FRANCE 🇫🇷 (Marseille): pas de couvre feu pour les dealers de la rue Albert-Maquet, mais les véhicules sont contrôlés

Les véhicules ne peuvent pas passer sans s'arrêterSébastien est marseillais, excédé par ce qu’il vit quotidiennement dans le 13e arrondissement de Marseille. Ce travailleur circule chaque jour dans le quartier Saint-Jérôme pour son travail. Et chaque jour, l’histoire se répète. Son véhicule est arrêté par des individus, parfois très jeunes et qui ont souvent le visage caché voire cagoulé. L’accès à la rue Albert-Marquet est barré à l’aide de scooters, caddys, vieux meubles, barrières ou même blocs de béton. Il doit alors ouvrir son coffre ou ses portières.

« Les véhicules sont fouillés (…), ils filtrent tous les véhicules sur la voie publique », raconte-t-il. Pour cet artisan, il n’y a aucun doute, les guetteurs s’assurent qu’il n’y a pas de policier caché dans les voitures.

Le soir, il y a même des pancartes avec les tarifs des drogues.

lire plus

000000