ISRAËL 🇮🇱: saisie de 1,3 tonne de cocaïne en provenance du Guatemala et du Brésil

Pour l’instant la police israélienne a arrêté un marchand de légume de 30 ans du Néguev, soupçonné d’être l’un des principaux passeurs, y compris d’autres criminels.

Des résultats importants ont eu lieu ces derniers jours dans l’enquête des deux trafics de cocaïne du Brésil et du Guatemala vers Israël le mois dernier.

lire

000000

DROGUES (El Naya): sur la route de la cocaïne

La Colombie est le premier producteur de cocaïne au monde, et environ 90 % de la production est exportée aux États-Unis. Un acheminement évidemment complexe, et extrêmement risqué. Dans cet épisode de VICE INTL,  VICE Colombie est parti en virée le long d’El Naya, la route traditionnellement empruntée par les narcotrafiquants.

0000000000000000000

DROGUE (Coke, héro, hachis, amphétamines): les nouveaux moyens de distribution

INFO DOUANE

A la recherche de nouvelles routes et de nouveaux marchés, les cartels mexicains de la drogue ont diversifié leur trafic, principalement aux États-Unis, en mélangeant de la marijuana, des méthamphétamines, de la cocaïne ou de l’héroïne avec des produits conçus pour un public de gourmets.

Au Mexique, les organisations qui opèrent dans le pays utilisent déjà des sauces, des jus de fruits, du café, des produits en conserve, de la crème hydratante apparente, des cubes de cactus mou mariné, voire du goudron de coing.

Tout est bon pour que la drogue arrive sur le marché américain.

Ça ne devrait pas tarder à arriver en Europe!

En France, la Douane habilitée à contrôler ces activités de narcotrafic perd des BSI régulièrement!

Des zones géographiques vont donc devenir plus accessibles pour livrer des consommateurs de plus en plus nombreux!

FRANCE (Brest): Il vend de la cocaïne au policier de la BAC

Alors qu’Astropolis l’Hiver faisait, samedi soir, le plein de festivaliers à l’intérieur de la Carène qui affichait complet, d’autres faisaient le pied de grue à l’extérieur de la salle dédiée aux musiques actuelles, sur le port de commerce.

Comme ce dealer de 33 ans qui n’a pas du tout imaginé que ce banal client pouvait être un policier de la Bac, la Brigade Anti Criminalité. Il lui a donc proposé de la cocaïne.

Ce qui, dans la foulée et à sa grande surprise, lui valait de se faire arrêter, à minuit, en flagrant délit et en possession de 4 g de coke et de 50 €.

La drogue est déjà détruite, l’argent saisi et le revendeur, qui n’a pas vraiment eu d’autre choix que de plaider coupable, sera jugé en juin prochain.

source:http://www.ouest-france.fr/faits-divers-il-vend-de-la-cocaine-au-policier-de-la-bac-3141926

0000000000000000000000000000000