Aviseur International

Aviseur International renseigne sur la problématique de la drogue, du narcotrafic et sur les politiques mises en œuvre par les différents Etats. —————————————————– CONTACT par email: ns55dnred@outlook.fr ou WhatsApp: 33 (0) 6 84 30 31 81 ————- Suivez @MarcFievet sur TWITTER

Aviseur International

​INDONÉSIE (Crime de drogue): un Sénégalais dans le couloir de la mort

IndonesieDié BA

Selon foxnews.com, un haut fonctionnaire a annoncé que l’Indonésie qui maintient sa politique d’application de la peine capitale pour les crimes de drogue, se prépare à exécuter des étrangers condamnés pour des infractions relatives aux drogues. Le Procureur général Muhammad Prasetyo a dit, hier, jeudi que son bureau cherche le bon moment pour effectuer les exécutions. Cependant, le chef du parquet n’a pas précisé le nombre de condamnés qui devront passer devant le peloton d’exécution. Mais dans le lot, figure un Sénégalais, quatre (4) Nigérians, deux (2) Américains et un (1) Zimbabwéen. Ce sera la troisième fois que des exécutions de condamnés à mort pour crimes de drogue sera faite. L’Indonésie a des lois très strictes de drogue et plus de 130 personnes sont condamnées à mort, surtout pour les crimes liés aux drogues. Environ un tiers d’entre eux sont des étrangers.

http://m.pressafrik.com/%E2%80%8BIndonesie-Crime-de-drogue-Un-Senegalais-dans-le-couloir-de-la-mort_a148326.html

00000000000000000000000000

INDONÉSIE (Peine de mort): pourquoi le Français Serge Areski Atlaoui sera finalement exécuté ?

http://www.dna.fr/justice/2015/03/04/un-messin-dans-le-couloir-de-la-mort

Nusa Kambangan (Indonésie)

Serge Areski AtlaouiSerge Areski Atlaoui

Posted on avr 28, 2015 @ 20:00 par Allain Jules

JAKARTA, Indonésie – Visiblement, la question ne se pose même pas. L’arrogance occidentale a encore joué. L’Union européenne, la France et l’Australie ont appelé mardi l’Indonésie à ne pas procéder aux exécutions de neuf condamnés à mort prévues dans quelques heures, estimant qu’il n’était pas trop tard pour changer d’avis, dans un communiqué commun. C’est cette pression qui est en train d’exaspérer les Indonésiens.

Les Indonésiens reprochent aux Français et aux Australiens de se réveiller simplement parce qu’il y a des ressortissants de leurs pays. « Où sont-ils quand des Indonésiens sont condamnés à mort pour fait de trafic de drogue? » se demandent-ils ? Très remontées, les autorités indonésiennes accusent donc l’Occident de s’immiscer dans leurs affaires, qui plus est, leur justice très répressive en matière de drogue. Elles ajoutent même que 33Indonésiens perdent la vie à cause de la drogue, ce qui est inacceptable, selon eux. Le Brésil, le Ghana et le Nigéria, ainsi que les Philippines ne se sont pas prononcés…

Outre Serge Areski Atlaoui, le Français, deux Australiens (Myuran Sukumaran et Andrew Chan), un Brésilien (Rodrigo Gularte), une Philippine (Mary Jane Fiesta Veloso), trois Nigérians (Raheem Agbaje Salami, Sylvester Obiekwe Nwolise, Okwudili Oyatanze), un Ghanéen (Martin Anderson) et un Indonésien (Zainal Abidin bin Mahmud Badarudin) tous condamnés pour trafic de drogue devraient être fusillés dans la nuit de mardi à mercredi, peu après minuit.

La peine de mort est mauvaise.

Nous sommes contre ça mais, pourquoi il n’y a jamais ce genre de mobilisation des Institutions et des Etats quand il s’agit des Etats-Unis ?

Poser la question c’est déjà y répondre ? Sans doute…

source:http://allainjules.com/2015/04/28/indonesie-peine-de-mort-pourquoi-le-francais-serge-areski-atlaoui-sera-finalement-execute/

0000000000000000000000000000000000000000000000

Un Français interpellé à Bali avec de la cocaïne

Un ressortissant français a été interpellé sur l’île touristique de Bali en possession de quelques grammes de cocaïne, un délit pour lequel il risque jusqu’à 12 ans de prison en Indonésie, a indiqué aujourd’hui la police de l’archipel. Le suspect, Rayan Jawad Henri Bitar, 24 ans, a été appréhendé mercredi à Denpasar, la capitale de Bali: « nous avons confisqué trois paquets de cocaïne pesant 3,14 grammes », a déclaré un responsable de la police locale, Gede Ganefo. La marchandise était dissimulée dans un briquet dans la voiture du suspect. Celui-ci a reconnu avoir acheté la cocaïne pour 1,8 million de roupies (115 euros) dans une zone touristique de Bali, a encore dit le policier.

Le Français faisait l’objet d’une surveillance policière à la suite d’un renseignement obtenu par les forces de l’ordre, selon la même source. Fin juillet, un autre Français avait été condamné par un tribunal de Bali à 15 ans de prison pour avoir importé des métamphétamines dans ce pays d’Asie du Sud-Est où la peine maximale pour le trafic de stupéfiants est la peine de mort. En dépit des sanctions en Indonésie, parmi les plus sévères au monde, des « passeurs » en provenance d’Europe et d’autres pays sont fréquemment arrêtés en arrivant à Bali, l’île la plus touristique de l’archipel, devenue un marché lucratif pour écouler de la cocaïne et d’autres produits stupéfiants. L’an passé, une grand-mère britannique de 56 ans arrêtée à l’aéroport de Denpasar avec près de cinq kilos de cocaïne avait été condamnée à la peine de mort, alors que le procureur avait requis 15 ans de prison. Elle est actuellement dans le couloir de la mort après avoir déposé deux recours rejetés par la justice.

SOURCE: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/21/97001-20140821FILWWW00137-un-francais-interpelle-a-bali-avec-de-la-cocaine.php

0000000000000000000000000000000000000000

%d blogueurs aiment cette page :