire transportait 31 bidons d’essence contenant environ 612 kilogrammes de haschisch. Ses deux occupants ont été arrêtés. Dans les jours qui ont suivi, cinq autres membres de l’organisation ont été également interpellés.

source

000000

 

CANARIAS 🇪🇸 (Lanzarote): Operación conjunta de SVA de la Agencia Tributaria, Guardia Civil y Policia, se intervino un alijo de 268 kilos de cocaína

Las fiestas navideñas siempre han sido fechas clave en el calendario de los narcos, que se ven desbordados por una mayor demanda y tienen que trabajar a destajo. Una tradición que también obliga a la Policía a estar alerta. La isla de Lanzarote ha sido esta semana el epicentro de una importante operación en la que cayeron seis integrantes de una potente red de narcos dirigida por individuos de nacionalidad croata que introducía cocaína en el archipiélago canario.

Esta operación conjunta de la Policía Nacional, Guardia Civil y Agencia Tributaria contó con la colaboración de la agencia antidroga de EE UU (DEA). Entre los detenidos figura un histórico lanchero gallego, Emiliano Bermúdez Montero, con amplios antecedentes en el tráfico de cocaína y hachís. Él era el encargado del desembarco de la droga del barco nodriza, fletado por la organización que tenía conexiones con cárteles sudamericanos que les proporcionaban la mercancía de forma habitual.

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Galice): les autorités espagnoles sont toujours plus performantes lorsqu’elles reçoivent des infos précises

ESPAGNE 🇪🇸 (Aduanas-Benemerita-Policia): interception d’un sous-marin et saisie de plus de trois tonnes de cocaïne


Europe’s first narco-submarine capture reveals changing tactics of drug cartels

La première capture de narco-sous-marin en Europe en 2019 avait révélé une évolution des tactiques logistiques des cartels de la drogue. Un an, après avoir saisi un engin transportant trois tonnes de cocaïne de l’Amazonie à la Galice, la Guardia Civil espagnole a permis l’accès aux agents ayant participé à cette opération !

La Benemerita avait reçu des informations selon lesquelles une embarcation se dirigeait vers la côte accidentée de la Galice nord-ouest de l’Espagne, une région réputée pour être un vecteur de cocaïne arrivant en Europe en provenance d’Amérique latine.

Avant l’aube le long de la rive hivernale, les deux agents de la Guardia Civil se sont arrêtés en repérant une voiture solitaire garée derrière une plage avec ses phares clignotant vers la mer.

source et plus

000000

 

ESPAGNE 🇪🇸 (SVA Aduanera): 200 kilos de coke saisis dans un conteneur au port de Valencia

Des agents du SVA de la Douane espagnole, de la Policia nacional et de la  Guardia Civil ont saisi ce vendredi 200 kilogrammes de cocaïne dans le port de Valencia.

Dans l’opération NOA, 182 colis contenant de la coke de haute pureté ont été trouvés à l’intérieur de l’un des conteneurs.

source

000000

 

FRANCE 🇫🇷 (Seine-et-Marne): suite à un renseignement, le CROSS* de l’OFAST met fin à un réseau de trafiquants dans le quartier de Surville à Montereau

Le 14 décembre, au terme d’une enquête de plus d’un an, 200 policiers, aidés par quatorze chiens renifleurs et des drones, ont saisi 24 kg de cannabis, 213 000 euros en liquide et 70 000 euros d’avoirs bancaires et arrêtés une dizaine de personnes à Surville, dans les résidences Claudel et Diderot. Cinq personnes ont également été interpellées près de Provins.

COSTA DEL SOL

Parallèlement, à la même heure, une équipe de policiers français et espagnols tentait de mettre la main sur un des maillons principaux à Marbella (Espagne). En perquisitionnant la planque de cet organisateur de Surville, les forces de l’ordre ont trouvé 100 000 euros en petite coupure. Mais l’homme avait disparu!

Un mandat européen a été immédiatement émis, provoquant l’arrestation de l’homme le mercredi 16 décembre dans la soirée à Schipol, l’aéroport d’Amsterdam (Pays-Bas).

Source

* Cellule de renseignement opérationnel sur les stupéfiants

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Andalousie – Malaga): dans le cadre de l’opération «Pirate», les policiers saisissent 23 kilos de cocaïne

23 kilos de cocaïne ont été saisis à Malaga lors d’une opération et sept personnes ont été interpellées

L’opération ‘Pirate’ s’est tenue le 29 novembre permettant aux policiers, en plus de la cocaïne, de saisir 1,1 kilos de haschich, 348000 euros, quatre armes, des munitions, des machines d’emballage, un compteur d’argent et huit véhicules.

lire plus

000000

NARCO logistique: les nouvelles routes de la cocaïne

La cocaïne est un produit mondialisé.

Si le cœur de la production et du trafic est bien l’Amérique latine et si les cartels criminels les plus actifs sont mexicains, les groupes de trafiquants peuvent être aussi bien des mafias italiennes actives du Venezuela à l’Amérique du Nord et à l’Europe, que des Nigérians qui contrôlent la moitié du trafic transitant par l’Afrique, ou des groupes terroristes jihadistes dans le Sahel et le Sahara.

On estime la production actuelle de cocaïne pure entre 746 et 943 tonnes, suivant le rendement estimé lors de la conversion de la feuille de coca en cocaïne. Un rendement réévalué d’ailleurs, car les laboratoires se perfectionnent. Globalement, le marché mondial augmente peu, après un pic en 2007. En revanche, il se diversifie : stagnant chez les consommateurs historiques (Américains et Européens), il augmente en Asie, en Océanie, en Afrique de l’Ouest et au Brésil. De fait, de nouvelles routes transpacifiques, et surtout transatlantiques vers l’Afrique, se sont ouvertes au cours des années 2000.

SPAIN 🇪🇸 (Marbella): a former partner of notorious International drugs baron Curtis Warren has been arrested on suspicion of money laundering at his luxury Costa del Sol home.

Halley, jailed for six years for his part in a 1991 £80 million cocaine importation from Colombia to Britain masterminded by ex-bouncer Warren, was held at his six-bed £5,300-a-month rented mansion near Marbella.

Detectives in Spain seized more than £75,000 in cash from the property he shared with his wife and daughter as well as three designer watches and several credit cards linked to cryptocurrency accounts.

Another £128,000 in virtual currency were confiscated by Dutch police at Halley’s home in Delft near Rotterdam, following a joint operation with Spanish officers.

Spanish police described the Colombian, a sort of European salesman for the feared Cali Cartel formed as a breakaway from Pablo Escobar and his Medellin associates in the late 80s, as Warren’s ‘long-time’ associate.

Curtis ‘Cocky’ Warren, 57, is a Liverpool-born gangster who became an international drug trafficker worth tens of millions of pounds

They did not name Curtis or Halley officially in a statement on the arrest, but gave away his identity by calling him an associate of ‘Interpol’s Target One’ when the Liverpool-born gangster was the most wanted international criminal. Well-placed sources confirmed Halley was the man arrested.

Halley also had close connections with former car salesman Brian Charrington, another historic British drugs trafficker who was jailed for 15 years for cocaine trafficking by a court in the Spanish city of Alicante in November 2018.

The Cali Cartel was a drug cartel based in southern Colombia. Its founders were brothers Gilberto Rodríguez Orejuela and Miguel Rodríguez Orejuela, and José Santacruz Londoño.

They broke away from Pablo Escobar and his Medellín associates in the late 1980s, when Helmer ‘Pacho’ Herrera joined what became a four-man executive board that ran the organisation.

At the height of the cartel’s reign in the mid-nineties they were said to control more than 80 per cent of the world’s cocaine market.

source

000000

CANARIAS 🇪🇸 (Dirección Adjunta de Vigilancia Aduanera – DAVA)): incautación de 240 kilos de cocaína y nueve de hachís en la isla de Lanzarote

Una importante operación antidroga ha facilitado la incautación de 240 kilos de cocaína y nueve de hachís en la isla de Lanzarote durante el día de ayer jueves.

En este operativo, que sigue activo y permanece en secreto, han participado en conjunto grupos especializados de la Guardia Civil, la Policía Nacional, Agencia Tributaria y la Dirección Adjunta de Vigilancia Aduanera (DAVA).

FUENTE

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Gran Canaria): le cargo UNISPIRIT transportait 3.500 tonnes de mais et 1 tonne 200 de cocaïne

Dans une opération conjointe du SVA Aduanas, de la Guardia civil et de la Policia Nacional,  plus de 1.200 kilos de cocaïne cachés dans un navire chargé de maïs en provenance du Brésil ont été saisis.

La cocaïne était cachée parmi près de 3 500 tonnes de maïs à destination de Cadix avec escale à Las Palmas de Gran Canaria.

Le navire avait déjà été intercepté à Sao Sebastiao (Brésil) des semaines auparavant, et 1.524 kg de cocaïne avaient été saisis par les douaniers et des agents de la police fédérale brésilienne.

Le 16 octobre, le navire UNISPIRIT du Brésil a été intercepté à quelque 50 milles marins de l’île de Gran Canaria, et escorté jusqu’au port.

Après une inspection minutieuse, 1 210 kg de cocaïne cachés entre des sacs de maïs ont été retrouvés.

000000

FRANCE 🇫🇷 (Bordeaux): onze prévenus doivent comparaître, à partir de lundi, devant le tribunal correctionnel pour la saisie de cocaïne arrivée à l’aéroport de Biarritz

L’opération du 30 novembre 2016 a permis la saisie de plus d’une tonne de cocaïne arrivée à l’aéroport de Biarritz

 

« À chaque fois que je lisais un procès-verbal, je me croyais dans un épisode de “Narcos” (1) », confie l’avocate bordelaise d’un prévenu convoqué dès ce lundi matin par le tribunal correctionnel de Bordeaux pour un procès dans le cadre d’un vaste trafic de drogue entre la Colombie et l’Europe.

Agents infiltrés, téléphones cryptés, cocaïne d’une grande pureté évoquée par tonnes…

Quatre des suspects sont de nationalité colombienne, deux espagnole, deux néerlandaise, une guatémaltèque et une de nationalité française domiciliée au Pays-Bas

« Cette opération est le fruit d’une coopération policière et judiciaire entre autorités américaines, colombiennes, espagnoles et françaises, associant notamment la Drug Enforcement Administration (DEA), la police colombienne et l’UDYCO espagnole »

source

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (cannabis): Porte d’entrée depuis des décennies du haschich marocain en Europe, l’Espagne est devenue un pays producteur de cannabis attirant des organisations criminelles de toute l’Europe

Une plantation illégale de cannabis à Martorell, près de Barcelone, le 6 octobre 2020. – AFP

A la frontière française, la Catalogne (nord-est) est devenue «la ferme (de cannabis) de l’Europe», selon Ramon Chacon, adjoint aux enquêtes criminelles de la police régionale catalane.

L’Espagne représente un tiers des saisies au sein de l’Union européenne, selon le dernier rapport européen sur les drogues, publié en 2019.

Tout a commencé il y a dix ans, lorsque les organisations distribuant le haschich marocain sur la côte méditerranéenne espagnole, qui disposaient déjà d’infrastructures solides et de contacts, «se sont rendues compte qu’elles gagnaient plus d’argent avec la marijuana», poursuit-il.

Avec 25 millions de consommateurs, le cannabis est la drogue la plus consommée en Europe et son commerce y pèserait environ 11,6 milliards d’euros en 2019, selon les estimations d’Europol.

Ces juteux bénéfices attirent en Espagne «les groupes organisés étrangers et multinationaux qui y créent de grandes installations de production pour répondre à la demande dans leurs pays», explique Jan Op Gen Oorth, porte-parole d’Europol.

Des groupes anglais, suisses, serbes, polonais ou français sont séduits par les faibles coûts et la législation espagnole et ses «zones grises», explique Ramon Chacon.

Le commerce et la consommation publique du cannabis sont interdits en Espagne mais la production pour la consommation personnelle est autorisée. Une législation qui a permis la création d’associations de consommateurs sans statut légal qui produisent du cannabis pour leurs membres.

Avec pour résultat, estime Ramon Chacon, une banalisation du cannabis et des «tentacules» du trafic de drogue qui atteignent «toutes les couches de la société», y compris en corrompant policiers et politiciens.

lire

lire ET PHOTOS

000000