Les NARCONEWS sur TWITTER

000000

FRANCE 🇫🇷 (la filière martiniquaise 🇲🇶) : les douaniers tapent 10 kilos de coke, les gendarmes enquêtent et au final 5 personnes se retrouvent en taule

Le 26 février 2020, une saisie douanière de 10 kilos de cocaïne permet à la gendarmerie d’identifier un réseau de trafic qui opère entre la Martinique et les Pays de la Loire et l’agglomération nantaise, en passant par Bourges. Le 1er septembre 2020, une cellule nationale d’enquête est créée, la « BACJ-COCAINE-18-972 », regroupant les sections de recherche de Bourges et de Fort-de-France.

Plus de six mois après le début de l’enquête, le 6 avril, huit personnes sont interpellées en Martinique, à Nantes et à Bourges et placées en garde à vue.

Le trafic durait depuis trois ans

Pendant les perquisitions réalisées à ce moment-là, les enquêteurs ont saisi plus de 23 kilos de résine de cannabis, 313 grammes de cocaïne, 4 véhicules mais aussi 7 500 euros en liquide. Des milliers de munitions et 13 armes ont également été découvertes, tout comme une compteuse à billets. Sept des personnes arrêtées ont été mises en examen le 9 avril. Cinq d’entre eux ont été placés en détention, et deux autres sous contrôle judiciaire.

source

000000

EUROPE 🇪🇺 (Europol) : augmentation de la corruption liée au trafic de drogue

« Des quantités de cocaïne sans précédent entrent dans l’UE en provenance d’Amérique latine, générant des bénéfices de plusieurs milliards d’euros »

De surcroît, la pureté de la cocaïne ainsi acheminée est désormais au plus haut niveau jamais atteint dans l’UE

« Le trafic de cocaïne alimente des structures criminelles qui se servent de leurs énormes ressources pour infiltrer et saper l’économie de l’UE, les institutions publiques et la société« , relève encore Europol.

Plus sur ce sujet


FRANCE 🇫🇷 (DNRED – Douane française) : Marc Fievet, AKA NS 55, était interviewé par « Génération WeeD »

La video

000000

FRANCE 🇫🇷 (Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs) : une cinquantaine de gendarmes ont fait irruption dans le quartier du Petit-Plan et ont saisi 300 grammes de cannabis

Les enquêteurs de la brigade de recherches de Saint-Marcellin et de la communauté de brigades de St-Etienne-de-St-Geoirs, mais aussi des hommes de la compagnie de Saint-Marcellin, des PSIG de Grenoble et Saint-Marcellin, ainsi que des équipes cynophiles de Meylan

Une dizaine de personnes ont été interpellées, dont cinq ont été placées en garde à vue. Lors des perquisitions, plusieurs milliers d’euros et 300 grammes de cannabis ont été découverts. Du matériel de conditionnement pour la revente, des téléphones portables et un véhicule ont été également saisis.

Trois hommes d’une vingtaine d’années ont été déférés pour une comparution immédiate le vendredi 9 avril. Le parquet de Grenoble nous apprend également que des consommateurs ont été convoqués devant le délégué du procureur. Ils devront payer des amendes.

SOURCE

000000

 

FRANCE 🇫🇷 (DNRED – Douane française) : Marc Fievet, AKA NS 55, était interviewé par « Génération WeeD »

La video

000000

DUBAÏ 🇦🇪 (Showbizz policier) : production quasi hollywoodienne pour l’interpellation de Moufide Bouchibi

Dans une vidéo à grand renfort d’effets spéciaux publiée sur Twitter, la police de Dubaï (Émirats arabes unis) célèbre l’arrestation de Moufide Bouchibi, 40 ans, surnommé « the ghost », « le fantôme ». L’homme est soupçonné d’être l’un des plus grands trafiquants français de cannabis, recherché par Interpol depuis une condamnation à vingt ans de prison. Le 21 mars dernier, Moufide Bouchibi a été interpellé dans une résidence hôtelière.

Lire

0000

FRANCE 🇫🇷 (Drôme – péage de Valence Nord) : 150 kilos de résine de cannabis saisis

Avec l’appui de la BRI de Lyon, les enquêteurs de la police judiciaire de Valence ont arrêté jeudi matin deux hommes qui étaient des « semi-grossistes » de drogue et qui approvisionnaient les « détaillants » en Drôme et en Ardèche.

C’est la conclusion d’une enquête entamée il y a plus de deux ans par les enquêteurs de la PJ de Valence.  Les trajets se font entre l’Espagne et l’agglomération de Valence à un rythme irrégulier.

Le convoi composé d’une C3 et d’un petit utilitaire Ford

C’est une Citroën C3 qui roule devant et un Ford Courier qui assure le transport de la marchandise. Jeudi matin, vers 9h30, à la sortie de l’autoroute, au péage de Valence Nord, le véhicule transportant la drogue est stoppé sans difficulté. Dans le coffre, il y a cinq ballots de résine de cannabis pour un poids total de 150 kilos. Le conducteur de la voiture ouvreuse en revanche s’enfuit. Il faudra une poursuite de vingt minutes à la BRI de Lyon pour l’arrêter enfin à Glun.

source

000000

NARCOTRAFIC MARITIME 🇪🇺: comment inspecter de près les marchandises et les conteneurs avec précision?

En France, les contrôles aléatoires sont tellement rares que la sécurité est remise en cause et nos savants continuent de réfléchir et de se refiler le dossier de ministères en ministères puis de services en services pour savoir si l’on va équiper nos ports de systèmes performants de contrôles qui existent !

Que du bonheur pour les narcos qui savent pouvoir compter sur le pinaillage des administrations françaises pour les laisser continuer à exporter des cargaisons de drogues.

Le groupe américain ADVANCED WARNING SYSTEMS INC a proposé le dernier système de numérisation automatique IGRIS (INELASTIC GAMMA RAY IMAGING SYSTEM) utilisé par le Pentagone pour inspecter de près les marchandises et les conteneurs avec précision.

La nouvelle technologie IGRIS est utilisée par ‘Le Pentagone’, le ministère américain de la Défense (Joint Improvised Explosive Device Defeat Organization – JIEDDO).

Selon les explications fournies, le système IGRIS, grâce à ses générateurs de neutrons scanne la cible avec plus d’un million neutrons par seconde, ce qui permet de divulguer des détails précis (niveau moléculaire) de tout le contenu des conteneurs et strictement avec un système tridimensionnel précis et à une vitesse de 25km/h.

Le système de contrôle central envoie également une notification immédiate aux douanes, aux services de sécurité, aux organes de contrôle des drogues, aux départements ministériels et aux ministères souverains concernés.
Ce système devrait être adopté dans les ports, les aéroports et les postes frontières de tous les États responsables et conscients des graves perturbations causées par les fraudes, le narcotrafic et le terrorisme dans le monde d’aujourd’hui.

Les seuls à détecter les céramiques et autres polymères (couteau, armes à feu, etc…)

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷🇫🇷 (OFAST – SURV de la Douane – BSI d’Hendaye) : les douaniers saisissent 600 kg de cannabis à Biriatou

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

le procureur de Bayonne Jérôme Bourrier

L’information a été révélée ce vendredi soir par le procureur de Bayonne Jérôme Bourrier

La drogue était dissimulée dans un camion arrivant d’Espagne.

Source

0000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST) : 400 kilos de coke, course poursuite et coups de feu à Maromme

C’est sur la zone portuaire de Moulineaux, en aval de Rouen, que le bateau en provenance d’un port d’Europe du Nord est arrivé mercredi soir. Cette fois-ci, ce n’était pas les douanes, mais l’Office anti-stupéfiant (Ofast) qui l’attendait, dans le cadre d’une enquête ouverte à la Juridiction interrégionale (Jirs) de Paris.

Les policiers ont observé à distance le déchargement de la marchandise et son rechargement dans une Audi par deux hommes. Ils les ont ensuite suivis jusqu’à une commune voisine où, selon nos informations, les 400 kg de cocaïne ont été transbordés dans une seconde voiture. Puis les deux véhicules sont repartis en convoi. Arrivés à hauteur de Maromme vers 4 h, les hommes de l’Ofast ont voulu procéder à l’interpellation de leurs occupants.

Les ‘transporteurs’ ont refusé de s’arrêter et un agent a tiré à plusieurs reprises.

Selon nos informations, un homme a malgré tout été interpellé et placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête ouverte pour trafic de stupéfiants. On ignore si la marchandise a été saisie.

source et plus

000000

 

FRANCE 🇫🇷 (cyber-enquêteurs de la Police) : les trafiquants passaient leurs annonces sur les réseaux sociaux, via des sites comme Snapchat ou Telegam.

Le travail des policiers de Saint-Malo et des cyber-enquêteurs de la police judiciaire a permis de remonter jusqu’à eux. Les perquisitions de la camionnette de livraison et de leur domicile ont permis de saisir plus de 500 grammes de résine de cannabis, un peu d’herbe, une trentaine de grammes de cocaïne et 550 bonbonnes de gaz hilarant. Quatre téléphones portables, 7.110 euros en liquide et plusieurs produits de conditionnement ont également été découverts.

Les deux jeunes ont été présentés au parquet ce vendredi 2 avril. Ils auront bientôt rendez-vous devant la justice.

Pour le commissaire Guillaume Catherine : « Cette affaire met en relief le travail des cyber enquêteurs qui occupent une place de plus en plus importante dans nos enquêtes. C’est une première pour la police judiciaire de Rennes dans le domaine de la cyber criminalité pour une affaire de stupéfiants,« .

source et plus

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST Lyon) : le chichon arrivait à Genas

C’est un ballet bien rôdé qu’avaient pu constater les policiers de l’antenne de l’Ofast (Office antistupéfiants) de Lyon suite à un renseignement remonté en janvier dernier et enrichi par la CROSS 69 (Cellule de renseignement sur les stupéfiants du Rhône). Pendant leurs surveillances, les enquêteurs ont vu des camions régulièrement déchargés dans des entrepôts de la zone industrielle de Genas, en périphérie Lyonnaise, tout près de la caserne des pompiers.

Mais les cargaisons n’avaient rien de licite. Par palettes entières, des suspects livraient régulièrement plusieurs centaines de kilos de cannabis.

«Un réseau d’importation massive»

Deux routiers espagnols et un homme, suspecté d’être le logisticien de l’affaire, étaient d’ailleurs à pied d’œuvre dans la nuit de mardi à mercredi quand ils ont été interpellés par les policiers. Sur place, emballés dans 32 cartons, ce sont 560 kg de cannabis de très bonne qualité qui ont été saisis.

SOURCE ET PLUS

000000

FRANCE 🇫🇷 (DNRED – CELTIC >>> OFAST) : précisions sur la saisie par les douaniers de plus d’une tonne de coke dans un conteneur près de Rouen

La juridiction interrégionale spécialisée de Lille a été saisie

Carole Etienne, la procureure de la République de Lille précise dans un communiqué que 1.065 kilos de drogue ont été saisis lors du déchargement d’un navire« ayant précédemment fait escale dans plusieurs ports du nord de l’Europe »

A l’AFP elle a précisé que la cocaïne se trouvait « au milieu d’un chargement de sacs de produits de traitement de l’eau » répartie dans 933 paquets.

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST – SURV de la Douane) : bonne pioche pour les douaniers de Sète qui trouvent 880kg de haschich

Le 23 mars 2021, les agents de la brigade de Sète en contrôle sur l’autoroute A9 ciblent un ensemble routier immatriculé en plaques roumaines en provenance d’Espagne qu’ils rabattent sur l’aire de Gigean (Hérault).

Le chauffeur de nationalité espagnole présente des documents de transport mentionnant 10 palettes de marchandise non détaillée.Les agents procèdent au contrôle de la remorque et découvrent dans le fond de celle-ci une dizaine de grandes caisses en contreplaqué.

A l’intérieur de 3 d’entre elles, ils extraient  27valises marocaines contenant de la résine de cannabis. Au total 880,4kg de drogue sont saisis.

A l’issue de la procédure douanière, le chauffeur a été remis aux services de la police judiciaire de Montpellier sur instruction du Parquet de Montpellier.

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST – Douane française) : les douaniers ont découvert une tonne de cocaïne dans un conteneur jeudi 25 mars 2021 à Moulineaux près de Rouen.

Actualisé, le 1er avril 2021

La juridiction interrégionale spécialisée de Lille a été saisie

Carole Etienne, la procureure de la République de Lille précise dans un communiqué que 1.065 kilos de drogue ont été saisis lors du déchargement d’un navire « ayant précédemment fait escale dans plusieurs ports du nord de l’Europe »

A l’AFP elle a précisé que la cocaïne se trouvait « au milieu d’un chargement de sacs de produits de traitement de l’eau » répartie dans 933 paquets.

000000

FRANCE 🇫🇷 (DNRED – Gendarmerie – GIR – OFAST) : les nominés au titre de « DRUG LORD »

Depuis 2019, l’office des stups dresse un classement de ses cibles prioritaires, surnommé en interne le « top 25 » des trafiquants de drogue français.

Sans doute pour ne pas lui donner un caractère trop prestigieux, ce tableau, classé confidentiel, a été, cette année, sobrement rebaptisé « liste nationale ».

Pour intégrer ce cercle restreint des principaux narcos français, les prétendants doivent remplir un certain nombre de critères témoignant de leur puissance et de leur dangerosité : implications dans des règlements de comptes, capacité à se projeter à l’étranger, à corrompre des agents publics, des policiers, des douaniers, moyens logistiques, usage des technologies de dissimulation…(Et en capacité de rétribuer en cash les meilleurs avocats… Marc Fievet)

Voici les dix plus gros trafiquants de cette liste par Vincent Monnier

1- Moufide Bouchibi. AKA « Poto », « Mouf », « Karim », « le Parisien »

2- Reda Abakrim. AKA « Turbo », « Mourad de Poissy »

3- Nordine D. AKA « Mac Do », « Monsieur N. »

4- « Ben de Trappes »

5- Bouchaïb El Kacimi. AKA « Bouch de Dreux », « R8 ».

6- Kevin Doure. AKA « El Negro », « Cali », « le Pablo Escobar français »

7- Rachid El M. AKA « Le Chinois »

8- Nasserdine et Abdelrani T.  AKA « Tic et Tac » , « les Jumeaux ».

9- Younès L. AKA « le Nantais », « le Grand ».

10- Ali et Messaoud Bouchareb. AKA « Ryan » pour Ali

SOURCE et Plus

000000

 

 

FRANCE 🇫🇷 (OFAST Orléans) : une livraison de 25 kilos d’héroïne interceptée, cinq suspects mis en examen (4 désormais en prison)

A la suite d’un renseignement indiquant que deux hommes étaient à la tête d’un  trafic de stupéfiants dans la région d’Orléans et que la drogue arrivait des Pays-Bas par l’intermédiaire de camions.

Les enquêteurs de l’OFAST, bien rencardés,  ont appris qu’une livraison était planifiée dans la nuit du 20 au 21 mars.

Dans le camion, les policiers ont découvert 14 kilos d’héroïne. 9 kilos de cette même drogue a été saisie dans un second véhicule, ainsi que « 6 kilos de produit de coupe soigneusement dissimulés », et 10 500 euros en numéraire précise le parquet dans un communiqué ce vendredi. Le lendemain, le 22 mars, deux autres individus ont été interpellés à leur tour. Lors de la perquisition, 1,2 kilo d’héroïne a été découvert.

source et plus

000000

DUBAÏ 🇦🇪 : « Mouf » sera présenté ce mercredi à la justice en vue de son extradition.

Semaine faste pour l’OFAST

Après Hakim Berrebouh, c’est Moufide Bouchibi qui est arrêté !

Dernière heure

C’est bien dimanche soir à Dubaï que la police a arrêté Moufide Bouchibi. Pisté depuis de long mois par les policiers de l’OFAST qui poussaient pour obtenir son interpellation. Ce mardi soir, le parquet de Dubaï a confirmé l’identité de « Mouf » aux autorités françaises.

La personne interpellée a été formellement identifiée comme étant Moufide Bouchibi grâce aux informations contenues dans la notice rouge d’Interpol de ‘Mouf’.

Dans un long article, le Parisien retrace le parcours de Moufide Bouchibi.

000000

DUBAÏ 🇦🇪 : Moufid Bouchibi aka ‘Mouf’ se serait fait serré… A confirmer!

Moufide Bouchibi aurait été interpellé dans l’émirat alors qu’il voyageait sous une fausse identité. Considéré comme u des gros importateur de cannabis en France, il est en fuite depuis plusieurs années.

Depuis ce week-end, l’arrestation d’un homme par les autorités de Dubaï met les services de police français en ébullition.

Plusieurs sources concordantes avaient affirmé à « l’Obs » qu’il s’agissait de Moufide Bouchibi, le plus important trafiquant de drogue français, cible numéro un de l’office central des stups, l’un des hommes les plus recherchés de France. Des sources émanant de la police nationale nous confirment qu’il s’agit bien de celui qui est surnommé « Mouf », recherché depuis de longues années. Au sein de l’institution, certains se montrent toutefois encore prudents. « Des vérifications sont en cours », commentait-on, ce matin, du côté du ministère de l’Intérieur.

SOURCE

000000

GOLFE de GUINÉE (OFAST 🇫🇷 ) : 6.000 kilos de cocaïne ont été découverts à bord du cargo Najlan

L’opération a été conduite sur la base de renseignements transmis par l’Office français antistupéfiants (OFAST) et la DNRED, la police néerlandaise, en collaboration avec le centre opérationnel d’analyse du renseignement maritime pour les stupéfiants (MAOC-N), agence internationale basée à Lisbonne, Europol et les autorités brésiliennes. C’est la Marine française qui a procédé dimanche a une saisie de plus de six tonnes de cocaïne dans le golfe de Guinée, sur un cargo qui avait quitté les côtes sud-américaines quelques jours plus tôt, a annoncé lundi la préfecture maritime de l’Atlantique.

Le Najlan, cargo mesurant près de 105 mètres de long, faisait l’objet d’un suivi particulier, selon la même source.

source

000000