ÉTATS-UNIS 🇺🇸 (Justice) : arrestation le 15 octobre 2020 et libération spectaculaire le 17 novembre 2020

Salvador Cienfuegos Zepeda, membre du cabinet de l’ancien président Enrique Peña Nieto (2012-2018), faisait face à quatre chefs d’accusation pour responsabilité présumée dans le crime de trafic de drogue et de blanchiment d’argent.

Salvador Cienfuegos Zepeda faisait en fait l’objet d’investigations américaines, nommées « opération Padrino  » par la DEA depuis les années 2010.

Un mois après avoir été arrêté par la DEA, le général mexicain Salvador Cienfuegos a été rendu à son pays sans aucune charge retenue aux États-Unis

Les États-Unis ont abandonné leurs poursuites envers Cienfuegos le 17 novembre 2020 et l’extradent alors vers le Mexique

‘Une justice pour les aigles et une pour les pigeons’, ça se confirme chaque jour davantage!

000000

USA 🇺🇸 (DEA) : Most Wanted Fugitives and Spectacular Release

Caro-Quintero, Rafael

Rafael Caro-Quintero

Wanted for the following alleged federal violations: KIDNAPPING AND MURDER OF A FEDERAL AGENTviolent crimes in aid of racketeeringaiding and abettingaccessory after the fact. Also wanted for: possession with intent to distribute marijuana and cocainemurdercontinuing criminal enterprise.
°°°°
Zambada Garcia, Ismael

Ismael Zambada Garcia

Wanted for the following alleged federal violations: The following alleged Federal Drug Violations: 1) 18 USC Sec 1962 (d) RICO Conspiracy; 2) 21 USC 846 and 841 (a)(1) Conspiracy to Possess Controlled Substanceover 5 kilograms of cocaine and over 1000 kilograms of marijuana; 3) 21 USC 963952(a) & 960(a)(b)(1)(B)&(G) Conspiracy to import a controlled substanceover 5 kilograms of cocaineand over 1000 kilograms of marijuana; 4)18 USC 1956 Conspiracy to launder money instruments; 5)18 USC 2 & 924(o) Conspiracy to possess firearms in furtherance of drug trafficking crimes and aid and abet; 6 thru 10) 18 USC 2 & 1959(a)(1)&(5) Violent Crimes in aid of racketeering activityand aid and abet; 11) 21 USC 848 (e)(1)(A) Murder while engaging in or working in furtherance of a continuing criminal enterprise or drug trafficking; 12) 21 USC 848(b)(1) and (2)(A) Engaging in a continuing criminal enterprise in furtherance of drug trafficking; 13) 18 USC 956 Conspiracy to kill in a foreign country; and (14) 18 USC 2 & 1201 Kidnaping and aid and abet.
°°°°
Kenny Jing Ang

Kenny Jing Ang Chen

Wanted for the following alleged federal violations: Conspiracy to Distribute Heroin, 21 USC 846;Aid & Abet Distribution of Heroin, 841(a)(1) and 18 USC 2;Aid & Abet Carrying of Firearm During Drug Trafficking, 18 USC 924(c)(1);Use of Minors in Drug Trafficking, 21 USC 861(a)(1).
°°°°
Dario Antonio Usuga David

Dario Antonio Usuga David

Wanted for the following alleged federal violations: UNKWN
°°°°
NEMESIO OSEGUERA-CERVANTES

Nemesio Oseguera-Cervantes

Wanted for the following alleged federal violations: 21 USC 84621 USC 96321 USC 95921 USC 84121 USC 924
°°°°
Julio Alex Diaz

Julio Alex Diaz

Wanted for the following alleged federal violations: 21 USC 846 Conspiracy to Possess with Intent to Distribute heroin, fentanyl, and cocaine.
°°°°
Rommel Pascua Cipriano

Rommel Pascua Cipriano

Wanted for the following alleged federal violations: Distribution
°°°°
Jesus Alfredo Guzman-Salazar

Jesus Alfredo Guzman-Salazar

Wanted for the following alleged federal violations: Conspiracy to Possess with Intent to Distribute Controlled Substance; Attempt/Conspiracy-Controlled Substance-Import/Export with Intent to Distribute

000000

 

ARRESTATION

et

LIBERATION SPECTACULAIRE

ÉTATS-UNIS (Justice): le général Salvador Cienfuegos Zepeda a été transféré dans une prison new-yorkaise

La libération sous caution refusée en raison du risque réel de fuite, le membre du cabinet de l’ancien président Enrique Peña Nieto (2012-2018) fait face à quatre chefs d’accusation pour responsabilité présumée dans le crime de trafic de drogue et de blanchiment d’argent.

USA 🇺🇸: le général mexicain Cienfuegos va rentrer au pays sans aucune charge retenue aux Etats-Unis

Un mois après avoir été arrêté par les services US de lutte contre le narcortafic, le général mexicain Cienfuegos va être rendu à son pays sans aucune charge retenue aux Etats-Unis.

LIRE PLUS

‘Une justice pour les aigles et une pour les pigeons’, ça se confirme chaque jour davantage!

 

000000

 

 

PAYS BAS (Narcotrafic): les Bataves ont réussi à  devenir la plaque tournante européenne du trafic de drogues

Europol, l’organisme européen en matière de police, pointe le rôle majeur des trafiquants néerlandais dans la production, l’importation et l’écoulement de drogues dans l’UE.

 Cannabis, cocaïne, ecstasy ou autres drogues synthétiques, les Pays-Bas confirment leur place de plaque tournante du trafic de drogues en Europe sur toute la ligne. 

Selon l’état des lieux dressé par Europol, l’organisme européen regroupant les polices des États membres, dans son dernier rapport intitulé « la menace du crime organisé et de la grande criminalité liée au trafic de drogues », le royaume batave détient plusieurs records dans le domaine.

LIRE plus:

https://www.lesechos.fr/monde/europe/0211982325193-les-pays-bas-plaque-tournante-du-trafic-de-drogues-2080390.php

°°°°°°°°°°°°°°

Marc Fievet reçu par Yves Calvi pour la sortie du film Gibraltar

Ras le bol des constats chaque année plus accablants pour les régaliennes censées protéger la population des méfaits de la drogue sur les consommateurs mais aussi sur la population par la délinquance criminelle engendrée. 

Bientôt 30 ans que Marc Fievet, l’agent NS 55 de la DNRED, dénonce ces trafics et blanchiment sans qu’ aucune réaction efficace ne soit décidée.

Certes de réunions en colloques et autres concertations diverses, nos hauts fonctionnaires sont présents.

Certes on organise régulièrement des ententes cordiales pour montrer le savoir faire des différentes institutions participantes à  ce type d’actions…toujours conclues pat des gargarismes de satisfaction destinées à satisfaire le public, car même si les conditions climatiques étaient défavorables au point de bloquer les flottes maritimes et aériennes au sol, des comptes rendus dithyrambiques  des opérations sont pondus par des menteurs institutionnels.

Les couts de toutes ces mascarades, pour des résultats improbables, grèvent considérablement les budgets alloués aux forces de l’ordre en charge de cette problématique.

Il serait temps de revoir les nominations des hauts fonctionnaires qui dirigent nos services où seule la compétence devrait être prise en compte à l’exception de tous les paramètres qui actuellement définissent les parcours et postes à  occuper pour qu’une « carrière » soit « juteuse » et réussie.

Lire aussi: DOUANE INFO: la Hollande, l’autre pays… de la drogue…et c’est pas nouveau,  je le dénonçais déjà , avec preuves à l’appui,  dans les années 1990

0000000000000000000000000000000

NARCOTRAFIC: une mafia plus redoutable que les cartels de Colombie!

albanieDepuis cinq ans environ, 75 % du marché mondial de la drogue se trouve entre les mains de la mafia albanaise.
Le chiffre d’affaires annuel, lui, a atteint 2 milliards de dollars (1,8 md EUR), soit l’écoulement de 4 à 6 tonnes d’héroïne en Albanie, surnommée « Cannabistan » en Europe occidentale, sur fond de lutte anticriminelle lancée par le président albanais Bujar Nishani. En vue d’une séance urgente du Conseil de sécurité afin de discuter de la croissance de la production de marijuana, les commandos albanais ont interpellé 15 personnes en possession de 3 tonnes de drogues dans la commune de Rrëshen. Cette opération a été effectuée dans le cadre d’une série de prélèvements de plusieurs tonnes de marijuana prête à être acheminée vers l’Europe occidentale.
Mais la nouvelle qui a fait le buzz est à mettre au crédit d’une chaîne de télévision locale qui a mené sa propre enquête sur la production de drogue et a révélé l’existence de deux aéroports secrets pour transférer ce type de fret vers l’Italie.
La police albanaise, elle, demeure relativement inefficace dans sa lutte contre le crime organisé.

La Turquie et l’Italie ont l’honneur d’être les principaux partenaires de la mafia albanaise en matière d’écoulement de la drogue, souvent renforcé par des retraités de l’armée ou des forces de l’ordre qui gardent des liens avec les fonctionnaires, la douane et les services de sécurité de leurs pays.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201611101028636540-crime-drogue-police-cartels-migrants/

0000000000000000000000000000000000000

SUISSE (Genève) – Trafic de cocaïne: deux Guinéens de 38 et 31 ans sont accusés d’avoir fait acheminer de grandes quantités de cocaïne à Genève

Accusés d’avoir importé 31 kilos de coke vers Genève, deux Guinéens de 38 et 31 ans sont renvoyés devant le Tribunal criminel.

Le Ministère public vient de renvoyer devant le Tribunal criminel deux hommes soupçonnés d’avoir organisé un trafic de cocaïne international de grande envergure, destiné au marché genevois. Les accusés auraient utilisé au moins 11 personnes agissant comme «mules», entre le Portugal, le Brésil et Genève.

Prévenus d’infractions graves à la loi fédérale sur les stupéfiants (art. 19 al.1 et 2 LStup), les accusés se seraient livrés dès la fin de l’été 2012 à un intense trafic de stupéfiants. Avec l’aide de leurs comparses, ils se seraient organisés pour importer de grandes quantités de cocaïne à Genève: le plus âgé des deux aurait en sept mois prévu de faire transporter entre 20 et 25 kg, dont au moins 10kg sont bel et bien arrivés à destination. Le second accusé, lui, serait parvenu à faire entrer sur le territoire genevois 8 kg sur les 11 prévus.

Les deux hommes actuellement en détention provisoire admettent l’essentiel les faits qui leur sont reprochés. L’enquête a été diligentée par la procureure Gaëlle Van Hove, et menée par la Brigade des stupéfiants de la police judiciaire sous la direction du Ministère public. Elle a permis de mettre fin à l’activité des accusés en mars 2013 et a conduit à l’arrestation à São Paulo, à la fin de l’année 2013, du fournisseur du réseau. Le Ministère public a sollicité son extradition.

SOURCE: http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/gros-trafic-drogue-demantele/story/26787094

000000000000000000000000000000000000000

DOUANE suisse: Les gardes-frontière suisses ont mis la main sur 1,9 kg de cocaïne dans un train circulant entre Bâle et Lausanne.

L’homme avait caché les boulettes dans des berlingots de lait et de jus de fruits qu’il avait placés dans ses bagages. Le suspect – un Libérian de 44 ans domicilié aux Pays-Bas – a été remis à la police bernoise.

La découverte insolite des gardes-frontière est survenue il y a quelques semaines, indique mardi l’Administration fédérale des douanes. Les boulettes de cocaïne flottaient dans les boissons.

Elles ont été saisies.

SOURCE: http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/Il-cachait-de-la-coca-ne-dans-des-berlingots-31230900

0000000000000000000000000000000000000000000