NARCO-DISTRIBUTION : Instagram , filiale de Meta (nouveau nom de Facebook), accusé d’aider les adolescents à acheter de la drogue

Un rapport démontre comment les algorithmes de la plateforme peuvent orienter les plus jeunes utilisateurs vers des profils de vente de produits stupéfiants.

Pour un jeune utilisateur d’Instagram, filiale de Meta (nouveau nom de Facebook), il ne faut pas plus de deux clics pour trouver de la drogue. Ce sont les conclusions d’un rapport de l’association américaine Tech Transparency Project, qui a créé sept comptes fictifs d’utilisateurs ayant entre 13 et 17 ans.

Leur but: évaluer l’effet des algorithmes d’Instagram lorsqu’un jeune cherche à se procurer des produits stupéfiants.

Loin de constituer une barrière, ces derniers aident en réalité les internautes à trouver de la drogue.

source

Changer de nom ne suffit pas!

Il serait temps que Laurent Solly se penche sérieusement sur ce problème !

000000