SYRIE 🇸🇾 : en pole position pour le captagon

La Syrie est le principal producteur de captagon et l’Arabie saoudite en est le principal consommateur.

Vendu sous la forme d’un petit comprimĂ© blanc estampĂ© d’un logo caractĂ©ristique reprĂ©sentant deux demi-lunes, le captagon est Ă  l’origine un mĂ©dicament qui a Ă©tĂ© commercialisĂ© Ă  partir du dĂ©but des annĂ©es 1960 en Allemagne et dont le principe actif est la fĂ©nĂ©tylline, une drogue de synthèse de la famille des amphĂ©tamines. Interdit depuis, le captagon est aujourd’hui le nom de marque d’une drogue quasi exclusivement produite et consommĂ©e au Moyen-Orient. Elle contient souvent peu ou pas de fĂ©nĂ©tylline et est proche du «speed».

La valeur marchande du captagon produit en Syrie dĂ©passe dĂ©sormais de loin les exportations lĂ©gales du pays et lui a valu d’ĂŞtre qualifiĂ© de «narco-Etat». Le rapport de New Lines documente comment des membres de la famille du prĂ©sident Bachar al-Assad et de son rĂ©gime sont impliquĂ©s dans la fabrication et la contrebande de captagon. La formule variable du captagon complique la lutte contre ce trafic, relève New Lines. AsphyxiĂ© par les sanctions internationales imposĂ©es au rĂ©gime depuis le dĂ©clenchement en 2011 de la guerre en Syrie, le gouvernement «utilise le trafic comme un moyen de survie politique et Ă©conomique», selon le rapport.

lire plus

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s