BELGIQUE 🇧đŸ‡Ș (narcotrafic) : qu’a changĂ© le dĂ©cryptage des communications Sky ECC dans les enquĂȘtes liĂ©es Ă  la criminalitĂ© organisĂ©e liĂ©e au trafic de cocaĂŻne

Le dĂ©cryptage des communications dans le dossier Sky ECC a permis une meilleure comprĂ©hension des processus criminels. En plus de soutenir les dossiers de drogue en cours avec les preuves de Sky ECC, des mesures structurelles peuvent Ă©galement ĂȘtre prises pour perturber les activitĂ©s criminelles.

Par exemple, si une faiblesse est constatĂ©e dans le systĂšme de sĂ©curitĂ© d’un terminal portuaire, le responsable est consultĂ© pour lui signaler cette faiblesse, afin qu’il puisse prendre les initiatives nĂ©cessaires pour l’éviter.

A travers le renforcement de ces barriĂšres, nous espĂ©rons obtenir un effet dissuasif. Depuis le dĂ©but de l’opĂ©ration Sky ECC, dans l’ensemble du pays, plus de trois cents dossiers ont dĂ©jĂ  pu ĂȘtre enrichis. Il s’agit parfois de nouveaux dossiers qui ont Ă©tĂ© lancĂ©s, mais dans la plupart des cas il s’agit de dossiers existants auprĂšs de la police judiciaire fĂ©dĂ©rale, dans lesquels le dĂ©cryptage a crĂ©Ă© une charge de preuve supplĂ©mentaire. Par consĂ©quent, trente-quatre « opĂ©rations d’impact » ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© menĂ©es. Il s’agit d’opĂ©rations policiĂšres de grande envergure, visant les activitĂ©s criminelles des « high-value targets » et de leurs rĂ©seaux criminels, afin de les dĂ©manteler.

Des actions pareilles ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© menĂ©es partout dans le pays : Ă  Anvers, Bruxelles, LiĂšge, Charleroi, en Limbourg, en Flandre-Occidentale


Lire

000000