AFGHANISTAN 🇦🇫 (pavot opiacé) : l’héroïne inondera l’Europe

par Patrice Bravo(son site)


L’Office des Nations unies contre les drogues et le crime (ONUDC) a publié un rapport sur la production de drogue en Afghanistan. 

Sa conclusion n’est pas rassurante : les exportations d’opiacés de ce pays augmenteront significativement en l’absence de mesures d’urgence. Dans ces conditions, les nouvelles autorités afghanes, les talibans, ne font pas encore preuve d’une disposition particulière à lutter contre la production de stupéfiants. 

Ce rapport analyse les conséquences des récoltes d’opium en 2021. Elles ont augmenté de 8% par rapport à l’année précédente, qui était déjà un record, alors que la superficie des plantations de pavot opiacé avait augmenté de 37%. En 2020, l’Afghanistan représentait 85% de la production mondiale. Cette année, ce triste record pourrait être battu. De plus, la production de méthamphétamine augmente, elle aussi, rapidement en Afghanistan. Tout cela arrive déjà en Europe, marché principal d’écoulement de stupéfiants afghans. 

Le changement de pouvoir dans ce pays a entraîné une hausse des prix d’opium. En août, quand les talibans ont pris Kaboul, ils avaient doublé par rapport à mai. Le rapport suppose que cela incitera les Afghans à augmenter les plantations de pavot à opium. Il est semé en novembre, donc l’ampleur du désastre reste inconnue pour l’instant. 

lire et écouter

000000