EUROPE 🇪🇺 (narco-communications): l’application What3Words est un système de géolocalisation utilisé par des organisations criminelles pour faciliter les livraisons de stupéfiants

Dans une note établie en février par la cellule analyse et recoupements du centre de coopération policière et douanière franco-belge, les autorités belges ont ainsi avisé leurs homologues françaises que la police néerlandaise avait identifié plusieurs groupes criminels ayant recours à What3Words pour faciliter les livraisons et les réceptions de drogue.

« Les services de police judiciaire [des Pays-Bas], est-il indiqué, attirent notre attention, ayant remarqué lors de surveillances techniques que des organisations criminelles ont détourné le dispositif. Lors de conversations ou mails surveillés, des rendez-vous sont passés avec précision en employant uniquement trois mots de la conversation courante ».

L’intérêt des trafiquants ? En utilisant des mots du langage courant, d’un usage quotidien, ceux-ci peuvent déjouer écoutes et surveillances des services spécialisés et compliquer singulièrement la collecte de preuves. « Une conversation ou un SMS évoquant des termes parfaitement banals pour évoquer une livraison de drogue peut difficilement incriminer des truands », avance une source policière.

L’appli What3Words n’est que le nouvel avatar d’une pratique déjà ancienne des narcotrafiquants, qui ont toujours eu à cœur de préserver la confidentialité de leurs échanges.

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (Cyber-narco-distribution) : Twitter, pour les dealers, c’est le meilleur

Vous utilisez peut-être le mot-dièse #Annecy sur le réseau social Twitter pour chercher de l’information ou admirer des photos de la petite Venise des Alpes. Mais depuis plusieurs mois, en tapant #Annecy, vous aurez plutôt tendance à trouver… des tweets de vente de cannabis et autres cachets peu légaux.

Ces annonces pullulent. Différentes villes de France et même de l’étranger sont aussi identifiées. Ces tweets étant à la vue de tous, et bien sûr des plus jeunes, nous avons voulu voir s’il était si facile de se procurer ces drogues à Annecy via ces plateformes. Et le constat est sans appel…

source et plus

000000

FRANCE 🇫🇷 (Douane – DNRED): l’interview de Marc Fievet, aka NS 55 DNRED

Aviseur International

International informant: Quand, en septembre 2007, un avion appartenant à la CIA s’est écrasé au Mexique et l’on a découvert qu’il transportait plus de 4 tonnes de cocaïne, qu’avez-vous pensé ?

Marc Fievet :
Lorsque j’ai lu cette news, j’ai immédiatement pensé que malgré les années qui passent, les gouvernements et les dirigeants des grands services de renseignements utilisaient toujours les mêmes méthodes pour trouver des fonds.

Comment ne pas se souvenir d’Oliver North du temps de Bush père et d’Air America au Vietnam, pour ne citer que ces deux exemples qui sont tombés dans le domaine public.
Ayant travaillé pour la DEA et ayant pu constaté le manque total d’éthique morale des fonctionnaires que j’ai rencontrés, je ne suis pas étonné de ce type de transport par ces avions occupés à plein temps pour « faciliter » le « travail » de la CIA ou…

Voir l’article original 2 380 mots de plus

FRANCE 🇫🇷 (Ile-de-France) : chez les dealers, c’est la course aux armes de guerre

La saisie d’un véritable arsenal, destiné à un point de deal en Seine-et-Marne, a déclenché une enquête internationale.

Mexicanisation du narco-business

 

Lumière sur une escalade de la violence qui inquiète les autorités.

Lire

0000

Les NARCONEWS sur TWITTER

000000

FRANCE 🇫🇷 (la filière martiniquaise 🇲🇶) : les douaniers tapent 10 kilos de coke, les gendarmes enquêtent et au final 5 personnes se retrouvent en taule

Le 26 février 2020, une saisie douanière de 10 kilos de cocaïne permet à la gendarmerie d’identifier un réseau de trafic qui opère entre la Martinique et les Pays de la Loire et l’agglomération nantaise, en passant par Bourges. Le 1er septembre 2020, une cellule nationale d’enquête est créée, la « BACJ-COCAINE-18-972 », regroupant les sections de recherche de Bourges et de Fort-de-France.

Plus de six mois après le début de l’enquête, le 6 avril, huit personnes sont interpellées en Martinique, à Nantes et à Bourges et placées en garde à vue.

Le trafic durait depuis trois ans

Pendant les perquisitions réalisées à ce moment-là, les enquêteurs ont saisi plus de 23 kilos de résine de cannabis, 313 grammes de cocaïne, 4 véhicules mais aussi 7 500 euros en liquide. Des milliers de munitions et 13 armes ont également été découvertes, tout comme une compteuse à billets. Sept des personnes arrêtées ont été mises en examen le 9 avril. Cinq d’entre eux ont été placés en détention, et deux autres sous contrôle judiciaire.

source

000000

EUROPE 🇪🇺 (Europol) : augmentation de la corruption liée au trafic de drogue

« Des quantités de cocaïne sans précédent entrent dans l’UE en provenance d’Amérique latine, générant des bénéfices de plusieurs milliards d’euros »

De surcroît, la pureté de la cocaïne ainsi acheminée est désormais au plus haut niveau jamais atteint dans l’UE

« Le trafic de cocaïne alimente des structures criminelles qui se servent de leurs énormes ressources pour infiltrer et saper l’économie de l’UE, les institutions publiques et la société« , relève encore Europol.

Plus sur ce sujet


FRANCE 🇫🇷 (DNRED – Douane française) : Marc Fievet, AKA NS 55, était interviewé par « Génération WeeD »

La video

000000

FRANCE 🇫🇷 (Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs) : une cinquantaine de gendarmes ont fait irruption dans le quartier du Petit-Plan et ont saisi 300 grammes de cannabis

Les enquêteurs de la brigade de recherches de Saint-Marcellin et de la communauté de brigades de St-Etienne-de-St-Geoirs, mais aussi des hommes de la compagnie de Saint-Marcellin, des PSIG de Grenoble et Saint-Marcellin, ainsi que des équipes cynophiles de Meylan

Une dizaine de personnes ont été interpellées, dont cinq ont été placées en garde à vue. Lors des perquisitions, plusieurs milliers d’euros et 300 grammes de cannabis ont été découverts. Du matériel de conditionnement pour la revente, des téléphones portables et un véhicule ont été également saisis.

Trois hommes d’une vingtaine d’années ont été déférés pour une comparution immédiate le vendredi 9 avril. Le parquet de Grenoble nous apprend également que des consommateurs ont été convoqués devant le délégué du procureur. Ils devront payer des amendes.

SOURCE

000000

 

FRANCE 🇫🇷 (DNRED – Douane française) : Marc Fievet, AKA NS 55, était interviewé par « Génération WeeD »

La video

000000

NARCOTRAFIC MARITIME 🇪🇺: comment inspecter de près les marchandises et les conteneurs avec précision?

En France, les contrôles aléatoires sont tellement rares que la sécurité est remise en cause et nos savants continuent de réfléchir et de se refiler le dossier de ministères en ministères puis de services en services pour savoir si l’on va équiper nos ports de systèmes performants de contrôles qui existent !

Que du bonheur pour les narcos qui savent pouvoir compter sur le pinaillage des administrations françaises pour les laisser continuer à exporter des cargaisons de drogues.

Le groupe américain ADVANCED WARNING SYSTEMS INC a proposé le dernier système de numérisation automatique IGRIS (INELASTIC GAMMA RAY IMAGING SYSTEM) utilisé par le Pentagone pour inspecter de près les marchandises et les conteneurs avec précision.

La nouvelle technologie IGRIS est utilisée par ‘Le Pentagone’, le ministère américain de la Défense (Joint Improvised Explosive Device Defeat Organization – JIEDDO).

Selon les explications fournies, le système IGRIS, grâce à ses générateurs de neutrons scanne la cible avec plus d’un million neutrons par seconde, ce qui permet de divulguer des détails précis (niveau moléculaire) de tout le contenu des conteneurs et strictement avec un système tridimensionnel précis et à une vitesse de 25km/h.

Le système de contrôle central envoie également une notification immédiate aux douanes, aux services de sécurité, aux organes de contrôle des drogues, aux départements ministériels et aux ministères souverains concernés.
Ce système devrait être adopté dans les ports, les aéroports et les postes frontières de tous les États responsables et conscients des graves perturbations causées par les fraudes, le narcotrafic et le terrorisme dans le monde d’aujourd’hui.

Les seuls à détecter les céramiques et autres polymères (couteau, armes à feu, etc…)

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST – Gendarmerie) : La Mure perd son dealer à la suite du travail des gendarmes

Pour le procureur de Grenoble Eric Vaillant : « cet homme, inconnu de la justice, marié, père de famille et par ailleurs salarié effectuait quotidiennement plusieurs transactions auprès de clients demeurant sur le plateau Matheysin. Le trafic portait sur plusieurs types de produits dont de la cocaïne et du cannabis. »

L’arrestation du suspect a eu lieu le lundi 29 mars dernier, une opération déclenchée par les enquêteurs de la brigade des recherches, qui l’ont interpellé à son domicile.

Près de 178 000 euros en liquide

Les perquisitions ont permis de découvrir chez lui  177 130 euros en liquide, 7 kg de résine de cannabis, 388 grammes de cocaïne et 66 ampoules de produits anabolisants.

source et plus

000000

FRANCE 🇫🇷 (DNRED – Gendarmerie – GIR – OFAST) : les nominés au titre de « DRUG LORD »

Depuis 2019, l’office des stups dresse un classement de ses cibles prioritaires, surnommé en interne le « top 25 » des trafiquants de drogue français.

Sans doute pour ne pas lui donner un caractère trop prestigieux, ce tableau, classé confidentiel, a été, cette année, sobrement rebaptisé « liste nationale ».

Pour intégrer ce cercle restreint des principaux narcos français, les prétendants doivent remplir un certain nombre de critères témoignant de leur puissance et de leur dangerosité : implications dans des règlements de comptes, capacité à se projeter à l’étranger, à corrompre des agents publics, des policiers, des douaniers, moyens logistiques, usage des technologies de dissimulation…(Et en capacité de rétribuer en cash les meilleurs avocats… Marc Fievet)

Voici les dix plus gros trafiquants de cette liste par Vincent Monnier

1- Moufide Bouchibi. AKA « Poto », « Mouf », « Karim », « le Parisien »

2- Reda Abakrim. AKA « Turbo », « Mourad de Poissy »

3- Nordine D. AKA « Mac Do », « Monsieur N. »

4- « Ben de Trappes »

5- Bouchaïb El Kacimi. AKA « Bouch de Dreux », « R8 ».

6- Kevin Doure. AKA « El Negro », « Cali », « le Pablo Escobar français »

7- Rachid El M. AKA « Le Chinois »

8- Nasserdine et Abdelrani T.  AKA « Tic et Tac » , « les Jumeaux ».

9- Younès L. AKA « le Nantais », « le Grand ».

10- Ali et Messaoud Bouchareb. AKA « Ryan » pour Ali

SOURCE et Plus

000000

 

 

FRANCE 🇫🇷 (OFAST) : 11 interpellations après une vaste opération anti drogue qui a mobilisé 180 policiers et gendarmes

C’est une vaste opération qui a eu lieu ce lundi 22 mars à Mâcon en Saône-et-Loire. Près de 200 membres des forces de l’ordre, dont la moitié venus de région parisienne, ont participé à une vaste opération anti-stupéfiants. Onze personnes ont été placées en garde-à-vue.  

Le bilan est modeste puisque le procureur de la République de Mâcon, Eric Jallet reconnaitra la saisie de quelques centaines de grammes de cannabis, un peu de coke et quelques espèces…

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷 (Drome – OFAST) : après 18 mois d’investigations, les gendarmes de la brigade de recherches de Crest viennent de démanteler un important trafic de résine de cannabis et de cocaïne

Selon le chef d’escadron Bothet, « les trafiquants allaient s’approvisionner en région parisienne et au Havre. La drogue était ensuite écoulée dans l’agglomération de Valence, à Crest, à Gap (Hautes-Alpes) et même dans une station de ski en Isère ».

Alex Perrin, procureur de la République de Valence

« Au total, 11 personnes ont été interpellées, dont neuf ont été déférées pour une mise en examen par le juge d’instruction en charge du dossier. Le parquet a requis le placement en détention provisoire pour quatre individus », précise Alex Perrin, procureur de la République de Valence. Ajoutant : « Mardi matin, 20 kilos de résine de cannabis et 3,2 kilos de cocaïne ainsi que 1000 cachets d’ecstasy ont été découverts. Aussi, deux armes de poing, 40 000 euros en numéraire, 30 000 euros qui se trouvaient sur un compte bancaire, et trois véhicules ont été saisis. »

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST) : Stéphanie Cherbonnier et Corinne Cleostrate de la DNRED vont-elles enfin réellement travailler ensemble ?

Stéphanie Cherbonnier – OFAST

L’Office anti-stupéfiants a permis l’identification de près de 4 000 points de deal, 450 ont été démantelés, mais « Entre connaître des points de deal et conduire des opérations visant à leur démantèlement, ce sont deux étapes différentes, c’est un processus compliqué« , a rappelé Stéphanie Cherbonnier.

Corinne Cleostrate – DNRED

L’objectif de l’Office anti-stupéfiants (Ofast) est de permettre « une meilleure coordination des acteurs chargés de la lutte contre les stupéfiants« , a expliqué à franceinfo sa cheffe Stéphanie Cherbonnier, mercredi 17 mars. Cet office, recomposé en février 2020, a pour but de mener des opérations anti-drogue, notamment pour « éradiquer les points de deal ».

000000

 

FRANCE 🇫🇷 (Douane Française – DNRED) : comment François Auvigne a démontré sa lâcheté dans la gestion du dossier de NS 55 malgré les demandes de Jean Puons, DI DNRED

Comment l’Etat assassine les lanceurs d’alerte (Quatrième partie)

par

Stéphanie Gibaud

De très nombreux citoyens sont victimes du mensonge de nos dirigeants politiques, économiques, financiers, mais aussi administratifs, militaires, sanitaires.

Les lanceurs d’alerte de tous horizons ont prouvé depuis des années que la vérité fait peur, isole. Il est plus simple de détruire les vies de ceux qui agissent avec leur conscience, avec bienveillance pour le bien de la communauté que de proposer des solutions pérennes. Mais les lanceurs d’alerte au sens de la loi Sapin II ne sont pas les seuls à alerter des dysfonctionnements de l’Etat.

lire l’article

000000