Cette réussite conforte tous les espoirs qu’enfin nos cyber-régaliennes s’intéressent aux centaines d’annonces pour vendre stups, armes, faire la promotion d’actions terroristes et diffusion d’annonces à caractère pédophile qui polluent Twitter en particulier!

°°°°

L’enquête est baptisée Opération Venetic au Royaume-Uni, Emma 95 en France et Lemont aux Pays-Bas.

La National Crime Agency (NCA) du Royaume-Uni, Europol et Eurojust ont annoncé les résultats d’une enquête commune pour démanteler EncroChat, un réseau téléphonique chiffré largement utilisé par les criminels.

Sur son site, EncroChat rassure qu’il n’y aurait « aucun moyen d’associer son appareil ou la carte SIM au compte client. Un utilisateur peut forcer l’effacement de ses propres messages sur l’appareil d’un autre utilisateur à l’aide d’un compte à rebours. Au démarrage, l’appareil se vérifie en interne pour s’assurer que personne n’a altéré les fichiers système. Le but des téléphones cellulaires chiffrés Encrochat est de maintenir la sécurité ».
Encrochat était l’un des plus grands fournisseurs de communications chiffrées et offrait un service de messagerie instantanée de téléphone mobile sécurisé, mais contrairement à ce que l’entreprise disait à ses clients, les autorités judiciaires ont pu trouver le moyen d’accéder aux messages du téléphone.

À ce jour, les agences britanniques ont arrêté 746 suspects et saisi 77 armes à feu, deux tonnes de drogue, 28 millions de pilules illicites, 55 voitures de « grande valeur » et plus de 67,4 millions de dollars en espèces. L’entreprise avait environ 60 000 utilisateurs dans le monde et près 10 000 au Royaume-Uni. Selon la NCA, le seul usage que les utilisateurs faisaient du service était de coordonner et de planifier la distribution de produits illicites, le blanchiment d’argent et le complot pour tuer des criminels rivaux.
Étant donné que les messages étaient chiffrés sur les appareils eux-mêmes, la police ne pouvait pas toucher les téléphones ni intercepter les messages comme les autorités le feraient normalement.

À l’insu des utilisateurs d’Encrochat, leurs messages n’étaient pas vraiment sécurisés. Les autorités françaises avaient pénétré le réseau Encrochat, mis à profit cet accès pour installer un outil technique dans ce qui semble être une opération de piratage de masse, et lisaient tranquillement les communications des utilisateurs depuis des mois. Les enquêteurs ont ensuite partagé ces messages avec des agences à travers l’Europe.

Lire

0000

Agentes especiales de la Secretaría Nacional Antidrogas (Senad) realizaron 14 allanamientos simultáneos en Luque en el operativo denominado “Juego sucio”, esta madrugada.

Intervinientes buscan desmantelar la mayor red de distribución de cocaína del departamento Central que operaba a través de barras bravas del club Sportivo Luqueño.

Un total de 10 fiscales antidrogas acompañaron las intervenciones que buscan dar cumplimiento a 17 órdenes de captura por presunto tráfico de cocaína. La totalidad de los allanamientos se realizó en simultáneo a las 6:00, en busca del grupo que opera en la ciudad de Luque.

En uno de los domicilios, un grupo de agentes de la Senad detuvo al líder de la organización que sería un exfuncionario de la Justicia Electoral y la municipalidad, además precandidato a concejal de Luque y líder de la barra LBDL, José Antonio Balboa, quien fue detenido junto con su pareja.

leer

 

0000000

 

Wyoming’s largest drug bust leads to two decades in prison

CASPER, Wyo. – Chief Federal District Court Judge Scott W. Skavdahl sentenced Arnold Devonne Butler, 54, today in Casper. Butler was convicted on January 17, 2020 after a 4-day jury trial and found guilty on all counts, including possession with intent to distribute and conspiracy to distribute methamphetamine, heroin, cocaine, and fentanyl.

—————————————————————————————————————-

Fourteen members of methamphetamine trafficking ring charged with drug conspiracy and related charges

CHARLOTTE, N.C. – Fourteen members of a methamphetamine trafficking ring have been charged with federal drug conspiracy and related drug and firearms offenses, announced Robert J. Murphy, the Special Agent in Charge of the DEA Atlanta Field Division and Andrew Murray, U.S. Attorney for the Western District of North Carolina. The federal indictment was unsealed in court today.

—————————————————————————————————————————————

Indiana doctor surrenders DEA registration « for cause »

CHICAGO – Special Agent in Charge Robert J. Bell, DEA Chicago Division, announced today that on June 23, 2020, pediatrician Jonathon W.

—————————————————————————————————————————————

Madison, Wisconsin man sentenced to five years in prison for possessing cocaine with intent to distribute

Madison, Wis. – Scott C. Blader, United States Attorney for the Western District of Wisconsin, announced that Charles Dickerson, 46, Madison, Wisconsin, pleaded guilty last Friday to possession with intent to distribute cocaine in front of U.S. District Judge William M. Conley.  Immediately following the guilty plea, Judge Conley sentenced Dickerson to 60 months in prison.

—————————————————————————————————————————————

West Hartford Pharmacy to pay $150K to settle Controlled Substance Act allegations

HARTFORD, Conn. – DEA New England Division Special Agent in Charge Brian D. Boyle and John H. Durham, United States Attorney for the District of Connecticut, today announced that Suburban Pharmacy LTC. Inc.

—————————————————————————————————————————————

Buffalo man going to prison for selling heroin and fentanyl

BUFFALO, N.Y. – U.S. Drug Enforcement Administration New York Division Special Agent in Charge Ray Donovan and U.S. Attorney James P. Kennedy, Jr. announced today that Julian Rivera, 30, of Buffalo, New York, who was convicted of possessing with intent to distribute heroin, butyryl fentanyl, and U-47700, was sentenced to serve 38 months in prison by U.S. District Judge Lawrence J. Vilardo.

—————————————————————————————————————————————

Five Tampa residents charged in $21 million money laundering conspiracy of drug trafficking proceeds

TAMPA, Fla. – A 37-count indictment was unsealed today charging five individuals with money laundering and conspiracy to commit money laundering.  If convicted, each defendant faces a maximum penalty of 20 years in federal prison per count. The indictment also notifies the defendants that the United States is seeking a money judgment of $21,567,939 and forfeiture of approximately $167,008 seized from a bank account, which represents the proceeds of the offenses. .

—————————————————————————————————————————————

000000

  • Miguel Ángel Treviño Morales El Z-40 fue cambiado de prisión por que lo querían “desaparecer”

Sicarios atacan a Policías Estatales en Salamanca, Guanajuato, reportan 4 Sicarios abatidos

 

  • “Las Cachorras”, el grupo de sicarias que recibe “ascensos” por descuartizar a sus rivales
  • Las 44 millones de razones que enfurecieron al Mencho contra el Gobierno de AMLO

 

 

  • FOTOS: El opulento festejo de cumpleaños de Emma Coronel esposa de “El Chapo” Guzmán
  • VIDEO: Fuerte enfrentamiento hoy, dejo al menos 12 Sicarios del CDN «Tropa del Infierno» Muertos
  • Guanajuatenses atrapados en la Narcoguerra entre El Marro y el CJNG

leer

000000

Conforme o delegado, policiais de Telêmaco Borba repassaram que um helicóptero que estava transportando uma grande quantidade de cocaína caiu na região do município de Reserva e que um apucaranense era procurado. “A investigação é de Telêmaco Borba, os policias de lá entraram em contato, informaram a queda e que um dos envolvidos na distribuição de drogas seria de Apucarana. Nossa equipe encontrou o suspeito no Jardim Colonial e ele foi preso,” detalha o delegado.
O homem tem 41 anos e já foi candidato a vereador em Apucarana. O nome dele não foi revelado. A princípio um outro suspeito que seria também do município fugiu.

No local da queda do helicóptero os policias
encontraram aproximadamente 97 Kg de cocaína e um quilo de crack.

As informações são do site TN Online.

Mais

0000

Sicarios atacan y ejecutan a cinco Policías en la carretera Apaseo El Alto – Jerecuaro

LEER

  • Señalan a «El Marro» como el autor de la MASACRE en el anexo de Irapuato
  • FOTOS: Los demás huyeron, Así quedaron los 12 SICARIOS del Cartel del Noreste abatidos
  • Masacre en Copanatoyac; Guerrero, encuentran los cuerpos de siete campesinos ejecutados
  • Sicarios perpetraron ataque en Salamanca, Guanajuato, ejecutan a tres petroleros y hieren a 2 más
  • El día que El Mayo Zambada ayudó al Chapo Guzmán a convertirse en el mero mero del CDS
  • El día que el Chapo mandó a ejecutar a su primo “Juancho” por culpa de Vicente Zambada
  • VÍDEO: Sicarios del CJNG interrogan y luego cortan en pedazos a dos hombres

0000

Sept hommes, âgés de 20 à 33 ans, ont été mis en examen et incarcérés jeudi après le démantèlement d’un réseau de trafiquants de drogue dans un quartier sensible de Mulhouse (Haut-Rhin), selon le parquet, confirmant une information des Dernières Nouvelles d’Alsace.

LIRE

0000

La brigade mobile des douanes de la subdivision de Tambacounda a fait une saisie de 1076 kg de chanvre indien.

La drogue a été découverte dans des cachettes aménagées dans un camion malien transportant des moutons.

LIRE

0000

Chandigarh [India], July 2 (ANI): Haryana Police have confiscated over 552 kg narcotics worth crores of rupees in Fatehabad district alone during the last six months period between January and June 2020.
Police have also arrested 286 accused by registering 162 cases under the NDPS Act.
« A large quantity of drugs including 5 kg 759 gram of heroin, 13 kg 185 gram opium, 514 kg 690 gram poppy husk, 18 kg 427 gram ganja and 225 opium plants were seized from the possession of arrested accused. In addition, police teams have also recovered 53345 tablets/capsules and 82 bottle syrups, fallen under the category of prohibited medicines, » Haryana Police spokesperson said today.

READ

0000

Les organisations mafieuses du pays le plus peuplé d’Afrique ne cessent d’étendre leur empire à l’étranger, en particulier en Italie, où de récentes enquêtes policières ont mis au jour leur mode de fonctionnement.

Un hôtel quatre étoiles, avenue Lénine, dans les faubourgs de Bologne. C’est dans cette tour de béton, la Boscolo Tower, en lisière de l’autoroute 14, que s’est tenue une réunion d’un genre particulier, le samedi 21 septembre 2013. Ce jour-là, une trentaine de Nigérians, pour la plupart vivant en Italie, s’enferment dans une salle de conférences.
Les instructions, transmises les jours précédents, sont claires :« Dress code : très élégant et corporate. Nous devons être disciplinés et ponctuels. » Ordre a aussi été donné de ne rien évoquer sur les réseaux sociaux et d’éviter de parler au téléphone de ce rassemblement. Mieux vaut privilégier la plate-forme de messagerie sécurisée mise au point par le responsable informatique de la puissance invitante, la Green Circuit Association (GCA), qui se présente comme une organisation nigériane caritative implantée dans une trentaine de pays.

Dans la salle, un quadragénaire joue les maîtres de cérémonie : Osaze Osemwingie-Ero, alias « César », un moustachu au visage rond et rieur, politicien à Benin City, la capitale de l’Etat d’Edo, dans le sud du Nigeria. Homme de pouvoir et d’argent, il est à la fois craint et admiré. Son parcours est connu : fils de policier, il a travaillé un temps dans une entreprise de transport public au Royaume-Uni, pays dont il a acquis la nationalité et où il dispose d’appartements cossus. A Benin City, ville de tous les trafics, il s’est fait une place au sein de l’establishment politico-mafieux. Les participants à la conférence, mains et visages balafrés pour certains, saluent avec respect celui qu’ils appellent « Don » et que les policiers italiens soupçonnent d’être un chef mafieux.
Une fois les portes closes, César met en garde les élégants alignés devant lui.« Si on se donne du “Don” devant un flic, vous savez de quoi vous allez être accusés ? D’être un mafioso. Nous devons utiliser le nom de président quand on est dehors », dit-il de sa voix rauque. Des enquêteurs de la police judiciaire de Turin déguisés en ouvriers interrompent son laïus sous prétexte que le climatiseur fait des siennes. Ils y dissimulent des micros. Pour la première fois, ils suivent en direct un sommet de la« mafia »nigériane. Pour eux, César est le numéro deux des Maphite, une organisation criminelle aussi secrète que violente dont le quartier général se trouve à Benin City.
Prostitution, trafic de migrants,de drogues dures et d’armes,cyberfraude, enlèvements, assassinats… Les Maphite, implantés en Italie depuis 2000, veulent y étendre leur empire. Et si César a fait le voyage depuis le Nigeria, c’est pour restructurer la « famille vaticane », l’une des quatre filiales du groupe en Italie.

LIRE

0000

Lors d’un contrôle, les douaniers ont découvert 137 kilos de cannabis, cachés dans un poids-lourd stationné sur l’aire de Saint-Rambert-d’Albon sur l’autoroute A7.

Le véhicule arrivait d’Espagne et se dirigeait vers la Croatie.

LIRE

0000

Les hiérarchies des régaliennes (Douane, Gendarmerie et Police) n’assument que les résultats qui les valorisent, permettant alors de grimper, grimper encore au mépris de l’éthique morale et des lois!

La dernière affaire soulevée dans le 93 n’est qu’une énième démonstration de ce que sont devenus nos policiers, non plus au service des citoyens dans le respect de la loi, mais des instruments utilisés par les hiérarques qui pullulent, prêts à toutes les vilenies pour la seule satisfaction de remplir des statistiques flatteuses démontrant alors la qualité du commandement…

———————————————-

LCI a interviewé un policier

 

Damien*, un agent dont nous protégeons l’anonymat car il risque des poursuites administratives et pénales en nous parlant, est le premier membre de cette unité dans la tourmente à avoir accepté de prendre la parole. Il reconnaît un système de dérapages réguliers au sein de cette unité depuis plusieurs années. Le tout, selon lui, sous les yeux complaisants de la hiérarchie qui aurait justifié ces écarts par une nécessité de politique du chiffre.

LCI : Six de vos collègues ont été placés en garde à vue, cela vous a-t-il surpris ?Non car on savait qu’il y avait quelque chose, ça faisait des mois qu’on s’en doutait.Comment la CSI 93 en est arrivée là ?Des choses qui ne se faisaient pas quand j’ai commencé se font pratiquement ouvertement aujourd’hui. Il ne faut pas s’étonner d’en arriver là. La hiérarchie couvre depuis des années des coups d’achats répétés partout sur un département (ndlr, lorsque des policiers se font passer pour des clients dans des affaires de stupéfiants, en dehors de tout cadre légal). Qui dit coup d’achats dit faux en écriture dans les procédures, violences lors des interpellations, mesurées bien évidemment car les collègues risquent aussi leur intégrité physique.

Quand vous dites que la hiérarchie couvre, ça veut dire qu’elle est au courant ? Qu’elle encourage ?

Oui, totalement. Elle est au courant car ça se passe sous ses yeux. Et elle l’encourage car ça fait plaisir à tout le monde car derrière tout cela, il y a une culture du chiffre. Vous ne pouvez pas vous permettre de ne rien ramener sinon vous vous faites saquer.

Si vous voulez faire du bon travail de policier, mettre fin à des points de deal qui existent depuis des années, vous n’avez pas le choix de franchir parfois la ligne. Policier de la CSI 93
Vous mettez en cause la hiérarchie. De quelle hiérarchie parlez-vous ?

Toute la hiérarchie est au courant. Ça part du chef de section au major de compagnie, à l’officier et au chef de service. Ça les faisait même parfois rigoler. Ils cautionnaient car derrière, ça ramenait des interpellés, des belles affaires. Tout cela fait briller un service, un chef de service. Mais dès lors que quelque chose se passe mal, on fait une opération mains-propres. Ce n’est pas normal.

Que pensez-vous d’un possible démantèlement de la CSI (entretien réalisé avant la décision de dissoudre la compagnie) ?

Je pense qu’il faut peut-être en arriver là. Tout virer et tout reprendre à zéro. Ça fait des années qu’on dit que la hiérarchie ne suit pas. Des chefs ne sortent pas et n’encadrent pas les jeunes. Certains officiers ne sont pas sortis depuis un ou deux ans. Ça ne cautionne pas tout mais c’est facile de tirer à boulets rouges sur des gars quand ça se passe mal, alors qu’ils n’étaient jamais là et récoltaient les lauriers des bonnes affaires. Et quand ça pue un peu, on se tourne et on balance tout, c’est un peu trop facile de mon point de vue.

Peut-on en Seine-Saint-Denis, aujourd’hui, faire le boulot de policier sans franchir la ligne ?

Face à la justice, il faut aller, toujours aller de plus en plus loin pour que les mecs ne soient pas relâchés. Les délinquants le savent et s’adaptent. Personne ne vous le demandera jamais sur le papier, mais si vous voulez faire du bon travail de policier, mettre fin à des points de deal qui existent depuis des années, vous n’avez pas le choix de franchir parfois la ligne. Le problème c’est que personne ne veut l’assumer. Aujourd’hui, tout le monde veut taper du poing sur la table pour stopper des points de deal. Alors que cela prend une ampleur sans précédent. Les gens n’en peuvent plus. Les cages d’escalier, c’est une horreur, on se croirait à Tchernobyl. Personne ne met vraiment les moyens qu’il faut.

Le matin, pour quoi vous levez-vous ?

Quand je me lève le matin, c’est pour essayer de faire du bon travail, de faire tomber des gars, des trafics. En Seine-Saint-Denis, si vous enlevez le travail sur le stup’, le reste est tellement mineur. Faire un défaut de permis sur le 93, ça ne rime à rien du tout quand vous avez des points de deal à ciel ouvert partout qui génèrent des millions d’euros. On a été créé pour ça.

Êtes-vous en colère, avez-vous des regrets ?

On a toujours essayé de faire notre travail et aujourd’hui tout le monde tourne sa veste et nous jette en pâture, donc oui, je suis en colère. On n’est pas défendu par nos patrons. Tant que ça va, tout va bien. On a cautionné pendant des années et aujourd’hui on ne cautionne plus rien. Ce n’est pas normal que notre hiérarchie nous tourne le dos ainsi.

000000

«CJNG Grupo Elite» se deslinda de la ejecución de 28 personas en anexo de Irapuato

  • Familiares reconocen a víctimas de masacre en anexo de Irapuato por fotos en redes
  • FOTOS: Masacre en Irapuato, grupo de Sicarios entran a anexo, ejecutan a 24 personas

 

  • CJNG acusa incursión armada de Ejército y Viagras en su contra en Nueva Italia
  • La historia de La Güera Loca y Enedina Arellano, Una cabecilla y la otra fue sicaria de los Zetas
  • Balaceras entre Sicarios en Nueva Italia y Lombardía en Michoacán desata Narcobloqueos
  • La venganza de José Antonio Yépez Ortiz El Marro líder del Cártel de Santa Rosa de Lima
  • Narcoguerra interna del Cártel de Sinaloa de Ninis Vs Rusos en Culiacán se hace más intensa

Leer

0000