BELGIQUE 🇧🇪 (Anvers) : la plaque tournante de la narco-distribution sur l’Europe

La Belgique, principalement via le port d’Anvers, est toujours l’indiscutable plaque tournante de la cocaïne et de l’héroïne en Europe

En 2019, 65 tonnes de cocaïne et 1,9 tonne d’héroïne ont été interceptées en Belgique, soit respectivement 30 et 24% des prises dans l’UE. Le Royaume peut aussi se prévaloir d’avoir mis la main sur 11,5% de la marijuana (17 tonnes), 10% de la MDMA (400.000 tablettes) ou encore 6% des amphétamines (1 tonne).

54,5 tonnes de cocaïne déjà interceptées durant les cinq premiers mois de l’année

En visite au port d’Anvers mercredi en compagnie d’émissaires de l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime (UNODC), le ministre des Finances Vincent Van Peteghem a ajouté que 54,5 tonnes de cocaïne avaient déjà été interceptées sur le site durant les cinq premiers mois de l’année. Le record de 2020 – 65 tonnes sur l’ensemble de l’année – va donc inévitablement être battu.

lire plus

000000