MAURICE 🇲🇺 (Anti-Drug and Smuggling Unit) : le cannabis arrivait de la Réunion 🇫🇷

Un trafic de drogue démantelé dans l’axe Réunion-Maurice. Une embarcation avec quatre personnes à bord a été interceptée en haute mer à Rivière-Noire par les membres de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) dans la journée du jeudi 1er juillet.

Lors de cette opération, environ 70 kg de cannabis ont été saisis, dont la valeur marchande est estimée à Rs 42 millions, mais selon l’ADSU à Rs 108,8 millions, qui se base sur la valeur du gandia local. La brigade antidrogue soupçonne fortement que cette embarcation revenait de l’île de la Réunion.

lire plus

000000

OCÉAN INDIEN (Île Maurice 🇲🇺) : Jeffrey et Gro Samuel arrêtés lors de l’Opération super Cargo

Deux gros bras et des directeurs de sociétés de l’île Maurice ont été interpellés. « Gro Samuel » et « Jeffrey » étaient recherchés depuis 42 jours. Les directeurs de sociétés sont également passés aux aveux. Tous ont participé au trafic de drogues démantelé le 2 mai 2021 révèle Franceinfo

La police a arrêté deux importants membres du réseau Gurroby lors d’une opération lundi soir à Chebel. Jean Prudence, alias Gro Samuel, et Geoffrey Imbe, plus connu sous le sobriquet de Jeffrey, ont en effet été pincés après plus d’un mois de recherche. Ces deux habitants de Baie-du-Tombeau n’avaient plus donné signe de vie depuis le 2 mai, lorsque Rs 3,6 Mds de drogue avaient été saisies sur un terrain occupé par Ritesh Gurroby sur la Club Med Road, à Pointe-aux-Canonniers.

L’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) soupçonne les deux suspects d’avoir loué un véhicule pour suivre un cortège de véhicules dans lequel se trouvaient Ritesh et Nitiraj (Niresh) Gurroby, le sergent Garry Joumont ainsi que d’autres individus toujours recherchés, pour protéger la cargaison de drogue depuis sa sortie en mer jusqu’au lieu de la « cache ». Très peu d’informations étaient disponibles hier soir quant au sort des deux suspects. Les Casernes centrales évoquaient une détention “in communicado” hier dans la soirée.

Jeffrey et Gro Samuel sont considérés comme étant très proches de Ritesh Gurroby. Leurs noms avaient d’ailleurs été donnés par l’un des suspects il y a quelques semaines. Les deux hommes accompagnent ainsi souvent Ritesh et son autre frère, Nitesh (arrêté par l’Icac), au Champ de Mars pour assister aux courses hippiques. Ces deux suspects feraient partie d’une équipe misant de grosses sommes chez des bookmakers. L’argent serait alors placé dans un sac à dos, qu’ils emportent toujours avec eux.

Plus dans Le Mauricien

000000

MAURICE (ADSU): quelques douaniers dans le collimateur suite à la saisie des 157 kilos d’héroïne

l’Adsu veut identifier les complices de Kistnah à la douane suite à la saisie des 157 kilos d’héroïne

——————————-
L’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) amorce une étape importante dans l’enquête sur la saisie, en mars dernier, des trois colis totalisant 157 kilos d’héroïne.

L’équipe de l’adjoint au commissaire de police Choolun Bhojoo et du surintendant Sharir Azima interrogeront Navind Kistnah, cette semaine, sur les douaniers à la solde du réseau d’importation de drogue géré par le caïd Résultat de recherche d'images pour "logo Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) ile maurice"emprisonné, Peroomal Veeren.

Les enquêteurs estiment que le courtier n’a pu importer des conteneurs sous une fausse identité ou à l’insu d’au moins six sociétés durant ces quatre dernières années, sans la complicité de fonctionnaires de la douane.

Si ses activités illicites ont pu être mises au jour, c’est avant tout grâce à l’homme d’affaires indien Satpal Singh Mann, qui a alerté la société de courtage ED Logistics qui, à son tour, a averti la Mauritius Revenue Authority (MRA).

lire plus: http://defimedia.info/saisie-des-157-kilos-dheroine-ladsu-veut-identifier-les-complices-de-kistnah-la-douane

0000000000000000000000000000000000

MAURICE: des saisies d’héroïne qui s’enchaînent

Une des camionnettes utilisées pour les livraisons chez Navind Kitsnah

ENQUÊTE.

Au mois de mars, deux cargaisons deux drogues avaient été saisies sur le port mauricien : d’abord, une prise de 135 kilos d’héroïne, puis, une autre de 20 kilos.

La dernière en date, une saisie de 155 kilos, dissimulés dans des sableuses à pression.

Les sites d’information de l’île sœur évoquaient dès le début le nom d’un courtier maritime résidant en Afrique du Sud comme soupçonné d’être à la tête du trafic : Navind Kistnah. L’Anti-drug and smuggling unit (ADSU) tente actuellement de localiser ce dernier qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt international.

lire: http://actus.clicanoo.re/article/faits-divers/1439005-%C3%AEle-maurice-des-saisies-dh%C3%A9ro%C3%AFne-qui-sencha%C3%AEnent

0000000000000000000000000000000