FRANCE 🇫🇷(Cocaïne): un rapport du Sénat pointe l’importance du trafic en provenance de Guyane

Une mission d’information du Sénat a évalué les moyens mis en œuvre pour lutter contre le trafic de cocaïne entre la Guyane et l’Hexagone. Pour chaque vol qui relie Cayenne à Orly, une dizaine de « mules » transportent en moyenne 1,9 kilogramme de cocaïne chacun. Les sénateurs axent leurs préconisations sur la formation et la réinsertion des passeurs.

« La drogue, c’est de la merde » déclarait il y a peu le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Au Sénat, une mission d’information sur le trafic de stupéfiants en provenance de Guyane, préfère parler « de fléau et de drame ». Mise en place en mai dernier à la demande du groupe LREM, la mission présentait ses conclusions, ce mardi, par les voix de son rapporteur, l’élu de la collectivité territoriale d’Outre-mer, Antoine Karam (app LREM) et de son président, le sénateur centriste de Haute-Loire, Olivier Cigolotti.
Adopté à l’unanimité des membres de la commission, le rapport de 80 pages dresse le premier état des lieux de l’ampleur d’un phénomène en plein essor.  » J’espère que ce rapport ne finira pas dans les tiroirs du ministère. »

C’est l’image de la France qui est en jeu » espère Antoine Karam qui ne se représente pas aux élections sénatoriales.

2 500 passages empêchés en 2019

Ce sont d’abord des chiffres alarmants. La production mondiale de cocaïne est passée de 1000 tonnes par an en 2013 à plus de 2000 en 2020.

Lire

0000